Aller au contenu


Photo

Spenser Confidential - Peter Berg (2020)


  • Please log in to reply
31 réponses sur ce sujet

#1 Maouin54

Maouin54

    Je consulte un psy

  • Sous surveillance
  • 8678 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS4 : Jul_89000

Posté 22 January 2020 - 07:01 AM

MV5BMTdkOTEwYjMtNDA1YS00YzVlLTg0NWUtMmQz

Spenser (Mark Wahlberg), un ancien flic, replonge dans les bas-fonds de Boston lorsqu'il découvre la vérité sur un complot retors et un meurtre qui a défrayé la chronique. Malgré des menaces répétées, Spenser décide de prendre l'affaire en main pour prouver que personne n'est au-dessus des lois.

Réalisé par : Peter Berg.
Avec : Mark Wahlberg, Winston Duke, Alan Arkin, Iliza Shlesinger, Austin Post (aka Post Malone), Marc Maron, Bokeem Woodbine.
Ecrit par : Sean OKeefe et Brian Helgeland.
D'après le roman écrit par Ace Atkins "Wonderland" s'inspirant lui même, du personnage de Spenser crée par Robert B. Parker.
Produit par : Neal H. Moritz, Toby Ascher, Mark Wahlberg, Stephen Levinson et Peter Berg.



(;,;) la geektature du bon goût (;,;)
"Réglons la question sociale et il n'y aura plus de question raciale. L'inverse n'est pas vrai..."

#2 adamo

adamo

    Le chaînon manquant

  • Members
  • 10933 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:devant mon écran

Posté 24 January 2020 - 21:05 PM

Pas vu la B.a mais why not, vu que c'est un polar, Berg ne trouvera peut être pas nécessaire de pousser le volume des violons à fond.


giphy.gif


#3 titus pullo

titus pullo

    Lourd

  • Members
  • 11703 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 January 2020 - 08:29 AM

tiré d'une série de romans qui ont déjà eu une adaptation en feuilleton avec Robert Urich 


T8GOrAo.gif?noredirect


#4 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 21614 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 06 March 2020 - 21:13 PM

Le film est disponible sur Netflix.
200w_d.gif

#5 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 31844 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 06 March 2020 - 22:25 PM

Oui et c'est assez anecdotique malgré toute la sympathie habituelle qu'on peut avoir pour Mark Wahlberg. Il y a quelques scènes sympas mais l'ensemble ne propose rien de vraiment entrainant. Dommage, ça ne survivra pas à un premier visionnage. Il y a bien cette scène avec la (super) blonde qui les compare à Batman qui fait marrer.

 

3/6


190901091726745745.png

#6 Maouin54

Maouin54

    Je consulte un psy

  • Sous surveillance
  • 8678 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS4 : Jul_89000

Posté 06 March 2020 - 22:30 PM

Et Whalberg qui se fait marave pendant tout le film en running gag, ça m'a fait sourire (la lame en taule, le bar de flics, le clébard, le bar à tacos, même un pauvre coup de latte par un pauvre type sur l'herbe...)
Ah, et le coup du chat aussi !
(;,;) la geektature du bon goût (;,;)
"Réglons la question sociale et il n'y aura plus de question raciale. L'inverse n'est pas vrai..."

#7 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 31844 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 06 March 2020 - 22:37 PM

"Quoi ? Un coup de pied ? Vraiment ?"


190901091726745745.png

#8 Dirty Flichty

Dirty Flichty

    Squirt Lover

  • Members
  • 18634 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:VCD et VHS

Posté 06 March 2020 - 23:26 PM

C'est quand même un sacré DTV de grabataire. Faudrait faire un montage de toutes les cascades molles et coups flasques (le "saut" de Marky Mark sur le rebord de la fenêtre à la fin m'a achevé).
Heureusement qu'ils laissent leurs réalisateurs LIBRES™ sur Netflix, sinon qu'est-ce que serait...



#9 Captain Cavern

Captain Cavern

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 11716 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 07 March 2020 - 00:09 AM

Bah oui, Marky Mark et Peter Berg ont été libre de venir payer leurs arriérés d’impôts sans trop se fouler, c'est sympa de la part de Netflix.


