Aller au contenu


Photo

Les séries d'ailleurs sans topic (2016)


  • Sujet fermé Ce sujet est fermé
115 réponses sur ce sujet

#1 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 23203 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 21 December 2015 - 23:05 PM

Critiques des séries eurasiennes sans topic (2016)  



#2 Johnny Lawrence

Johnny Lawrence

    Leprechaun

  • Members
  • 788 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:All-Valley Karate Tournament Canteen

Posté 03 January 2016 - 19:39 PM

Spectreman 1x02 : 

 

On avait laissé Spectreman, fraichement arrivé sur la terre et attaqué par le Dr. Gori, dans de beau draps, l'épisode commence sur cette note avec un héro laissé pour mort. Le Dr. Gori envoie son gorille de garde du corps sur terre trouver la carcasse de Spectreman, il ramènera à son boss après avoir tués deux ou trois terriens dans des scènes assez spéciales, la tête du robot. L'ordinateur central de la soucoupe de Gori explique que Spectreman fait partie de la ligue d'interventions/protections de la galaxie, censée aidée les planètes moins développées dans leurs développements, avec ce coup-ci aider la terre à battre son plus grand ennemi : la pollution. Cela tombe bien puisque Gori utilise celle-co afin de créer des monstres qui l'aideront à s'en emparer, comme dans le premier épisode. 

 

Pendant ce temps-là, un enfant ( son père est mort dans le premier épisode tué par le monstre de Gori ) retrouve l'alter-égo de Spectreman, George, le remet sur pieds, parle un peu pollution et le ramène à l'équipe du centre d'observation de la pollution ( où George s'était auto-engagé dans le premier épisode ), tout le monde est content mais le monstre du premier épisode se ramène. Heureusement, le vaisseau super intelligent qui "commande" Spectreman, le transforme et celui-ci marave le monstre comme il se doit. 

 

Tout se termine bien dans cet épisode d'introduction. Le gamin avouera à George, qu'il a compris qu'il était Spectreman mais que son secret sera bien gardé. 

 

4802233_l3.jpg

 

 

Alors c'est très mal fait ( la plupart des effets spéciaux sont dessinés, les monstres et Spectreman sont des maquettes où on voit les fils tendrent lorsqu'ils sont censé voler ), les coupes ne sont pas suivies ( George se pointe avec ses vêtements en lambeaux après son retour, pour l'image suivante avoir des habits fraichement sorti du pressing ), les dialogues sont mauvais, le message sur la pollution est martelé de bout en bout de l'épisode mais, mais cela a du charme, c'est parfois amusant ( le gorille qui pour passer inaperçu sur terre met des lunettes de soleil ) et la musique porno des années 70 qui accompagne la série est pas mal du tout. 


There's no fear in this dojo!


#3 aruno

aruno

    Gremlins

  • Members
  • 1432 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Gamindustri

Posté 12 January 2016 - 12:25 PM

Ultraman X 12 à 14

 

3 épisodes qui déchire grave \o/  (normal mis en scène par Sakamoto Koichi )

Le tout forme un petit arc complet qui met en scène la Gua Army avec Gina Specter et Mold Specter à leur tête.

 

Dans le 12, une mystérieuse guerrière apparait et réveille un second kaiju Demaga. Daichi et Ultra X comme à leur habitude s'unissent pour l'affronter. Mais voilà, la guerrière qui n'est d'autre que Gina Specter (incarnée par l'excellente action girl Minami Tsukui   :love:  qui interprétait Kamen Rider Marika dans Kamen rider Gaim) invoque de la dark energy pour booster Demaga qui mute en Tsurugi Demaga. Cette dark energy a aussi pour effet d'affaiblir Ultraman X. En déjà de désintégration, X décide de se désunir de Daichi pour lui éviter d'être atomisé. Après être remis de son évanouissement et suite à un rêve-souvenir étrange, Daichi a l'intuition qu'il peut récupérer les Data de X. Avec l'aide du docteur Guruman, il plonge dans le cyber world. Pendannt ce temps Asuna arrive à repérer  Gina Specter et s'ensuit une belle fight entre les deux femmes. Entre temps Daichi revient du cyber world avec les donnés de X ainsi qu'une nouvelle arme/ nouveau pouvoir qui permet à Ultraman X de power-up en Exceed ( avec plein de jolie couleurs arc-en-ciel =D ) et s'en va prendre sa revanche sur Tsurugi Damaga. Pertubé dans ses plans, Gina Specter décide se retirer temporairement et  invoque un autre kaiju, Zaragas. X etant occupé avec Damaga, Asuna prend l'initiative d'essayer de s'unir avec Cyber Gomora pour faire face à Zaragas. Tentative réussi. Gamaga et Zaragas sont défait. Mais Gina Specter a fui et a engagé deux sbires à sa botte les aliens MAgma et Shaplay. Ouvrant une faille dimensionnel grace à la Dark Energy elle s'apprete à faire venir son frere Mold Specter

