Aller au contenu


Photo

Tyler Rake - Sam Hargrave (2020)


  • Please log in to reply
86 réponses sur ce sujet

Sondage : Tyler Rake - Sam Hargrave (2020) (33 membre(s) ont votés)

Votre date

  1. 0/6 (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

  2. 1/6 (1 votes [3.03%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 3.03%

  3. 2/6 (5 votes [15.15%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 15.15%

  4. 3/6 (6 votes [18.18%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 18.18%

  5. 4/6 (10 votes [30.30%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 30.30%

  6. 5/6 (11 votes [33.33%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 33.33%

  7. 6/6 (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

Vote Les invités ne peuvent pas voter

#1 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 21614 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 08 April 2020 - 09:15 AM

rh22.jpg

Tyler Rake / Extraction

Réalisateur : Sam Hargrave
Scénario : Joe Russo
Cast : Chris Hemsworth, Golshifteh Farahani, David Harbour, Derek Luke, Rudhraksh Jaiswal...
Pays : Etats-Unis
Sortie France : le 24 avril sur Netflix


Tyler Rake est un mercenaire intrépide qui travaille dans l'ombre. Alors qu'il n'a plus rien à perdre, il est chargé par un puissant caïd mafieux, pour l'heure incarcéré, de sauver son fils qui a été enlevé. Mais dans le milieu glauque de la pègre, où se côtoient marchands d'armes et narcotrafiquants, la mission ultra-périlleuse de Rake frôle l'impossible. Et la vie du mercenaire et du jeune garçon risque d'en être bouleversée à jamais


extraction.jpg


200w_d.gif

#2 Pie Hunter

Pie Hunter

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6949 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 08 April 2020 - 09:19 AM

"Si le film se plante, ce sera à cause des méchants fans de Del Toro et Perlman, na!", David Harbour


VioletAcidicHookersealion-size_restricte


#3 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 21614 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 14 April 2020 - 17:38 PM

Petite vidéo de tournage.


200w_d.gif

#4 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 26463 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 24 April 2020 - 19:00 PM

Je viens de finir et c'était pas mal du tout, action limite non stop, Chris est excellent, les scènes d'action sont bien foutu et assez bien shooté.
C'était fun !

105243828-oaw-1774-976.jpg


#5 Sky

Sky

    Seinpathique

  • Members
  • 7655 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ile Maurice/Montpellier

Posté 24 April 2020 - 21:14 PM

Comme mon voisin de dessus! Comme quoi quand les Russo vont voir ailleurs que chez Marvel ( Manhattan Lockdown est un autre exemple), ça peut donner des trucs bien sympas ! Ca charcle bien, c'est bourrin, ça explose, le réalisateur est sacrément investi ( faut voir les scènes de tournage avec le gars sur le capot d'une voiture :teube: ) et

Spoiler

 

Bref, un très sympathique petit actionner qui invente pas l'eau chaude mais qui divertit bien comme il faut


Viendez voir mes créations (boobs inside)

OaeU.gif


#6 Maguth

Maguth

    Wookie

  • Members
  • 2406 Messages :

Posté 24 April 2020 - 21:31 PM

Pareil, classique dans le fond, mais bien bourrin et sec. Et si le spoiler en haut est cool c'est plutôt voir

Spoiler

que j'ai kiffé :teube:



#7 Mccoy

Mccoy

    Mccouille

  • Members
  • 16522 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 24 April 2020 - 22:11 PM

