Aller au contenu


Photo

ZeroZeroZero (2020)


28 réponses sur ce sujet

#1 Mccoy

Mccoy

    Mccouille

  • Members
  • 16746 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 08 March 2020 - 01:28 AM

2052757.jpg
 

 
Nouvelle série de Stefano Sollima après Gomorra, ZerZeroZero est la nouvelle production à gros budget d’Amazon. Le principe ? L’histoire est celle de la livraison de plusieurs tonnes de cocaïne en se focalisant sur trois parties bien distinctes : le producteur (au Mexique), le livreur (une riche famille américaine), et l’acheteur (une famille de mafieux italiens). Ces trois points de vue vont être l’occasion pour Sollima et son équipe de décrypter l’engrenage de ce genre de trafic. Et il connait bien son sujet Sollima, le réalisateur étant abonné aux fresques criminelles en tous genres (on lui doit, entre autres, le deuxième excellent opus de Sicario). Le voir s’attaquer à une série ambitieuse de ce type apparaît alors presque comme une évidence, ZeroZeroZero renvoyant régulièrement aux anciens travaux du metteur en scène.
 
3957189.jpg
 
Ce qui frappe d’entrée de jeu c’est la facture visuelle de la série. On a souvent dit récemment que la télé rattrapait la grande toile en termes d’ampleur, de moyens et de mise en scène parfois. Que cela soit en termes de découpage, de cadrage, ou de lumière, ZeroZeroZero n’est que ça : du cinéma sur petit écran qui fait honneur à son grand frère des salles obscures. Chaque épisode rivalise ainsi sans mal avec n’importe quel polar récent sorti au cinéma, et le budget important (on parle de 40 millions, autant dire une jolie somme même si on atteint pas les stratosphériques 120 d’un See ou Game of Thrones) se voit chaque minute à l’écran.
 
c_2018_-_2019_cattleya_srl_-_bartlebyfil
 
Le spectateur doit donc se reposer sur plusieurs personnages forts (un voir deux par pays) aux motivations différentes et aux parcours différents. Si l’histoire de ZeroZeroZero apparaît comme fascinante et passionnante, elle n’en reste pas moins d’une cruauté totale, Sollima refusant toute glorification de ce trafic. Les personnages sont mis à rude épreuve régulièrement, et les scénaristes ont préparé leur quota de scènes sans pitié qui en laisseront plus d’un sur le carreau. Le monde de ZeroZeroZero est noir, très noir, et personne n’en sort véritablement vainqueur/indemne. Et quand bien même un des personnages semble en sortir grandi, c’est pour mieux mettre en avant la violence d’un système dans lequel il faut manger ou être mangé.
 
830x532_illustration-serie-zerozerozero-
 
C’est à travers ses péripéties et cette narration à la fois linéaire (on va d’un point A à un point B) mais aussi éclatée (on alterne régulièrement entre les trois points de vue) que l’équipe de ZeroZeroZero réussit là où on ne l’attendait pas : faire de ce puzzle narratif une histoire d’une efficacité redoutable grâce à un travail d’écriture exemplaire sur les personnages avant tout. Chaque personnage pivot est incarné à la perfection par un casting impeccable (Harrold Torres est une révélation en chef de cartel mexicain qui se cherche une conscience pour au final accepter sa véritable nature) et malgré l’aspect choral du scénario rien ne semble jamais confus. La ligne narrative se tient du début à la fin, et les rares digressions font mouches à deux trois maladresses près. 
 
file79n4ces1gtyw1hfaohp.jpg?h=730a7da1&i
 
Le contrepoids de ce choix c’est que l’aspect géopolitique n’est au final pas si développé que ça et se limite vite à quelque chose de déjà-vu (mais tellement bien raconté). On aurait aimé en savoir plus sur l’aspect politique de ce monde, sur les rouages et les tenants et aboutissants d’une telle livraison. C’est évidemment le cas, mais sur un mode opératoire très intimiste, sans jamais lâcher les personnages. Une orientation qui fonctionne cependant à merveille, même si on rêve d’une deuxième saison (qui n’arrivera sûrement pas, ZeroZeroZero étant pensé comme une mini-série qui se suffit à elle-même) qui creuserait un peu plus cet aspect mondial pour en faire un véritable joyau de film noir. En l’état, ZeroZeroZero contient toutes les qualités qu’on peut trouver dans un excellent film, avec toutes les qualités qu’on peut trouver dans une excellente série. Le meilleur des deux mondes est à portée de mains, ça serait dommage de passer à côté.


