Aller au contenu


Photo

Pentagon Papers - Steven Spielberg (2018)


  • Please log in to reply
34 réponses sur ce sujet

#1 Dadrumz

Dadrumz

    Ghoulies

  • Members
  • 145 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au vert !

Posté 12 December 2017 - 13:17 PM

Mais comment ?

 

Tonton Spielby revient au thriller historique et je ne trouve pas de sujet spécifique dans le forum ? (où j'ai dû passer à côté comme un naze ? :teube: :teube: )
 

Pentagon Papers (The Post) est un film historique américain réalisé par Steven Spielberg, dont la sortie est prévue pour 2017. (en fait ce sera le 24/01 en France : note de Dadrumz ;-) )

 

Le film est inspiré de faits authentiques : l'histoire vraie des Pentagon Papers, l'un des premiers scoop de l'histoire du journalisme américain au début des années 1970. Cette expression américaine désigne notamment le document United States-Vietnam Relations, 1945-1967: A Study Prepared by the Department of Defense (« Relations entre les États-Unis et le Viêt Nam, 1945-1967 : une étude préparée par le département de la Défense »), soit plus de 7 000 pages top secret qui dévoilent les origines de la guerre du Viêt Nam et prouvaient que les États-Unis avaient délibérément provoqué ce conflit politiquement et militairement.

 

Du beau monde pour ce nouveau Spielby :

 

 

 

Le trailer :
https://youtu.be/whFAsePy-w8

 

208_356556.jpg


MavNewsJawsShark.jpg

"Yeah, that's real fine expensive gear you brought out here, Mr. Hooper. "


#2 MaxiBestOf

MaxiBestOf

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4320 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Blueberry Hill

Posté 19 January 2018 - 16:36 PM

Pour ce Pentagon Papers.

 

Le film se veut vraiment dans la lignée du thriller journalistique 70s (Les Hommes du Président en tête) avec ses personnages qui mettent tout en jeu pour publier LE scoop qui chamboulera tout.

 

Mais là où le film se distingue par exemple d'un Spotlight terne et oubliable est premièrement par la direction des acteurs (Hanks et Streep remarquables comme d'hab) mais aussi par la mise en scène et un sens du cadre qui fait mouche à chaque fois.

 

La place qu'occupent les personnages dans le cadre peut d'ailleurs être indicatrice de leur position de force ou non au sein de cette grande partie d'échecs entre les partisans et les opposants à la publication du brûlot.

 

Côté personnages, on peut aller chercher plus loin que les 70s et encore une fois du côté de Capra. En effet après Le Pont des Espions, Tom Hanks incarne encore un homme debout qui refuse les compromis et les menaces quand il s'agit d'accomplir son devoir. La déontologie journalistique au dessus de tout, quels que soient les risques. 

 

Certains y verront peut-être un manque de nuances mais ce serait oublier ces scènes clés où Hanks ainsi que Streep mentionnent leurs liens avec la classe politique. Je n'en dirais pas plus mais ces amitiés peuvent bien évidemment se révéler gênantes quand il s'agit de faire son travail de journaliste.

 

Meryl Streep incarne la propriétaire du Washington Post qui doit à la fois faire face à la vente de son journal mais aussi au choix décisif de la publication ou non des Pentagon Papers. Endeuillée par la perte de son mari quelques années auparavant, son personnage est plein de doutes et peine à s'affirmer dans ce monde totalement dominé par des hommes. Son parcours touchant jusqu'à sa décision finale est finement écrit et offre quelques scènes émouvantes.

 

En ces temps de fake news, de mensonges gouvernementaux de grande ampleur et de remise en question de la liberté de la presse américaine, nul doute que Pentagon Papers a une résonance toute particulière. Une réussite donc. 

 

5/6


ico1om.png


#3 Johann Kraus

Johann Kraus

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8484 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Fargo

Posté 28 January 2018 - 14:07 PM

Le copain du dessus a déjà fait le rapprochement avec le lénifiant Spotlight et effectivement, Spielberg remet les pendules à l'heure. Le  fossé sans fond qui les sépare ne fait que rappeler à quel point il est un réalisateur extraordinaire.

