Aller au contenu


Photo

Robert Aldrich, le treizième salopard


  • Please log in to reply
13 réponses sur ce sujet

#1 peckinpah

peckinpah

    Critters

  • Members
  • 353 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:room 237.

Posté 19 May 2017 - 19:41 PM

Pas de Topic sur ce bon vieux Bob Aldrich ?!!
 
Je vais devoir remédier à ça. J'adore ce réalisateur qui fait parti de mes chouchous !!! :love:
 
 
aldrich.jpg
 
 
Robert Aldrich est un réalisateur américain né le 9 août 1918 à Cranston, (Rhode Island, États-Unis), mort le 5 décembre 1983 d'une maladie des reins à Los Angeles (Californie)
 
 
Énorme réalisateur qui a travaillé sur presque tous les genres
 
Voici sa filmo :

  • 1953 : Big Leaguer
  • 1953 : Alerte à Singapour ( World for Ransom )
  • 1954 : Bronco Apache (Apache)
  • 1954 : Vera Cruz (Vera Cruz)
  • 1955 : En quatrième vitesse (Kiss Me Deadly)
  • 1955 : Le Grand Couteau (The Big Knife)
  • 1956 : Attaque (Attack)
  • 1956 : Feuilles d'automne (Autumn Leaves)
  • 1956 : Racket dans la couture ( The Garment Jungle ) terminé par Vincent Sherman
  • 1959 : Tout près de Satan (Ten Seconds to Hell)
  • 1959 : Trahison à Athènes (The Angry Hills)
  • 1961 : El Perdido (The Last Sunset)
  • 1962 : Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (What Ever Happened to Baby Jane?)
  • 1962 : Sodome et Gomorrhe (Sodom and Gomorrah)
  • 1963 : Quatre du Texas (Four for Texas)
  • 1964 : Chut... chut, chère Charlotte (Hush... Hush, Sweet Charlotte)
  • 1965 : Le Vol du Phœnix (The Flight of the Phoenix)
  • 1967 : Les Douze Salopards (The Dirty Dozen)
  • 1968 : Le Démon des femmes (The Legend of Lylah Clare)
  • 1968 : Faut-il tuer Sister George ? (The Killing of Sister George)
  • 1970 : Trop tard pour les héros (Too Late the Hero)
  • 1971 : Pas d'orchidées pour miss Blandish (The Grissom Gang)
  • 1972 : Fureur apache (Ulzana's Raid)
  • 1973 : Plein la gueule (The Longest Yard)
  • 1973 : L'Empereur du Nord (The Emperor of the North)
  • 1975 : La Cité des dangers (Hustle)
  • 1977 : Bande de flics (The Choirboys)
  • 1977 : L'Ultimatum des trois mercenaires (Twilight's Last Gleaming)
  • 1979 : Le Rabbin au Far West (The Frisco Kid)
  • 1981 : Deux filles au tapis (...All the Marbles)

Je suis persuadé que vous avez vu nombre de classiques de Robert Aldrich ne serais ce que les douze salopards.
 
Robert Aldrich malgré son talent a longtemps été peu considéré par les studios qui lui donnaient des projets qui l’intéressait plus ou moins. Ce qui n'a jamais empêché le réalisateur de s'exprimer et de réaliser des films cultes. (Attaque , Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, ...)
 
Mais c'est suite aux douze salopards que ce vieux Bob va se lâcher. Moins contraint par les studios, il va délivrer douze films qui sont considérés auprès de nombreux cinéphiles comme des classiques irrévérencieux. Je les surnomme moi même : Les douze de Robert Aldrich.
 
Pour ceux qui sont intéressés quelques un de ses films sont sorties en Bluray :
 
Fureur Apache Western excellent avec Burt Lancaster.
 
https://www.amazon.fr/Fureur-Apache-Version-intégrale-restaurée/dp/B01MY0XKUQ/ref=sr_1_2?s=dvd&ie=UTF8&qid=1495217843&sr=1-2&keywords=Robert+Aldrich
 
En quatrième vitesse    film noir
 
https://www.amazon.fr/En-quatrième-vitesse-Ralph-Meeker/dp/B00DYCDWMO/ref=sr_1_3?s=dvd&ie=UTF8&qid=1495217843&sr=1-3&keywords=Robert+Aldrich
 
Les douze salopards version anglaise avec VF/Vostf
 
https://www.amazon.f...=Robert Aldrich
 
Je vous laisse chercher le reste. Tous les films de la filmo ne sont pas dispo...
 