Ce message a été modifié par Mccoy - 26 March 2020 - 18:20 PM.


#2 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 22312 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 19 March 2020 - 11:45 AM

Le nouveau show de Sollima, après Gomorra. Zerozerozero arrive donc après toute une flopée de séries et de films consacrés au trafic de cocaïne (tournant souvent autour de Pablo Escobar). On croise un peu l'ambiance de Gomorra avec ces récits internationaux consacrés à un trafic tentaculaire...
 
Et bon, c'est globalement super chouette. Le principe est simple, suivre une cargaison de coke du Mexique jusqu'à sa distribution en Italie. Ca nous permet de voyager dans pas mal d'endroits, en Amérique centrale, aux USA, en Italie, en Afrique, en pleine mer. C'est l'une des forces de la série. L'autre c'est l'incroyable facture technique du bouzin, impeccable de bout en bout. C'est visuellement impressionnant, parfois extrêmement jouissif. Mon gros bémol serait peut être à propos de la tournure que prend l'histoire. La bande annonce proclamait, "suivez la cocaine, vous comprendrez le monde". Bon, rapidement la série préfère se tourner vers l'intimité des personnages que de détailler les rouages de toute cette histoire qui verse, progressivement, dans le récit d'aventures rocambolesques. Cette approche ralentit pas mal l'intrigue, alourdit un peu l'ensemble et rend certaines choses un peu too much.
 
Le périple du fiston et du container de coke, bien qu'il permette de présenter Dakar, Casablanca et le désert tenu par les djihadistes, est assuré par une série de péripéties qui forcent un peu sur la suspension d'incrédulité. C'est pour pinailler, parce que sinon, le récit de cette livraison, racontée en flash backs, est globalement superbe, instructif et a ses moments particulièrement excitants. Au delà de la description pratiquement documentaire de ce que représente le transport d'une grosse quantité de cocaine, il y a une reflexion sur le coût humain que celà représente, même si ça reste léger, les personnages sont montrés comme imbus de leur pouvoir, persuadé qu'ils sont des maillons indispensables d'une économie parallèle qui permet de soutenir l'économie mondiale. Il y a également une description assez féroce de ces trafiquants, quelqu'ils soient, riches ou pauvres, méxicain, américain, africain ou italien, présentés comme esseulés, damnés à condamner leurs fils. Le rapport filial contrarié, la dévoration de sa progéniture, le paramilitaire mexicain face à l'enfant de sa copine, face aux enfants du ghetto, le père et son fils américain et la transmission d'un business darwinien, qui élimine les plus faibles sans pitié, le mafioso qui déclare une guerre contre son grand père, lui reprochant d'avoir assassiné son fils (et donc son père)...
 
Bon, du bon boulot, qu'on aurait peut être aimé un peu plus centré sur la politique internationale que sur les affaires intimes, mais en l'état, c'était vraiment classe.
 
Après bon, vous êtes prévenus, ça donne quand même une image assez déplorable du trafic de cocaïne...

Ce message a été modifié par Moody - 23 March 2020 - 17:53 PM.

anigif_sub-buzz-12795-1516666491-4.gif?d


#3 adamo

adamo

    Le chaînon manquant

  • Members
  • 11046 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:devant mon écran

Posté 19 March 2020 - 12:28 PM

.
Après bon, vous êtes prévenus, ça donne quand même une image assez déplorable du trafic de cocaïne...

:mrgreen:


giphy.gif


#4 Olric

Olric

    Gremlins

  • Members
  • 1113 Messages :

Posté 20 March 2020 - 00:56 AM

Il ne me reste que deux épisodes et je plussoie lavis de Seri Zed : cest vraiment très bien foutu, et sacrément prenant.

 

Quelques passages à vide, assez rares cela dit. Les scènes daction sont spectaculaires en général, jimagine quil y a eu un budget conséquent (ou alors ils sont très démerdards).

