Aller au contenu


Photo

Philip K. Dick's Electric Dream (2017 - En cours)


19 réponses sur ce sujet

#1 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 21 September 2017 - 00:43 AM

5404575.jpg

 

C'est bien connu, quand un concept fonctionne, le plus simple c'est de surfer dessus.
Black Mirror fait tant parler que les anthologies de SF commencent à fleurir. Après Dimesion 404, c'est donc E4 (la chaîne à l'origine de Black Mirror justement) qui s'y (re)met avec cette série qui, comme son nom l'indique, propose d'adapter des nouvelles d'un homme pour lequel je manque de superlatif, l'un des maître de la SF, Phlippe K. Dick (à qui l'ont doit notamment Minority Report ou Blade Runner).
Le pauvre n'a eu droit à des adaptations réussies qu'en de rares occasions (Blade Runner et A Scanner Darkly... Minority Report c'est sympa mais soyons honnête, qui a envie de revoir ce Spielberg aujourd'hui ?) et se paye donc pour la première fois les honneurs d'une série télé.
 
Il n'y a que l'embarras du choix vu que Philou (oui, je l'appelle Philou, on est intime depuis longtemps lui et moi) a écrit plus d'une centaine de nouvelle et que cette première saison ne compte que 10 épisodes.
Les nouvelles adaptées dans cette première saison ont toutes été écrites entre 1953 et 1955 et bon, à première vue, ça n'adapte pas les meilleures (à quelques exception près).
Derrière cette série, on trouve entre autre à la prod Ronal D. Moore (l'un des créateurs de Battlestar Galactica... mais aussi de Helix, et là, votre érection vient de retomber aussi vite) et Bryan Cranston (désormais gage de qualité depuis son rôle dans Breaking Bad alors qu'on oublie qu'il a tourné ensuite dans Godzilla et que de toute façon,  son meilleur rôle c'est Hal dans Malcolm  :closedeyes: ), ce qui veut tout dire et rien à la fois.
 
On va prier très fort pour que Phil ait enfin les adaptations qu'il mérite (petit indice : c'est mal parti :mrgreen: ).
 
1x01 Fous ta cagoule !
 
Devinette : qu'est ce que ça donne quand tu veux copier Black Mirror et faire de la SF, mais que tu n'as ni les moyens, ni le(s) talent(s) ? Ben ça donne ce premier épisode, où tout est moche et cheap.
 
"The Hood Maker" adapte donc la nouvelle du même nom (Immunity en français) et en reprend les grandes lignes :  dans un futur proche (enfin là, on a plutôt l'impression d'être dans les années 80... ou alors dans un futur qui serait situé au fin fond d'un pays de l'est  :teube: ), des télépathes sont autorisés à fouiner librement dans les pensées des gens; sauf qu'un mystérieux individu se faisant appeler le "hood-maker" distribue des casques anti -télépathes (bon ici, faute de moyen, on a le droit à des "cagoules", soit des masques hideux qu'on croirait achetés chez un discounter à 2) qui bloquent les capacités de ceux-ci... et voilà pour la fidélité à l'oeuvre.
 
La nouvelle est assez courte et donc la série développe/rallonge certains aspect de l'histoire pour tenir sur la presque heure que dure l'épisode, malheureusement elle se loupe complètement, en oubliant des trucs assez importants (l'origine des télépathes, issus de l'explosions d'une bombe H lors d'une guerre, n'est pas mentionnée ici), en restant très flou sur l'époque à laquelle se déroule l'action ou sur le contexte, inexistant : on ne verra que les télépathes et la police (et très brièvement le "hood-maker"), on se bornera à rester dans 2 pauvres unités de lieux, sans jamais prendre la peine de développer un tant soit peu l'univers dans lequel se déroule l'intrigue.
La série préfère se concentrer sur la romance très nunuche entre la télépathe et le flic (Richard Madden de GoT, aussi mauvais que sa collègue dans son rôle), ne semble pas trop savoir où elle va, ménage un pseudo rebondissement sur la fin qui fait un gros flop faute d'avoir su développer correctement l'intrigue ou les personnages et se termine dans l'indifférence totale. Le tout manque aussi cruellement de subtilité : les télépathes ont une belle marque rouge à lil pour bien qu'on sache qui ils sont, Honor en fait des caisses quand elle utilise son pouvoir...
Pas grand chose à sauver dans ce premier épisode. Même si la nouvelle en elle même n'est pas l'une des meilleures de l'auteur, elle avait au moins le mérite de se terminer de manière intelligente et sur la victoire de l'intellect et de la connaissance sur les pouvoirs.
 