 

Formellement, la mise en scène s'envole et déborde d'idées. Sur le fond, le divertissement (l'humour est savoureux) n'empêche jamais l'engagement du discours. 

Le maître est passé, on s'incline et on déguste. 

 

6/6

 

Et qu'il ne soit même pas retenu aux oscars comme meilleur real' fait doucement rire. 


623509BEAN.gif


#4 damodafoca

damodafoca

    Leprechaun

  • Members
  • 803 Messages :

Posté 29 January 2018 - 11:36 AM

Spotlight était quand même un film sympathique...

 

Bref, vraiment bien ce Pentagon Papers ! Il y a quelques scènes incroyables de force (la scène où Streep prend sa décision) pourtant très simple.

 

Les acteurs, à noter, sont quasi méconnaissables (Spitz, Arthur, même Hanks...). Streep a l'air d'avoir un lifting fragile sur certaines scènes mais bon... 


"Pourquoi tu postes ?" Seri Zed. giphy.gif


#5 Cat from Hell

Cat from Hell

    Gremlins

  • Members
  • 1613 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans le tourbillon de la vie

Posté 29 January 2018 - 11:51 AM

Je ne comprends non plus ce bashage en règle de 'Spotlight'... 😞

vlcsnap-2010-02-19-12h01m06s123.png


#6 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 10686 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 29 January 2018 - 11:54 AM

En gros dés que les boîtes sont livrés chez Tom Hanks t'a un gros bloc complètement jubilatoire, un morceau de bravoure crescendo qui débouche sur la presse et les petites mains qui participent quotidiennement à la diffusion de l'info. Et entre les deux c'est un festival d'enchaînements de monté en quasi-huit clos peté d'énergie, d'idées et de tension de ouf (la scène de la conférence téléphonique improvisé :o ). Ça bouillonne, ca vie, c'est très ludique et énergique, avec la force de l'évidence dans le style... Ca met peut être un chouïa de temps à démarrer, mais une fois que ca part t'a un film d'action ultra-concis qui tranche avec le solonel du propos. L'ultime pirouette de solidarité m'a achevé. Last Jedi, 3 billboards et maintenant ca... Fouyaya l'année commence en mode vénère.

vKtnBN.gif


#7 Maouin54

Maouin54

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5364 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS3 : Jul_89000

Posté 29 January 2018 - 13:05 PM

L'impression que ça démarre lentement, c'est que tu viens de te taper un guet-apens au Vietnam suivi d'une scène "depalmesque" en diable avec une sacoche et des dossiers, juste.

Quant aux dialogues, clairement de vrais bastons où tu passes d'une épaule à l'autre de chaque protagoniste de dos (combien t'auraient fait des champs/contrechamps bien plan-plans...) ; ça semble évident quand tu le vois et pourtant, fallait y penser

Il me scotche de vitalité et d'inventivité permanentes le Spielberg

6.gif

(;,;) la geektature du bon goût (;,;)


#8 Dickens

Dickens

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4822 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la ville à la 3D imposée...

Posté 29 January 2018 - 13:33 PM

Comme mes collègues du dessus.

 

Folie de la mise en scène. C'est vigoureux, c'est énergique, ça te chope et te lâche plus. Le mec a plus de 70ans bordel !

 

J'ai été tout de suite pris dans le film (formidables 15 premières minutes de pur thriller parano), et c'est extrêmement touffu (rien que sur la place de la femme dans cet univers extrêmement masculin qui est écrasée (représentation visuelle, par la composition des cadres, les angles et axes choisis), puis sur la fin qui te renvoi tout ces merdeux à leur place), parfois bourrin (le final en mode vénère), et tellement jubilatoire !

 

En fait, j'ai presque l'impression d'avoir vu un film de guerre. Mais les armes, c'est les machines à écrire.

(et aussi l'impression que Spielberg a voulu faire un film que le Oliver Stone de la grande époque aurait pu faire).

