Les premières expériences cinématographiques

  • Toute première fois N°290
    Toute première fois / 07/11/2015

    0Toute première fois N°290

    Le plus singulier des films fantastiques des années 60 a failli disparaître à tout jamais. Son créateur, Leslie Stevens, n’imaginait pas à quel point l’échec pouvait être douloureux. Si son oeuvre met en scène un énième affrontement entre le Bien et le Mal, ce n’est que pour mieux (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°289
    Toute première fois / 08/10/2015

    0Toute première fois N°289

    La Fleur de pierre
    Premier long-métrage en couleurs de l’Histoire du cinéma russe, LA FLEUR DE PIERRE attend depuis des décennies que Dame Reconnaissance frappe enfin à sa porte. Conte féérique à la beauté tétanisante, cette profonde réflexion sur la perfection artistique révèle toute l’étendue du talent (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°288
    Toute première fois / 11/09/2015

    0Toute première fois N°288

    The World's Greatest Sinner
    Inégalable, foutraque, ahurissant… Les qualificatifs ne manquent pas pour tenter de ceinturer l’authentiquement dingo THE WORLD’S GREATEST SINNER. Fable politique et sociale narrée par un serpent, la première réalisation de l’incontrôlable acteur Timothy Carey fusionne en toute (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°287
    Toute première fois / 10/07/2015

    0Toute première fois N°287

    Docteur Jekyll et les femmes
    Qu’il est bon et nécessaire de tricher parfois. S’il faut bien reconnaître que le réalisateur Walerian Borowczyk avait déjà flirté avec le genre fantastique, notamment grâce à un mémorable sketch de ses CONTES IMMORAUX, il serait quand même bien dommage de se priver de cet outrageant (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°286
    Toute première fois / 06/06/2015

    0Toute première fois N°286

    Equinox
    Disons-le tout de suite, EQUINOX n’est pas un bon film. Pourtant, à force de maladresses, d’enthousiasme et surtout de passion, cette fantaisie lovecraftienne pour le moins fauchée diffuse un capital sympathie hors du commun. Aussi redevable à la revue FAMOUS MONSTERS OF FILMLAND qu’aux (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°285
    Toute première fois / 07/05/2015

    0Toute première fois N°285

    Le Charlatan
    Prisé par les amateurs de film noir comme par les férus d’étrangeté, LE CHARLATAN (NIGHTMARE ALLEY) fait figure de vilain petit canard au sein du catalogue de la prestigieuse 20th Century Fox. Il n’empêche que ce fascinant portrait d’un imposteur rongé par la culpabilité s’affiche (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°284
    Toute première fois / 04/04/2015

    0Toute première fois N°284

    Who Killed Teddy Bear
    Relativement peu connu, évoluant sous les ondes radars depuis des décennies, WHO KILLED TEDDY BEAR marque un tournant radical dans la carrière de Sal Mineo. Partenaire de James Dean dans LA FUREUR DE VIVRE, le jeune acteur au visage d’ange brisait définitivement son image avec ce (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°283
    Toute première fois / 07/03/2015

    0Toute première fois N°283

    Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que la Chine Continentale livre son premier film d’horreur parlant. En 1937, LE CHANT DE MINUIT convoquait le meilleur de la Universal et de l’expressionnisme allemand pour une relecture politico-horrifique du classique de la littérature de (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°282
    Toute première fois / 03/02/2015

    0Toute première fois N°282

    Unearthly Stranger
    Il était une fois un film de science-fiction anglais, étrange et oublié, nommé UNEARTHLY STRANGER. Marquant les premiers pas de l’inconnu John Krish dans le genre, il évoluait dans un paysage dangereux où de singulières créatures jetaient des filets pour attraper, trier et ranger tous (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°281
    Toute première fois / 05/01/2015

    0Toute première fois N°281

    Night of Fear
    S’il est avant tout le premier film d’horreur moderne engendré par le cinéma australien, NIGHT OF FEAR de Terry Bourke n’en demeure pas moins le présage du désormais « reconnu » MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE. Voici donc l’histoire fragmentaire, chaotique et forcément incomplète de ce très (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°280
    Toute première fois / 08/12/2014

    0Toute première fois N°280

    Lorsqu’il réalise en 1974 l’improbable LA REINE DU MAL, rien ne laisse présager qu’Oliver Stone deviendra par la suite l’un des réalisateurs les plus côtés de Hollywood. Aussi maladroit que touchant, ce galop d’essai à l’allure de mauvais rêve se paye même le luxe de réunir une étoile (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois N°279
    Toute première fois / 07/11/2014

    0Toute première fois N°279

    Disons-le d’emblée, THE FLESH AND BLOOD SHOW ne restera pas dans les annales du film d’horreur. Pourtant cet ancêtre du slasher mérite largement que l’on s’attarde sur son étrange condition de sang-mêlé, puisque l’objet prolonge la tradition « so british » des thrillers en huis clos à (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois n°278
    Toute première fois / 10/10/2014

    0Toute première fois n°278

    L’Heure du loup
    Revisiter la filmographie d’un cinéaste aussi reconnu qu’Ingmar Bergman peut laisser perplexe. Pourtant, l’hasardeuse aventure réserve quelques étonnantes surprises. Témoin, cette indispensable HEURE DU LOUP, premier et unique film d’horreur du metteur en scène suédois. Un essai (...)
    En savoir plus
    Premium
  • Toute première fois n°277
    Toute première fois / 12/09/2014

    0Toute première fois n°277

    Private Parts
    Passé à la postérité avec LA COURSE À LA MORT DE L’AN 2000, Paul Bartel n’aura jamais cessé en plus de 30 ans de carrière de jouer les trublions à Hollywood, navigant entre le cinéma d’exploitation et celui dit « d’auteur ». Avec PRIVATE PARTS, il brouille les pistes en abolissant les frontières entre les genres.
    En savoir plus
    Premium