 

 

Ultraman X Exceed VS Evolved Damaga  :flamby:

 

 

Episode 13 

 

Suite du précédent.

Donc comme prévu , Gina Specter fait venir son frere Mold Specter dans la dimension ou réside Ultraman X. Mais comme à ce moment, dans son monde, Mold affrontait Ultraman Victory, ce dernier est également aspiré avec , ainsi que Arisa membre de UGP , force terrestre d'auto-défense, un peu l'équivalent du XIO dans le monde de Ultra Victory. Arrivé dans la dimension d'ultra X, Sho ( aka ultra Victory ) est capturé par les deux spire de Gina, tandis que de son côté Arisa rencontre la patrouille de XIo qui enqêtait sur place après avoir détecté les traces de Dark Energy. Sho ne reste pas prisonnier longtemps et s'évade. Dans sa fuite il tombe sur Daichi. A ce moment, Mold SPecter commence à foutre le bordel et Daichi s'unit donc à X . Mais Mold plus fort va emporter cette première manche. Après être retourné au QG du XIO, et après avoir assisté à la lamentable performance de Daichi et X, Sho décide de donner une petite lecon d'entrainement accéléré au sabre à Daichi. 
Un peu plus tard Mold avec l'aide de la dark Energy essaye de faire venir la Gua army dans cette dimension. Daichi et Sho se transforme en Ultramen pour aller le combattre, Alien Magma devient géant et se joint à la bataille . Avec de leur côté , les membres du XIO secondé d'Arisa en soutien. Mais qui seront attaqués par Gina. S'ensuit une nouvelle baston entre girls: Gina vs Arisa et Asuna. Ultraman X et Victory arriveront à prendre le dessus sur Mold et lorsque ce dernier s'attend à voir débarquer des alliés à travers la faille de dark energy , voilà qu'en fait c'est Ultraman Ginga qui se ramène :mrgreen: . Celui-ci s'est déjà occupé de l'armada Gua.

 

      

 

 

Episode 14

 

Nouvelle retraite pour Mold et Gina. Surtout que maintenant la faille est scellée par les 3 ultramen. Il leur faut donc de nouveau allié. Après avoir "marchandé" ( à coup de blaster ) quelque info, Gina apprend l'existence des Spark Dolls capturé par le XIO. Le plan est donc de leur redonner leur forme de kaiju. Pour se faire besoin d'une petite diversion, elle réveille donc un Mecha Gomora qui hibernait dans son coin. Pendant ce temps , Mold lance une attaque contre le QG du XIO et essaye de réanimer le spark doll. Ultraman X, Victory et Ginga vont s'y opposer, pendant que de leur côté, Asuna et Arisa vont s'occuper de Mecha-gomora. Pour se faire Asuna fait appel une fois de plus à cyber-Gomora ( c'est le gentil gomora celui-là =D ) et Arisa assiste avec le Ultra laser Gun.

Gina ayant échappé in extremis à la mort ( Alien Shaplay s'est sacrifier pour la protéger) fusionne avec son frère ce qui à pour effet de booster celui-ci . S'ensuit donc une grosse fight entre Mold et les 3 ultramen qui vont sortir leur panoplie de transformation et d'attaque spécial mortel et hyper coloré. Au final Mold sera défait et bye bye la Gua Army :flamby: .   

 

 

 

Enfin tout ca pour dire que Ultraman X de la très bonne came niveau tokusatsu. En plus c'est dispo en streaming officiel sur crunchyroll http://www.crunchyroll.com/ultraman-x

 

Du coup ce serait vraiment dommage de s'en priver  :pouce:


jedi_aruno.png


#4 aruno

aruno

    Gremlins

  • Members
  • 1432 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Gamindustri

Posté 21 January 2016 - 09:51 AM

Kamen Rider ghost 07 -08

 

Voilà un Kamen Rider qui ne perd pas son temps. Les identités du mystérieux homme au chapeaux et de Kamen Rider Specter sont révélées.