Et saviez vous que Robert Aldrich a failli réaliser Alien !! C'était l'un des premiers choix de Walter Hill. Cependant le timing fut mauvais, ne pouvant s'accorder sur une date le projet revint à... Bah vous connaissez la suite !
 
Je vous laisse avec J.B Thoret et Stephane Bou pour l'émission de radio Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert consacré vous l'avez deviné à... Robert Aldrich !!! Non mais vous suivez ou quoi ?!!
 
https://www.francein...20-juillet-2013
 

 

Et vous quel souvenir avez-vous de Robert Aldrich ?

Quel est votre film préféré ?


1530292908-ezgif-com-video-to-gif.gif


#2 MaxiBestOf

MaxiBestOf

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6148 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Blueberry Hill

Posté 19 May 2017 - 20:34 PM

Il y a d'ailleurs un super passage sur lui et Siegel dans le bouquin de Thoret sur le nouvel Hollywood. 


n39enq.png


#3 peckinpah

peckinpah

    Critters

  • Members
  • 353 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:room 237.

Posté 20 May 2017 - 09:24 AM

Mais c'est une légende ce bouquin non ? :wink:
 
J'attends toujours sa réédition qui ne cesse d'être repoussé... :sad:
 
Sinon MaxiBestOf un film de Robert Aldrich que tu préfères ?

1530292908-ezgif-com-video-to-gif.gif


#4 conanlebarbare

conanlebarbare

    Wookie

  • Members
  • 3371 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paris

Posté 21 May 2017 - 09:25 AM

En plus des 12 salopards que j'adore depuis que je suis gosse

son casting de vrais bons acteurs, ses dialogues, ce que ça dit sur la guerre (les meilleurs soldats sont des tueurs et des psychopathes)  l'interaction entre les persos : faudrait vraiment que les réa actuels revoit ce film  ! 

 

 

 

et j'aime beaucoup aussi Mais qu'est il arrivé à Baby Jane ?

Cet affrontement psychologique entre ces 2 femmes qui habitent ensembles

et j'avais été frappé par ce moment ou l'on voit Bette Davis sourire...Et où l'on reconnaissait le visage de Baby Jane du début...Alors que l'actrice avait plus de 70 ans...  


"On s'est fait doubler !" : un court-métrage pour réunir les voix légendaires du doublage Français

Le sujet sur Mad : http://www.mad-movie...showtopic=37490


#5 peckinpah

peckinpah

    Critters

  • Members
  • 353 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:room 237.

Posté 21 May 2017 - 17:54 PM

Oui les douze salopards et Mais qu'est-il arrivé à Baby Jane sont vraiment des classiques.
 
Je ne sais pas si tu connais mais je viens de revoir Fureur Apache et c'est vraiment un très bon western post-Vietnam. Avec un Burt Lancaster toujours impeccable !
 
Quelques critiques de l'époque :
 
Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Très différent de "Bronco apache" (1), ce film est plus cruel, plus noir, moins "humaniste" et sentimental. Aldrich y confirme en tout cas sa maîtrise du western.

(1) western réalisé par Aldrich en 1954, avec également Burt Lancaster



Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Western violent et original, qui fut méconnu à sa sortie. Près de 20 ans après "Bronco Apache", Robert Aldrich en donne l'envers : une vision antidémagogique, inconfortable, sombre et lucide des rapports avec les Indiens. Un scénario rigoureux d'Alan Sharp qui refuse tout manichéisme.
 
Fureur-apache.jpg


1530292908-ezgif-com-video-to-gif.gif


#6 Insomnia

Insomnia

    Critters

  • Members
  • 430 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Anywhere out of this world

Posté 21 May 2017 - 19:14 PM

Tout comme vous (récemment acheté Fureur Apache sans l'avoir encore vu qui a l'air bien méchant aussi d'après vos reviews), même si mon préféré reste En Quatrième Vitesse, grand film noir paranoïaque ultra mystérieux dont les multiples plans terrifiants ont probablement influencé Tarantino pour la valise au contenu brillant et Lynch pour la scène finale de la cabane en feu reprise dans Lost Highway.

De ce que j'ai compris, la fin du film était incomplète pendant un moment. La première fin, d'époque, était ultra noire. La deuxième, découverte assez récemment je crois et rajoutée sur les éditions récentes comme chez Carlotta, remet tout en cause et remet un peu d'espoir. M'enfin dans tous les cas, le voyage reste éprouvant et mérite du 6/6.


tumblr_miy05hLyNu1rt8levo1_400.gif


#7 peckinpah

peckinpah

    Critters

  • Members
  • 353 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:room 237.

