Aller au contenu


Photo

13 Reasons Why (2017)


65 réponses sur ce sujet

#41 Harley Quinn

Harley Quinn

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5058 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:South West of Gotham City

Posté 19 April 2017 - 09:02 AM

Perso ça ne m'a pas dérangé du tout que Hannah soit une drama queen. (Je vais parler que de ça parce que je n'ai aucun argument sur tout ce que tu as dit. Mon ressenti est plus fort que ta logique :closedeyes: )

 

Pour moi, ça aide à plusieurs choses: Hannah a des défauts. Elle aurait été parfaite durant toute la série comme pour le premier épisode, on se serait fait chier je pense. Dans le premier elle est pleine de vie, sarcastique, elle se marre souvent et son personnage change au fur et à mesure. Mais si elle n'avait pas eu ce défaut, ben ça en aurait fait un personnage trop parfait pour qu'il soit réaliste™. 

Mais ce n'est pas parce qu'elle a ce défaut qu'il faut considérer qu'elle exagère. Chacun son seuil de souffrance. Pour elle, il se situe bien plus bas que pour nous (ou pas hein, je ne vous connais pas personnellement). Mais ça ne veut pas dire qu'on doit se foutre de sa gueule. Il faut quand même être à l'écoute de ses souffrances. Même si ça nous paraît minime. Après c'est moi et ma façon de pensée. Je sais que ce n'est pas partagé. Maaiiiiiiiiiis voila quoi. 

 

Et clairement l'épisode de Zach est celui qui apporte le plus de subtilité et qui en plus permet aux spectateurs (et à Clay) de se demander si Hannah raconte réellement ce qu'elle a vécu. 


giphy.gif


#42 Senat. Clay Davis

Senat. Clay Davis

    Docteur Quiinn

  • Members
  • 3580 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:110€/j

Posté 19 April 2017 - 10:16 AM

Non mais là dessus on est d'accord hein.

 

Je l'ai précisé, il faut se mettre dans sa psychée, c'est pas évident.

Mais ouais, si toute la série était du niveau de l'épisode de Zach, ça aurait donné plus de nuances justement, et pas simplement évoquer les problèmes d'incommunicabilité. Et je pense aussi qu'elle voit juste quand elle dit que lui aussi souffre de solitude, à sa manière.


4J1yk9S.gif


#43 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2089 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 19 April 2017 - 18:25 PM

1x04

Un pas en avant, deux pas en arrière.
Je ne sais pas trop quoi penser de la série, je ne sais pas si elle est simplement maladroite ou vraiment très mal écrite.

Que raconte cet épisode ? On fait un peu plus connaissance avec Tyler, un garçon solitaire et un peu renfermé, passionné de photographie et qui a tendance à prendre en photo tout et n'importe quoi (et par n'importe quoi, ça comprend bien evidemment Hannah, le centre du monde a qui il arrive toutes les plus folles péripéties).

Alors, la série est censée s'appeler "13 Reasons Why" et évoquer les 13 raisons qui ont poussé Hannah au suicide ; là c'est plutôt les raisons pour lesquelles Hannah est une grosse prétentieuse qui surreagit un peu à tout.
Oui, ce qu'a fait Tyler n'est pas très réglo et un peu creepy, mais ça n'a rien d'une raison qui a poussé Hannah à se suicider, la série est un peu mensongère sur ce coup là.
C'est un peu pareil pour la fameuse photo (qui donne lieu à une scène ridicule) : on nous fait miroiter un événement grave alors que personne ne les a reconnu. Alors oui, les conséquences auraient pu être fâcheuses mais plus pour son amie que pour elle, donc pas grand chose à voir avec une raison à part entière.

Et puis, la série fait encore une fois des raccourcis simplistes voir pire, elle prône une ideologie de revanche dangereuse qui va à l'encontre du côté pédagogique dont elle se glorifie.
La série n'a aucun recul sur Hannah : ses (maigres) défauts (si encore on peut vraiment appeler ça des défauts) sont toujours justifié par une position victimaire alors qu'à côté, les actes ou réactions des autres personnages sont toujours pointé du doigt : jamais une seule fois le comportement de Tyler n'est vraiment nuancé ou expliqué par le fait qu'il réagit sur le coup de la colère d'etre rejeté ; ça n'excuse pas ce qu'il a fait mais ça remettrait les choses dans un certain contexte, alors qu'on reste toujours à la surface.

