Aller au contenu


Photo

Homeland (2011 - En cours)


473 réponses sur ce sujet

#461 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5917 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:International Zone

Posté 29 March 2017 - 22:14 PM

bah c'était discret le coup du phone

dommage qu'il se soit crashé avec un connard



#462 sygbab

sygbab

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6125 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Partout

Posté 04 April 2017 - 00:17 AM

6.11

 

Ou l'art et la manière de faire rebondir l'intrigue. Alors qu'on pouvait craindre le pire pour Max, sa présence est une belle aubaine pour Dar qui n'a finalement pas toutes les cartes en main et qui ne contrôle pas les conséquences de ce qu'il a mis en place. Son acolyte est plus qu'agressif et sa maîtrise des médias - et surtout de la désinformation, si on s'en réfère au résumé qu'il fait de son entrevue avec la nouvelle présidente - lui permet de retourner contre elle toutes les tentatives de rétablir la vérité autour de son fils. À noter la lucidité de Saul qui rappelle que le procédé employé a déjà été utilisé à de nombreuses reprises pour décrédibiliser d'autres régimes : la série est non seulement ancrée dans l'actualité mais évoque également le passé avec à-propos.

 

Tout part en couilles, et ce n'est pas du côté de Carrie et Quinn que ça s'arrange. Mais plutôt que l'avancée de leur enquête, c'était surtout leurs dialogues qui étaient intéressants. Ça donne plus d'épaisseur à leur relation et aux deux protagonistes par la même occasion. Et Quinn se rend compte que ses problèmes ne sont pas uniquement liés à sa sortie prématurée du coma, mais aussi parce qu'il a toujours eu une tendance à la violence.

 

Bref, encore une fois c'était très bien, avec du rythme, une intrigue solide, et du développement de personnages. Je suis assez confiant pour le final d'une saison que je ne suis pas loin de considérer comme la meilleure de la série pour le moment.



#463 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 592 Messages :

Posté 04 April 2017 - 09:31 AM

C'est agaçant, tes compte rendus sont toujours fidèles à mon ressenti :)

Du coup pas grand chose à rajouter, à part confirmer que c'est effectivement toujours très bien, bien tendu.

Je trouve que le jeu des acteurs est très bon également, Danes, Friend, Patinkin. C'est plus fin qu'il y a quelques saisons, moins grand guignol. A mon avis la dernière saison pour Friend...



#464 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5917 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:International Zone

Posté 04 April 2017 - 14:17 PM

6.11

 

Le barrage en couille goes on

Saul mérite à lui seul de diriger la NSA, la CIA, le FBI, le pays même Saul président

Le président elect part au charbon et pose les bases d'un coup de grisou médiatique pour ce connard de Bannon like

Quinn sauve la mise à Miss Carrie mais plane sur lui une bouc émissairisation de l'assassinat qui se profile.

plus qu'un épisode

FUCK



#465 sygbab

sygbab

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6125 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Partout

Posté 04 April 2017 - 18:34 PM

C'est agaçant, tes compte rendus sont toujours fidèles à mon ressenti :)

 

Ça m'arrive assez régulièrement aussi sur d'autres sujets. C'est un peu le jeu des forums, ça dépend du moment où tu vois l'épisode.



#466 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 22507 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 08 April 2017 - 13:37 PM

6x11

 

Plus on avance et plus c'est tendu, les réponses aux questions laissant craindre le pire.

En effet, la série aborde des thématiques novatrices et contemporaines voire futures, tout en exploitant le passé.

C'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleurs soupes rappelle Saul, inégalable ressource de charisme dans la série.

Carrie et Quinn passent du pas d'avance à celui de retard, l'ennemi s'adaptant toujours assez bien pour les devancer.

Une saison définitivement bien entrainante avec un suspense qui fait plaisir.



#467 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 592 Messages :

Posté 11 April 2017 - 07:58 AM

6x12 SPOILERS AHEAD
Bon sérieusement WTF ce season finale.
Entre les mecs qui sortent du chapeau et dont on n'avait jamais entendu parler (le sénateur ? Le conseiller de la présidente), les retournements de veste (avec le plus important à la fin...), Saul qui semble être résistant même aux explosions (triple WTF pour ça, shark jumping au plus haut niveau), le retour de Max (pour faire peur par rapport à sa fille... et finalement non) le procureur qui meurt comme une merde dans le garage (pourquoi ? D'ailleurs pourquoi piéger le garage, par cette porte seulement ?)l les forces de police qui tirent sur une voiture présidentielle sans savoir qui se trouve dedans, c'était du n'importe quoi.
Déçu que ça se termine comme ça, la mort d'un personnage était attendue (d'ailleurs Mc Clendon base son opération sur la présence de Quinn, mais comment peut-il en être certain à l'avance ? Et si il avait sauté dans l'explosion du van ?) mais le reste ne conclut pas bien cette saison qui par ailleurs était d'un bon niveau, c'est donc encore plus rageant.
A voir en saison 7 pour la suite.