 

Son film que je préfère depuis plus de 10ans (Munich), et probablement même dans le haut du panier (à voir comment il vieilli)

 

Ca fait un bien fou une décharge électrique comme ça.


signature.png


#9 snake

snake

    Grand ancien

  • Members
  • 4617 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 29 January 2018 - 13:58 PM

Je ne comprends non plus ce bashage en règle de 'Spotlight'...

C'est bien Spotlight mais de mémoire j'avais trouvé ça un peu chiant à cause d'une mise en scène ultra classique. Le film se repose trop sur son sujet.


887097.png


#10 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 10686 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 29 January 2018 - 14:09 PM

L'impression que ça démarre lentement, c'est que tu viens de te taper un guet-apens au Vietnam suivi d'une scène "depalmesque" en diable avec une sacoche et des dossiers, juste.

 

 

 

Maouin, pour moi le cœur du film, de son énergie c'est à partir du moment ou t'es dans le huit clos chez Tom Hanks, la problématique de l'insider est un truc périphérique au dilemme du perso de Streep, sa résolution se fait aussi par la bande d'ailleurs... donc, je ne dis pas que tout ce qui précède inspire l'ennui/n'est pas intérressant... c'est juste qu'à l'aune de toute la fougue et de l'énergie que déploie Spielby pour nous raconter cette histoire je trouvais que le film prenait légèrement son temps pour enfin rentrer dans le cœur du truc.

 

Edit : j'avions mal lu :teube:  Bon bah "OUI" du coup :sweat:


vKtnBN.gif


#11 Captain Cavern

Captain Cavern

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 10094 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 29 January 2018 - 14:24 PM

 

 

Folie de la mise en scène. C'est vigoureux, c'est énergique, ça te chope et te lâche plus. Le mec a plus de 70ans bordel !

 

C'est d'autant plus dingue qu'il trouve le moyen d'emballer ça alors qu'il bosse en parallèle à la post prod de Ready Player One, comme si de rien n'était. Spielberg, tu peux pas test.


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#12 Maouin54

Maouin54

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5364 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS3 : Jul_89000

Posté 29 January 2018 - 14:35 PM

(et aussi l'impression que Spielberg a voulu faire un film que le Oliver Stone de la grande époque aurait pu faire).

toi aussi, Wall Street et ses dialogues physiques filmés comme des combats dignes de Rocky ?

Sinon, perso, je ne remonte pas aussi loin que Munich : il y a eu Tintin entre temps !

6.gif

(;,;) la geektature du bon goût (;,;)


#13 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26645 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 29 January 2018 - 14:38 PM

Son film que je préfère depuis plus de 10ans (Munich), et probablement même dans le haut du panier (à voir comment il vieilli)

 

 

D'ailleurs on se retrouve, cette année, dans la même configuration que l'année de sortie de Munich où il nous avait asséné également La Guerre des Mondes. Soit deux films dialoguant entre eux à différents niveaux et posant un regard l'un sur le passé (La guerre des Mondes) et l'autre le futur (Munich) de son pays.

 

Autant dire qu'après un film traitant de la question des lanceurs d'alertes, de l'indépendance des journalistes vis à vis des pouvoirs politiques et économiques et du sexisme (bref que des sujets pas du tout actuel) j'ai grand hâte de voir si Ready Player One sera un autre versant de ce discours.


Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#14 Maouin54

Maouin54

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5364 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS3 : Jul_89000

Posté 29 January 2018 - 14:51 PM

Y a d'ailleurs un plan avec trois longues colonnes de journaux qui m'y ont fait penser, à la Guerre des Mondes

(et sinon, ce côté "To be continued..." ; j'étais parti pour deux heures de plus, tranquille)

6.gif

(;,;) la geektature du bon goût (;,;)


#15 inTylerItrust

inTylerItrust

    Wookie

  • Members
  • 2813 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paper Street House

Posté 29 January 2018 - 15:00 PM

un Spotlight terne et oubliable

 

le lénifiant Spotlight

 

De la part des :teube: qui pensent que Spotlight est excellent film (et avec un bisou en plus tient) :

Spoiler

 

La possibilité de voir le Spielberg récompensé cette année est grande, mais quand on aime jouer avec le feu. :sweat:

 

Et qu'il ne soit même pas retenu aux oscars comme meilleur real' fait doucement rire. 

