Aller au contenu


Photo

Tsutomu Nihei - Son oeuvre au complet !


  • Please log in to reply
95 réponses sur ce sujet

#1 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 15180 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 28 February 2009 - 00:51 AM



Biographie

Tsutomu Nihei est né en 1971 au Japon, dans la préfécture de Fukushima.

Il débute par des études d'architecte, puis commence une carrière d'architecte à New-York. Ne réussissant pas à percer, il se tourne vers le monde du manga et, revenu au Japon, devient assistant de Tsutomu Takahashi pour 2 ans (Alive, Jiraishin), même si la scène manga japonaise l'inspire peu.

Nihei l'a lui même souvent confié: il est bien plus inspiré par les occidentaux et apprecie particulièrement certains dessinateurs/auteurs européenns (cf Enki Bilal). Ses inspirations autres sont H.R. Giger (on connait son travail pour Alien notamment), Clive Barker (cf Hellraiser), ...

En 1995, il reçoit le "Taniguchi Jiro Jurist Special Prize de l'Afternoon Four Seasons" pour Blame!, édité depuis à la fin de son One Shot "Noise". Blame! sera publié dans le mensuel Afternoon dès 1997. Il est alors vite connu et exporté à l'étranger, notamment pour ce coup de crayon particulier et ses décors hallucinants (cf ses études d'architecture), créant un manga où tout passe par le visuel et l'image, même le scénario. En 2000, il crée "Noise", un One shot qu'il avait en tête depuis longtemps. (Pour Nihei, c'est au lecteur de décider si il veut le relier à "Blame" ou non).

Tsutomu Nihei travaille sur ses mangas seul, sans assistants. Les mauvaises langues critiqueront peut-être des planches "brouillonnes", mais il faut savoir qu'un tel travail en solitaire soumis à des délais abusifs en sont la seule cause, et l'oeuvre du maître ne saurait être entachée de quelques noirceurs minimes.

Notons que depuis, Nihei a travaillé sur beaucoup de projets, liés ou non à l'univers de Blame ("Snikt", où comment me faire enfin aimer Wolverine; ou encore "Digimortal" ) et qu'il travaille déja sur une suite du chef d'oeuvre qui l'a révélé.


Bibliographie:

Blame (2000 à 2004): 10 tomes, bientôt la suite !
Noise (2003): one shot.
Wolverine (2004): one shot.
Halo Graphic Novel (2007): one shot.
Abara (2007): 2 tomes, série terminée.
Biomega (2009): 1 tome, série en cours

Ce ne sont que les éditions françaises parues, ci dessus.

http://www.bedethequ...ei-Tsutomu.html









#2 Twain

Twain

    Wookie

  • Members
  • 3671 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:La cave

Posté 28 February 2009 - 03:10 AM

Nihei n'a pas sont pareil pour crée des architectures futuristes vertigineuses et anarchiques, ce qu'ont souligne peut-être moins c'est aussi son goût pour l'onirisme. Alors oui pour ce qui est de scènes ultra violentes et démembrements en tout genre il gére super bien, mais ses persos comme certaines situtations peuvent avoir un côté poétique morbide qui fait effet. Je pense à Noise et Abara et au final de Blame!.
Je suis pas persuadé mais il a pas fait des roughs pour Matrix aussi? Très possible que je me trompe, je vais vérifier.

#3 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 15180 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 28 February 2009 - 21:30 PM

Blame, tome 1



Synopsis:

Peut-être sur Terre... Peut-être dans le futur... Killy est un cyborg taciturne qui erre dans une gigantesque cité labyrinthique, s'étendant sur des milliers de niveaux. Armé d'un revolver amplificateur de radiations et accompagné de Shibo, un scientifique, il part en quête du "net-gene", un programme qui aurait échappé à la contamination globale d'un virus informatique, et qui serait capable de gérer le monde.