Et le plan de Hannah d'encourager à jeter des pierres dans la fenêtre de la maison du garçon (et de ses parents), c'est super intteligent : faisons à Tyler ce qu'il m'a fait (on est même un degré au dessus), harcelons-le aussi au risque de le pousser au suicide, c'est super intelligent (mais c'est justifié hein, après tout c'est lui qui a commencé, il l'a bien mérité, gros message de prévention). Je sais pas, prévenir la direction de l'école ou la police au pire, ou ses parents, ça me semble pas plus intelligent ? Mais la série n'a pas vraiment de recul là dessus, et je me demande vraiment si c'est juste de la maladresse ou si c'est l'écriture qui est totalement à la ramasse, mais pour une série qui se targue de diffuser un message de prévention, c'est à côté de la plaque (et je parle pas de la photo prise par Clay, qui fait justice lui même, c'est encore pire).

Les réactions de certains personnages sont toujours curieuses : Marcus est un mystère, Clay se trouve soudainement des couilles en allant confronter Tyler alors que ça ne semble pas très cohérent avec son personnage...

Autre raccourci simpliste : la mère de Hannah qui brandit les insultes marquées dans les toilettes comme une preuve : sachant que le nom de Hannah n'est jamais inscrit, c'est tirer des conclusions assez hâtives.

Malgré tout, il y a encore quelques scènes qui émergent de ce bordel : le désespoir de la mère de Hannah qui devient flippante face à Clay ou la discussion à table entre Clay et Tony (des scènes qui fonctionnent plus ou moons bien à cause des faiblesses d'écriture).
Mais la série continue de rester dans le vague sur ce point, pour ménager des révélations par la suite, ce qui me parait un peu malhonnête, on vend un teen drama alors qu'on entre parfois dans un thriller light qui joue beaucoup sur le suspens. C'est d'ailleurs peut être la seule raison qui me fait continuer : savoir le fin mot de l'histoire (et mon optimisme éternel qui continue de penser que ça peut s'améliorer, ou la curiosité morbide de savoir si elle peut se lourder en beauté sur la fin :mrgreen:).
Mais je dois reconnaitre une qualité à la série, celle de reussir à pousser à continuer alors qu'elle brasse du vide.

712690wald3.gif


#44 RICK

RICK

    Gremlins

  • Members
  • 1315 Messages :
  • Location:Out There

Posté 20 April 2017 - 13:46 PM

J'ai commencé la série Samedi et je me suis bouffé 9 épisodes en 24h.

J'ai vu les 2 derniers hier, j'avais besoin d'un peu de recul.

 

Que dire...

 

 

SPOILERS

 

 

 

Je suis tombé sous le charme d'Hannah, comme beaucoup je pense, dès le pilote.

Je me suis beaucoup retrouvé dans Clay, ma solitude, mon côté geek, peu sur de moi aussi.

J'ai trouvé moi aussi beaucoup de points commun avec "Life Is Strange" ce qui était pour moi un signe que j'allais accrocher direct. La musique, les personnages, la sensibilité, l'émotion etc

Et effectivement, je suis très vite devenu accro.

 

La série m'a aussi rappelé à quel point l'adolescence est la période de ma vie que je ne voudrais pour rien au monde revivre. Sa cruauté, le fait de se sentir seul, "à part", différent (je me découvrais gay), tout ça a fait pas mal écho en moi.

 

Mais ce qui m'a le plus touché, retourné, bouleversé c'est que j'ai vécu la même chose il y a bientôt 2 mois, et comme Clay je me suis posé les mêmes questions.

Comme Clay je me suis senti "useless", comme Clay j'ai culpabilisé (et culpabilise encore) de ne pas avoir pris le temps, de ne pas avoir vu les signaux, de m'être uniquement fié à ce que je voyais et comme Clay je m'en veux de ne pas avoir assez creusé.

J'aurais dû.

 

Donc oui, j'ai beaucoup aimé, j'ai beaucoup pleuré et surtout j'ai été vraiment bouleversé par la solitude de cette enfant et sa sensibilité.

