22

Fallait pas l'inviter

Mise à mort du cerf sacré

La famille, pour Yórgos Lánthimos, c’est souvent un truc sympa. Après Canine, où il dressait le portrait d’un frère et d’une sœur assignés à jamais à résidence par papa et maman, il revient à la charge avec Mise à mort du cerf sacré. C’est l’occasion pour lui de s’offrir Nicole Kidman en tête d’affiche et de retrouver son nouveau chouchou Colin Farrell, son gars de The Lobster. Ce dernier joue Steven, père et mari chirurgien qui ouvre ses portes à un jeune homme à la cool, empruntant les traits de Barry Keoghan (À ceux qui nous ont offensés, Dunkerque). Mais le petit gars va vite montrer ce qu’il a dans le crâne à savoir, des idées bien noires, et faire péter la stabilité de cette famille nucléaire. Présenté en compét’ à Cannes cette année, le film s’était déjà révélé dans un teaser et il se dévoile désormais un peu plus dans ce trailer tout en tension, rythmé par des gammes vocales répétitives et obsédantes, en attendant sa sortie en France le 1er novembre.

MAD Team