119

L'armée des monstres

Une guerre. Des créatures monstrueuses. J.J. Abrams. Et pourtant, non, Overlord n'est pas un nouveau spin-off de Cloverfield. Le réalisateur de Super 8 le jure sur la tête de sa maman. Tant mieux, cela devrait donc nous éviter un scénario paresseux dans la veine de celui de The Cloverfield Paradox, qui forçait de façon extrêmement laborieuse sa connexion avec le film de Matt Reeves. De son côté, Overlord raconte l'histoire d'une troupe de GI's de la Seconde Guerre mondiale dont l'avion, abattu au-dessus de la campagne française, s'écrase au sol. Les survivants découvrent une base allemande dans lequelle d'étranges et abominables expériences ont lieu. Leur but ? "Une armée millénaire mérite des soldats millénaires" explique un scientifique nazi. Donc retors, forcément. Un pitch aussi basique qu'excitant, qui ne devrait pas avoir grand-peine à faire mieux que le tout naze Frankenstein's Army de Richard Raaphorst (dont on sauvera tout de même quelques creature design bien tarés) mais qui aura du mal à égaler la puissance d'évocation de la scène d'introduction du premier Hellboy. Second long-métrage de Julius Avery (le polar Son of a Gun avec Ewan McGregor), cette production J.J. Abrams a été écrite par Billy Ray (Color of Night avec le kiki de Bruce Willis) et Mark L. Smith (The Revenant avec un ours en CGI) et mettra en vedette Jovan Adepo (The Leftovers), Pilou Asbæk (Ghost in the Shell) et l'éternel second couteau Bokeem Woodbine (Big Hit de Kirk Wong, souvenez-vous, formidable !). La sortie américaine est fixée au 26 novembre, mais nous autres Frenchies auront la chance de le découvrir quelques jours plus tôt, le 21 novembre pour être exact. Et pour ne rien vous cacher, on a un peu hâte, parce que cet Overlord a tout de même l'air bien fun !

MAD Team