R.I.P. (1969-2018)
12/02/2018

R.I.P. (1969-2018)

Jóhann Jóhannsson

16

Triste nouvelle : le compositeur Jóhann Jóhannsson est décédé vendredi dernier à l’âge de 48 ans. Un choc pour tous ceux qui ont connu ou apprécié le travail de ce talentueux musicien islandais dont le C.V. inclut des titres comme The Icelandic Dream, Sicario, Prisoners ou Premier contact. « Je suis dévasté », a témoigné sur Indiewire le réalisateur James Marsh (Une merveilleuse histoire du temps) après l’annonce de sa mort. « J’ai perdu un ami cher et on a tous perdu les magnifiques mélodies qu’il portait en lui. Jóhann était un artiste brillant et unique. Sa personnalité résonne dans sa musique profonde, gracieuse, originale, parfois mélancolique, parfois maligne et, par-dessus tout, pure. » D’autres metteurs en scène ont depuis partagé leur émotion, à commencer par Darren Aronofsky avec qui Jóhannsson avait travaillé sur le controversé mother! où ils ont décidé de se passer d'un score original afin de privilégier les sonorités intradiégétiques du projet. « Jóhann était un gentleman », se rappelle l’auteur de Black Swan. « C’était un collaborateur brillant avec une approche unique du son et de la musique. Quelle terrible perte. » Avant de nous quitter, il venait de terminer la musique de Mandy (un revenge flick gore avec Nic Cage) et Mary Magdalene dans lequel Rooney Mara campe le personnage éponyme aux côtés de Joaquin Phoenix

Jean-Baptiste Herment