Aller au contenu


Photo

Sense8 (2015 - 2017)


368 réponses sur ce sujet

#41 un visiteur

un visiteur

    Critters

  • Members
  • 407 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 June 2015 - 16:16 PM

Pour une série où les huit personnages sont censés être connectés et "parler le même langage", ça coule de source quand même, non ?

 

 

Justement en étant connecté, ils sont censés utiliser les skills des autres (kung fu, gun fight...), et donc de pouvoir interagir dans toutes les langues disponibles ça coulerait de source. Y'a les personnages annexes, le contexte, comme la telenovela du perso mexicain, tournée en english  :teube:. Bon courage pour la VF, là les accents sont effacés et ça parle encore mieux que dans le 16ème. Je dépasserai pas le pilote, non plus...



#42 Ronan_Berthelot

Ronan_Berthelot

    JarJar

  • Members
  • 10 Messages :

Posté 06 June 2015 - 18:35 PM

5.8 sur IGN, c'est vraiment une très mauvaise note pour eux, mais bon la saison 1 est dispo en intégralité sur Netflix donc on peut se faire son propre avis, je regarderais ça la semaine prochaine.



#43 KOV

KOV

    Gremlins

  • Members
  • 1228 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Quartier d'Ikebukuro. Et à Kaamelott

Posté 06 June 2015 - 18:56 PM

Nan, mais rassurez-vous, le Lurdo, il a regardé le pilote (si vous vouliez voir Martha de Doctor Who à poil en train de défoncer sa copine activiste-bloggeuse-lesbienne-transsexuelle avec un gode ceinture moins de vingt minutes après le début de la série, vous allez être ravi),

 

tumblr_inline_no6dk9o5911ra90cz_500.gif


Image IPB


#44 Priape

Priape

    Wookie

  • Members
  • 2270 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Allerdale Hall

Posté 06 June 2015 - 19:10 PM

Tiens cette scène ne m'a pas choqué une seule seconde. C'est amené avec beaucoup d'amour et les actrices sont craquantes. On est très loin des produits gay® de Ryan Murphy pour provoquer la ménagère et rameuter les homos. Il y a certainement une pointe de provocation dans cette scène, mais c'est noyé dans un grand élan de tendresse. Cette scène d'amour je la trouve énormément positive.



#45 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 25100 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moraband

Posté 06 June 2015 - 20:57 PM

Il y a quand même le gros plan sur le gode ceinture encore tout juteux... Classe.

i7ea.png


#46 darkcowboy

darkcowboy

    Surmoi

  • Members
  • 11112 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 June 2015 - 23:09 PM

En train de regarder le premier episode et luttant pour ne pas m'endormir… Ma réaction a ce stade, c'est : c'est bien sympa tout ça, mais l'histoire elle commence quand ?

Mon problème avec cette série a priori, c'est le nombre de personnages. 8 personnages a introduire et a développer d'entrée de jeu avant de commencer l'histoire, ça m'accroche pas.

J'aurais préféré qu'on commence centré sur UN personnage, qu'on démarre l'histoire, puis, en suivant et développant l'histoire, qu'on me fasse rencontrer et découvrir d'autres personnages. Mais là, c'est juste de la présentation de personnages, et zéro histoire qui puisse me tenir accroché au truc.

Ils sont bien ces personnages, mais ça raconte rien votre truc pour l'instant.

Et si on me dit qu'il faut que je soit patient, que l'histoire va se mettre en place au bout de je ne sais combien d'épisodes, voir de saisons, je vous répondrais qu'a mon gout c'est un défaut.

 

(Le choc et le pied l'autre jour quand je me suis tapé un film qui nous plongeait direct dans l'intrigue et l'action, sans ralentir après, nous présentant les personnages dans l'action, sans arrêter ni ralentir l'intrigue, comme quoi c'est possible. Ça me gave un peu le "attends, on fait une pause, on doit faire passer un message" ou "attends, on fait une pause dans l'intrigue, on veux développer et présenter le personnage", comme si il était impossible de faire les deux en même temps, de creuser ses personnages a travers l'intrigue.)


Désolé de comprendre que ce qui est raconté par Darkcowboy c'est encore une fois du caca.


#47 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2241 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 07 June 2015 - 01:19 AM

1x01

 

C'était pas mal comme premier épisode. En tout cas c'est ce que Netflix a produit de plus ambitieux, de plus maitrisé et de plus réussi jusqu'à maintenant.

Je suis d'accord sur certains points : c'est une sorte d'épisode de présentation, dans lequel il ne se passe quasi rien si ce n'est une présentation des personnages, et j'aurais aimé qu'on entre un peu plus dans le vif su sujet (ce que l'on fait un peu durant la scène d'intro) mais au final ça ne m'a pas tant dérangé que ça, j'aime bien les séries qui prennent le temps de développer leur persos et peut être que la série aura une orientation dramatique à The Leftlovers.

