Aller au contenu


Photo

The Midnight Gospel (2020 - En cours)


  • Please log in to reply
14 réponses sur ce sujet

#1 Sleven

Sleven

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5769 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 April 2020 - 12:52 PM

the-midnight-gospel-700x350.jpg

 
Disponible dès ce jour, le 20 avril 2020, sur Netflix, pour une saison de huit épisode de vingt minutes environ, The Midnight Gospel est la nouvelle série de Pendleton Ward, créateur d'Adventure Time. Pour l'occasion, il est accompagné de Duncan Trussell, connu pour ses podcasts (perso, jamais écouté, je ne connais pas). La série ne vise pas du tout le même public que les aventures de Finn et Jake, chaque épisode abordant des thématiques lourdes, au centre desquelles trône la mort. Nous sommes invités à suivre Clancy qui, affublé de son simulateur d'univers, va voyager de réalité en réalité pour interviewer différentes êtres au sujet de thèmes variés.
 

 
Et dire que j'avais trouvé Crisis Jung perché... J'ai vu deux épisodes, et je trouve ça absolument... autre. Je ne sais pas encore quoi en penser, sinon que j'ai été hypnotisé. Il est difficile de s'attacher à Clancy pour le moment, il n'est qu'un observateur qui entame des discussions sans fin auprès des différents personnages, donc je vais attendre de voir ce qu'ils en font au fil de la saison, bien qu'il se livre peu à peu, au détour de phrases. L'univers coloré rappelle Adventure Time, mais c'est tout. Ah si, les deux premiers épisodes de chaque série confrontent le héros à des zombies, marrant. Donc, Clancy déambule dans ces mondes et discute de manière complètement stoïque par rapport aux événements qui se déroulent autour de lui (oh, pas grand chose, un zombie géant qui dévore la Maison Blanche, un chien contenant une faille spatio-temporelle dans le bide, une presse qui le transforme en bouillie hachée...), ce qui crée un contraste saisissant. Les bonhommes parlent de tout, de la drogue, de la perception de la réalité, de l'auto-censure, de philosophie de religion, mais surtout ils parlent tout le temps. Ça ne s'arrête pas, tout comme l'action. Il y a, du moins dans les deux premiers épisodes, deux niveaux d'action : le dialogue et la narration visuelle. Faut être concentré pour ne pas en louper une miette. Edit : ah et j'ai beaucoup pensé à Yuasa, c'est sûr, ce qui n'est pas pour me déplaire.
 
Je suis curieux de voir d'autres retours, car en l'état je ne sais vraiment pas comment aborder ce truc, même si je pense qu'en fait, j'aime bien pour le moment. Ce qu'ils ont fait avec les questions de perception de la réalité et de zombies, ou le cycle de la vie à travers l'industrie de la viande mêlée au fait de ce que l'on occulte volontairement de notre esprit pour être heureux, c'est... fou.
 
Ouais, c'est ça, The Midnight Gospel, c'est fou.

Sans-titre-1.jpg


#2 Sleven

Sleven

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5769 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 April 2020 - 17:21 PM

Fini, quelle expérience. Ceux qui s'attendent à un délire à la Adventure Time, vous pouvez remballer vos guêtres, on est dans l'essai philosophico-mystique ici. Va me falloir du temps pour digérer ça, c'est à la fois déprimant et bienveillant, complètement con et pertinent, c'est aussi absurde que la vie elle-même, c'est un tourbillon de couleurs, de concepts visuels dingos, avec au milieu de tout ça, juste le téléspectateur. Ça ne plaira pas à tout le monde, et je pense qu'il faut visionner ça au "bon moment", même si le moment en question est difficile à déterminer. En tout cas ça fait plaisir de voir quelque chose de tellement autre.

 

Je crois que j'ai adoré.


Sans-titre-1.jpg


#3 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 17872 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 April 2020 - 18:36 PM

 

 il est accompagné de Duncan Trussell, connu pour ses podcasts (perso, jamais écouté, je ne connais pas).