Mon avis:

Autant être limpide dès le départ, en lisant ce manga aux tons très adultes et pessimistes, je me suis pris une belle claque dans la figure. Dès les premières planches on est immergé dans cet univers post-apocalyptique lugubre et décadent, où l'être humain est complètement écrasé par un environnement futuriste gigantesque et hostile.
Blame! n'est clairement pas un manga destiné à tout le monde. Outre l'ambiance opaque, mentionnée précédemment qui peut rebuter du monde, l'auteur octroie peu de places aux dialogues. Pratiquement toute la narration est communiquée par les dessins. Personnellement, cela ne m'a aucunement dérangé puisque la complexité des dessins fait qu'on le lit pas plus vite qu'un autre manga, bien au contraire même. Puis Tsutomu Nihei est un dessinateur hors pair, le design des différents personnages est juste dément, et je ne parle pas des décors qui sont somptueux, comme quoi ses études en architecture ne lui ont pas servi à rien.
Pour l'instant, l'histoire est très nébuleuse, on apprend pas grand chose, mais j'ai hâte de lire la suite pour en savoir plus (espérons que ce soit plus explicite que la version animée). Et c'est la deuxième fois après Berserk, que j'ai le sentiment d'assister à un manga, qui dépeint un univers fantastique tangible.
Je finirai ma critique sur un défaut mineur: dommage pour la confusion de quelques cases, notamment lors des scènes d'actions, c'est pas très lisible.

5/6



#4 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 15180 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 01 March 2009 - 21:17 PM

Pour l'anecdote:

Kroenen by Nihei



Tsutomu Nihei, le génie à l'origine du manga Blame!, fit pour le film Hellboy deux illustrations que vous trouverez dans son artbook 'Blame And So On'. Démarché par Del'Toro en personne en 2002 lors de la préproduction du film, Nihei à su brillament marié son propre style avec l'univers d'Hellboy. Et quel autre personnage que Kroenen pouvait aussi bien coller avec l'esprit torturé de Nihei ?

Si vous possedez le coffret DVD d'Hellboy, arrêtez vous sur le bonus retraçant la conférence de presse au Comic Con. Vous y entendrez Del'Toro parler de sa demande express de sketchs auprès de Nihei.


http://bprd.centerbl...roenen-by-Nihei

#5 Twain

Twain

    Wookie

  • Members
  • 3671 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:La cave

Posté 31 March 2009 - 13:47 PM

JBIOMEGA




En l'an 3005, après sept siècles d'interruption, une mission de recherche est envoyée sur Mars. Arrivés sur les ruines d'une ancienne colonie laissée à l'abandon, les membres d'équipage y rencontrent une femme.
Mais alors qu'ls reviennent sur Terre, leur appareil s'abîme en mer et le corps de l'un deux est retrouvé flottant dans l'atmosphère et atteint d'un étrange virus(le N5S), dont il répand des spores à la surface de la planète.

Six mois plus tard, sur Terre, l'agent Zoichi Kanoe est envoyé par la TOA Industries sur l'île artificielle de 9J10. Il y découvre une population ravagée par le virus. Ce dernier aura d'ailleurs infecté toute la planète d'ici une quinzaine d'heures.


Biomega a débarqué en France via Glénat et c'est du lourd, du très lourd. A travers la reprise des thèmes qui lui sont chers comme les virus, la lutte entre obscurs organismes gouvernementaux et privés, la désolation, la recherche d'humains génétiquement "purs", les paysages expressionistes, Nihei revient avec ce qui pourrait être son oeuvre la plus aboutie. Niveau graphique il créve le plafond, ses cadres devenant de plus en plus vertigineux, lisibles et cinématographiques. Il crée aussi des paysages plus ouverts , s'éloignant de la claustrophobie de Blame!. Les créatures gothiques cyberpunks qu'il invente sont incroyables de beauté et de déviance. Il met aussi en scène des héros enfin "humains" dont un ours protecteur génial et un héros ersatz de Killy en plus empathique. Bien sûr l'histoire est encore d'une noirceur terrible mais avec un suspens bien amené, la course éffrénée pour sauver ce qui peut l'être.
Spectaculaire, beau, moderne ultraviolent et doté d'un scénario encore à l'état d'ébauche mais bien présent, Biomega est une bombe lancée à toute blinde à la face du lecteur. Un grand moment de Bd hardcore.