Pour le 1er il s'agit d'un certain Saionji qui en fait était proche à certain niveau du Ryu Tenkuji, le père de Takeru (aka KR Ghost ). Ryu et Saionji faisaient ensemble de recherche sur le mystérieux monolithe Ganma qui se trouve dans la cave du temps Tenkuji. L'un des buts de cette recherche était de voir si il était viable de pouvoir explorer le monde de Ganma, vu que le monolithe semble pouvoir fonctionner comme un portail. Mais y a 10 ans un incident a eu lieu: période qui co-incide avec la mort du père de Takeru , mais aussi avec celle de la disparition de Makoto, l'ami d'enfance de Takeru. Tous deux s’entraînaient au kendo sous la direction de Ryu Tenkuji. Mais voilà, lors de l'incident du monolithe  , dans des conditions qui nous sont encore inconnus, Makoto et sa soeur ont été engloutis dans le monde des Ganma. Et bien sur le fameux Kamen Rider Specter n'est d'autre que Makoto dont l'objectif est de restaurer la vie de sa soeur dont l'ame est enfermé dans un eyecon. Surement lié à ce qu'il s'est passé dans la dimension Ganma. Selon les sous-entendu de Saionji à Makoto, le responsable de de son malheur serait le père de Takeru. Ce dernier aurait voulu envoyé un cobaye humain dans le monde de Ganma, chose à laquelle Saionji se serait opposé. Et donc Ryu Tenkuji aurait provoqué cet "incident" ( bon il est sur que l'histoire de Saionji n'est pas net et qu'il y a peu de doute que ce soit lui le responsable  :mrgreen:  ).

 

Par contre le personnage d'Alan reste toujours mystérieux. On sait juste qu'il partage un certain lien "d'amitié" avec Makoto et que sa collaboration avec Saionji semble destiner à ouvrir un portail vers le monde des Ganma. expérience qui était sur le point d'aboutir mais interrompu par Takeru et les autres membres du temple Tenkuji. Alan a détruit son centre d'expérience afin que les donnés et le but de son objectif ne tombe pas entre les mains de la Team KR Ghost. 

De son côté Takeru a récupéré l'eyecon de Billy the Kids ( et donc hérite de nouvelles compétences de gunman  :flamby: )

 

Avec 4 entre les mains de Makoto, 5 entre celles de Saionji, et 5 autres récupérés par Takeru, il ne manque plus qu'un Eyecon de Héros légendaire a déniché et le compte de 15 sera complet. La question est de savoir qui arrivera à récupérer ceux des autres. Et surtout que compte en faire Saionji dont les objectifs restent encore assez flou. De plus il ne reste moins de 27 jours à Takeru pour mettre la main sur les 15 afin de pouvoir revenir à la vie. 

 

Bref l'intrigue de KR Ghost avance plutôt bien (^o^)  


jedi_aruno.png


#5 aruno

aruno

    Gremlins

  • Members
  • 1432 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Gamindustri

Posté 23 January 2016 - 11:48 AM

Kamen Rider Ghost 09 - 12

 

Le KR de saison est vraiment top \o/

 

Il se passe plein de chose dans ces épisodes...

 

le 15eme eyecon est enfin récupéré et il s'agit de l'esprit héroique de Benkei. Takeru acquiert dont de nouvelle technique de lance et de plus cet eyecon lui confère un power-up important. 

Pendant ce temps Alan recoit la visite d'une sorte de général Gaman, Javert . Envoyé par l'empeureur Gaman qui serait le frère ainé de Alan. Ca n'arrange pas spécialement Alan d'avoir un chaperon-espion ( il semblerait que Alan ait ses propres objectifs) de même il n'appréciera pas certaines prises d'itiative de Javert ( qui est un gaman assez puissant et à la capacité de se transformer comme les raider ).