Posté 22 May 2017 - 09:59 AM

En quatrième vitesse, je l'ai vu il y a très longtemps mais j'en ai un excellent souvenir. Pour me rafraichir la mémoire je me suis pris effectivement l'édition de Carlotta.
 
https://www.amazon.fr/quatrième-vitesse-Blu-ray-Ralph-Meeker/dp/B00DYCDWNS
 
Pour Fureur Apache, le mieux c'est de le regarder tranquillement comme un film désenchanté. Une fois le visionnage fait, le film fera son effet.
 
Ce qui est sûr c'est que la filmographie de Aldrich a eut une influence réelle sur le cinéma mondial. ( Tarantino entre autres... )
 
Ce qui est dommage, c'est que il me semble qu'il est un peu oublié aujourd'hui, un peu comme Richard Fleischer.

 

 

Petite critique du film en quatrième vitesse de J.B Thoret. ( Kiss me deadly )

 

 

 

" Robert Aldrich fut sans doute l’un des premiers cinéastes américains qui, dès le milieu des années 1950, a assuré le passage du classicisme hollywoodien à sa modernité critique, insufflant dans chacun de ses plans une incroyable énergie et une brutalité qui allaient hystériser aussi bien le film noir que le western, le film de guerre et le polar.

Juste après Vera Cruz (1954), film avec Burt Lancaster et Gary Cooper qui allait paver le chemin du western italien, Aldrich s’attaque à un roman noir de Mickey Spillane, Kiss me Deadly, et à son détective star, Mike Hammer, qu’Aldrich a toujours détesté.

Tout commence sur une route nocturne : là, une jeune femme court à perdre haleine et croise la route de Mike Hammer (Ralph Meeker). Avant de mourir, la jeune femme demande à son (presque) sauveur de se souvenir d’elle. Pour Mike Hammer, c’est le début d’une aventure pour le moins étrange qui, en mois d’une heure quarante, passe du film noir classique (quel est le secret de la femme ? Qui sont ses assassins ? Quels mobiles ?) à une enquête métaphysique qui met en jeu rien moins que la fin du monde.

Film incroyable qui allait donner un coup de vieux instantané à un genre ‑le film noir‑ alors en perte de vitesse, brutal, violent, abstrait, En quatrième vitesse est l’un des plus grands films du cinéma hollywoodien, un film dont la descendance sera immense.

C’est A.I Bezerrides, le scénariste, qui eut l’idée géniale de transformer le motif prosaïque du roman original (tout le monde court après une mallette remplie de drogue) en une boîte de Pandore mystérieuse et explosive qui semble contenir tous les mystères et les maux du monde. Peu de films vous retournent autant l’esprit que ce Kiss me Deadly, dont la bande‑son (Nat King Cole dès le générique) reste gravée dans les mémoires.

L’un des sommets de la carrière pourtant mirifique de celui qu’on surnommait affectueusement le « gros Bob »."

 
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 21/01/14

1530292908-ezgif-com-video-to-gif.gif


#8 Mr.R0B0T

Mr.R0B0T

    JarJar

  • Members
  • 21 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 11 June 2017 - 12:26 PM

Ce que j'ai vu :

 

Fureur Apache : 5.5/6

Les Douze Salopards : 5.5/6

En quatrième vitesse : 5.5/6

L'ultimatum des 3 mercenaires : 5.5/6

Attaque ! : 4.5/6

 

MV5BMGY2YjNkZmQtZjA2Mi00ZmQ3LTgwOTgtYzM4

Ainsi que le film : "Qu'est-il arrivé à Baby Jane" : 5.5/6


8PbTUld.gif


#9 peckinpah

peckinpah

    Critters

  • Members
  • 353 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:room 237.

Posté 13 June 2017 - 12:09 PM

Sortie en Blu-ray de l'empereur du nord

 

 

 

https://www.amazon.f...=robert aldrich

 

 

Je viens de revoir l'ultimatum des 3 mercenaires (vive le splitscreen !! ) et Baby Jane, rien à dire c'est toujours aussi bon.  :pouce:


1530292908-ezgif-com-video-to-gif.gif


#10 MaxiBestOf

MaxiBestOf

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6148 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Blueberry Hill

Posté 22 June 2017 - 15:29 PM

 
Sinon MaxiBestOf un film de Robert Aldrich que tu préfères ?

