Mary Elizabeth Winstead

Mary Elizabeth Winstead

Acteur, Producteur

28/11/1984 Rocky Mount, North Carolina, USA

Producteur :

Biographie :

L'intérêt de Mary Elizabeth Winstead pour l'art théâtral se manifeste d'abord au travers de la danse, espérant devenir ballerine à tutu, avant de se lancer à corps perdu dans une carrière d'actrice après avoir joué dans Joseph and the Amazing Technicolor Dreamcoat de Donny Osmond.

Elle fait ses débuts à la télévision avec un petit rôle dans la série très populaire, Les Anges du bonheur (1997) à l'âge de 13 ans. Puis, elle décroche le rôle de Jessica Benett dans le feuilleton Passions, qu'elle tient de 1999 à 2000. S'en suivent quelques rôles divers dans quelques téléfilms, la série Wolf Lake, et autres productions modestes de cinéma. A noter en salles obscures deux participations dans Le Cercle 2 (2005) et L'école fantastique (2005).

Elle se fait connaître du grand public à partir de 2006, obtenant systématiquement ses rôles les plus importants dans des thrillers. Ainsi, elle tient le rôle principal de Destination finale 3 (2006), qui lui vaudra le surnom de "Scream Queen", confirmé par son rôle dans Black Christmas (2006) puis enchaine avec Boulevard de la mort de Quentin Tarantino, où elle joue le rôle d'une actrice d'un film de «cheerleaders» dans le deuxième chapitre du film. En 2007, dans Die hard 4 : retour en enfer, elle interprète le rôle de Lucy Genero-McClane, la fille de John McClane (Bruce Willis) qu'elle reprendra en 2013 lors du cinquième volet Die hard 5 : belle journée pour mourir. Dans un genre différent, elle apparaît dans un des segments du film choral Bobby (2006) d'Emilio Estevez, construit autour des dernières heures de Robert « Bobby » Kennedy, le frère cadet de JFK.

Elle obtient un rôle principal, celui de Ramona Flowers authentique fantasme de geek, dans Scott Pilgrim (2010), réalisé par Edgar Wright, puis elle est choisie pour un nouveau rôle principal dans The Thing (2011) réalisé par Matthijs van Heijningen Jr., prédelle du film éponyme réalisé par John Carpenter (1982). En 2012, elle est à l'affiche de Abraham Lincoln : Chasseur de vampires, adaptation du roman éponyme de Seth Grahame-Smith, puis en 2014 en marge de son actu "people" où les internautes découvres émus des clichés d'elle dénudée hackée de son cloud, elle apparait en victime d'une secte dans le Faults de Riley Stearns, captive souterraine dans le réjouissant 10 Cloverfield Lane, avant d'être la Sarah de l'Ovni Swiss Army Man.

(Source Mad Movies)