007 Spectre

007 Spectre

Spectre (2015)

  • oui
  • non
N/A
84 films vus 84 films notés dont 61 critiqués

Critique madnaute :

J'ai eu l'impression de regarder un Jame Bond de l’ère Brosnan avec Daniel Craig. Là ou Skyfall reprenait des idées à the dark knight ou Avenger avec son méchant charismatique qui avait trois coudés d'avance sur James Bond, et consort et se laissait attraper pour pouvoir exécuter son plan. Ici on a le Bond le plus classique dans son avancée, avec des scènes et des moments qui te font penser aux précédents, mais sans la beauté visuelle de Skyfall ni le rythme endiablé de Casino Royale qui reste le meilleur Bond de Daniel Craig. Pour ce qui est des révélations, elle sont tirés un peu par les cheveux, mais comme il s'agit de reconstruire progressivement le mythe de James Bond qui se fait petit à petit ( M devient un homme, Casino Royale explique pourquoi Bond ne s'attache plus à aucune femme, ainsi que sa préférence du martini à la cuillère), on peut facilement l'accepter même si cela entraine incohérence ( comment se fait il que aucun des méchant rencontrés auparavant n’aient fait allusion à l'organisation SPECTRE, et je ne me rappelle pas qu'ils portaient une bague de l'organisation). Du coté des méchants c'est une semi-déception, pour un homme de main mutique mais redoutable qui offre des scènes d'actions correctes mais assez mollement filmés, on a un chef de l'organisation SPECTRE fadasse comme c'est pas permis, hormis son entrée en scène qui est magnifique de tension, le reste n'est que déception. C'est le méchant le plus faible de Monsieur Green dans Quantom of Solace et de la part de Christopher Waltz ça surprend un peu. Il y a un troisième larron mais comme il se relève tardivement, il est assez dur de l’apprécier en tant que tel. En conclusion, Casino Royale initiait une reconstruction du mythe de James Bond mais SPECTRE montre que ce nouveau virage reprend ce qui a été fait auparavant. James Bond rentre progressivement dans le rang et si Skyfall avait réussit à faire illusion, SPECTRE montre que révolution est terminé; maintenant on aura à faire à des James Bond tout ce qu'il a de plus classique.
0 0
Signaler un abus