 

De ceux que j'ai vu, Baby Jane aussi. 

 

J'aime beaucoup l'ambiance de ce Hollywood décadent et vieillissant avec ses vieilles gloires qui se laissent mourir dans des immenses maisons. Ambiance qu'on retrouve également dans le grand chef-d'oeuvre Boulevard du crépuscule.

 

Et puis Bette Davis est vraiment formidable, elle livre une performance surréaliste. On trouve d'ailleurs des points de convergence avec son autre très grand film Eve. En effet, les deux films parlent de la même chose: La soif de la gloire et l'extrême cruauté de l'oubli dans ce milieu impitoyable. 


n39enq.png


#11 peckinpah

peckinpah

    Critters

  • Members
  • 353 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:room 237.

Posté 29 June 2017 - 09:57 AM

Oui Baby Jane est vraiment savoureux tant les situations, la réalisation et le jeu des actrices sont à la frontière de l'exagération. Robert Aldrich était parfaitement conscient de cela et jouait avec. Le spectateur est à la fois amusé et angoissé.
 
Pour ma part je ne sais pas si j'ai un film de Aldrich préféré mais celui que j'ai un peu moins apprécié c'est peut être attack !
 
Attack_Poster.jpg
C'est très loin d'être un mauvais film ! Il est même vraiment bon. Le casting est prestigieux : Lee Marvin, Jack Palance, Eddie Albert pour les principaux.
 
Mais le sujet du film étant sulfureux ( incompétence et arrivisme de l'état major durant une guerre) Aldrich n'a bénéficié d'aucune aide pour le matériel de guerre et le budget était restreint.
 
Je dois dire que malgré la mise en scène, ça se voit parfois un petit peu. De plus ce sujet en particulier avait déjà été traité par d'autres films.
 
Il n'en demeure pas moins que Attack ! est un vrai bon film dispo en blu ray !
 
critique-attaque-aldrich.JPG
 
 
Attack ! 4.5/6

1530292908-ezgif-com-video-to-gif.gif


#12 Walter Kurtz

Walter Kurtz

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6130 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In the jungle fever

Posté 29 June 2017 - 11:15 AM

Ça fait un bail que je n'ai pas vu le film mais ...

Perso, j'aimais l'étude psychologique dans des lieux clos de ce film, l'ennemi qui n'est pas seulement en face. Ce n'est pas la 1ere fois que ce sujet est traité, on est d'accord mais ça restait pour moi l'une des plus brillantes façon de le montrer.

La contrainte budgétaire n'est pas pour moi gênante d'abord parce que je crois me souvenir que s'il y a peu de séquences de batailles, ces dernières restent néanmoins rentre-dedans et brutes et surtout parce que ce sont les conflits intérieurs que la guerre suscite qui intéressent le réalisateur, un vrai travail de huit clos. (Je pense que S. Peckinpah y a pensé quand il a réalisé sa Croix de fer, surtout dans sa 1ere partie)

C'est peut-être aussi le meilleur travail de Jack Palance.

 

Et puis, la séquence avec le tank, elle est gravée en moi. Pour faire simple, J'y pense à chaque fois que je vois un vrai tank.

 

Faudrait que je le revois celui là...


s-l225.jpg


#13 peckinpah

peckinpah

    Critters

  • Members
  • 353 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:room 237.

Posté 29 June 2017 - 13:03 PM

Tu l'as peut être pas vu depuis longtemps mais tu as très bien résumé l'essence du film.
 
Le blu ray est dispo avec une belle image et un bon bonus. C'est le moment de se rafraichir la mémoire ! :pouce:

1530292908-ezgif-com-video-to-gif.gif


#14 conanlebarbare

conanlebarbare

    Wookie

  • Members
  • 3371 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paris

Posté 02 July 2017 - 14:08 PM

Sinon Aldritch est un des persos de la série Feud (centrée sur la rivalité Bette Davis / Joan Crowford)

 

Joué par Alfred Molina on y voit Aldrich sur le plateau de : 

- Qu'est il arrivé à baby jane ? (ou vu l'ambiance orageuse son assistante lui dit "Ben voila Bob ; tu refais un film de guerre !"  :mrgreen:

- Les 4 du texas (ou Sinatra est monté comme un gros con)

- Chut chut chère Charlotte

et l'on suit aussi ses rapports difficiles avec Jack Warner

 


"On s'est fait doubler !" : un court-métrage pour réunir les voix légendaires du doublage Français

Le sujet sur Mad : http://www.mad-movie...showtopic=37490





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)