 

Bon de leur côté Makoto et Takeru s'affronte toujours pour les eyecons. Enfin Makoto plutôt, car Takeru de son côté a décidé de l'aider à sauver sa soeur Kanon , mettant son propre objectif de côté.
Cela dit ils finissent par être attaquer par Javert qui met au tapis nos 2 raider après une jolie fight. Saionji en profite pour attirer à lui les Eyecons , ce qui lui donne le nombre total de 15. Un Kekkai est créé autour du temple Tenkuji et Saionji se rend dans la cave du temps auprès du monolithe. Ils activent les eyecons et prononce son souhait . Mais pas de chance , seul un porteur de driver peut avoir ce droit et Saionji finit désintégrer   :teube:  . Après que les eyecons se projettent dans le ciel comme un gignatestque mandala, Takeru arrive sur les lieux se fait absorber dedans et peut introduire à son tour son souhait. Evidemment ce dernier demande la réssurection de la soeur de Makoto. Du coup Takeru n'a plus que 21 jour à de vie fantomatique avant de mourir pour de bon. A moins de trouver une solution.

Saionji hors jeu, Makoto réconcilier avec Takeru, les rapports de force change légèrement. C'est la fin de la coopération entre Alan et Makoto ( et ce n'est pas pour plaire à Alan qui en veut à Takeru d'avoir écarté Kamen Rider Specter de son chemin).

Bon Javert lui continue à prendre des initiatives. Et décide d'éliminer Kamen Rider Ghost pour le bien d'Alan ( qui n'en sait rien vu que ce dernier est parti voir son frère dans le monde des Gaman ). Il attaque Takeru le jour ou ce dernier doit quitter le monde des vivants. Un combat ou Javert prend l'avantage avant d'être interrompu par Makoto qui prend la releve du combat. A ce moment Takeru fait ses adieux et disparu. Dans le monde spirituelle il rencontre son père qui lui offre "sa vie" ( si on peut dire :mrgreen: ).

 

Et bam... alors que Javert vient de mettre au tapis Kamenr Rider Specter, Takeru fait son grand retour une nouvelle forme et une nouvelle puissace. Et enfin atomise ce braver javert.

Et Sennin lui apprend qu'il a gagner un nouveau sursis de 99 jours. Après ca, ce sera la mort définitive. Reste à savoir si il pourrait encore exaucer son voeu grace aux Eyecons ou si il devra trouver un autre moyen ^^     

 

Des bonne fight, des persos toujours intéressants, ou intrigue principale qui continue toujours sur sa lancé des sous-intrigues qui révèle leur mystère autant qu'elles en rajoutent. Un bon équilibre entre action, humour, emotion. Ce kamen Rider Ghost est plutôt un bon cru \o/  ( ce qui est cool pour les 45 ans de la saga ^^ )


jedi_aruno.png


#6 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23973 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 08 February 2016 - 08:21 AM

The Frankenstein Chronicles Saison 01
 
J'ai adoré, Sean Bean est mortel en enquêteur, qui recherche le monstre qui enlève des gamins dans les rues, après avoir découvert un corps rapiécé au bord de la Tamise...
 
L’ambiance est géniale, polar fantastique sous fond de problématique de l’époque (politique, religion, pauvreté etc...) qui est bien foutu, Benjamin Ross a fait du bon boulot!
 


414810ezgifcomresize.gif


#7 Vine

Vine

    Ghoulies

  • Members
  • 244 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 26 February 2016 - 12:26 PM

The Frankenstein Chronicles Saison 01

 

Série sympathique qui mêle plutôt bien l’aspect policier « historique » et la petite touche de fantastique. L’ambiance glauque et un peu crade est présente et l’intrigue est prenante. Le tout est porté par des acteurs dans l'ensemble convaincants.   

Les flash-back/visions sont (comme souvent) trop nombreux et un peu lourds au final, mais ça n'entache pas trop l'ensemble.

Sur le coup, la fin m’a surprise. J’ai traité intérieurement les scénaristes de tous les noms en me disant qu’ils ne pouvaient décemment pas finir la série comme ça… puis j’ai vu qu’ils avaient songé à développer une deuxième saison. Du coup il me tarde de connaître la suite (et fin ?) de l’histoire.

Spoiler



#8 Vine

Vine

    Ghoulies

  • Members
  • 244 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 27 February 2016 - 17:09 PM

From Darkness saison 1 (?)

 

Mini-série british de 4 épisodes.

C’est pas mauvais dans l’ensemble mais ça reste très (trop ?) classique.
L’intrigue, sans être complètement dingue, se suit. On a envie de connaître le fin mot de l’histoire.

 

Après il y a des grosses ficelles. Par exemple le coup du : attention je te fais croire qu’il arrive quelque chose aux protagonistes mais en fait non, c’est pas eux :

Spoiler

Employer cette technique une fois, pourquoi pas. Mais à force de la répéter, ça ne surprend plus guère.