On sent le réal qui vient de la même école que Leich et Stahelski (les chorégraphies au gun sont les mêmes, la violence est la même, le bodycount est pas loin d'un John Wick, le sound design est similaire) mais heureusement Hargrave se rapproche plus du deuxième réal que de Leich (qui a eu un petit sursaut avec Atomic Blonde, sur lequel Hargrave était chorégraphe d'ailleurs, avant de sombree dans les abysses avec ses blockos sans grand intérêt) avec au moins cette capacité a raconter une histoire de façon carré. Pas trop de chichis, en 1h40 c'est pesé (netflix indique 1h57 mais en fait c'est 1h50 avec 10mn de générique, bon point), la caractérisation des personnages se fait rapidement, bref le récit s'étale parfois un peu mais ne le fait jamais trop longtemps et il y a souvent une idée sympa derrière. Visuellement le film est plutôt rafraîchissant, le mood urbain du Bangladesh est un joli plus (surtout que ça parle pas anglais tout le temps), et l'action défonce quand même sévère. Le pman séquence au milieu est franchement impressionnant. Très similaire a celui de Atomic Blonde, mais en encore plus varié, avec une sacrée distance de parcouru entre le début et la fin, bref c'était jouissif. Il manque un petit truc pour atteindre l'excellence (je préfère le rythme de 21 bridges qui est un peu moins lâche) mais ca reste un actionner très solide. Encore un joli coup des Russo, on en veut plus des comme ça merde !

#8 logan

logan

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8303 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:madripoor

Posté 25 April 2020 - 01:10 AM

Ouais, j'ai trouvé ça bien cool aussi. On pressentait que les russo avaient un certain goût pour la baston et l'action bourrine (le soldat de l'hiver), là sans les contraintes du mcu, ils peuvent se lâcher, et on a droit à du bourrinage bien véner. Ils se laissent même aller à de petits moments de cruauté, les gosses mangent pas mal dans le film. Hemsworth est définitivement crédible dans son rôle de tank. D'ailleurs, pour évoquer encore le soldat de l'hiver, le némésis est très semblable au héros dans ses compétences martiales, un genre de double plus sombre, tellement semblable qu'ils partagent même les blessures grosso-merdo identiques, némésis dont les motivations sont justifiées et compréhensibles.

#9 L'aubergiste

L'aubergiste

    Wookie

  • Members
  • 2103 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Belgique, le nord, juste arpès le nord...

Posté 25 April 2020 - 01:40 AM

Pas grand chose à rajouter. J'ai bien pris mon pied aussi! Techniquement c'est quand même d'un haut niveau. Il y a peut-etre juste un petit ventre mou lors du passage avec David Harbour, mais autrement ça fuse.

Comme dit plus haut je souligne l'excellence de la nemesis. J'ai adoré ce perso charismatique et puissant qui arrive parfois à voler la vedette à Hemsworth.

#10 danysparta

danysparta

    Gremlins

  • Members
  • 1260 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 April 2020 - 05:26 AM

Vu aussi et ça fait plaisir de voir Hemsworth dans dans un vrai actionner pour adulte sans vannes pour dédramatiser la situation (quoique celle de "l'attaque des Goonies" m'a bien fait rire mais ça s'arrête là) pour le reste c'est du sérieux et même du cruel (avec les mômes sur le toit aie) et bien violent niveau action (le méchant coup du râteau) qu'on se demande si c'est vraiment les "génies" de Marvel qui sont derrière, mais niveau baston c'est clair qu'on pense au SOLDAT DE L'HIVER surtout que Hemsworth se lâche en mode bulldozer avec gunfights à la John Wick style. Niveau scenar ça reste du basique même si se pays n'a pas beaucouo été exploité dans le genre, ça change, et que le nemesis était une très bonne idée que j'avais pas vu venir.
Et ouai ce plan séquence déchire encore plus que ATOMIC BLONDE, quelle prouesse technique, Cueron serait fier.
Maintenant j'attends le prochain film des Russo avec Tom "SPIDERMAN" Holland en toxico braqueur de banque.
Ps : ah oui et le combat New Hellboy vs Thor était prévisible mais sympa.

#11 Mutsumi

Mutsumi

    Gremlins

  • Members
  • 1671 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Dans une grotte.

Posté 25 April 2020 - 08:07 AM

Tout pareil que les camarades du dessus, c'était pechu à souhait, et malgré une poignée de SFX foireux et une légère baisse de regime sur le milieu, j'ai pris mon pied. C'est bien partit pour etre dans le top de ce qu'on verra coté actionner cette année.