#6 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 26296 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 08 April 2009 - 13:46 PM

Tiens ! mais c'est ma biographie de BDgest, j'aurai du la signer ninja.gif

J'ai à l'époque décidé d'ajouter cette rapide présentation du maître à cette base de donnée comme je chronique pour le site, j'ai d'ailleurs chroniqué Biomega la semaine dernière.

Nihei est mon mangaka préféré, et je possède justement cet artbook qui est fabuleux et indispensable aux fans du monsieurs.

181101093307121824.jpg


#7 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 15180 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 09 April 2009 - 00:33 AM

Le monde est petit... Ou alors les fans de Nihei sont peu nombreux en France.

Sinon, Biomega me branche vachement, l'univers graphique s'annonce excellent, mais il va d'abord falloir que je finisse de lire Blame!

Je rêverai de voir un film adaptant l'univers pessimiste et noir du mangaka.
Et surtout ne me répondez pas Eden Log, certes ça peut s'en approcher mais c'est un peu nul quand même...

#8 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 26296 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 09 April 2009 - 16:39 PM

Et puis Eden log c'est bien trop étroit, Nihei fait évoluer ses personnages dans des dédales oui, mais insérés à des ères immenses de villes abandonnées.

Franchement je ne pense pas avoir déja vu quelque chose du septième art qui s'en rapproche, et je pense que je préfère que tout cela reste sur papier ou en animation.

181101093307121824.jpg


#9 Dorothea

Dorothea

    Hôtesse d'accueil

  • Members
  • 8422 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:...

Posté 29 May 2009 - 16:07 PM

Je n'ai que ses Blames, Abara, son Wolverine et Halo perso, en plus du premier tome de Biomega d'où ma présence ici, pour info le deuxième tome sera disponible en Juin et le troisième en Septembre.

Biomega 1

Bes que dire à part que c'est excellent, les paysages sont superbes et c'est même dommage que le tome soit trop petit pour contempler les visages, les paysages et les personnages de cet univers au combien apocalyptique. Nihei nous dépeint une société déchue, ou les humains n'ont aucune valeur et ceux infectés par un virus encore moins, seul les êtres exceptionnelles ont des droits. Nihei nous offre des combats spectaculaires comme soft par moment (j'adore celui dans la maison de la jeune femme) les personnages restent en mémoire pour longtemps que se soit l'ours qui apporte une touche de douceur par sa présence et non par ce qu'il fait, les ennemis, tous magnifiques et en même temps repoussant, un peu comme les Cénobites dans Hellraiser ou des personnages dans Tetsuo. L'histoire avance tranquillement, on a notre dose de combats, de personnages, de scènes magnifiques comme de décors incroyables, jamais on ne s'ennuie et on regrette même un peu ce manque de dialogue qui fait que tome se termine trop vite. Bref un chef d'oeuvre dont l'attente entre chaque tome sera difficile. Merci pour cette découverte Twain!

Par contre je n'ai pas compris ou était passé le type de l'armure dans la dernière case, quelqu'un peut m'expliquer s'il vous plaît?
"That which is imagined needs never be lost." Clive Barker, Weaveworld
"Mes seins sont Made in Normandy, tout de beurre et de crème fraiche !" L.Casta

#10 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 15180 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 29 May 2009 - 16:37 PM

Merci pour ta contribution au topic Motoko ! wink.gif
Mais tu dois savoir mieux que moi concernant la quasi absence de dialogues dans les oeuvres de Nihei. C'est une idée reçue où c'est une constante dans ses ouvrages ? Je rappel que je n'ai lu que Blame!

#11 Dorothea

Dorothea

    Hôtesse d'accueil

  • Members
  • 8422 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:...