 

Je suis pas non plus fan de l’histoire d’amour avec son collège / jalousie du mari actuel : c’est vraiment du déjà-vu. Et même si c’est censé « approfondir » les personnages et servir l’intrigue, on a du mal à vraiment s’impliquer émotionnellement dans celle-ci.  

 

Du coup, la fin qui se veut brutale manque de finesse.

Spoiler

Dans les faits, comme l’histoire d’amour avec son collègue est si classique et peine à nous toucher, on a du mal à ressentir/comprendre le geste de Claire (qui ruine potentiellement sa vie avec son mari actuel et sa fille).

 

Je trouve enfin les personnages un peu trop froids/dépressifs pour vraiment nous toucher. Ils ont bien essayé d'inclure un sidekick au caractère plus léger mais il est, au final, très en retrait.

 

Bref, pour conclure cet avis beaucoup trop long : c’était pas trop mal, mais ça manque vraiment d’originalité, aussi bien dans l’intrigue en elle-même que dans la psychologie des personnages. Du coup, je suis assez mitigé.



#9 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2517 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 29 February 2016 - 00:15 AM

Le Secret d'Elise (2016 - TF1)

 

Depuis quelques temps maintenant, TF1 a pris la bonne résolution de moderniser un peu ses productions originales, se calquant par là sur le modèle anglais, en proposant des mini séries qui tentent de sortir un peu des sentiers battus habituels de la chaine.

Les premières marches ont été franchies par des programmes récents comme "Les Mystères du Lac" ou "Une Chance de Trop" (qui restait malheureusement encore bien trop classique), "Le Secret d'Elise" (librement adapté d'une mini série britannique, elle même adaptée du pilote d'une série américaine avortée) est donc un pas de plus dans cette démarche.

 

Le scénario est un drame policier assez classique, qui cependant tente de sortir des sentiers battus notamment par l'incursion du fantastique, genre boudé par les grands network français qui le juge peu crédible au yeux du grand public habituel. Autre particularité de la série, l'histoire se déroule sur 3 époques différentes, toutes liées entre elles par le "fantôme" de la petite fille morte.

 

Globalement la série reste assez regardable, la trame policière est plutôt bien menée, même si le suspens est loin d'être vraiment au rendez-vous, la liste des coupables n'étant pas très étoffée et l'identité du coupable révélé dans le dernier épisode sans que le téléspectateurs ait eu vraiment d'indices à sa portée pour soupçonner quiconque. La réalisation est tout à fait correcte, les acteurs plus ou moins bons (Si Bruno Salomone s'en sort avec les honneurs, Bénabar est un peu fade) mais la série reste marquée par un problème encore récurrent sur la chaine (et sur la télévision française en général) : l'absence totale de prise de risque et d'ambiance vraiment marquante.

Le modèle anglais (et aussi plus largement le modèle scandinave) tire toujours partie des paysages dans lesquels le programme est tourné, ainsi que de la météo. Ici, toute l'intrigue se déroule dans un décor ensoleillé et clair du sud de la France quand les concurrents parviennent à installer une ambiance inquiétante et pesante, avec l'aide du ciel plombé d'Europe du Nord (ce qui aide grandement à mettre en valeur l'intrigue dramatique). Dans "Le Secret d'Elise", impossible vraiment de s'emballer, tant malgré les efforts affichés, on a toujours l'impression que TF1 ne souhaite pas prendre de risque et ne pas trop bousculer ses spectateurs.

Il y a aussi de gros problèmes de temporalité : Yannis, qui est censé être lycéen en 1986 (donc qui doit avoir aux alentours de 15-16 ans), devrait avoir la quarantaine bien passée en 2015 alors qu'il ressemble à un jeune trentenaire; encore pire pour Catherine, qui devrait avoir plus de 50 ans, alors qu'elle respire encore la fraicheur de la jeunesse.

Reste l'aspect fantastique qui se fait plus explicite et concret dans le dernier épisode, permettant de réveiller (un peu) une série qui menaçait de sombrer dans l'ennui après la révélation du meurtrier puisqu'elle n'avait plus grand chose à dire.

 

Dommage, il y avait clairement mieux à faire.


712690wald3.gif


#10 Vine

Vine

    Ghoulies

  • Members
  • 244 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 29 February 2016 - 14:39 PM

The Night Manager S01E01

Histoire d'un directeur de nuit d'un hôtel qui se retrouve confronté, malgré lui, à un gros trafiquant d'armes.