Si c'est pour faire ça, j'aurais préféré qu'on laisse ce pauvre Phil tranquille, on a déjà assez fait n'importe quoi avec ses uvres  :fuck:  .

712690wald3.gif


#2 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6248 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 21 September 2017 - 09:22 AM

 

 

Minority Report c'est sympa mais soyons honnête, qui a envie de revoir ce Spielberg aujourd'hui ?

 

 

Moi. Je conseille d'ailleurs. Revoyez-le aujourd'hui, on dirait que c'est sorti demain. 

(bon, par contre, pour le vertige K.Dickien on repassera, effectivement). 



#3 caillou

caillou

    Critters

  • Members
  • 258 Messages :

Posté 21 September 2017 - 14:33 PM

ça a effectivement l'air tout poupou cette série...pauvre Philou... finalement c'est la réalité qui lui rend le mieux hommage aujourd’hui, pas la fiction...

 

Sinon, Minority Report relève assez peu du "vertige" dickien par contre c'est du gros Spielby virtuose, misanthrope et en pleine forme. N'importe qui d'un peu censé a envie de le revoir ! ;)



#4 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 23209 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 21 September 2017 - 19:16 PM

+1, il est très bien ce film.



#5 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 21 September 2017 - 19:28 PM

Non mais il est sympa Minority Report, me faites pas dire ce que j'ai pas dit, j'ai pas dit que c'était une grosse merde hein...
Mais c'est pas non plus un film qui m'est resté en mémoire au point d'avoir envie de le revoir. Si je tombe dessus, je le reverrais sans déplaisir.

(On parle de la série et de K. Dick et vous êtes en train de transformer ça en topic sur Minority Report, en vous concentrant sur une phrase)

712690wald3.gif


#6 Diane

Diane

    Marquise des anges

  • Members
  • 22352 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 21 September 2017 - 19:28 PM

+2 j'aime Minority Report avec ses défauts aussi.

 

En revanche pas la série non.


49495637_giphy.gif


#7 Caprica

Caprica

    Leprechaun

  • Members
  • 711 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 21 September 2017 - 21:00 PM

+3 pour Minority Report que j'ai re visionné plusieurs fois par envie. Il est dans mon top des fictions de SF d’anticipation (en même temps j'adore ce genre mais je reste critique quand même quand je trouve ça mal fait et pas crédible ce qui est très loin d'être le cas de Minority Report)

Pour la série je me tâte encore mais je pense au moins tenter le premier à l'occasion pour me faire une idée ;-)


giphy-downsized.gif


#8 Vermithrax Pejorative

Vermithrax Pejorative

    Gremlins

  • Members
  • 1892 Messages :
  • Location:Portobello Road ou The island of Nabumboo

Posté 22 September 2017 - 10:49 AM

Minority Report, c'est du Columbo déguisé en faux film de SF. Et il n'arrête pas de se tirer au fusil de Tchekhov dans le pied en accumulant des sets-up qu'il ne respecte pas ou qu'il oublie en chemin. Le film est découpé au cordeau, comme d'hab avec Spielberg, mais son scénar est une accumulation de n'importe quoi qui au final ne raconte plus rien (toute la résolution de l'enquête et ce qui suit est un monument de nawak qui fait passer à la trappe toutes les thématiques intéressantes que le film soulève dans ses quarante premières minutes).

 

Une fois, mais pas deux.



#9 Diane

Diane

    Marquise des anges

  • Members
  • 22352 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 22 September 2017 - 10:58 AM

Colombo

 
C'est de la haine anti-Columbo ? :sad:
 
(Ou c'est pour dire que Minority Report, c'est que de la "formule" ?)

 

(De la formule "Spielbergienne" dans ce cas ?)


49495637_giphy.gif


#10 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12803 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 22 September 2017 - 11:44 AM

ça a effectivement l'air tout poupou cette série...

 

Après, difficile de se prononcer sur cette série via un unique épisode, puisque scénariste et réaliteur.trice changent à chaque fois...



#11 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6248 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 22 September 2017 - 11:46 AM

Je parle pour notre cher Vermithrax, mais je pense qu'il évoque Columbo pour l'enquete pépère et très bavarde que le film dévoile. 

Heureusement, l'intrigue est clairement secondaire dans le projet de Spielberg, et tout le reste est à 1000. 

Et même ses scènes d'expositions lourdes, il te les emballe avec un sens de la fluidité qui skotche à l'écran (la serre  :love: ) après oui, c'est tout sauf K.Dickien. Exception faite de la théorie qui veut que le dernier acte soit mental (et le film donne beaucoup de pistes allant dans ce sens). 