#468 sygbab

sygbab

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6125 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Partout

Posté 11 April 2017 - 23:18 PM

6.12

 

Aïe. Un final à la sauce des premières saisons, avec une résolution rapide et une longue ouverture pour la saison suivante, et un paquet de raccourcis au passage. Ça peut être intéressant dans certaines circonstances mais là, ça fout en l'air toute la tension qu'il y avait auparavant, et ça éclipse totalement la mort de Quinn alors qu'il se sacrifie pour sauver la Présidente. Je ne sais pas non plus quoi penser du discours de Dar, qui justifie ses actions en disant que cette dernière a quelque chose en elle qui n'est pas Américain, ce qu'elle confirme à la toute fin en déclarant une guerre ouverte à son service de renseignement. Je comprends l'idée du désenchantement - la dernière scène le met en lumière quand Carrie regarde avec amertume la Maison Blanche - suivant une élection qui aboutit à l'institution d'une personne qui va à l'encontre de ses promesses électorales, mais je ne suis pas convaincu par la manière dont cela est traité dans cet épisode.

 

Outre la question du parti-pris que je n'aime pas spécialement, ce qui est assez sujbjectifn certaines facilités scénaristiques évoquées par Olric sont assez gênantes. Pas mal d'incohérences qui font tâche dans une saison qui brillait par la rigueur de l'écriture. C'est dommage de rater la dernière marche, ça laisse un goût d'inachevé alors qu'on n'était pas loin d'un sans-faute. Néanmoins, je suis curieux de savoir ce que les prochaines saisons vont raconter, en espérant qu'elles soient maîtrisées jusqu'au bout.



#469 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 22507 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 14 April 2017 - 21:00 PM

6x12

 

Quel dommage de trébucher juste avant de battre le nouveau record.

Tout avait si bien commencé et se déroulait à merveille, rien ne préparait à ça, on ne voulait pas voir.

Et pourtant, c'est en effet l'accumulation subite de mauvaises idées, de perte de la maîtrise de l'écriture tant vantée.

On a mal à notre Homeland subitement, et tout comme le souligne si justement Sygbab : si l'on comprend l'intéressante intention, on est gêné.

 

Quel potentiel cependant pour une prochaine saison, avec ce point de départ qui quelque part a ramené certains personnages à Brody en saison 1 !

Objectif commun pour raisons diamétralement opposées mais tout de même cette jolie symétrie de la situation.

Une seule et même cible, l'extérieur (terroristes) utilisant l'intérieur (Brody infiltré), l'intérieur (entourage) utilisant l'extérieur (Quinn) pour les autres.

Face à un Président pointé du doigt par l'extérieur, face à un Président pointé du doigt par l'intérieur.

Il y a un étrange écho, une sensation de réalité alternative quelque part, forcément actée déjà par le passage de la S3 à la S4.



#470 sygbab

sygbab

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6125 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Partout

Posté 14 April 2017 - 22:18 PM

Trois avis ça fait peu pour parler d'un consensus, mais ils vont dans le même sens : c'est du gâchis.



#471 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 22507 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 15 April 2017 - 17:31 PM

Oui, le twist de cette saison finalement c'est cette perte subite de qualité.



#472 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 25042 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moraband

Posté 16 April 2017 - 09:00 AM

Bilan saison 6 (spoil forcément)
 
Malgré un départ catastrophique (les 2 premiers épisodes), j'ai trouvé la saison au final nettement au-dessus de la précédente (mais on est pas encore au niveau de la 4). Peter Quinn est encore une fois le gros point fort de la série. J'ai eu peur au début de le voir uniquement réduit à l'état de cinglé mais même avec un AVC, on retrouve notre tueur préféré en cours de partie (mais ce sera la dernière saison :sad:). L'épisode 5 avec l'assaut du SWAT était excellent (Quinn aurait pu tous les avoirs  :ninja:). J'ai bien aimé de fait d'inscrire l'intrigue entre New York et Washington (ça change du Moyen-Orient) même si le coup du complot venant de l'intérieur n'est pas très original. D'autant que sur la fin, tout s'accélère un peu trop vite et parfois de manière pas très cohérente (j'aurais bien voulu voir plus T-Bag). Dar Adal est toujours autant un bel enculé, secondé ici par le présentateur Brett O'Keefe (Jake Weber, excellent). Toutefois, la fin assez amère promet une suite qui ne manquera pas d'intérêt (la présidente commence comme Hillary pour finir comme Donald :trollface:).


1491238958-sans-titre.png


#473 sygbab

sygbab

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6125 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Partout

Posté 16 April 2017 - 17:07 PM

Jake Weber est toujours excellent, de toute façon.



#474 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 22507 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 16 April 2017 - 20:50 PM

Oui, c'est fou ce type transforme un personnage en or.





Ajouter une réponse



  


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)