Ça pose les bases. C'est un peu long à démarrer : toute la partie prologue au Caire est pas des plus passionnante, après ça va mieux (merde, c'est vachement beau les montagnes suisses !).

Il y a quelques grosses ficelles (/coïncidences arrangeantes), mais soit, ça peut encore passer.

 

J'attends surtout la série pour les confrontations Hiddleston/Laurie (qui a, comme souvent, la classe). Du peu qu'on aperçoit pour l'instant, ça promet de belles choses.     

And Then There Were None.

Une adaptation en 3 x 60 min de la nouvelle éponyme d'Agatha Christie (connue chez nous sous le titre : Les dix petits nègres).  
Du coup, niveau histoire, rien de vraiment nouveau (je ne me rappelle plus du bouquin dans les détails, mais de ce que je me souviens, il n'y a pas de changement majeur).
Cela dit, même si on sait à quoi s'attendre niveau intrigue, c'est plutôt bien réalisé et interprété. Ils sont tous "détestables" comme il faut.

Spoiler
.
L'ambiance est là et la paranoïa ambiante finit par se faire ressentir.

Une adaptation qui, sans être extrêmement surprenante, est plutôt bien faite. Très classe. 
 



#11 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2517 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 02 March 2016 - 00:34 AM

Trepalium (2016 - Arte)

 

Comme d'hab, Arte est la seule chaine française à prendre des risques en matière de série. Voilà qu'elle se lance dans une mini-série d'anticipation sur le monde du travail.

 

Dans un futur plus ou moins proche, la crise a laissé des séquelles importantes : 80% de chômeurs, 20% d'actifs. Ces derniers travaillent principalement à Aquaville, société de traitement des eaux polluées, dans un climat de compétition acharné où chacun vit dans la peur de perdre son job et de se retrouver exilés avec les chômeurs. Les inactifs vivent à l'écart, séparés des autres par un mur, dans des bidonvilles où règnent la misère et la faim.

Après la libération du ministre du travail par les "zonards", la première ministre fait une annonce qui surprend tout le monde : dans le but d'obtenir une nouvelle subvention de l'UE, elle décide d'embaucher 10 000 chômeurs.

 

Malgré un budget riquiqui qui se fait parfois sentir, la série réussit à tirer son épingle du jeu grâce à son discours en plein dans l'actualité. Le monde des actifs est montré comme un univers où les employés sont obligés d'écraser les autres pour survivre. Seul le monde des zonards manquent un peu de précision.

Pour autant, les mauvais ne se trouvent pas seulement que d'un coté du mur : du coté de la rébellion aussi, il n'y a pas que des bons samaritains.

Dommage que la série se perde parfois dans des intrigues secondaires par forcément très intéressantes et que tout ça soit un peu froid (j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages). J'ai beaucoup pensé à "Real Humans", la série suédoise, dans la production et l'économie de moyen.

La morale du dernier épisode, malgré son cynisme, est plutôt bien pensé : la citation qui débute l'épisode (en jouant sur la double définition de révolution) annonce le retournement final. Cette fin est à double tranchant : les créateurs espérait une 2nd saison qui ne se fera pas donc on reste un peu sur notre faim; il y avait le potentiel pour une suite, montrer comment Sol et la rébellion organisait le changement... mais en même temps, avec ce twist, la série basculait forcément dans quelque chose de différent, tous le propos social ayant été traité lors de cette saison, il ne serait resté qu'un divertissement sf (et puis cette fin laisse imaginer un cercle vicieux se répétant ad vitam et c'est très bien comme fin)  


712690wald3.gif


#12 Stokes

Stokes

    Leprechaun

  • Members
  • 896 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6EQUJ5

Posté 03 March 2016 - 19:05 PM

Thirteen 1x01 BBC

 

Une jeune femme de 26 s'échappe d'une cave ou est a était détenue pendant 13 ans.Elle retrouve sa famille et doit aider la police a arrêter son ravisseur.

 

Une série qui reprend un peu l'histoire de Natasha Kampush. C'est extrêmement bien joué et passionnant comme souvent avec les séries britanniques, d'autant plus que l'histoire de cette fille a l'air plus complexe qu'elle en a l'air.


wNDztL.jpg


#13 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 17513 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 March 2016 - 11:39 AM

148775.jpg

 

 

Chef d'oeuvre. Les intrigues politiques qui menèrent à la création de l'église anglicane, shooté merveilleusement bien, avec une caméra à l'épaule qui rappelle parfois Herzog, décors au top, interprétation magistrale menée par le nouvel oscarisé Mark Rylance... Wolf Hall passionne par ses ambitions et surtout la façon dont il tricote ses intrigues. Ici on est pas dans du soap, c'est pas Game Of Thrones...