L'Enfer est pavé de bonnes intentions.

L'Enfer c'est les autres.


#12 Axel

Axel

    Chômeur consanguin

  • Members
  • 9903 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 April 2020 - 11:47 AM

J'ai bien kiffé aussi.

 

Par contre dommage que les personnages sont uniquement fonctionnelles, en terme d'écriture le coup du trauma du héros est assez mal amené et même sa relation avec le gamin j'ai du mal à y croire. Dommage parce qu'Hemworth est à fond mais mais il manque un truc au personnage pour rester. J'ai pas compris l'histoire du bad guy qui se rallie à Tyler. C'est quoi son but initial ? C'est pas clair!

 

Mais dans l'ensemble c'est hyper rythmé, c'est pas encore assez brutal à mon gout et trop John Wick dans les chorés mais difficile de faire la fine bouche.

 

Le décorum aussi est bien cool mais si on échappe au filtre jaunasse.

 

Pour du netflix c'est le haut du panier et ça sera probablement un des meilleurs films d'action de l'année. Dommage que ça soit un peu convenu.

4/6


Image IPB

#13 Carnage

Carnage

    Pompeur

  • Members
  • 3321 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 April 2020 - 12:24 PM

Comme les collègues sur la forme ça envoie bien, que ce soit la real, les choré, la générosité y'a pas trop à se plaindre, même si je trouve la violence pas vraiment assumée, c'est un poil trop grand public à mon gout.  Sur le fond y'aurait plus à redire, entre Hemsworth qui bute tout ce qui bouge même des flcs qui font leur taf sans que son statut de héro respectable ne soit vraiment remis en cause ou le gamin se plaignant de n'être qu'un objet ne soit finalement qu'un objet sans grande personnalité et peu attachant... J'aime pas non cette mode de commencer le film par la fin dans l'unique but de démarrer par une séquence choc. 

 

Sinon je pense qu'on a trouvé un bon candidat pour réaliser Uncharted, on vire Holland, on Prend Chris Pratt et hop, meilleure adaptation videoludique facile.


1581992308-tumblr-6451c208e3530485c730e1


#14 Mccoy

Mccoy

    Mccouille

  • Members
  • 16522 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 25 April 2020 - 13:11 PM

Le bad guy il veut juste récupérer le gamin comme Rake (sinon le mafieu bute sa famille), il veut juste se débarrasser de Rake parce qu'ils veulent pas payer (il dit au début qu'il est trop cher mais qu'il va s'en occuper).

#15 Mad Mat

Mad Mat

    Gremlins

  • Members
  • 1369 Messages :

Posté 25 April 2020 - 13:28 PM

Je me joins au concerte de louanges : le film est vraiment bon.
Thor est bon en mercenaire tourmenté, le gamin est attachant, le méchant-mais-l'est-il-vraiment a la classe, le sbire adipeux du bad guy est une belle raclure, Golshifteh Farahani est magnifique, et les poursuites, bastons, fusillades s'enchaînent sans temps mort ou presque. La scène finale est parmi les meilleures que j'ai vues ces dernières années. Il y a même une réflexion intéressante sur les enfants soldats, et la scène ou Tyler Rake retient ses coups en combattant les "Goonies" est bien fichue. 

Bon, on passera sur le fait que les dizaines de flics dézingués sont sans doute des mecs honnêtes qui font juste leur boulot, et qu'ils n'y sont pour rien si leurs officiers sont corrompus... 

Entre Six Underground, Jadotville, The Night Comes for Us, et ce film, Netflix propose de chouettes films d'action.
En revanche, comme Axel, j'ai eu un peu de mal à comprendre l'intrigue avec Saju : 

Spoiler

Edit : ah ben Mccoy a répondu à ma question pendant que je rédigeais mon message ! Merci !


tumblr_nhgnuzmkUx1syml9co1_500.gif


#16 Lupus

Lupus

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6674 Messages :
  • Profil:Inconnu

Posté 25 April 2020 - 13:41 PM

Presque pareil que les critiques positives plus haut, dommage pour l’extrême banalité de l'histoire, mais le plan-séquence envoie du bois.