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#10 Apocaly

Apocaly

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4062 Messages :

Posté 07 March 2020 - 00:38 AM

Un gros DTV d'action avec de la thune, une star en mode cabotinage contre un bon gros chèque, un Peter Berg qui filme toujours avec le cul (un poil moins cata' que sur 22 Miles), scénar' naze, humour de petite bite, du Peter Berg quoi. 



#11 Maouin54

Maouin54

    Je consulte un psy

  • Sous surveillance
  • 8678 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS4 : Jul_89000

Posté 07 March 2020 - 04:33 AM

Ah ça, le côté marabout de ficelle de l'enquête...
(;,;) la geektature du bon goût (;,;)
"Réglons la question sociale et il n'y aura plus de question raciale. L'inverse n'est pas vrai..."

#12 Mad Mat

Mad Mat

    Gremlins

  • Members
  • 1369 Messages :

Posté 07 March 2020 - 12:16 PM

J'ai lu ici et là, dans la presse (Première, Ecranlarge, etc.), que ce film était un retour au buddy movie des années 80-90. 

Ben putain, si les gamins d'aujourd'hui, après avoir l'avoir visionné, se disent que c'est le genre de film que les quadras ou plus adoraient quand ils avaient 15 ans, il n'est pas étonnant qu'on se prenne des "Ok boomer" dans la tronche.

Il ne suffit pas de mettre des "Fuck" pour se la jouer badass et d'ancrer l'intrigue dans un environnement urbain réaliste, sans effets numériques, pour retrouver la formule gagnante des grands classiques du genre : il faut une bonne intrigue, une bonne alchimie entre les deux protagonistes, et une bonne mise en scène, ce dont manque Spenser Confidential.

L'histoire, pour commencer, n'est guère palpitante, et on grille certains twists très rapidement (

Spoiler
).

La relation entre les deux acolytes n'est guère réjouissante non plus, bien loin de L'Arme Fatale ou Le Dernier Samaritain, où les vannes fusaient. Il y a quelques passage marrants, mais ça reste laborieux dans l'ensemble.

Et enfin, la mise en scène. Il y a quelques plans larges de Boston pas vilains, mais à part ça, c'est le calme plat. Et il y a très peu d'action : quelques bastons, courtes et trop découpées, quelques cascades automobiles pas trop mal fichues mais le film promettait plus (

Spoiler
), et une fusillade de 30 secondes. On a connu Peter Berg bien plus inspiré avec Le royaume (le dernier acte, avec le guet-apens sur l'autoroute, et le canardage qui s'ensuit, putain, ça envoyait) ou Du sang et des larmes. 

 

3/6


tumblr_nhgnuzmkUx1syml9co1_500.gif


#13 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 14484 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 07 March 2020 - 13:14 PM

Perso, je trouve que c'est son film le plus agréable à regarder. Par contre surpris de voir le nom d'Helgeland tant tout ce qui touche à l'intrigue dégage des vapeurs de j'm'enfoutisme... que ce soit le film de détective hard boiled avec un punchingball-ball humain en lead, les ressorts du buddy movie, et tout l'aspect "première pierre" d'une franchise, renvoyant plus à un pilot de série taylay qu'à un film-film. Je me demande ce qu'il reste de Helgeland dans cette fièvre cannabique ou tout semble exécuté sous le signe de la désinvolture "on est ici pour RIIIRE"

Après, pour bien appuyer ce j'm'en balek les cacahouètes t'as les chorégraphies "pilier de bar" avec tous les belligérants qui se vachcra dans le décors la tête la première comme des sacs de viande... et j'avoue qu'à ce niveau là le délire à gentiment pris, comme quand tu commences à rigoler bêtement après une longue exposition de gogolitude. C'est limite une version burger/pancake/cheddar en spray d'un délire à la Bud Spencer (!!) et Terrence Hill. Après voilà t'as le coté "prolo" du cinéma de Berg/marky mark, c'est tourné en extérieur et comme dit j'ai pas trouvé ça désagréable pour les yeux, il fait du fonctionnel sans toucher à notre capacité rétinienne de calcul et ça c'est plutôt un bon point.