Concernant la scène du gode : si le seul truc que vous avez retenu de l'épisode c'est ça et si ça vous à tant choqué que ça, vous avez peut être un problème quelque part. Oui, le gros plan sur le gode n'était pas nécessaire mais enfin, ça dure 2 secondes à peine au milieu d'une scène d'amour lesbienne qui dure même pas 2 minutes (sur plus d'1h d'épisode) et qui est probablement plus classe et moins gratos que la plupart des scènes de sexe de GoT : si c'est le seul truc sur lequel vous vous focalisez, je peux rien pour vous.

Le militantisme gay en milieu d'épisode était aussi un peu en trop; c'est noble de vouloir intégrer ce genre de thématique dans une série qui ne tourne pas autour de ça mais ça n'avait pas grand chose à voir avec la série... mais bon, là encore, la scène est désamorcée par la vision d'un des persos et ça ne phagocyte pas non plus le reste.

Je suis curieux de voir comment ça va se goupiller par la suite mais c'était un premier épisode assez solide pour me donner envie de voir la suite.


712690wald3.gif


#48 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23914 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 07 June 2015 - 08:25 AM

1:01

 

Intro de personnages trop longue, on comprend que dalle, c'est parfois niais, et puis leur délire gay, musique électro etc..., c'est vraiment cliché.

Le fait qu'ils parlent tous anglais, alors que la série se passe dans plusieurs pays, c'est naze. Ok ils sont connecté (là pas encore)  mais pas leur entourage. Que les huit parlent la même langue entre eux pourquoi pas, mais là c'est ridicule.

 

Je continue parce qu’il y'a une fin, sinon c'est bof.


414810ezgifcomresize.gif


#49 Destroyer

Destroyer

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7708 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Chewie, we're home

Posté 07 June 2015 - 10:17 AM

1x01

 

J'ai tenu 45 minutes et je me suis endormi...il se passe que dalle, on capte rien, bref...je regarderais peut être le suivant d'un oeil...


Do you bleed ???

You will.


#50 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 14501 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 07 June 2015 - 11:46 AM

Concernant la scène du gode : si le seul truc que vous avez retenu de l'épisode c'est ça et si ça vous à tant choqué que ça, vous avez peut être un problème quelque part. Oui, le gros plan sur le gode n'était pas nécessaire mais enfin, ça dure 2 secondes à peine au milieu d'une scène d'amour lesbienne qui dure même pas 2 minutes (sur plus d'1h d'épisode) et qui est probablement plus classe et moins gratos que la plupart des scènes de sexe de GoT : si c'est le seul truc sur lequel vous vous focalisez, je peux rien pour vous.
 

 

Pareil.

Ouin ouin, on voit une lesbienne utiliser un gode ceinture...

Risible.

 

Pour ce qui est du pilote, c'est un bon épisode introductif (ni fou, ni soporifique), on verra bien par la suite.



#51 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 25100 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moraband

Posté 07 June 2015 - 12:24 PM

Z'êtes teubés ou quoi ? Quelqu'un ici a dit que c'était choquant ? J'ai pas l'impression, faut apprendre à lire les gars. Perso, j'ai juste dit que c'était pas d'une grande finesse (surtout pour présenter un perso). Lurdo a souligné le racolage et il n'a pas tort même si ce n'est pas la première série à rajouter du cul gratuitement.

 

En plus j'aime bien la série pour l'instant (le deuxième épisode est bien meilleur que le pilote d'ailleurs).


i7ea.png


#52 Beat Kiyoshi

Beat Kiyoshi

    Wookie

  • Members
  • 3333 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 07 June 2015 - 12:29 PM

Je sors du finale, en plein bonheur, et je me dis "tiens allons voir ce qu'ils en pensent sur Mad"...

 

fire_community.gif

 

 

(Mention spéciale à darkcowboy qui fais une pause à 20min du pilote pour venir dire que ça raconte keud  :pouce: )


464930livelongandfuckoff.gif


#53 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23914 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 07 June 2015 - 12:51 PM

1:02-04

 

Toujours du remplissage, on comprend toujours que dalle, 40 mins de rien et 10 mins de je ne sais pas...

J'aime bien le couple homo espagnol, sont rigolo, c'est tout.

 

Faire parler des acteurs du monde entier, qui joue dans leur pays en anglais, ça me sort par les yeux


414810ezgifcomresize.gif


#54 Beat Kiyoshi

Beat Kiyoshi

    Wookie

  • Members
  • 3333 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 07 June 2015 - 13:03 PM

Si t'as pas été touché par le karaoke du 104, arrête les frais, amha.

