Adieu M. Ferox
20/10/2017

Adieu M. Ferox

Umberto Lenzi

36

Né le 6 août 1931 à Massa Maritima en Italie, Umberto Lenzi s’est éteint à l’âge de 86 ans. De quoi attrister les amateurs de ce metteur en scène qui a donné au cinéma transalpin quelques-unes de ses séries B les plus connues, que ce soit dans l’univers du thriller (Le tueur à l’orchidée, Spasmo, Hitcher in the DarkSi douces, si perverses, Paranoïa, Orgasmo), du poliziottesco (La guerre des gangs, La rançon de la peur, Un flic hors-la-loi, Brigade spéciale, Échec au gang), de l'horreur (La Secte des cannibales, L’Avion de l’apocalypse, Cannibal Ferox) ou du péplum (Maciste contre Zorro, Hercule contre les mercenaires). Avec plus de soixante titres à son actif, Lenzi s’est donc forgé une carrière éclectique qui lui a permis de s’imposer comme l’un des metteurs en scène favoris des amateurs de pelloches en marge, notamment un certain Quentin Tarantino. « Non, je ne suis pas surpris parce que je sais qu’avant de devenir réalisateur, il travaillait dans un vidéoclub où il regardait des films européens », déclarait Lenzi peu avant sa mort. « Pour moi, il n’y a eu que deux grands longs-métrages américains de récente mémoire : Reservoir Dogs et Pulp Fiction. Je n’aime pas tous ces films à effets spéciaux stupides comme Independence Day et Waterworld » Malheureusement pour le responsable de Cannibal Ferox, l’évolution de l’industrie cinématographique locale (« les producteurs et les réalisateurs italiens veulent seulement faire des œuvres modestes et intimistes ») l’a poussé à mettre un terme à sa carrière après le polar Mean Tricks sorti en 1992. 

 

Jean-Baptiste Herment