 

3/6 (mais 4/6 en ressentit de projo du vendredi soir)


one-nite-in-mongkok-sam-lee-deforme-par-


#14 Kentis Reloaded

Kentis Reloaded

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12081 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans la matrice

Posté 07 March 2020 - 15:58 PM

quoi c'est Helgeland l'auteur de cette merde ? On l'a définitivement perdu. Bon, j'ai regardé jusqu'au bout parce que la blonde est white trash jolie mais le reste putain, c'est du délavé d'intrigue 80's et ringardos. J'aime bien le gentil géant aussi, j'ai d'abord cru qu'il était un agent du FBI infiltré mais non, c'est juste un gars avec une histoire perso mais chut. J'ai préféré des souris et des hommes.

 

2,5/6


9uzD.gif

"I have imagined this moment for a long time. Is it real?"


#15 Cat from Hell

Cat from Hell

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4922 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Lost in the K-hole translation

Posté 07 March 2020 - 16:47 PM

Pas vu le film (qui, à lire vos avis, a l'air d'envoyer du rêve) mais concernant Helgeland, les gens semblent découvrir son taf. C'est pourtant pas comme si on subissait pas ses scénars ineptes depuis maintenant trente ans. De lui, je retiens Payback (et encore, faut-il croire que c'est grâce à Gibson qui en a refait le montage) et le toujours aussi sympa Chevalier. Le reste, euh... 

#16 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 14484 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 07 March 2020 - 18:03 PM

LA Confidential (la base), un bon Eastwood de sa période stakhanoviste, payback way... Je viens de me rappeler via wikipayday qu'il avait fait une version perrrave des frères krays aussi ... Le fait est que je m'attendais pas à voir son nom au générique d'un truc aussi j'm'enfoutiste (après, si ça se trouve son adaptation de spencer dort dans des cartons depuis 20 piges et a été complétement peter bergifié... si ça se trouve. Ou bien c'était l'option belek dès de le début... pitêtre...).


one-nite-in-mongkok-sam-lee-deforme-par-


#17 Dr Jones

Dr Jones

    Gremlins

  • Members
  • 1299 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 07 March 2020 - 22:23 PM

J'ai beaucoup aimé son "42" avec Harrison Ford et Chadwick Boseman, sur l'histoire vraie de Jackie Robinson.



#18 Cat from Hell

Cat from Hell

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4922 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Lost in the K-hole translation

Posté 08 March 2020 - 01:34 AM

LA Confidential (la base), un bon Eastwood de sa période stakhanoviste

 

Même ces deux-là j'achète pas, tant ils s'avèrent fadasse (pour le premier) et lourdingue à souhait (pour le second) par rapport au bouquin respectif dont chacun est adapté.

Sinon, ce Spenser est un peu moins naze que ce que je craignais. Ayant même trouvé que la première moitié se suivait d'une manière plutôt cool. Le souci, c'est qu'arrivé à l'heure de film, on attend encore que ça démarre - pour se rendre compte que ça en restera, en fait, quasi au même point (mort). L'ensemble, comme dit dans un mess plus haut, dans ses paresses visuelle et narrative, ressemblant au final plus à un pilote de série tv lambda qu'à une oeuvre unique pensée comme telle (même Alan Arkin et Marc Maron se contentent du minimum syndical).

Que tout ceci est paresseux.



#19 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 14484 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 08 March 2020 - 01:42 AM

tant ils s'avèrent fadasse (pour le premier)

 

 

Je préfère le film au bouquin. Paye ta première commande. L'adaptation parfaite. Rollo Tomasi/6


one-nite-in-mongkok-sam-lee-deforme-par-


#20 Cat from Hell

Cat from Hell

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4922 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Lost in the K-hole translation

Posté 08 March 2020 - 01:56 AM

T'es sûr que t'avais pas lu ça plutôt que le Ellroy, pour préférer le film au bouquin ? 

 

Callas-confidential.jpg






0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)