 

Belle brochette dacteurs aussi, entre les têtes connues (Gabriel Byrne, Dane DeHaan) et de parfaits inconnus complètement dans la peau de leur rôle (le militaire mexicain en tête... quel gros enfoiré celui-ci !)

 

Belle réussite, qui mérite le coup doeil voire plus.



#5 AGS

AGS

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5015 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:une forêt dans le nord, en Suède...

Posté 23 March 2020 - 18:45 PM

j ai bcp aimé, malgré tt de meme un petit coté désincarné.


Capture-d-e-cran-2019-12-20-a-20-35-25.p


#6 Olric

Olric

    Gremlins

  • Members
  • 1113 Messages :

Posté 25 March 2020 - 23:37 PM

Saison terminée. Putain c’était vraiment très bien, les deux derniers épisodes réservent leur lot d’émotions.
A chaque fois que tu commences à avoir un peu d’empathie pour un perso, il montre à nouveau son visage de gros enfoiré deux scènes plus tard. Au final tout le monde aura perdu quelque chose à la fin : sa vie, sa famille, une possibilité d’être différent... mais aura eu son argent car au final c’est bien ça qui comptait le plus.
Je reviens sur Dane DeHaan, très bon du début à la fin, mais Andrea Riseborough, Harold Torres et Giuseppe de Domenico sont aussi excellents, tout comme les seconds rôles.
Bon point également pour les pays traversés, j’ai reconnu quelques endroits à Casablanca et Dakar, ça rajoute beaucoup à l’immersion. Tout ça magnifié par la réalisation.
Franche réussite, je serais partant pour une saison supplémentaire, si on arrive à garder le même niveau. Mais la saison 1 pourrait aussi bien se suffire à elle-même.

#7 Olric

Olric

    Gremlins

  • Members
  • 1113 Messages :

Posté 26 March 2020 - 10:53 AM

On se demande aussi pourquoi ces mafieux calabrais pleins aux as vivent tous dans des cahutes toutes défoncées au milieu des chèvres...



#8 Monty

Monty

    Leprechaun

  • Members
  • 971 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Région parisienne

Posté 26 March 2020 - 10:58 AM

On se demande aussi pourquoi ces mafieux calabrais pleins aux as vivent tous dans des cahutes toutes défoncées au milieu des chèvres...

Pour ne pas attirer l'attention, pardi.



Membre des Artistes Fous Associés et j'écris des mauvaises nouvelles

#9 Olric

Olric

    Gremlins

  • Members
  • 1113 Messages :

Posté 26 March 2020 - 11:31 AM

Vu comme ça trucide à tout va, c'est un peu raté on va dire :)

J'ai l'impression que aussi le coté traditions qui perdure, on vit comme nos aïeux quoi. A part le petit fils justement, signe de sa rupture avec les anciens.



#10 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 22312 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 26 March 2020 - 11:39 AM

t'as jamais entendu parler de ces types qui se planquent des années dans des bergeries alors qu'ils sont recherchés par la police ?


anigif_sub-buzz-12795-1516666491-4.gif?d


#11 Pie Hunter

Pie Hunter

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7253 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 26 March 2020 - 11:43 AM

Toto Riina, Bernardo Provenzano


tumblr_p2wvedi0eR1w8ib1ro1_500.gif


#12 Monty

Monty

    Leprechaun

  • Members
  • 971 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Région parisienne

Posté 26 March 2020 - 11:52 AM

Un truc bizarre si c'est une série amazon pourquoi je ne l'a trouve pas sur prime ?



Membre des Artistes Fous Associés et j'écris des mauvaises nouvelles

#13 Olric

Olric

    Gremlins

  • Members
  • 1113 Messages :

Posté 26 March 2020 - 12:08 PM

Amazon c'est pour les US je pense, en France c'est Canal Plus.



#14 Olric

Olric

    Gremlins

  • Members
  • 1113 Messages :

Posté 26 March 2020 - 12:09 PM

t'as jamais entendu parler de ces types qui se planquent des années dans des bergeries alors qu'ils sont recherchés par la police ?

 

Bien sur que si, mais tu te dis que dans le tas c'est surprenant qu'il n'y en ait pas quelques tentés par la flambe. Parce qu'au final les mecs ils ne profitent absolument pas de leurs millions, à la différence des narcos en Amérique du Sud.