Posté 29 May 2009 - 16:54 PM

Bes y'a du dialogue dans ses oeuvres j'exagère un peu mais je trouve que contrairement à d'autres mangas il laisse plus parler ses dessins pour lui ce qui n'est pas négatif du tout quand on voit tout le talent que possède le bonhomme, je rêve de dessiner juste un dixième de ce qu'il fait (ou de Alex Maleev mais ça c'est autre chose) et je serai vraiment vraiment combler. Je te conseille Biomega en tout cas!

Par contre ça n'a strictement aucun rapport avec le sujet et j'en m'excuse mais vu que tu es la ^^:


Joyeux anniversaire mon grand, je t'embrasse très fort et espère que tu en profites bien smile.gif

Désolé si l'image n'est pas autorisée je peux la changer.
"That which is imagined needs never be lost." Clive Barker, Weaveworld
"Mes seins sont Made in Normandy, tout de beurre et de crème fraiche !" L.Casta

#12 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 15180 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 29 May 2009 - 18:36 PM

Merci pour ce geste d'attention Motoko, ça fait plaisir je ne m'y attendais pas du tout... blush.gif

Pour en revenir au sujet du topic, j'ai toujours cru que les personnages taciturnes étaient liées uniquement à l'univers de Blame.
Apparemment c'est pas le cas. C'est pas un mal, mais bon.
Comme je l'ai déjà précisé quelques messages plus haut, je m'attaquerai à Biomega après avoir fini Blame. J'aime pas trop entamer plusieurs bouquins en même temps, mais ta critique m'a conforté dans l'idée qu'il faut que je lise ça au plus vite.

Par contre, si t'as d'autres avis et impressions à faire partager concernant les autres oeuvres que t'as lu de Nihei, n'hésite pas !

#13 Dorothea

Dorothea

    Hôtesse d'accueil

  • Members
  • 8422 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:...

Posté 29 May 2009 - 19:01 PM

Mais de rien Gatsu tu me l'a toi même souhaiter donc c'est normal (bon je tiens à dire que ce n'est pas moi sur la photo mais je pense que tu t'en doutes, j'ai les cheveux plus long icon_mrgreen.gif )

Pour Blame je vais attendre que tu avances pas mal avant d'en parler mais ça défouraille puissance 20. Halo je ne m'en souviens pas vraiment, je ne suis pas trop fan de l'univers de base c'est pour ça par contre une petite critique de Wolvie ça je peux vu que je m'en souviens très bien:

Donc en gros le scénario est très basique, Logan est le sauveur, il voyage dans le temps grâce à une mutante et charcle du méchant à donf sans qu'au début il ne pige pourquoi, les ennemis en question font penser à ceux de Blame, d'ailleurs l'univers de Blame et de Wolverine pour le coup se complète vraiment, c'est le même univers et même si je n'aime pas l'idée de mélanger comics et manga ça défouraille sec aussi. L'histoire est simple comme je les dit, une histoire de sauveur, ça charcle, les héros sont des antis héros et les méchants sont machiavélique mais bon ça dégage tellement de rage qu'on ne peut que aimer. La aussi ça parle peu et vu que Logan n'est pas du genre à faire de long discours ça colle très bien je trouve, d'ailleurs le Mutant est à sa place sans l'être durant toute l'oeuvre, ok c'est un monde brutal ou il peut exprimer sa rage complètement, mais comme je l'ai souvent répété dans mes critiques et à tous ceux avec qui j'en ai discutée Logan n'est pas qu'un simple animal. D'ailleurs SNIKT il fait clairement penser à un démon par moment que se soit par sa façon de combattre que par son physique.

Pour les dessins c'est sublimes comme à chaque fois chez Nihei, sérieusement comme je l'ait avant il donne un aspect démoniaque à Logan qui colle parfaitement à l'univers dépeint, les décors sont encore une fois sublimes et vertigineux surtout, on se perd à contempler ce monde dépeint peu à peu sous nos yeux cette fois ci en couleur, ça doit d'ailleurs le changer de devoir colorier ses images mais bon il se débrouille très bien et donne un aspect encore plus beau, épique et brutal à ses dessins. Le rouge comme le noir sont les couleurs dominantes de ses cases et c'est du tout bon. En plus point positif l'histoire est de taille normale et non en taille manga donc ça permet encore plus de succomber au charme de ses planches. Je conseille ce One Shot plus que celui de Halo, même toi Gatsu tu devrais te laisser tenter vu que ce n'est qu'une histoire.
"That which is imagined needs never be lost." Clive Barker, Weaveworld
"Mes seins sont Made in Normandy, tout de beurre et de crème fraiche !" L.Casta

