Aller au contenu


Photo

Cyberpunk


  • Please log in to reply
73 réponses sur ce sujet

#61 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5084 Messages :

Posté 15 June 2013 - 10:42 AM

Image IPB]


Richard Morgan


Déjà cité dans ces pages.
C'est effectivement bon, très bon même si on aime la SF orienté action. L'histoire est assez linéaire et plaisante à suivre. Rien de révolutionnaire dans l'univers proposé mais l'auteur maîtrise parfaitement son sujet. IA, multinationale, clones, etc... tout y est.
Une excellente lecture.
Et pourquoi pas , un jour un film.

#62 mathlamenace

mathlamenace

    Gremlins

  • Members
  • 1338 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:à l'heure

Posté 15 June 2013 - 10:49 AM

Ouais, le style est effectivement très cinématographique. Le tome suivant est sympa mais le scénario n'est pas aussi maîtriser. J'ai pas encore lu le 3eme tome.

Image IPB


#63 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5084 Messages :

Posté 15 June 2013 - 11:19 AM

Ouais, le style est effectivement très cinématographique. Le tome suivant est sympa mais le scénario n'est pas aussi maîtriser. J'ai pas encore lu le 3eme tome.

Je n'ai pas lu les suites. Mais c'est prévu.

#64 elrindell

elrindell

    JarJar

  • Members
  • 30 Messages :

Posté 19 June 2013 - 09:51 AM

A moins d'avoir mal lu (ce qui peut arriver), je ne vois pas mentionné Le Souffle du Cyclone de Walter J. Williams, qui mérite amplement sa place dans le haut du panthéon Cyberpunk : quête de soi d'un clone sur fond de guerre de policorpo, extra-terrestre, cyberespace, post-humanité.

On pourra aussi lire les oeuvres de Richard Canal : Swap-Swap, Ombres Blanches et Aube Noire, qui composent sa trilogie africaine si mes souvenirs sont bons sur fond d'émergence africaine autour de la bio-informatique.

Pour ma part, les romans de R. Morgan sont efficaces, mais ne vont pas au-delà du divertissement et manquent un peu de profondeur.

Enfin, en guise de jeu, on pourra aussi se pencher sur Cyberâge publié par feu Casus Belli première version, joliment foutu, et sur les suppléments GURPS Cyberpunk et Cyberworld, avant de se précipiter sur leur fabuleux travail Transhuman Space.
L'horizon, c'est des conneries inventées par les utopistes.
.:ND.::.Montpelliers-2004:.

#65 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5084 Messages :

Posté 09 October 2013 - 18:10 PM

Image IPB


Suite des aventures de Takeshi Kowacs désormais dans la peau d'un mercenaire. Mais cette fois-ci notre héros fait équipe avec un commando, une archéologue et un homme d'affaires. Le petit tente d'ouvrir un porte façon Stargate, sauf que bien entendu c'est le début des emmerdes...

Dans ce deuxième roman Morgan maîtrise beaucoup mieux son style que dans Carbone modifié. De plus son univers cyber-pounk interstellaire est vraiment bien branlé et hyper précis.
Mais l'avalanche de persos et de détails technique tuent une intrigue qui tire en longueur. Résultat un bon livre pour les fans de cyber-punk, mais un poil déçu par l'implication du perso au milieu des autres...

#66 Palamède Charlus

Palamède Charlus

    Leprechaun

  • Members
  • 766 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Du côté de Guermantes

Posté 11 October 2013 - 16:40 PM

A propos de cyberpunk et space-opera, il y a le cycle d'Hyperion, de Dan Simmons. Incontournable, amha. Bon, ça brasse et rend hommage à tous les styles de SF, mais l'influence cyberpunk avec les IA est très présente.

#67 Dirty Flichty

Dirty Flichty

    Squirt Lover

  • Members
  • 17299 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:VCD et VHS

Posté 16 October 2013 - 11:17 AM

Peut-être que ça a déjà été signalé quelque part ici mais au cas où :
Rencontre avec William Gibson le 4 novembre à 19 au Centre Pompidou (entrée libre).

354257pouet.png

 


#68 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5084 Messages :

Posté 24 February 2014 - 09:03 AM

Image IPB


Début du XXII siècle, l’humanité s’est débarrassée de la guerre. Mais des vestiges embarrassants subsistent encore, comme les Variantes, des humains génétiquement modifiés, cordialement détestés par toute la population. Les plus inquiétants sont les treizes comme le démommé Carl Marsalis... Ce dernier est pourtant recruté par une puissante organisation pour retrouver l'auteur d'un massacre sur une navette revenant de Mars...

Nouveau Morgan et nouvelle réussite. Toujous un mélange réussit entre polar-action et cyber-punk. Ca se mit sans problème et l'univers est comme toujours proche du notre...
Petite réserve toutefois sur la construction de l'intrigue qui passe énormément par les dialogues, c'est joliment écrit mais un peu rébarbatif... enfin bin ça reste plus que fréquentable, surtour que l'héros principal ne reste pas qu'une brute épaisse comme on pouvait s'y attendre...

#69 Hiéroglyphe

Hiéroglyphe

    Leprechaun

  • Members
  • 686 Messages :

Posté 24 February 2014 - 11:02 AM

Peut-être que ça a déjà été signalé quelque part ici mais au cas où :
Rencontre avec William Gibson le 4 novembre à 19 au Centre Pompidou (entrée libre).


Ou pas: "William Gibson [...] ne pourra malheureusement pas faire le déplacement en raison d'un grave problème de santé. En remplacement, un texte qu'il a écrit spécialement pour l'occasion sera projeté, suivi du film La Jetée ."

