Aller au contenu


Photo

The Platform - Galder Gaztelu-Urrutia (2020)


  • Please log in to reply
69 réponses sur ce sujet

#1 logan

logan

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8464 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:madripoor

Posté 20 March 2020 - 14:18 PM

 

L'avenir, dans une dystopie. Deux personnes par niveau et un nombre inconnu de niveaux. Une plate-forme avec de la nourriture pour tous qui descend petit à petit : plus vous êtes dans les étages inférieurs et davantage vous devez faire avec les restes que laissent les autres.

 

Vraiment bien aimé. La critique de notre société n'est certes pas finaude pour un sou (un thème assez proche de high rise, ou snowpiercer) mais c'est bien foutu, parfois même assez cruel. Huit-clos à l'extrême, un décor quasi unique, ça m'a pas mal rappelé cube, dans le style et le ton.


Ce message a été modifié par Moody - 21 March 2020 - 21:15 PM.


#2 Docteur Benway

Docteur Benway

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5246 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 20 March 2020 - 20:54 PM

Ça a l'air sympa ça.
(C'était pas dans le calendrier des sorties Netflix. Je l'ajouterai aux Avis Chiffrés de la semaine pro)

#3 Doc Vicious

Doc Vicious

    Scarlatine Johanpouf

  • Members
  • 28362 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pasaana

Posté 21 March 2020 - 17:55 PM

Ça m'a l'air parfait pour ce changer les idées  :sweat:


hk6f.gif


#4 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 32173 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 21 March 2020 - 22:25 PM

Il y a en effet du Cube et Transperceneige dans ce film espagnol original qui propose un étrange concept de départ qui s'avère immédiatement prenant et gère assez bien chaque aspect de ce sur quoi il repose. La balade à différents étages permet de varier les rencontres et illustrer le pire plutôt que le meilleur de ce que l'humanité peut donner en prenant l'excuse de ce qu'ils vivent et laissant la responsabilité à ceux qui tirent les ficelles tout en haut. On devine assez rapidement ce qui pourrait être tenté pour sortir de cet enfer et on aurait pu faire sans les hallucinations des anciens colocataires mais l'ensemble est suffisamment cohérent et l'intrigue attise tellement la curiosité que l'on passe aisément un agréable moment jusqu'au final, classique mais efficace.

 

4/6


190901091726745745.png

#5 Docteur Benway

Docteur Benway

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5246 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 22 March 2020 - 11:31 AM

Pareil que Moody.
Ça rappelle forcément Cube et Snowpiercer, et c'est assez bien troussé dans son concept et sa métaphore de la lutte des classes. Les hallucinations n'étaient pas nécessaires mais là où le film montre ses limites, c'est que les personnages sont obligés de trop subir et qu'il y a une forme de statisme qui fonctionne au début par effet de curiosité mais qui pénalise progressivement le film une fois qu'on a les réponses à la plupart des questions. Dans Cube ou Snowpiercer, chaque pièce/wagon était différent là où dans The Platform, chaque étage n'est qu'un banal étage, ce qui empêche le film de se hisser au niveau de ses modèles.
Et puis dans les 2 autres films précités, il y a un horizon clair en quelque sorte : trouver la sortie grâce aux codes présents devant chaque pièce pour Cube, atteindre le wagon de tête pour Snowpiercer. Dans The Platform, c'est plus flou : s'échapper oui, mais par où ? Le seul moyen étant de prendre le monte-plateau et on en revient au fait qu'ils ne peuvent pas beaucoup agir sur la situation.

Par contre, rien pigé à la fin. Même avec les explications d'Allocine, ça reste assez nébuleux, du coup je serais curieux de connaître l'opinion de ceux qui l'ont vu sur la signification de la fin.

4/6 (Intéressant dans son concept et son message mais inabouti dans certains de ses éléments et un peu trop dans l'ombre de ses modèles)

#6 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 32173 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 22 March 2020 - 11:50 AM

Spoiler


190901091726745745.png

#7 Docteur Benway

Docteur Benway

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5246 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 22 March 2020 - 12:32 PM

Spoiler


Ce qui met l'accent sur une autre lacune du film : la raison d'être de la Fosse. Ce n'est visiblement qu'une structure au sein d'une société plus vaste mais on y trouve un peu n'importe qui pour différente raisons. C'est un peu ce qui me gène dans le film : le concept est cool, la métaphore de la lutte des classes donne une profondeurs supplémentaire mais j'ai comme l'impression qu'il y a des éléments que les scénaristes ont délaissés et qui laisse un petit vide à certains endroits.

#8 logan

logan

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8464 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:madripoor

Posté 22 March 2020 - 13:19 PM

Pour moi, c'est un peu métaphorique, même si je crois à la réalité de
Spoiler

Le message est plus pour le spectateur, genre
Spoiler


#9 Madeline2

Madeline2

    Critters

  • Members
  • 484 Messages :

Posté 22 March 2020 - 13:27 PM

Ca me rappelle fortement Enfer vertical en approche rapide de Brussolo (qui annonçait déjà Cube d'ailleurs).