(Et globalement, si tu veux du plot-heavy, faudrait revoir tes attentes)

 

(Vous n'avez pas de cœur :sad: )

 

(Le fait que tout le monde parle anglais, c'était déjà le cas dans Cloud Atlas, je n'ai entendu ou lu personne chouiner là-dessus à l'époque)


464930livelongandfuckoff.gif


#55 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23914 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 07 June 2015 - 13:05 PM

Le karaoké c'est mignon si tu veux...

 

Cloud Machin pas vu et pas envie.

 

(donc oui j’aurais râler)


414810ezgifcomresize.gif


#56 Beat Kiyoshi

Beat Kiyoshi

    Wookie

  • Members
  • 3333 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 07 June 2015 - 13:16 PM

Cloud Machin pas vu et pas envie.

 

Ok  :pouce:


464930livelongandfuckoff.gif


#57 Priape

Priape

    Wookie

  • Members
  • 2270 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Allerdale Hall

Posté 07 June 2015 - 13:30 PM

Z'êtes teubés ou quoi ? Quelqu'un ici a dit que c'était choquant ? J'ai pas l'impression, faut apprendre à lire les gars. Perso, j'ai juste dit que c'était pas d'une grande finesse (surtout pour présenter un perso). Lurdo a souligné le racolage et il n'a pas tort même si ce n'est pas la première série à rajouter du cul gratuitement.


Ah non t'inquiète j'avais bien compris ton message et que tu parlais du côté racoleur. J'ai mal choisi mes mots, c'est de ma faute. Je n'ai jamais eu l'intention de transformer tes propos pour te faire passer pour ce que tu n'es évidemment pas. Désolé Zak. :sad:
 

Je sors du finale, en plein bonheur


Moi je sors de l'épisode 3, et oui c'est sûr que c'est une sorte de Cloud Atlas en série et que ça devient très excitant. Et surtout, le tournage aux quatre coins du monde (Séoul, Nairobi, Mexico...) prend tout son sens. Bon sang que ça libère de toutes ces années passées à Vancouver...



#58 Red Death

Red Death

    Caca ambulant

  • Members
  • 20192 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Morioh Cho

Posté 07 June 2015 - 14:35 PM

Je sors du finale, en plein facepalm :facepalm:

 

Une grosse brochure pub sur le pouvoir de l'amûr.

On comprend bien vite que tout ce qui intéresse les wachos ce sont les 8 qui tapent le bout de gras sur leurs errances dans la vie. Ils introduisent une menace pas vraiment menaçante pour justifier la série mais ils en ont strictement rien à foutre, le fils rouge ayant l'épaisseur d'un chromosome.

Entre des dialogues de 15min sur le sens de la vie ils se rappellent de temps en temps qu'il y a une histoire commune (tous les 4 épisodes en gros) et te la font avancer dans la précipitation avec les plus grosses ficelles possibles et imaginables, culminant sur les 2 derniers épisodes au sommet de la honte, quand on se rend compte que ca partait de rien pour arriver nul part

 

Pour la brochure LGBT, je suis pas certain que ca fasse vraiment plaisir à tout le monde. Entre super Lana, trans lesbienne super hacker, comme toutes les lesbiennes de fiction, et sa meuf sidekick rigolote, et la caution humoristique gay pour une cage aux folles 2K15, ca fleure bon les stéréotypes.

Du coté des hétéros c'est pas forcément la joie non plus, entre l'indienne dans du (sous?) Bollywood et la super noiche qui fait du kung fu comme Keanu Reeves tous les noiches, c'était bonjour tristesse.

Y a bien que le Kényan fan de Van Damme et l'Allemand fan du Conan de Millius (référence référence :wink: :wink: ) pour s'en sortir un peu

(Le flic et la DJette c'était à chier mais ca faisait au moins un peu avancer le bouzin (en 1ere avec le pied sur le frein, mais quand même))

 

Le sexe dans la série j'ai trouvé ca bien inoffensive, y a pas de quoi en ouvrir un oeil (même si la touze, filmée comme un clip de George Michael, m'aura bien fait rire)

 

Une belle coquille vide pour faire plaisir à Lana (et le pole emploi de Jupiter Ascending)


70739141p5.jpg


#59 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 25100 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moraband

Posté 07 June 2015 - 14:44 PM

Ah non t'inquiète j'avais bien compris ton message et que tu parlais du côté racoleur. J'ai mal choisi mes mots, c'est de ma faute. Je n'ai jamais eu l'intention de transformer tes propos pour te faire passer pour ce que tu n'es évidemment pas. Désolé Zak. :sad:

 

Nan mais c'était pas pour toi en fait que je disais ça. :sweat:

 

Red :teube:


i7ea.png


#60 Red Death

Red Death

    Caca ambulant

  • Members
  • 20192 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Morioh Cho

Posté 07 June 2015 - 14:54 PM

Et j'ai oublié de dire que les 10min d'accouchements sur fond de Beethoven font parti de mes plus grands moments de tanasse télévisuel


70739141p5.jpg




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)