Aller au contenu


Photo

Assassination classroom - Studio Lerche (2015 - 2016)


  • Please log in to reply
4 réponses sur ce sujet

#1 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 12866 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 05 April 2020 - 14:50 PM

Je viens de finir le visionnage d'Assassination classroom (pas de sujet pour l'anime, ni pour le studio Lerche qui l'a produit). C'est un anime de 47 épisodes (+ un OAV, un épisode spécial et un film ; l'OAV ou l'épisode spécial est dans le coffret ; le film est sorti à part mais vu qu'il s'agit d'un récapitulatif, ce n'est pas très important) composé de 2 saisons et adapté du manga en 21 tomes de Yusei Matsui. Le manga et la série animée sont sortis chez Kana. L'animé est aussi disponible sur ADN, pour ceux qui sont abonnés.

 

3D-Int-AssClass_BRD-270x400.png
 

L'histoire part d'un postulat chelou : un monstre à tête de smiley et à tentacules a détruit une bonne partie de la Lune, ne laissant subsister qu'un smiley. Menaçant de détruire la Terre, il obtient d'enseigner dans la classe de ratés d'un collège prestigieux et donne à ses élèves un an pour le tuer.

Partant de ce postulat étrange, le manga et l'animé (qui est très fidèle au premier, même si certains passages sont raccourcis) déroulent une histoire qui, malgré son côté humoristique développé, sait prendre ses enjeux au sérieux et rester cohérente sur ses deux trames principales : le parcours scolaire des élèves, boucs-émissaires assumés d'un système éducatif ultra-compétitif et les tentatives d'assassinat du professeur Koro (Koro = intouchable, le bestiau pouvant se déplacer à Mach 20), ce qui amènera à en savoir plus sur son passé vers la fin de la série.

66066-1532336916.jpg
 

L'histoire se situe dans une école dans laquelle le proviseur Asano a choisi de créer une classe poubelle constituée d'élèves ayant de mauvaises notes ou un comportement inadapté afin de pouvoir motiver les autres élèves pour qu'ils travaillent et réussissent. Avec un succès certain (notamment auprès de la classe A, dirigée par son propre fils), mais qui conduit évidemment à brimer et à laisser de côté une minorité, choix parfaitement assumé par le proviseur mais que Koro-Senseï n'accepte pas.

 

giphy.gif

 

(saine relation entre un père et son fils)

 

:

Pour des raisons que l'on connaître vers la fin de la série, Koro va s'occuper de la classe E très sérieusement. Et, à la grande surprise de tous, il se montre un excellent pédagogue. S'il fait souvent le clown ou est porté (Japon oblige) sur certaines revues cochonnes, il est très attentif à chacun de ses élèves, se mettant littéralement en quatre pour eux, sachant les pousser au travail et à l'effort et leur permettre de progresser et attentif aux plus petits détails pour atteindre son but et leur permettre de corriger leurs faiblesses et leurs erreurs - notamment quand, grâce aux cours de leurs professeurs, ils commencent à devenir très forts.

 

Bk2QuF7l.png

 

On va donc suivre la progression (difficile) de cette classe de rebuts, avec des succès et des revers jusqu'à la fin de leur scolarité. Sans que cela soit ennuyeux pour autant car la mise en scène est très réussie, comme lorsque les exercices difficiles sont présentés comme des monstres d'heroïc fantasy dont il faut trouver les points faibles pour les vaincre.

 

Un des points forts de la série, c'est la variété des profils des élèves et le fait que chacun ait droit à sa part de lumière. Même si, bien sûr, il y a des lèves plus importants, Karma, un élève surdoué mais fumiste et caractériel. Et surtout Nagisa, un élève au look androgyne qui ne paye pas de mine mais qui va se révéler particulièrement doué pour l'assassinat :

 

Nagisa_transparent.png

 

Je développerai la partie assassinat dans un second post.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#2 Jamic

Jamic

    :rolleyes:

  • Members
  • 13961 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Donges (près de Saint-Nazaire)

Posté 22 April 2020 - 08:45 AM

Je l'avais vu sur Netflix (je sais pas s'il y est encore) et c'est très très très bien. :smile:



#3 aruno

aruno

    Wookie

  • Members
  • 3324 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:La cité Ardente

Posté 22 April 2020 - 10:06 AM

Sur Netflix Belgique il y est toujours, donc y a beaucoup de chance que ce soit le cas en France aussi (^^).
Ça fait des mois qu'il est en watching list. Le character design et le concept m'a toujours attiré. Le post de saga donne encore plus envie..
Si seulement j'étais pas aussi overbacklogué (>_<)

jedi_aruno.png


#4 cool attitude

cool attitude

    Wookie

  • Members
  • 3054 Messages :

Posté 22 April 2020 - 13:18 PM

Je confirme tes propos Aruno, Assassination Classroom est toujours disponible sur Netflix France également.  :smile:

 

Je viens de terminer Gundam Unicorn (génial au demeurant) et je cherchais une nouvelle série animée Japonaise à voir, sur Netflix je sais quoi regarder maintenant, le topic de Saga m'ayant bien donné moi aussi de le voir. Et ayant des goûts très proches des siens, il y a de fortes chances que cette oeuvre me plaise. 



#5 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 12866 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 03 May 2020 - 05:54 AM

Parlons maintenant un peu de l'aspect assassinat, le deuxième fil rouge du manga. Il y a une évolution au fil de la série, les élèves progressant aussi bien en ce qui concerne les compétences scolaires que celles d'assassinat.

 

Au début, on a des plans assez basiques, voire pas de plan du tout : les élèves profitent de toutes les occasions pour bombarder de balles ou taillader leur professeur, sans succès évidemment.

 

unnamed-file.gif

 

Mais les tentatives deviennent plus élaborées au fil du temps : les élèves deviennent capables de travailler en équipe et d'exploiter les différentes failles de leur professeur, scrupuleusement recensées par Nagisa (même si toutes ne sont pas utilisables). Le plus gros point faible étant certainement la volonté absolue du professeur de protéger ses élèves, quitte à risquer sa vie pour cela. Un point faible que Karma comme d'autres assassins peu scrupuleux ne se feront pas faute d'exploiter :

 

karma2.gif

 

 

 

Si les différents plans ne réussissent pas (sinon, le manga serait fini), ils sont néanmoins originaux, ingénieux et plaisants à suivre. Mention spéciale pour le flan de Kayano.

Les élèves ne sont cependant pas les seuls à vouloir éliminer le poulpe, les gouvernements étant bien conscients de la menace et la récompense offerte suscitant bien des convoitises. De nombreux assassins apparaissent donc au fil de la série pour des tentatives de plus en plus dangereuses, d'autant plus que certains assassins sont sans scrupules et n'hésitent pas à mettre la vie des élèves en danger pour atteindre leur but. C'est notamment le cas du principal antagoniste du manga, et un des rares personnages totalement antipathiques du manga (je n'en vois que deux en fait), Kotaro Yanagisawa, un scientifique sans scrupule

Spoiler
qui reviendra à plusieurs reprises à la charge avec des créations de plus en plus puissantes. Ce n'est néanmoins pas son plan qui aboutira puisque

 

(attention, très gros spoiler)

 

Spoiler

Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)