En fait, de ce que j'ai compris, la série reprend des discussions du podcast (qui a priori tourne autour de thèmes plus ou moins psychédéliques - wikipédia dit que les drogues hallucinogènes et le bouddhisme sont parmi ceux qui reviennent le plus souvent).

Le "pitch" de la série étant donc de replacer ces conversations dans un contexte épique, si je comprends bien :

 

"It’s like we replace the dialogue of Indiana Jones with podcast conversations."

https://www.ign.com/...-adventure-time

 

J'avoue, je suis curieux de voir ce que peut donner ce mélange. Mais j'ai pas Netflix.

 


Edit : ah et j'ai beaucoup pensé à Yuasa, c'est sûr, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Sur internet quelqu'un s'était demandé si le titre Midnight Gospel n'était pas un clin d’œil à MindGame.



#4 Johnny Lawrence

Johnny Lawrence

    Gremlins

  • Members
  • 1196 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:All-Valley Karate Tournament Canteen

Posté 20 April 2020 - 18:37 PM

Vu le premier épisode, c'est absolument génial. J'avais peur que ce soit un Rick & Morty look-a-like, au départ ( le truc des multunivers, etc ) mais pas du tout, la série à son propre ton et une "folie" bien particulière. Le rythme, des dialogues et l'action, dissociés la plupart du temps, c'est trippant. 


 

 

 il est accompagné de Duncan Trussell, connu pour ses podcasts (perso, jamais écouté, je ne connais pas).

En fait, de ce que j'ai compris, la série reprend des discussions du podcast (qui a priori tourne autour de thèmes plus ou moins psychédéliques - wikipédia dit que les drogues hallucinogènes et le bouddhisme sont parmi ceux qui reviennent le plus souvent).

Le "pitch" de la série étant donc de replacer ces conversations dans un contexte épique, si je comprends bien :

 

 

 

D'accord, je comprends mieux. Cela prend tout son sens. Excellente idée. 


There's no fear in this dojo!


#5 Sleven

Sleven

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5769 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 April 2020 - 18:49 PM

Yes c'est bien ça, je me suis renseigné sur le gars du coup, qui explore des questions philosophiques et, osons le mot, métaphysiques. Pour les drogues, c'est régulièrement cité aussi tout au long de cette trop courte, mais efficace, saison. Aussi, chaque épisode accueille des invités pour les personnages interviewés. Le dernier est d'ailleurs la mère de ce Duncan Trussell, qui n'est malheureusement plus de ce monde. L'avant-dernier épisode est quant à lui mené par Caitlin Doughty, connue pour ses travaux concernant l'acceptation de la mort et luttant pour une réforme de l'industrie funéraire (ils expliquent tout ça dans l'épisode en question).

 

Et Clancy, le personnage principal, c'est

 

Spoiler


Sans-titre-1.jpg


#6 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 17872 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 April 2020 - 19:14 PM

Mais du coup ce que je comprends c'est que c'est que Pen Ward réutilise les audios du podcast tel quel (enfin en coupant un peu, j'imagine), finalement il n'y a pas d'acteurs, juste les intervenants et Duncan l'intervieweur, c'est ça ?



#7 Sleven

Sleven

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5769 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 April 2020 - 19:45 PM

Ah je sais pas si c'est tel quel ou s'ils ont invité les participants à des sessions de doublage. En tout cas, outre les personnages interviewés, il y a d'autres persos secondaires qui s'expriment par rapport aux trames des épisodes.

Edit > les invités ont donc effectué des sessions de doublage, même si certains morceaux originaux issus des podcasts ont été conservés.

Sans-titre-1.jpg


#8 sygbab

sygbab

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7481 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Partout

Posté 22 April 2020 - 22:26 PM

Dans mon cas, je crois que je ne vais pas tenter l'expérience plus loin que les 7 premières minutes. Les dialogues sans fin me donnent terriblement mal à la tête, j'ai déjà décroché. J'ai conscience qu'en l'état je ne peux bien évidemment pas formuler de critique pertinente, mais mon premier ressenti est souvent très important et j'ai la forte impression que je ne suis pas du tout le bon public.



