Portrait of a Serial Killer
26/10/2017

Portrait of a Serial Killer

The House That Jack Built

33

Les producteurs de The House That Jack Built ont dévoilé la toute première image de ce long-métrage mis en scène par le Danois Lars von Trier, cinéaste dont la filmographie comporte quelques œuvres coups de poing comme Element of Crime, Antichrist ou Nymphomaniac. Sur le cliché, on peut découvrir le comédien Matt Dillon (Rusty James) sous les traits d’un homme qui décide de se lancer dans une vague de meurtres étalés sur une douzaine d’années. Alors qu’il tente d’échapper à la police, l'assassin sombre peu à peu dans la folie et perd prise avec la réalité... « Ce sera un film de serial killer comme vous n’en avez jamais vu », se réjouissent les financiers de cette production européenne dotée d’un budget de 9 millions de dollars. « L’histoire relate cinq incidents criminels autour desquels s’articulent de multiples digressions narratives, un peu à la manière de Nymphomaniac. The House That Jack Built bénéficie d’une distribution intrigante à laquelle vient s’ajouter la vision extraordinaire de Lars von Trier, ce qui devrait aboutir à quelque chose de très spécial et excitant. » Également interprété par Bruno Ganz (La Chute), Uma Thurman (Kill Bill) et Riley Keough (It Comes at Night), le film pourrait pointer le bout de son nez au prochain Festival de Cannes si les organisateurs décident de pardonner à l’auteur d’Europa des écarts de langage qui lui ont valu de devenir persona non grata sur la croisette. Et il s'en est réjoui, le coquin !

 

Jean-Baptiste Herment