"If you're not walking on the edge, you're taking up too much space."


#70 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5084 Messages :

Posté 20 June 2014 - 18:53 PM

Image IPB




En ce début du troisième millénaire, le monde est plus pourri que jamais. Pour preuve cette soirée au neuvième étage d'un hôtel vieillot mais sacrément huppé...

Chevette est entrée là par hasard alors qu'elle livrait un paquet. Lorsqu'un Européen un peu bourré la bloque dans un coin... Réflexe stupide, elle lui pique une paire de lunettes.

Quarante-huit heures plus tard, Chevette est en cavale avec tous les flics à ses trousses.




Sur le papier c'est excitant : le maître du cyber-punk qui oriente son intrigue vers le polar. À l'arrivée, si son écriture est moins hermétique que sur ses précédentes oeuvre, le mélange des genres n'est guère réussit.
Excepté la description d'un univers proche du nôtre, l'histoire policière comporte peu de péripéties et les personnages pas vraiment attachant.Ppas vraiment un mauvais livre, mais pas réussit non plus.

#71 SadHill

SadHill

    Wookie

  • Members
  • 2741 Messages :
  • Location:Tarbes

Posté 13 March 2015 - 17:29 PM

Bon, j'ai vu que ce que je pensais de R. Morgan avait déjà été dit par ici, mais juste pour plussoyer : c'est efficace et bien fait, très agréable à lire. Si les intrigues restent assez James bond, l'univers est assez pensé je trouve quand même. Effectivement, ne pas s'attendre à du pensum et la comparaison avec Gemmel est assez bien fondée.

lu les trois Kovacs pour l'instant, me ferait le Black man un de ces 4...

(edit : je m'étais un peu avancé, en fait, j'en suis à la moitié du 3è Kovacs (Furies Déchainées) et il est un grand cran en-dessous des deux précédents pour l'instant)


coc33.gif

#72 caillou

caillou

    Ghoulies

  • Members
  • 243 Messages :

Posté 05 May 2015 - 13:06 PM

Dr-Adder.jpg

 

 

Si je ne m'abuse personne n'a encore parlé de Dr Adder, qui est pourtant une clé de voûte du mouvement cyberpunk, par son extrémisme et sa vision hallucinée d'un Los Angeles ultra-violent et décadent qui fait passer Néo Tokyo pour Disneyland...

A lire absolument. Je viens de le relire, c'est toujours aussi dément et ça n'a pas pris une ride.



#73 Schweinhund

Schweinhund

    Ghoulies

  • Members
  • 170 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 05 May 2015 - 14:40 PM

Caillou n'a pas seulement un avatar magnifique (Edwige :love: ), mais il a aussi un goût très sûr. Dr Adder, c'est une tuerie.

"Ce livre vous prend à l’estomac. Je l’ai aimé. Je l’ai adoré. Nos censeurs vont s’égayer en poussant des hurlements quand ils l’auront lu, mais laissez-les crier." Philip K. Dick

 

Au cas où l'avis du Maître du haut château ne vous suffirait pas, d'autres chroniques sont disponibles par ici: http://www.editions-...-jeter/dr-adder

 

A propos de Dick, K. W. Jeter a aussi écrit trois suites à Blade Runner, dont la dernière, Eye and talon, est hélas restée inédite en français...

Pour ceux que ça intéresse, il existe une page consacrée à l'auteur et à son oeuvre sur le Cafard Cosmique: http://www.cafardcos...m/JETER-K-W,753


J'ai fini MurderProd hier soir. Et j'arrive toujours pas à m'asseoir...


#74 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5084 Messages :

Posté 14 April 2017 - 07:14 AM

714Yl8ohCuL.jpg

 

Takeshi Kovacs revient chez lui, sur Harlan, la planète océan. Ses 5% de terres émergées. Ses mers dangereuses et imprévisibles. Ses plateformes martiennes, qui détruisent tout ce qui vole si c'est plus évolué qu'un hélicoptère.
  Sa révolution quelliste évanouie. Visitez les plages tropicales, les marais de Kossuth ! Ne manquez pas les ruines de New Hokkaido envahies de machines ! Harlan prise dans les tirs croisés des Premières Familles, des corpos et des Yakuza. Embarqué dans une croisade implacable pour venger un amour perdu, Kovacs dérive dans un ouragan d'intrigues politiques et de mystères technologiques tandis que les fantômes d'Harlan et son propre passé de violence se rappellent à lui. Quellcrist Falconer serait revenue d'entre les morts. Et cette fois, les Premières Familles ont envoyé à ses trousses un jeune diplo nommé... Kovacs, en hibernation depuis deux cents ans, qui ne compte pas partager sa nouvelle existence avec un sosie criminel sur le retour...

 

 

 

Dernier tome des aventures du Diplo Kowacs. Ici, il tente de sortir d'un bordel sans nom au coeur de sa planète natale poursuivi par son double.

 

   Bien meilleur que le deuxième tome, mais moins bon que le premier. Le style de l'auteur est toujours aussi efficace, univers dantesque et hyper interessant ; l'intrigue par contre met du temps à interesser, pas avant la moitié du livre, le début est une accumulation de peripéties sans de vrai enjeux et ça lasse. C'est à la moitié du livre que l'ensemble fait sens et que j'ai pris plaisir à le lire.

  Bon, c'est toujours aussi bavard, toujours aussi détaillé dans l'univers, mais ici Kowacs est attachant et finalement, je suis assez déçu que ce tome soit le dernier...

 

 

   






0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)