#9 Kentis Reloaded

Kentis Reloaded

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12081 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans la matrice

Posté 22 April 2020 - 22:42 PM

j'en ai vu deux et l'expérience est très frustrante, d'un coté je trouve les sujets très intéressants et les animations ultra coolos, y mille idées dans chaque épisode, le plus gros problème pour moi, c'est que je n'arrive pas à me concentrer sur les deux propositions, soit je m'intéresse à ce qui est dit, soit je me concentre sur l'image, je n'arrive pas à faire les deux en même temps, du coup je loupe forcément des trucs au son comme à l'image, donc expérience mitigée pour ma part, va falloir que je choisisse, soit l'image et je mets le son que je veux par dessus, soit le son au quel cas je m'allonge et je ferme les yeux...


9uzD.gif

"I have imagined this moment for a long time. Is it real?"


#10 Ed Wood

Ed Wood

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7232 Messages :
  • Location:quelque part entre 4 planches

Posté 23 April 2020 - 21:07 PM

Moi aussi j'ai commencé, mais je crois que je vais me refaire ce premier épisode car j'ai rien pigé!


Miller, Spielberg, Cameron, Verhoeven, Raimi, Jackson, Del Toro, Hark, Wachowski bros, Tarantino, Woo, McTiernan...
Ca c'est du Putain de cinema!


#11 Epitakt

Epitakt

    Leprechaun

  • Members
  • 538 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:R-Ship Cartridge

Posté 27 April 2020 - 18:51 PM

Trois zodz dans l'gosier et c'est tout a fait turbulent. L'accentuation de la dissociation inhérente a la consomation de média est très réussie. Le visuel vient coller sur les propos et lui donner corps dans un mouvement dégingandé, en construisant une trame avec sa logique propre, comme si elle présentait de manière très concrète les émotions des personnes qui parlent. Savoir que c'est issue d'un podcast rajoute beaucoup a la chose, savoir que ça vient d'une personne "réel" permet de ressentir le processus de création en amont. Ça rajoute une couche. Les conversations abordent des sujets plus ou moins farfelues et demande une concentration alambiqué pour pas perdre le fil, néanmoins il y a toujours des moments ou ça colle plus, ou un sens un peu direct est crée avec un concept, une phrase, un mot. 

 

Mais surtout, qu'est ce que le visuel marave, c'est fou !

 

Clairement le plus intéressant dans la série, plus que les podcasts, meme si ils vont main dans la main. Un hybride totale. 


GQ2Y63r.gif


#12 Sleven

Sleven

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5769 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 29 April 2020 - 18:24 PM

J'adore, le madnaute cool attitude a dit il y a quelques jours qu'il tentait l'aventure The Midnight Gospel et qu'il revenait en parler...

Alors soit il est toujours en train de convulser sur le sol de son salon, soit il n'a pas encore tenté le voyage.

 


Sans-titre-1.jpg


#13 Johnny Lawrence

Johnny Lawrence

    Gremlins

  • Members
  • 1196 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:All-Valley Karate Tournament Canteen

Posté 29 April 2020 - 19:24 PM

Terminé le quatrième. Moins emballé qu'au premier abord. J'aime bien hein, déjà l'idée est géniale et l'aventure visuelle est juste excellente mais le sujet des podcasts, et le ton utilisé, je décroche. C'est du too much pour moi. Vais terminé car c'est trop trippant les milles trucs qui se passent à l'écran, vais juste doser un brin. 


There's no fear in this dojo!


#14 Dirty Flichty

Dirty Flichty

    Squirt Lover

  • Members
  • 18634 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:VCD et VHS

Posté 30 April 2020 - 10:11 AM

Ah je sais pas si c'est tel quel ou s'ils ont invité les participants à des sessions de doublage. En tout cas, outre les personnages interviewés, il y a d'autres persos secondaires qui s'expriment par rapport aux trames des épisodes.