J'ai noté 1 ou 2 incohérences (sur la colline Clay dit notamment à Tony ne jamais avoir vu de mort, et nous annonce 2 épisodes après avoir découvert le corps de Jeff le 1er lors de l'accident) mais au final je pense que je retiendrai vraiment à quel point certains sont fragiles malgré ce qu'ils montrent et laissent paraître.

C'est con, mais des fois on a tendance à l'oublier.

 

Après certains persos sont un peu caricaturaux, mais d'autres tellement remplis de nuances (Alex, Zach, Clay) qu'au final, cela ne m'a pas choqué.

J'ai aimé le fait que Porter soit le dernier, j'ai aimé qu'un adulte ait lui aussi sa part de responsabilité et qu'au final tout cela ne soit pas dû qu'à des "jeux" d'enfants.

L'adulte censé la protéger et l'aider l'a fait sombrer davantage.

J'ai trouvé la scène de la baignoire utile, et tellement dure à la fois. J'ai cru avec sa mise en scène, quand Clay racontait sa mort, que nous ne la verrions pas, mais on été à la fois voyeurs et témoins de sa vie, voir son dernier geste était nécessaire. 

 

Je vois peu de défauts à la série, après je pense que je n'ai pas forcement le recul aujourd'hui.

Je range cette série aux cotés d'"Angela 15 ans" (clin d'oeil avec Ricky présent dans la série) et "Once & Again": des petits bijoux d'innocence et de sensibilité qui font du bien.

 

Le regard final de Clay m'a donné un peu d'espoir.



#45 skytyler

skytyler

    Seinpathique

  • Members
  • 5694 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ile Maurice/Montpellier

Posté 20 April 2017 - 13:55 PM

hug.gif


"Sur Internet, je suis un truffier à shnek" Sanjuro

tumblr_monfw7jT3b1rt7op5o1_400.gif


#46 Doc Sidious

Doc Sidious

    Scarlatine Johanpouf

  • Members
  • 19943 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Millennium Falcon

Posté 20 April 2017 - 13:57 PM

Tapette.


tumblr_oojhbdnDIc1s2u73uo1_540.gif


#47 skytyler

skytyler

    Seinpathique

  • Members
  • 5694 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ile Maurice/Montpellier

Posté 20 April 2017 - 13:58 PM

C'toi la tapette :angry:


"Sur Internet, je suis un truffier à shnek" Sanjuro

tumblr_monfw7jT3b1rt7op5o1_400.gif


#48 Doc Sidious

Doc Sidious

    Scarlatine Johanpouf

  • Members
  • 19943 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Millennium Falcon

Posté 20 April 2017 - 14:00 PM

:sad:


tumblr_oojhbdnDIc1s2u73uo1_540.gif


#49 skytyler

skytyler

    Seinpathique

  • Members
  • 5694 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ile Maurice/Montpellier

Posté 20 April 2017 - 14:01 PM

hug.gif


"Sur Internet, je suis un truffier à shnek" Sanjuro

tumblr_monfw7jT3b1rt7op5o1_400.gif


#50 Doc Sidious

Doc Sidious

    Scarlatine Johanpouf

  • Members
  • 19943 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Millennium Falcon

Posté 20 April 2017 - 14:03 PM

:mrgreen:

 

(Perso je ne regarde même pas, j'aime pas chialer)


tumblr_oojhbdnDIc1s2u73uo1_540.gif


#51 RICK

RICK

    Gremlins

  • Members
  • 1315 Messages :
  • Location:Out There

Posté 20 April 2017 - 15:10 PM

Ptites bites, c'vachement bien! U__U



#52 skytyler

skytyler

    Seinpathique

  • Members
  • 5694 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ile Maurice/Montpellier

Posté 20 April 2017 - 15:15 PM

Mais j'aime bien moi m'hurle pas dessus :sad:


"Sur Internet, je suis un truffier à shnek" Sanjuro

tumblr_monfw7jT3b1rt7op5o1_400.gif


#53 RICK

RICK

    Gremlins

  • Members
  • 1315 Messages :
  • Location:Out There

Posté 21 April 2017 - 12:50 PM

Vi c'est vrai, j'ai fait un package avec Doc!