#14 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 26296 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 29 May 2009 - 21:02 PM

Nihei est un graphiste, tout chez lui passe par le dessin et les dialogues sont souvent légers parce que l'histoire se décrypte dans ses planches. Mais il raconte souvent plus que certains qui remplissent des bulles. Ses univers sont très structurés, détaillés...

J'ai chroniqué Biomega depuis mon dernier message :

http://www.bdgest.co...ega-Tome-1.html


J'attend la suite avec impatience.

181101093307121824.jpg


#15 Dorothea

Dorothea

    Hôtesse d'accueil

  • Members
  • 8422 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:...

Posté 04 July 2009 - 09:53 AM

Et bien j'ai de la lecture en perspective, très bonne chronique de Biomega et je viens de voir que tu avais fais une liste assez conséquence de chronique de manga, il y en a pas mal que je possède mais voir un avis différent du miens m'intéresse beaucoup! Merci pour le lien!

Biomega 2

Bon bes ça déchire encore une fois sec! Le héros tente toujours de trouver les immunisés quitte à mettre sa vie et celle de l'holo en danger. On découvre d'autres agents comme lui c'est à dire la très froide mais aussi très belle Nishu Mizunoe. On découvre aussi des nouveaux agents du Drf, les agents de santé! Les premiers étaient déjà superbe tout en étant très glauque dans leur façon d'agir mais la c'est encore mieux, on en 6 et vraiment ils sont superbes, il n'y a pas d'autres mots, aussi beau à mes yeux que peut l'être un Cénobite (oui j'ai des critères de beauté assez particulier) Ils sont de plus en plus puissants (l'un d'entre eux me fait penser au Nemesis) et plus intelligent, il n'y a qu'a voir le coup de la voiture. Niveau scène glauque d'ailleurs ça carbure, glauque, malsain mais pas gratuit comme le viol par un agent du Drf d'un cadavre de femme infestée par le virus. Outre ça les planches sont toujours aussi belle, la composition est très belle, détaillé et on prend plus de temps à regarder les planches qu'a lire ce que peuvent dire les personnages. Sinon l'histoire avance lentement on va dire mais ce n'est que le deuxième tome. Le Drf a complètement péter une durite visiblement et nos héros sont de plus en plus dans la merde mais c'est ce qui fait le charme de la série.
"That which is imagined needs never be lost." Clive Barker, Weaveworld
"Mes seins sont Made in Normandy, tout de beurre et de crème fraiche !" L.Casta

#16 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 26296 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 09 July 2009 - 15:39 PM

J'ai adoré ce tome 2, par contre on chronique plus trop les tomes N+1 donc ma prochaine chronique sera surement sur une nouvelle série (je pense "Highschool of the dead").

181101093307121824.jpg


#17 Dorothea

Dorothea

    Hôtesse d'accueil

  • Members
  • 8422 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:...

Posté 18 October 2009 - 15:57 PM

Biomega 3

Je vais passer à la version Japonaise car la en lisant ce tome je me demande comment je vais pouvoir faire pour patienter. Ce tome est génial! On a droit à un duel entre les super agents des différents groupe qui dirige la terre. On a un combat entre un agent de la Toa et un Mecha, Mecha nous offrant un beau twist auquel on ne s'attendait pas une seconde et qui change beaucoup de chose vis à vis de ce qui se passe sur terre avec le virus. Je ne dévoile rien pour ne pas gâcher le plaisir de certains. Les personnages évoluent un peu plus même si sur le coup on se penche plus sur les méchants de l'histoire que sur les héros. D'ailleurs on découvre le chef d'un des groupe pendant qu'un autre évolue, on peut dire que dans l'ensemble l'histoire est très organique, très glauque et surtout excellente du début à la fin, le conflit final déchire tout et on se demande vraiment vers quel sommet Nihei nous emmène. En tout cas ses planches sont superbes comme toujours et son histoire avance plus vite dans ses autres séries, j'adhère à 200% et je continue de la conseiller à tous et toutes. Vivement la suite!
"That which is imagined needs never be lost." Clive Barker, Weaveworld
"Mes seins sont Made in Normandy, tout de beurre et de crème fraiche !" L.Casta