 

Ben ça fait doucement rire à chaque fois qu'il est pas nominé en fait.... j'ai bon ?? :ninja:


tumblr_nutfz3Gy6R1sjqotro1_400.gif

“Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ?” - J.-C. Van Damme


#16 Dickens

Dickens

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4822 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la ville à la 3D imposée...

Posté 29 January 2018 - 15:05 PM

 

(et aussi l'impression que Spielberg a voulu faire un film que le Oliver Stone de la grande époque aurait pu faire).

toi aussi, Wall Street et ses dialogues physiques filmés comme des combats dignes de Rocky ?

Sinon, perso, je ne remonte pas aussi loin que Munich : il y a eu Tintin entre temps !

 

 

Alors j'ADORE Tintin, mais c'est pas un uppercut digne de Munich, War of the worlds ou ce The Post, AMHA tout ça hein...

(Mais ouais, j'ai pensé à Wall Street et JFK. Mais aussi à The Insider -> scène du fax / conférence tél de The Post = même combat de tension de OUF sur des gens qui attendent !)

 

 

Autant dire qu'après un film traitant de la question des lanceurs d'alertes, de l'indépendance des journalistes vis à vis des pouvoirs politiques et économiques et du sexisme (bref que des sujets pas du tout actuel) j'ai grand hâte de voir si Ready Player One sera un autre versant de ce discours.

 

 

Je doute pas une seule seconde que les 2 vont se faire écho.

 

Y a d'ailleurs un plan avec trois longues colonnes de journaux qui m'y ont fait penser, à la Guerre des Mondes

(et sinon, ce côté "To be continued..." ; j'étais parti pour deux heures de plus, tranquille)

Mais GRAVE ! Moi je voulais la suite quoi.

 

(de toute façon, j'ai eu l'impression que le film durait 30min.)


signature.png


#17 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 18348 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 29 January 2018 - 15:15 PM

eh ben, pour moi le dernier grand chef d'oeuvre de Spielberg c'est Lincoln... :mrgreen:


Image IPB

#18 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 10686 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 29 January 2018 - 15:19 PM

(de toute façon, j'ai eu l'impression que le film durait 30min.)

 

 

 

Ouai tout ce coté tassé, du film d'action ludique dopé au redbull (jusque dans la fermeture de rideau avec l'ouverture sur le Watergate, ça change des panneaux finals inhérents au "histoire vrai", tu reste dans une dynamique tendu/sans fioritures), ça donne limite un coté anecdotique à "la grande histoire", ça déborde jamais de ce cadre concis. Du coup ouai ça trace comme une balle, et même quand ça """prend son temps""" pour poser le truc t'as quand même un bon bout de bidoche pelliculé, tout en nerf, sans gras.

 

 

pour moi le dernier grand chef d'oeuvre de Spielberg c'est Lincoln...

 

 

Le dernier film que j'avais vu du bonhomme avant Pentagon et c'est vraiment la même vibe... en plus "furibard" et "tonitruant" (nan mais le bloc ultra-nerveux et foisonnant de tout au milieu du film, j'en ai encore des étoiles pleins les yeux)


vKtnBN.gif


#19 Dickens

Dickens

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4822 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la ville à la 3D imposée...

Posté 29 January 2018 - 15:44 PM

Lincoln, je l'ai sérieusement revu à la hausse lors de ma 2nd vision. Le genre de film qui se bonifie à chaque nouvelle vision.

Mais c'était pas la claque de celui là.


signature.png


#20 Johann Kraus

Johann Kraus

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8484 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Fargo

Posté 29 January 2018 - 16:23 PM

Lincoln c'est super mais c'est beaucoup plus pépère que celui là qui te percute la gueule par sa maestria formelle (mais pas que).
 

 

 


Et qu'il ne soit même pas retenu aux oscars comme meilleur real' fait doucement rire. 

 

Ben ça fait doucement rire à chaque fois qu'il est pas nominé en fait.... j'ai bon ?? :ninja:

 

Tout bon !  :pouce:


623509BEAN.gif





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)