Sorry. U__U



#54 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2089 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 25 April 2017 - 06:17 AM

1x05

Boys are assholes. Some are assholes all the time. All are assholes dome of the time. Just how boys are. Well, maybe not all boys. Mostly, boys are assholes. But girls... girls can be evil

Merci Hannah pour ces magnifiques saillies philosophiques sans lequelles la série ne serait pas favorite dans le coeur des adolescentes de 15 ans qui doivent trouver que les One Direction sont des grand auteurs (encore qu'en regardant bien, je suis sûr que leur tubes sont mieux écrits :mrgreen:).

Suite des aventures trépidantes de Hannah Baker dans ce monde difficile qui la fait tant souffrir chaque jour qui passe.
Bon, je suis méchant mais cet épisode était probablement le meilleur (enfin le moins mauvais plutôt) jusqu'à maintenant.
Courtney évoque un problème interessant et son explication l'est tout autant, même si encore une fois la série reste à la surface (niveau analyse sociologique, c'est léger hein).
Courtney est quand même aussi un petit midcast, tant elle ne correspond pas au personnage qu'on essaie de nous vendre (la meuf est censé être supra populaire et faire la pluie et le beau temps mais on a pas vraiment cette impression).

Côté émotion, c'était reussi sur la fin, grâce à la scène où Courtney et Clay sont sur la tombe de Hannah et la scène de fin avec Clay dans la douche, même si cette dernière fait preuve de très peu de subtilité (dans le genre "Regarder Clay pleure, c'est le moment d'être ému, allez !") mais bon, comme le seul à vraiment être crédible dans ce bordel c'est lui, on saura s'en contenter.
Je vais pas revenir sur Tony, j'ai déjà dit tout le mal que je pense de lui et on va penser que je m'acharne (ce qui est un peu le cas mais il cherche un peu aussi :mrgreen:), la discussion finale entre lui et Clay à base de "ta vengeance personelle est mal" alors que le gars cautionne la vengeance d'outre tombe de la cruche principale : c'est vrai que balancer des pierres dans la fenêtre de Tyler, c'est beaucoup mieux, mec.
Mais il y a un personnage intéressant qui (pour l'instant?) n'est pas assez développé, c'est Jeff : il a le profil du sportif mais avec un côté bienveillant qui est intéressant, on dirait Tony mais avec du charisme, Netflix a loupé un truc sur ce coup là (mais Netflix rate beaucoup de choses).

Le reste est toujours assez mauvais, à commencer par cette intro ridicule, non seulement avec le bal (ah, ces americains, toujours aussi ringard) mais aussi à cause de ce procédé aussi éculé qu'insupportable du rêve qu'on tente de faire passer pour la réalité alors qu'on a capté depuis le début que c'était un rêve.

Hannah exagère toujours : Courtney détourne l'attention en balançant que Justin à doigté Hannah et qu'elle lui a proposé un plan à 3 : ouaouh, heureusement qu'on est en 2017. Faut dire qu'on est dans une série qui considère une cuite avec de la bière comme une immense transgression.

A ce propos, il y a un truc qui me chiffone. Ça me dérangeait déjà au début avec le procédé des cassettes, justifié de manière un peu roublarde mais déjà révélateur d'une pensée vieillote qui voit la technologie comme une sorte d'ennemi. Et il y a constamment dans cette série une espèce de flou temporel : l'action est censée se dérouler de nos jours mais on ne parle jamais de réseaux sociaux, même Internet est finalement quasi absent.
J'ai oublié de parler de cette scène de l'épisode précédent où Clay se masturbe devant la fameuse photo : vous aller me faire croire qu'en 2017, à l'heure de PornHub, le gars va se fapper sur une malheureuse photo en pauvre definition de 2 meufs en train de s'embrasser, qu'on reconnait à peine. Je ne sais pas si c'est révélateur d'une philosophie vieillote ou si c'est volontaire d'une manière de surfer sur une ambiance vintage, à la mode d'un Stranger Things (avec laquelle elle partage le buzz surgonflé, cachant ses faiblesses derrière son fameux message comme cette dernière se dissimulait derrière sa nostalgie).