#18 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 26296 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 18 October 2009 - 20:56 PM

Comme quoi avec même thématique, même univers, même coup de crayon, le maître n'a encore pas dit son dernier mot et a encore beaucoup du genre à proposer.
Un tome important en effet, où tout va encore à cent à l'heure sans cases fioritures et où s'exprime l'art de Nihei le plus librement possible, un régal pour les yeux.

181101093307121824.jpg


#19 Mega Man

Mega Man

    JarJar

  • Members
  • 45 Messages :

Posté 23 November 2009 - 19:35 PM

CITATION(Moogly25 @ 18 10 2009 - 20:56) <{POST_SNAPBACK}>
Comme quoi avec même thématique, même univers, même coup de crayon, le maître n'a encore pas dit son dernier mot et a encore beaucoup du genre à proposer.


Pas tout à fait d'accord, mais je pinaille. Dans Blame, l'humanité avait complètement muté, là on "assiste" à la mutation. Il s'agit toujours effectivement d'un être "synthétique" qui tente de sauve l'humanité, mais là dans biomega, il y a de l'humour (un ours qui parle, de nombreux dialogues (beaucoup plus que dans blame en tout cas - on a même droit à de la narration) et y'a beaucoup plus de gens (dont beaucoup de mort-vivants - hmm, pardon, contaminés).
Donc d'un côté, oui, c'est toujours le même univers sombre, glauque futuriste, le même type de perso quasi invincible, une humanité menacée de s'éteindre complètement. Mais, non, c'est pas les même armes, il même un véhicule (WOU!) et des collègues...
Enfin, ceci ne s'applique uniquement qu'aux tomes paru en France et pour avoir lu la suite en ligne en anglais, bioméga marque une certaine ouverture dans les oeuvres de Nihei. Mais bon, je vais pas spoiler...

#20 Twain

Twain

    Wookie

  • Members
  • 3671 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:La cave

Posté 23 November 2009 - 19:55 PM

CITATION(Mega Man @ 23 11 2009 - 19:35) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Moogly25 @ 18 10 2009 - 20:56) <{POST_SNAPBACK}>
Comme quoi avec même thématique, même univers, même coup de crayon, le maître n'a encore pas dit son dernier mot et a encore beaucoup du genre à proposer.


Pas tout à fait d'accord, mais je pinaille. Dans Blame, l'humanité avait complètement muté, là on "assiste" à la mutation. Il s'agit toujours effectivement d'un être "synthétique" qui tente de sauve l'humanité, mais là dans biomega, il y a de l'humour (un ours qui parle, de nombreux dialogues (beaucoup plus que dans blame en tout cas - on a même droit à de la narration) et y'a beaucoup plus de gens (dont beaucoup de mort-vivants - hmm, pardon, contaminés).
Donc d'un côté, oui, c'est toujours le même univers sombre, glauque futuriste, le même type de perso quasi invincible, une humanité menacée de s'éteindre complètement. Mais, non, c'est pas les même armes, il même un véhicule (WOU!) et des collègues...
Enfin, ceci ne s'applique uniquement qu'aux tomes paru en France et pour avoir lu la suite en ligne en anglais, bioméga marque une certaine ouverture dans les oeuvres de Nihei. Mais bon, je vais pas spoiler...


T'as déjà vu de l'humour chez Nihei? Un ours violent et affaibli c'est ton humour? si alors c'est un humour sauvage, peu compréhensible et bien révolté. Mmm pardon.




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)