41

La chute de la planète Terre

Geostorm

C'est le 18 octobre, soit précisément trois ans après le début de son tournage, que sortira enfin Geostorm, le premier film réalisé par Dean Devlin, producteur de Roland Emmerich sur Stargate, The Patriot : Le Chemin de la liberté et les deux volets d'Independence Day. Enfin, réalisé en partie seulement, puisque suite à des projections-test calamiteuses, la production débloque 15 millions de dollars et fait appel à Jerry Bruckheimer et au réalisateur Danny Cannon (abonné aux séries télé comme Les Experts ou Gotham, Judge Dredd est bien loin), avec pour mission de reshooter une grande partie du film, pas mal de personnages disparaissant au profit de nouvelles têtes. L'histoire rappelle nettement un autre film d'Emmerich, à savoir Le Jour d'après : dans un futur proche où la météo est devenue un tel danger pour la planète que les phénomènes naturels sont désormais contrôlés par des satellites, une tragédie se noue : ceux-ci se mettent à débloquer et déclenchent une réaction en chaîne qui provoque la naissance d'une tempête apocalyptique menaçant de détruire la Terre. Mais qu'on se rassure : Gerry est là ! C'est en effet à ce bon vieux Gerard Butler, dont la carrière a décidement bien du mal à décoller (300, ça commence à dater), qui interprète le héros, un scientifique qui va tenter de sauver la planète avec l'aide de son frère (Jim Sturgess, Heartless), de sa petite amie astronaute (Alexandra Maria Lara, Rush), d'un agent des Services Secrets (Abbie Cornish, Sucker Punch), du Président des Etats-Unis (Andy Garcia), de son secrétaire d'Etat (Ed Harris) et d'un superviseur Chinois (Daniel Wu, Warcraft : Le Commencement). Autant dire que si le résultat est à la hauteur de San Andreas ou 2012, c'est pas encore en 2017 que Gerry va retrouver le star system !

Cédric Delelée