Aller au contenu


Photo

The End of the F**king World (2018)


5 réponses sur ce sujet

#1 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 19018 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 03 January 2018 - 10:06 AM

The End of the F**king World
 
Créé par : Charlie Covell, adaptation du roman graphique de Charles Forsman.
Cast : Alex Lawther, Jessica Barden, Wunmi Mosaku, Gemma Whelan...
Pays : Angleterre
Diffusion France : 5 janvier 2018 sur Netflix
Nombre d'épisodes : 8
Nombre de saisons : 1




Ceci n'est pas l'histoire d'une rencontre ordinaire. C'est l'histoire de James et Alyssa, deux ados solitaires et paumés qui se lancent dans une escapade comme vous n'en avez jamais vu.


Image IPB

#2 Johnny Lawrence

Johnny Lawrence

    Leprechaun

  • Members
  • 801 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:All-Valley Karate Tournament Canteen

Posté 07 January 2018 - 12:20 PM

Saison 1

 

Chouette surprise. Adaptation d'un comic-book dont je n'avais pas entendu parlé ( et qui du coup m'intéresse ) qui surfe sur la thématique du road-trip adolescent, histoire d'amour entre deux marginaux - un kid qui se dit psychopathe et une fille qui est on dira instable, bien marrant, décalé. Un brin de lenteur et de déjà vu, mais les deux personnages principaux ont du charme, les situations sont bien menées, il y'a de joli scènes. Une certaine fraicheur, bien enrobée par une bande-son qui suinte le cool. A noter, un format court, 8 épisodes de 20 minutes. 


Ce message a été modifié par Moody - 08 January 2018 - 21:02 PM.

There's no fear in this dojo!


#3 adamo

adamo

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7306 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:devant mon écran

Posté 08 January 2018 - 14:34 PM

J'ai lu ton post en diagonale (juste les deux premières et la dernière phrase) et du coup le format me motive.


giphy.gif


#4 LeMartien

LeMartien

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4900 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 08 January 2018 - 15:57 PM

Oui un bon film quoi


Plus petite la sign, merci !

#5 Ed Wood

Ed Wood

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6402 Messages :
  • Location:quelque part entre 4 planches

Posté 10 January 2018 - 01:05 AM

Moi j'ai commencé aujourd'hui c'est vrai que c'est frais et enthousiasmant puis le format est parfait. 
 
Franchement ils devraient arrêter ces saisons de 10 épisodes d'1h, qui  finissent par nous ennuyé au bout d'à peine 2 ou 3 segments.
 
EDIT
 
 
Fini, en fait j'ai pas réussi à m'arrêter hier soir tellement, le tout s'emballe, j'ai trouvé ça génial.
 
Des persos attachants, des situations originales avec des réactions inattendues (jusqu'à la fin que je trouve quand même pourrie s'il n'y a pas de suite, un soundtrack pas trop original mais plutôt bien utilisé (le I'm sorry de Brenda Lee, classique mais la scéne est mémorable).
 
Bref pour une fois que je kiffe une série c'était trop court!!

Miller, Spielberg, Cameron, Verhoeven, Raimi, Jackson, Del Toro, Hark, Wachowski bros, Tarantino, Woo, McTiernan...
Ca c'est du Putain de cinema!


#6 Georgie Boy

Georgie Boy

    Gremlins

  • Members
  • 1047 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:En bas de l'échelle

Posté 11 January 2018 - 10:06 AM

SAISON 1

 

Une bonne, même carrément très bonne*, série dans un style road-movie/romance déglinguée. L'histoire, du fait de ses protagonistes, est plutôt originale, avec une dose d'humour vraiment bien sentie et qui fait mouche, notamment à travers certaines répliques d'Alyssa, et d'une manière générale, du duo qu'elle forme avec James. Le duo de flics est pas mal également.

 

La réalisation est un gros point fort de cette série britannique. D'ailleurs je ne sais pas où elle a été filmé mais à aucun moment, enfin oui et non, j'ai eu l'impression d'être en Angleterre (?) en voyant les décors, les paysages, que le réalisateur nous propose. C'est vraiment très chouette, et il y a une sensation d'être dans un ailleurs. Beaucoup aimé aussi les changements de cadre en fonction du passé et du présent.

 

Par contre The End of the  F***ing World comporte également son lot de travers avec notamment l'abus de voix-off (qui est nécessaire dans le récit, certes, mais trop présente à mon goût) et sa bande son rétro pour être cool, décalé, déjanté, mais on sent que la plus part du temps, tout ça n'est pas naturel et qu'il y a une intention de "paraître". En gros, on ressent un côté "forcé". Dommage, j'aurais préféré quelque chose de plus subtil.

 

Sinon, je trouve parfaite la façon de conclure cette saison. C'est un des autres gros aspects positifs de cette série qui me fait fermer les yeux sur les (petits) défauts cités précédemment, et qui me permet de la réévaluer* en sa faveur. Cette romance ne pouvait pas se finir autrement, et se passage à l'âge "adulte" ne pouvait pas se faire d'une autre façon. Le réalisateur ("l'équipe") n'a pas reculé et a été jusqu'au bout.

Donc ouais, j’espère qu'ils ne vont pas tout pourrir, tout foutre en l'air, avec une autre saison.

 

En conclusion, The End of the  F***ing World, vaut vraiment le coup d'être vu, car même si elle comporte quelques défauts qui peuvent être irritants, derrière tout ça, il y a une vraie proposition "d'autre chose" dans le ton.


- This one has one shoe !
- She's from the hills. She hillbilly.




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)