Edit > les invités ont donc effectué des sessions de doublage, même si certains morceaux originaux issus des podcasts ont été conservés.

 

J'ai quand même l'impression que les ajouts sont minimes (quelques répliques pour coller au contexte de l'intrigue) et qu'on est devant 80% de podcast utilisé tel quel. Bizarrement c'est ce qui me stresse le plus : le mixage son façon podcast et le phrasé qui va avec. On entend tout de suite la différence en mettant la VF, on se retrouve (presque) devant un DA traditionnel.

Je sais pas trop quoi en penser après avoir maté les deux premiers, une seconde je suis à deux doigts de crier au génie, la suivante la conversation me saoule et vire au pompeux insupportable. Autant les thèmes abordés, et la manière de les aborder, dans le premier épisodes m'ont captivé alors que visuellement c'est super laid dès qu'on débarque sur la planète zombie (mais vraiment), autant le deuxième je me suis fait chieeeer mais c'est chouette à regarder. La série paquet-surprise. Ca va être au cas par cas et pas vraiment une série à binge-watcher™.



#15 cool attitude

cool attitude

    Wookie

  • Members
  • 3039 Messages :

Posté 18 May 2020 - 18:19 PM

J'adore, le madnaute cool attitude a dit il y a quelques jours qu'il tentait l'aventure The Midnight Gospel et qu'il revenait en parler...

Alors soit il est toujours en train de convulser sur le sol de son salon, soit il n'a pas encore tenté le voyage.

 

 

Ah désolé Sleven pour mon retard: The Midnight Gospel m'intéressait, mais j'avais préféré terminer le visionnage de certaines séries que j'avais en cours comme la saison 3 de Vikings ainsi que la saison 1 de Assassination Classroom  sans oublier la série animée CGI de Ghost in The Shell.

 

Tu avais vu juste, je n'avais pas encore entamé le voyage. 

 

Je me suis donc vu le premier épisode aujourd'hui... et ma foi, j'ai apprécié.  :smile:

 

C'est complètement psychédélique et barré, mais néanmoins fascinant.

 

Le déroulé de l'histoire est intéressant: le héros sélectionne la Terre de son choix, il opte pour un avatar (baraqué de surcroit) se dirige vers celle ci et se lie d'amitié avec le président du pays.

 

Celui ci doit contrer une invasion de zombies semant mort et terreur...

 

Mais ce que j'ai trouvé rafraîchissant, c'était de le voir ainsi que notre héros philosopher, discuter, débattre notamment sur l'utilisation de la drogue, ses méfaits, ses bienfaits, son impact sur les gens et la perception de leur environnement.

 

95% du temps ils parlent du sujet qui les passionne sans pratiquement faire allusion aux zombies les menaçant ce qui crée un décalage amusant, ceux ci demeurant étonnamment stoïques et conservant leur sang froid face à la situation à laquelle ils sont confrontés.

 

A un moment donné, je pensais qu'ils n'éprouvaient que de l'indifférence envers les gens innocents se faisant boulotter par les morts vivants, mais ils viennent quand même en aide à une femme enceinte.

 

Mais le passage le plus drôle 

Spoiler

 

J'ai été charmé par ce premier épisode: je l'ai trouvé inventif, plaisant, étonnant et surprenant. La conversation entre le personnage principal et le président me rappelait énormément les discussions de Jules Winnfield et Vincent Vega dans Pulp Fiction de Quentin Tarantino où ceux ci parlaient de tout et de rien avant d'accomplir leurs missions.

 

Mais les discussions des deux perso de The Midnight Gospel étaient bien plus barrés, voire... poétiques !

 

Je poursuivrai donc mon visionnage mais au rythme d'un épisode par jour pour faire perdurer le plaisir.  :smile:

 

Mais pour ce que j'en ai vu, c'est prenant et cela sort des sentiers battus.  :smile:






1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)