 

Après, cela reste dans la tendance cascadeurs qui passent à la réal'* proposée depuis quelques années et qui risque, à force, de rendre obsolète le travail des Maîtres du ciné d'action: Puisque cité dans le message précedent, "si" Tyler Rake était sorti avant 6 Underground par exemple, pas certain que ce dernier aurait eu droit à autant d'enthousiasme de la part des spectateurs concernant ses séquences d'action.

 

*Ce qui n'est pas forcement un mal: un peu à eux de se gaver à présent si ils ont les capacités/possibilités de fournir un travail proche (voir égal ou supérieur) de celui des réalisateurs du genre.


Image IPB


#17 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 22168 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 April 2020 - 16:28 PM

Commençons pas évoquer tout ce qui est super dans ce film. D’abord y’a une séquence dans les Kimberleys en Australie où les personnages nous font profiter d’un point de vue avantageux qui met en valeur avec une certaine élégance la nature et les gorges profondes de la région. C’est un endroit fascinant qui caractérise habilement le personnage principal en quelques minutes. Il boit de l’alcool, trop, il a quelque chose qui agite ses siestes car il ne dort que d’un œil. Il semble plus en accord avec la nature que les Aborigènes eux-mêmes dans un pays particulièrement farouche. Le jeune aborigène n’en croit pas ses yeux, mais le vieux sourit, ce qui montre que le héros, alors qu’il avait pas 5 ans lorsque Crocodile Dundee est sorti en salles, a quand même de la bouteille qui remonte à loin. Le monde n’appartient pas à Tyler Rakke, c’est Tyler Rakke qui appartient au monde. Bref, il est à l’aise au sommet d’une falaise, il est à l’aise au fond des rivières, pourtant infestées de saltwater crocs. Tyler Rakke c’est un type qui a quelque chose de lourd sur la conscience mais qui maitrise son environnement comme s’il faisait partie de la nature elle-même et il n’a pas peur de mourir, même dévoré par un saurien de 8 mètres. Lui, qui semble douter de rien et se foutre de tout, qui est-il ? Qui sont ses parents qui l'ont élevé ainsi un pied dans chaque monde ? Serait-ce lui que les aborigènes appellent Jaddaada dada hadada ?

 

Si tout le film avait été à la hauteur de cette séquence, on tenait le chef d’œuvre de l’année.

 

Mais non, le film réussit l’exploit à se tirer un coup de chevretine dans les cacahouettes en explicitant le trauma osef, son fils, mort d’une leucémie ouin ouin le hante à coups de flash-backs flous à la plage. Le mec est forcé rongé par l’alcool et souhaite trop en finir. On te le dit, on te le montre, on te le répète et on t’explique dès l’intro comment ça va finir et il n'y a strictement rien à tirer de tout ça a part des moments gênants motivant les choix du perso, alors qu'on s'en fout. Evidemment, lorsqu'on a une démo de castagne à te vendre et qu'on te sort un demi scénario à la princesse sarah pour que ça glisse... Bref, on jette donc tout l'emballage et on garde la farce, une honnête démo de stunt-porn où ça pif-paf à tout va. C’est sympa, sans être transcendant, la première scène est chouette, le plan séquence a une certaine classe, la baston au couteau est cool et les poursuites automobiles ont de la gueule, profitant d’un Bengladesh grouillant, aux antipodes des cascades automobiles nullissimes des Mission Impossible, où des berlines font des dérapages au frein à main dans des décors vides.

 

Ce qui est dommage c'est qu'à ce niveau ils auraient dû rien dire, nous laisser dans l'ignorance complète du personnage tout en développant au max les motivations des méchants, ça aurait pu être un peu plus sympa, car au fur et à mesure que le film avance, et qu'il devient de plus en plus chiant, il y a presque un goût de I am Legend. Le perso principal devient une sorte de monstre qui tue tout le monde, sans se soucier de leur degré de culpabilité, articulé avec l'histoire sympa des petits bonhommes qui veulent absolument montrer qu'ils ont de grosses noix...
 