Minority Report, tout le monde peux raconter plein de scènes. Peu de gens peuvent te résumer l'intrigue. Fin du HS pour ma part, mais c'est juste qu'en terme de sf à world building, c'est un des films de ces 20 dernières années que je remate le plus souvent en m'étonnant du fait que ça ne vieillisse pas. Donc qui à envie de le revoir? Moi. 



#12 Vermithrax Pejorative

Vermithrax Pejorative

    Gremlins

  • Members
  • 1892 Messages :
  • Location:Portobello Road ou The island of Nabumboo

Posté 22 September 2017 - 12:51 PM

De fait, Chuck :wink:
 
je trouve surtout que cette enquête dérape et prend le pas sur le reste après la "première" fin, parfaite (soit celle de la nouvelle si je ne me trompe pas : le héros ne peut s'empêcher d'aller retrouver le meurtrier en question).
 
En fait, le film m'enrage d'autant plus que l'emballage est incroyable (à l'exception de la direction photo qui me lourde un peu), mais ce qu'il raconte sombre de plus en plus dans l'anecdotique, à mesure qu'on révèle le rôle et le plan de

Spoiler
où rien ne tient debout
Spoiler
. Mais le pire reste encore que tout ça amenuise les thématiques passionnantes levées avec la scène d'intro. Dans mon souvenir, la première version du scénar devait confronter deux frères, l'un enquêteur et l'autre suspect (je crois que Matt Damon était attaché au projet) ce qui aurait accouché d'un film moins Hitchcockien (un homme seul contre une machination) mais sans doute beaucoup plus riche en terme de dilemmes.

 

Quant à l'autre interprétation (le rêve), c'est possible, mais à nouveau tellement stérile d'un point de vue narratif que je ne comprends même pas l'intérêt.

 

Raaaaaaah, ça y est je m'énerve encore sur Minority. Faut que je cogne sur un truc.

 

EDIT : petite précision sur le pourquoi de ma première assertion, soit que c'est un épisode de whodunit déguisé en SF. Le genre SF est rarement utilisé au hasard : quand il le fait, c'est pour raconter quelque chose de notre monde en extrapolant des dérives futuristes possibles. Et si le film le fait brillamment dès son intro, il jette son argument aux orties pour favoriser une construction en enquête whodunit très pépère (avec révélation racontée par le méchant et tout, comme au bon vieux temps) dans une esthétique et des gimmicks SF. Alors qu'il aurait du faire l'inverse. Partir d'un argument whodunit pour progressivement glisser vers la dérive d'un monde où l'on est accusé avant d'avoir fauté. C'est pour moi une faute d'approche impardonnable.



#13 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5140 Messages :

Posté 27 September 2017 - 11:53 AM

  Vu le premier épisode, et j'ai plutôt bien aimé. C'est dépayant intemporel et finalement peu fidéle à Dick et c'est pas plus mal. Dick est inadaptable alors autant le trahir tout de suite, de plus, il est mort, il dira rien.

  Là, ce premier épisode est prenant, il pose les bases et meme si ça va vite dans les déroulements des enquêtes, je me doute que c'est l'écriture du premier épisode qui donne ça.

  J'entends la suite pour la confirmation.



#14 Doc Vicious

Doc Vicious

    Scarlatine Johanpouf

  • Members
  • 21118 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Millennium Falcon

Posté 27 September 2017 - 11:55 AM

Ici on dit du mal de Minority Report et Columbo, je ne suis donc pas très content.


tumblr_m9hyteyKyb1qbabvao6_250.gif


#15 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 27 September 2017 - 17:29 PM

Dick est inadaptable alors autant le trahir tout de suite, de plus, il est mort, il dira rien.


Mon coeur vient de saigner en lisant cette phrase.
A Scanner Darkly a prouvé que non seulement on pouvait adapter Dick en étant fidèle mais en gardant aussi les concepts les moins compréhensibles du grand public.

(et un jour K.Dick reviendra pour se venger de toute les adaptations merdiques de ses romans).

712690wald3.gif


#16 Cat from Hell

Cat from Hell

    Gremlins

  • Members
  • 1263 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans une salle de ciné (ou devant un écran)

Posté 27 September 2017 - 18:23 PM

C'est quand même pas la joie, A Scanner Darkly, tellement ça se veut fidèle, justement... :sweat:


vlcsnap-2010-02-19-12h01m06s123.png


#17 Vermithrax Pejorative

Vermithrax Pejorative

    Gremlins

  • Members
  • 1892 Messages :
  • Location:Portobello Road ou The island of Nabumboo

Posté 27 September 2017 - 19:52 PM

Ici on dit du mal de Minority Report et Columbo, je ne suis donc pas très content.

Ah mais j'aime beaucoup Columbo. J'ai me juste pas qu'on me fasse prendre des vessies pour des lanternes.