Autre passage assez ridicule : Justin et ses potes qui kidnappent Clay et lui font croire on ne sait pas trop quoi, qu'ils auraient le courage de tous se suicider en l'emportant avec lui ? Moui, si c'était vraiment le cas, ils se donneraient pas tout ce mal. D'ailleurs on se demande pourquoi les mecs ont si peur de l'innofensif Clay, le garçon a juste pris une photo de Tyler à oilp et on dirait que c'est devenu Batman... Au pire, tu le coinces dans un coin, tu lui met un coup de pression assez fort et voilà, vous êtes plus nombreux et plus fort que lui les mecs et vous vous chiez dessus pour rien.
Il y a d'autres reactions incohérentes, comme Hannah tantôt capable de répartie face à un gros relou ou face à Courtney et tantôt immobile et mutique, ou les parents de Clay, limite demeurés depuis le début et puis soudain, on découvre que c'est une super avocate, qui change quasiment de caractère.

5 épisodes et j'attends toujours des raisons pour expliquer le suicide de Hannah. "13 Reasons Almost Why" :mrgreen"

712690wald3.gif


#55 Jazz

Jazz

    Jizz

  • Members
  • 1120 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 April 2017 - 18:08 PM

Vu les deux premiers épisodes et je ne comprends déjà plus rien. Ils sont combien à voir entendu les cassettes avant Clay? Je veux bien qu'il y ait une menace avec un deuxième set de cassettes révélé si le premier venait à se perdre, mais je comprends pas pourquoi la bande à Justin balise autant... J'aurais surement la réponse dans les prochains épisodes.

 

Ca se laisse regarder, mais comme dit, Hannah me semble beaucoup exagérer et amplifié ce qui lui arrive. W&S. 



#56 Pikenshin

Pikenshin

    Gremlins

  • Members
  • 1931 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans Ton Chat

Posté 26 April 2017 - 08:22 AM

J'en suis rendu à l'épisode 7 et j'attends aussi le vrai déclic qui a poussé Hannah au suicide, car pour l'instant, ça reste du bully classique de lycée...


dragon-quest-artwork-1_0190000000812367.


#57 Altaz

Altaz

    Killah

  • Members
  • 3051 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:There's no place like home

Posté 26 April 2017 - 08:42 AM

Rassurez vous, ça arrive les gars...
Fini la saison ce matin pour ma part.

C'est assez addictif comme série, tu ne peux pas regarder juste un seul épisode, j'ai regardé l'intégralité du show en trois fois.
On arrive parfois à de vrais moments d'émotion ( l'épisode de Clay, ainsi que cette fameuse scène de suicide, sont les premiers exemple qui me viennent en tete), sans éviter quelques gros clichés par ci par là.
Pas mal du tout, mais curieux de voir si la deuxième saison saura renouveler ce coup de génie...


That's a word from the mayor. Goodbye.


#58 Burbank

Burbank

    Critters

  • Members
  • 404 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Where everything begins and ends

Posté Hier, 19:14 PM

Bon bah verdict : j'ai adoré  :love:

 

Difficile de revenir à la réalité après ça. C'est si juste, si poignant, si noir que l'uppercut est total. 

 

Le casting est démentiel, les acteurs sont tous à fleur de peau, on croit à leur joie, à leur détresse à chaque moment. 

J'y ai presque vu un mix entre Donnie Darko et Gone Girl, le premier pour son ambiance teen sombre avec sa galerie de personnages viciés de l'intérieur et le second pour son enquête à tiroirs avec la voix off de la "victime" et les flash-backs. 

 

Le principe génial, issu du bouquin, est parfaitement exploité. Impossible de décrocher effectivement, chaque épisode relance l'intérêt en ajoutant un "coupable" à la liste. Plus on progresse, plus ça dégénère. Il faut voir les 5 derniers épisodes pour comprendre à quel point le crescendo dramatique a été habilement ménagé. C'est bien sûr très dur à regarder mais jamais complaisant. 

 

Et puis quel fabuleux personnage que celui d'Hannah Baker, sorte de Laura Palmer ado, auréolé d'un mystère insondable. 

Très belle idylle aussi qui la lie à Clay, le héros. On aurait tant aimé que les choses se passent différemment.  :sad:

 

Enfin, quel plaisir de voir des réalisateurs de talent, dont Gregg Araki (rompu aux teen movies), derrière la caméra. Il y a d'abord une vraie cohérence stylistique entre chaque épisode et au-delà de ça, c'est parfaitement cadré. La BO fait aussi plaisir, du Joy Division par ci, du Woodkid par là, avec une excellente reprise du Killing Moon d'Echo & The Bunnymen en guise de conclusion chorale à la fin de la saison. 