Image IPB

#14 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 23203 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 06 March 2016 - 16:34 PM

Vu il y a quelques semaines sur ARTE et c'était en effet très bien.

Dans la lignée de Les Tudors, avec un Damian Lewis qui n'en fini plus de me bluffer côté interprétation.

A chaque fois qu'une série historique de qualité se termine une autre débarque en prenant dignement la relève : merci.

(Rome, Les Tudors, Borgia, Wolf Hall...)



#15 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 17513 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 March 2016 - 16:42 PM

C'est vraiment dans la lignée des Tudors ? parce qu'on m'a dit que y'avait quand même une sacré différence (sous entendu les Tudors c'est quand même du soap de merde)


Image IPB

#16 titus pullo

titus pullo

    Lourd

  • Members
  • 9593 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 March 2016 - 17:10 PM

Uniquement pour la période historique sinon c'est comme comparer The Wire à Brooklyn 99

mHtV08.gif


#17 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 17513 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 March 2016 - 17:15 PM

c'est bien ce qui me semblait.

En tous cas, ce Wolf Hall je l'ai dévoré avec gourmandise !

C'est vraiment triste que cette mini série ne soit pas plus populaire !


Image IPB

#18 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23973 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 06 March 2016 - 18:12 PM

Y'avait cette news sur le show y'a pas longtemps:

 

Une saison 2 de Wolf Hall en préparation, mais pas avant 2 ans au moins


414810ezgifcomresize.gif


#19 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 23203 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 06 March 2016 - 19:36 PM

C'est plus sobre que Les Tudors (et tant mieux).



#20 Alex Corvis

Alex Corvis

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5346 Messages :
  • Profil:Inconnu

Posté 11 March 2016 - 13:52 PM

Baron Noir

 

C'était pas mal, sans être incroyable.

Fiction sur les coulisses de la vie politique, on suit l'épopée politique de Philippe Rickwaert, député maire dans le Nord, principal soutien du candidat socialiste à la présidentielle Francis Laugier (campé par l'excellent Niels Arestrup).

 

Ce qui m'a le plus plu, c'est la variété des situations proposées par le scénario, et quoi qu'en disent certains politiciens, je suis intimement persuadé qu'on est assez proche de la réalité. Magouilles, intimidation, sexualité, transaction financières douteuses, élections influencées et truquées de toutes les manières possibles, trahisons...

La citation plusieurs fois entendues dans la série : "En politique, il n'y a pas d'amitié" la représente assez bien.

J'aime assez qu'on évite certains maux français, comme la "lascardisation" des dialogues que je ne supporte pas, ou tous les tics horribles qu'on peut retrouver dans les bessonnades. Ça reste assez sérieux, avec une envie de bien faire plutôt réjouissante.

 

Maintenant bon, ça reste assez télévisuel... Un autre défaut, c'est que malgré l'éventail assez large des manœuvres politiques qui est brossé et que j'apprécie, c'est parfois traité de manière un peu rapide, ce qui fait qu'on se demande comment un tel bordel peut tenir. A la rigueur j'aurais été client de plus de détails.

Niels Arestrup ce qui est marrant c'est que je suis tellement habitué a le voir jouer les sales cons, que de le voir jouer un mec qui s'exprime avec retenue et grandeur, et qui au final essaie de pas être malhonnête, ça fait bizarre. Mais Niels c'est toujours bien. Kad Merad, nouveau fanion de notre cinéma semble-t-il depuis Les Chtis, s'en sort en demi-teinte. En fait, pour être précis, je l'ai jamais trouvé bon, au mieux moyen, pour ne pas dire médiocre dans certaines scènes ; mais, au fil des épisodes, je me suis habitué a son jeu, alors ça a fini par passer. Anna Mouglalis et sa voix d'homme aussi je suis très mesuré, j'y ai jamais cru. Donc niveaux comédiens c'est assez inégal.

 

Bon au final j'ai envie de dire que ça vaut le coup d'y jeter un coup d’œil, une série française ambitieuse et assez bien torchée, c'est bon a prendre.






0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)