#18 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 27 September 2017 - 20:20 PM

C'est quand même pas la joie, A Scanner Darkly, tellement ça se veut fidèle, justement... :sweat:


Pas la joie dans le sens où le film est mauvais ou dans le sens c'est déprimant ?

712690wald3.gif


#19 Cat from Hell

Cat from Hell

    Gremlins

  • Members
  • 1263 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans une salle de ciné (ou devant un écran)

Posté 27 September 2017 - 20:48 PM

Dans le sens où le film veut tellement adapter le bouquin à la lettre qu'il en devient, à mon sens, trop appliqué.

 

Faut dire que je trouve l'ouvrage absolument génial : pour moi le meilleur de son auteur et, en tous cas, de loin le mieux écrit (Dick ne s'étant jamais caractérisé par un style particulièrement fameux. À cette exception donc). 

Et j'avais, ainsi, trouvé brillant de transcrire le brouillard (du à la dope) qui imprègne le livre par le procédé de rotoscopie qui en est son digne équivalent à l'écran. Et rend parfaitement cette impression cotonneuse d'un bad trip dont on ne parvient jamais à sortir.

 

Par contre, vouloir replacer, quasi tels quels, les longs monologues des persos était selon moi, une fausse bonne idée. 

Ce qui, sur le papier, s'apparente à des déclamations presque incantatoires devient, dans le film (de ce que je m'en souviens), juste redondant : répétitif, pas léger et, pour tout dire, peu palpitant au bout d'un moment...  :sad:

Et ça me fait bien chier parce qu'on sent le respect de Linklater pour le titre qu'il adapte. Et que je reste persuadé que son style d'animation restait le meilleur choix à adopter pour le visuel.

 

Mais il manque à l'ensemble une noirceur, un vertige, une profondeur...

Quelque chose qui s'élève au-dessus de la simple fidèle retranscription sans rien qui dépasse et aurait permis de se perdre dans les abysses schizos des protagonistes... 


vlcsnap-2010-02-19-12h01m06s123.png


#20 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 27 September 2017 - 21:00 PM

Ok, je vois ce que tu veux dire.
J'ai overkiffé le film (et le bouquin) mais ouais, je comprends tes arguments et ta déception.

1x02 La vieille femme et la Terre

Il était un peu meilleur celui ci. Bon, faut dire qu'à nouveau, ils ont adapté une nouvelle assez anecdotique, qui ne vaut que pour cette espèce de mélancolie qui la traverse et qui m'a parfois fait penser à Bradbury (et c'est un Putain de compliment... même si je suis moins fan des nouvelles de Bradbury que de ses romans).

C'est très fidèle à la version papier, seul quelques petits détails ont été modifié (et pour le mieux) ou développé. Une vieille dame de + de 300 ans se rend dans une compagnie de voyage un peu malhonnête (il embelissent la réalité vu par les fenêtres de leur vaisseau grâce à des subterfuges) en les payant une forte somme d'argent pour aller sur la Terre, sa planète d'origine, désormais considérée comme un mythe.

Peu de changement, et même si tout ça reste encore ultra cheap et moche (The Outer Limites c'était 10 fois moins moche et ça a 20 ans) et dans le futur, je crois que EDF à des soucis parce que tout est sombre : sérieux, je sais pas quel problème ils ont eu avec la lumière sur le tournage, on se croirait dans une grotte.

Comme dans la nouvelle, la mélancolie qui émane de cette vieille dame est ce qui fonctionne le mieux. Il y a un moment qui fonctionnait vraiment bien : quand les pilotes modifient la couleur de la planète vu par la fenêtre par la vieille femme et lorsque son robot et les autres lui mentent pour la rendre heureuse : c'était assez Dickien dans l'âme quelque part, cette manière de dire que la réalité/vérité n'est pas forcément essentielle, à partir du moment où la personne en farce est satisfaite, une belle illusion vaut mieux qu'une mauvaise réalité.
Seul problème : la fin modifiée dans cet épisode, que je n'ai pas compris et qui s'éloigne de ces réflexions intéressante pour un twist confus.
Autant la fin de la nouvelle est assez bof (les personnages trouvent une pièce à l'effigie des USA, donc ils ont bien trouvé la Terre par hasard : jamais trop compris où avait voulu en venir K. Dick, surement nul part). Ici, j'ai eu beau repasser 2 fois la fin, j'ai pas compris : la vieille n'était pas vieille ? Elle etait télépathe ? Ou elle rajeunit une fois arrivée sur la planète ? Ou c'est une illusion ?
J'ai beau réfléchir, je vois pas du tout :ninja:

712690wald3.gif




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)