#15 Monty

Monty

    Leprechaun

  • Members
  • 971 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Région parisienne

Posté 26 March 2020 - 16:10 PM

Amazon c'est pour les US je pense, en France c'est Canal Plus.

Fais chier faut que je la trouve alors...



Membre des Artistes Fous Associés et j'écris des mauvaises nouvelles

#16 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 22312 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 26 March 2020 - 16:23 PM

Bien sur que si, mais tu te dis que dans le tas c'est surprenant qu'il n'y en ait pas quelques tentés par la flambe.

 

 

Oué, non. Je ne me suis absolument pas dit ça. Au contraire. Ca m'a semblé tout à fait réaliste.


anigif_sub-buzz-12795-1516666491-4.gif?d


#17 Olric

Olric

    Gremlins

  • Members
  • 1113 Messages :

Posté 26 March 2020 - 16:33 PM

Ah mais je ne conteste pas du tout le réalisme, je ne connais rien à la mafia calabraise, je dis juste que ça m'a surpris. Tout comme les hommes de main de Don Minu avec des fusils de chasse de base.

Ce que je veux dire par là, c'est que pour des opérations de cette ampleur (Don Minu sort quand même près d'un milliard de la tirelire) ça fait super artisanal tout ça. Mais c'est aussi ce qui rend intéressant cette série justement, la juxtaposition d'une organisation para militaire au Mexique, avec des barons de la drogue connus de tout le monde et une armée de tueurs suréquipés  et des quasi paysans en Calabre, avec des pétoires d'un autre age (mais tout aussi féroces avec leurs ennemis...).



#18 Pie Hunter

Pie Hunter

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7253 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 26 March 2020 - 16:34 PM

 

t'as jamais entendu parler de ces types qui se planquent des années dans des bergeries alors qu'ils sont recherchés par la police ?

 

Bien sur que si, mais tu te dis que dans le tas c'est surprenant qu'il n'y en ait pas quelques tentés par la flambe. Parce qu'au final les mecs ils ne profitent absolument pas de leurs millions, à la différence des narcos en Amérique du Sud.

 

 

C'est sans doute pour ça que des Riina et des Provenzano ont duré près de 50 ans dans le business alors qu'un Escobar a fait plus ou moins 10 ans


tumblr_p2wvedi0eR1w8ib1ro1_500.gif


#19 Mccoy

Mccoy

    Mccouille

  • Members
  • 16746 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 26 March 2020 - 17:09 PM

 

Amazon c'est pour les US je pense, en France c'est Canal Plus.

Fais chier faut que je la trouve alors...

 

Sinon ça sort en blu-ray la semaine prochaine (le 1er avril).



#20 Cat from Hell

Cat from Hell

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5084 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Lost in the K-hole translation

Posté 26 March 2020 - 17:46 PM

Un poil déçu pour ma part. Sachant que j'en attendais certainement trop, considérant Gomorra comme l'une des meilleures séries de ces dernières années (voire ever). D'abord car l'ensemble ne se démarque justement pas suffisamment de son aînée, s'en présentant comme une version plus fortunée (on voyage plus, on rencontre plus de monde et même la bande-son voit les proto-Mogwai, Mokadelic, remplacés par les vrais) mais pas forcément plus inspirée. Tout ce qui touche à la Calabre fait un peu déjà-vu (notamment dans Gomorra, justement), la partie des narcos renvoie inévitablement à Narcos (ou aux bouquins de Don Winslow sur le sujet) et seul le périple du frère et de la soeur en Afrique échappe un peu aux conventions - sauf que, manque de bol, je l'ai trouvé inintéressant et peu crédible.

Au-delà de ça, comme déjà indiqué dans plusieurs mess, j'espérais une vision un peu plus précise du trafic, qu'on s'intéresse un peu plus à la façon dont le tout fonctionne et aux retombées économiques sur les milieux concernés. Au lieu de ça, ça se complaît un peu trop dans les éternelles intrigues de pouvoir (qui trahit qui, quand, comment et pourquoi) et enchaîne les longs plans contemplatifs avec omniprésence du post-rock de Mogwai en lieu et place de la narration souhaitée. Non que ce soit désagréable. Juste un peu vain et artificiel, vu le matériau en titane dont les auteurs disposaient. Dommage. 





Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)