Les 20 dernières minutes sont donc chiantes comme la mort, la grande partie d’air soft tourne à vide, transforme le film en machin saoulant comme ta mère au téléphone et le seul truc qui prend cher là dedans, c’est la suspension d’incrédulité. Tout ça est tellement vain que même la question morale de ce spectacle, t’en as rien à foutre, c’est inoffensif, et con. Et pourtant, y’avait peut-être à dire sur ce massacre où les gens se font fumer par paquet de 30 d’un coté et te sort une histoire pour attendrir ta petite sœur de l’autre.

 

Bref, passé une première partie amusante, le film sombre dans un truc plombant, qui se veut sérieux alors qu'il aurait mieux fait d'en dire beaucoup moins ou de jouer la carte de la parodie (le gag des deux persos défoncés par une voiture et un camion était super). En l'état, c'était passionnant comme une après midi passé à regarder du patinage artistique sur Canal+Sport, ça danse pareil, c’est aussi chiant mais ça fait moins peur quand même (une cheville cassée sur la glace aie aie aie fera toujours dix fois plus mal que ces gros balaises qui se chiffonnent et se griffent les joues).

 

Bref, je vois que certains s’excitent sur le bodycount. Je sais pas trop d’où sort ce délire sur le nombre de gens qui se font tuer… Lorsqu’on a du talent une histoire et quelques idées en poche, un seul mec qui se fait fumer sera toujours plus méchant qu’un défilé anonyme de cascadeurs masqués qui passent les uns après les autres te montrer comment tomber par terre.
Ca aimerait faire mal et être méchant et désespéré, mais rien de tout ça n'arrive, tout le film est en mousse. Du coup, c'est moins intéressant que John Wick (eh oui !), c'est moins fascinant que The Raid, ça fait moins mal que Cellblock 99...

Ca aimerait faire mal et être désespéré, mais c'est tout en mousse. Ca se laisse regarder mais ça dure bien 1h de trop.

Ca reste cependant à voir, pour sa scène en Australie.


(sinon Rae Dawn Chong est plus crédible avec un lance roquette que Golshifteh Farahani)


anigif_sub-buzz-12795-1516666491-4.gif?d


#18 Big Chap

Big Chap

    Gremlins

  • Members
  • 1403 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Quelque part, dans le Nostromo

Posté 25 April 2020 - 20:42 PM


Page personnelle cinéma "Sors de là François" : http://bit.ly/2wUTcsN


#19 Rev3ngZ

Rev3ngZ

    Gremlins

  • Members
  • 1417 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paris

Posté 25 April 2020 - 20:50 PM

C'était vain et bien fake.

2/6 pour Chris et le désir du réalisateur.

Love


#20 Captain Cavern

Captain Cavern

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 11717 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 26 April 2020 - 11:03 AM

Sympa sans plus. Ça commence plutôt bien avec la rapide présentation de Rake, et surtout la 1e baston dans l'immeuble où ce dernier pète joyeusement des nuques à coups de german suplex, mais ça s'enlise rapidement. Contrairement à beaucoup ici, le plan séquence ne m'a pas emballer plus que ça, la faute à des raccords numériques bien trop voyants, et surtout ça permet à Hargrave d'esquiver de manière roublarde le travail de découpage de la scène. Le bonhomme sait manifestement mettre en place des chorégraphies de combat, par contre quand il s'agit de les mettre en valeur par la mise en scène c'est tout de suite plus compliqué. Puis quand il s'agit de filmer de simples dialogues, ça vire carrément au téléfilm. Et c'est pas le scénar fleurant bon le DTV d'action des 90's, trauma OSEF du héro inclus, qui risque de tirer tout ça vers le haut.


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)