 

Bref, jetez-vous dessus, c'est déjà culte !  :chinese:



#59 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2089 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté Hier, 20:21 PM

 
Le casting est démentiel, les acteurs sont tous à fleur de peau, on croit à leur joie, à leur détresse à chaque moment. 
J'y ai presque vu un mix entre Donnie Darko et Gone Girl, le premier pour son ambiance teen sombre avec sa galerie de personnages viciés de l'intérieur et le second pour son enquête à tiroirs avec la voix off de la "victime" et les flash-backs. 

On a pas vu la même série : j'ai vu un mélange de Melty et de Biba Magazine :mrgreen:.

1x06

Jusqu'à maintenant, la série tentait de cacher qu'elle reposait sur du vide à l'aide de procédé malhonnêtes et plus ou moins fonctionnels selon les passages. Là, la série ne se cache même plus, elle n'essaie même plus de dissimuler ses faiblesses et qu'elle ne raconte rien.

Ce 6e épisode (et 6e cassette... j'ai l'impression d'en avoir vu le double tellement c'est long) se concentre sur Marcus, qui ne joue au final qu'un rôle mineur dans cet épisode (phagocyté par l'amourette insipide entre Clay et Hannah). En tout, les scènes Hannah/Marcus doivent représenter 15mn sur 1h d'épisode, perpétuant le sillon sur lequel la série s'est engagé depuis le début, à savoir "les mecs ils sont trop nuls, ils font rien que nous mettre des doigts" (j'exagère à peine, le niveau d'écriture ne vole pas plus haut).

Cet épisode contient peut être la scène la plus ridicule vu jusqu'à maintenant (encore que, elles commencent à être tellement nombreuses que ça va être difficile de toutes se les rappeler). Marcus pose un lapin à Hannah le jour de la St Valentin, et là Hannah est déjà au bord du suicide ; mais Marcus débarque et Hannah lui pardonne, parce que Marcus il est sympa, il est drôle, il parle bien mais c'est en fait un méchant mâle pervers et lubrique comme tous les autres (ne faites jamais confiance à un mec drôle, sympa et qui s'exprime bien les filles, ça cache forcément un truc, les mecs c'est tous des connards, c'est pas moi qui le dit,je l'ai lu dans le disque à Vitaa). La suite du rencard se pase bien quand l'horrible Marcus commence à se rapprocher d'elle, et à la peloter juste après avoir jeté un gros coup d'oeil bien subtil à ses potes 2m derrière. Et puis ses potes, bien entendu, sortent des phrases bien caricaturales genre "si une fille est encore là une heure après l'heure convenue, elle B à B" (comprendre "Bonne à baiser" mais la série ne prononce jamais ces mots, parce que mon dieu, dire des gros mots quand boire de la bière est déjà une énorme transgression, jamais de la vie).
Et voilà, le perfide Marcus donne encore une nouvelle raison à Hannah de se lamenter sur son sort et de haïr le monde entier.

Le reste de l'épisode se concentre sur la relation Clay/Hannah (qui ne même nul part). Encore une fois, Hannah a les couilles d'aborder Marcus mais elle est incapable de demander à Clay de sortir avec elle (vivement la cassette de Clay où elle pourra lui reprocher de ne pas avoir fait le premier pas).

Parlons aussi de l'homosexualité (supposée ? ) de Tony. Si c'est quelque chose qui était plus ou moins (très mal) suggéré dans les épisodes précédent, ici ça semble un peu plus explicite, mais pas forcément très clair. Et ça pose certaines questions dont les réponses ne sont pas plus claires : Clay est-il au courant ? Tony est-il out publiquement ?
Si c'est avéré, c'est une manière bien frileuse d'amener le truc.
Mais bref, je doute que ça suffise à sauver un perso complètement raté quoi qu'il en soit.

Une seule scène est à sauver (on se raccrochera à ça : y'a toujours un ou deux trucs à sauver de ce naufrage) : la discussion entre Clay et sa mère.

712690wald3.gif


#60 MightyLeatherface

MightyLeatherface

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4105 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Farmington, Los-Angeles (CA)

Posté Aujourd'hui, 06:45 AM

A ce niveau là, c'est du masochisme.

Pourquoi tu n'arrêtes pas ?


GuillaumeV.png




Ajouter une réponse



  


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)