#10 L'aubergiste

L'aubergiste

    Wookie

  • Members
  • 2105 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Belgique, le nord, juste arpès le nord...

Posté 22 March 2020 - 16:41 PM

Je vois les choses comme Logan perso, du côté métaphorique 

Spoiler

 

Alors maintenant je peux tout à fait comprendre que ça en dérange certains quand les trous scénaristiques sont comblés par des métaphores. Mais perso c'est le genre de film que j'adore voir et revoir pour les décortiquer. D'ailleurs je vais me le mater une seconde fois ce soir.

 

Bref, perso j'ai adoré. 

 

P.S.: Ca n'a pas été relevé mais le film est quand même méchamment malsain. Perso il m'a quand même donné la nausée à plusieurs moments et j'ai ressenti un vrai inconfort. 

 

P.S. 2: Merci Netflix d'avoir choisi cette période de misère cinématographique pour enfin sortir un vrai bon film inédit. Perso j'en avais besoin... 



#11 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 32173 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 22 March 2020 - 17:23 PM

Il est d'ailleurs "classé 18+" (16 aurait suffit, amha).


190901091726745745.png

#12 Cradle of suffering

Cradle of suffering

    I'm a Scatgirl

  • Members
  • 9820 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Tromaville

Posté 22 March 2020 - 22:40 PM

Moi j'ai surtout pensé à Carrefour, Auchan , Leclerc.. A l'actualité, l'humain qui fait ses courses en temps de crise et pense à son prochain -_-

Sinon ouaip super chouette, et pour la fin pas bien compliqué, comme Logan. Sinon j'aurai juste aimé plus d'éclaircissement sur les certificats qui sont délivrés à la sortie. Enfin celui qu on lui a promis.

4/6

9b29c5c025bd46a6b97020a2fb987592.gif Le Mad Forum Libre réouvre ses portes : ici !


#13 simidor

simidor

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5542 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Université de l'Invisible

Posté 22 March 2020 - 23:53 PM

Les certificats c'est juste une carotte :-(


55 ans de Doctor Who en un clic, c'est par ici.cakh.jpg


#14 logan

logan

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8464 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:madripoor

Posté 23 March 2020 - 00:35 AM

Oui, je pense que le certificat est laissé volontairement libre à interprétation, c'est la carotte, le sésame, qui fait que tu vas accepter le système et jouer ton rôle, quelle que soit ta place dans ce système. Ça peut représenter la promesse du paradis pour les croyants, une bonne retraite pour le travailleur, une rédemption pour le condamné, etc...

#15 Maouin54

Maouin54

    Je consulte un psy

  • Sous surveillance
  • 8753 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS4 : Jul_89000

Posté 23 March 2020 - 07:30 AM

Spoiler

(;,;) la geektature du bon goût (;,;)
"Réglons la question sociale et il n'y aura plus de question raciale. L'inverse n'est pas vrai..."

#16 logan

logan

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8464 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:madripoor

Posté 23 March 2020 - 08:54 AM

J'ai envie de dire, tout le film tient sur les symboles en fait.
Le fameux message
Spoiler

L'apprentissage, l'expérience des anciens (bien ou mal), la façon de transmettre le message, le système trop ancré en chacun, la raison contre la foi, etc...

#17 L'aubergiste

L'aubergiste

    Wookie

  • Members
  • 2105 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Belgique, le nord, juste arpès le nord...

Posté 23 March 2020 - 10:17 AM

Oui le film brasse énormément, trop peut etre j'en conviens. Cependant pour moi le message général est assez clair et délivré de façon très ludique. Perso je le vois plus comme un mix de Cube et High Rise mais plus réussi. Cube n'allait pas beaucoup plus loin que son concept et restait assez léger dans son message. High Rise était juste hyper chiant, virait vite au nawak complet et prétentieux. Ici j'ai trouvé l'équilibre parfait. On est pas loin du très grand film pour moi.

#18 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 32173 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 23 March 2020 - 10:28 AM

 High Rise était juste hyper chiant, virait vite au nawak complet et prétentieux.

Ouf, je me sens moins seul.


190901091726745745.png

#19 Lapin Rouge

Lapin Rouge

    Wookie

  • Members
  • 2262 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 23 March 2020 - 12:17 PM

Ca me rappelle fortement Enfer vertical en approche rapide de Brussolo (qui annonçait déjà Cube d'ailleurs).

Quand j'ai vu le film, je me suis dit que Serge Brussolo aurait pu l’écrire tellement ca a l'air proche de ses bouquins. Je vais me renseigner sur Enfer vertical en approche rapide, ca a l'air super, sachant que je collectionne les livres du bonhomme.



#20 Docteur Benway

Docteur Benway

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5246 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 23 March 2020 - 12:18 PM

Cube c'est surtout qu'il n'y a pas de message, c'est pas de la SF à métaphore sociale comme ici. Tout est dans le concept et le mystère de savoir ce qu'est ce Cube (et c'est très bien ainsi hein).

(Et oui, High Rise c'est ultra chiant)
(J.G Ballard en général, c'est assez prétentieux et chiant de toute façon)




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)