17

Pas de Marvel pour Stan Lee

Stan Lee producteur exécutif, on connaissait. Mais le grand manitou des comics Marvel a décidé de s’éloigner des athlètes stupéfiants en collants pour s’attaquer à l’horreur. Peut-être est-ce avant tout le titre The Sandman qui lui a rappelé son super-vilain L’Homme-sable, figurant parmi les ennemis les plus emblématiques de Spider-Man. Pourtant, aucun homme-araignée en vue dans le trailer du film de Peter Sullivan, habitué des écrans de télé américains et spécialiste des Christmas Specials. Il s’agit plutôt d’une relecture horrifique de la légende pour bambins du Marchand de sable. Car si le personnage éponyme saupoudrait de sable avec bienveillance les petits insomniaques, ici, il s’agit plutôt d’une créature davantage encline au meurtre pur et simple – un peu comme dans le court métrage homonyme du burtonien Paul Berry. Mais il y quand même un petit air de famille : le monstre est capable des mêmes prouesses métamorphes que son homologue marvelien, porté à l’écran dans Spider-Man 3 de Sam Raimi. Côté intrigue, on reste dans le classique : une jeune fille est hantée par des apparitions du monstre, et si sa mère est d’abord incrédule, elle est rapidement mise en garde par un docteur incarné par Tobin Bell – le Tueur au puzzle de Saw – confronté à des cas similaires.

MAD Team

En relation avec cet article...

Spider-Man 3 | Saw | Tobin Bell | Stan Lee