Aller au contenu


Photo

Les Revenants (2012 - En cours)


101 réponses sur ce sujet

#41 Crazy Von Schweetz

Crazy Von Schweetz

    Laurence Ruquier

  • Members
  • 14535 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 06 December 2012 - 11:28 AM

(...)
La série montre une véritable identité propre, sans pour autant singer les standards des séries US. Et la série est bien encrée dans le fantastique.
(...)
Et c'est pas parce que ce style ne vous convient pas qu'il faut dire que c'est chiant. C'est juste pas fait pour vous.


La série ne veut peut-être pas singer comme tu le dis les standards des séries US mais de l'aveu même des auteurs des "Revenants", ils ont puisé leur inspiration visuelle et sensitive chez Lynch, Frost et Ball puisque "Twin Peaks" et "Six feet under" sont les modèles, les patrons, qui ont servi à la création de l'univers de la série de Canal Plus, elle-même dérivée d'un film du même nom de 2004. Qu'elle ne soit pas formatée sur le même moule que la plupart des shows télévisés français actuels, c'est possible et je ne regarde pas suffisamment de séries françaises (ou étrangères) pour m'en assurer. Néanmoins, avec son côté fantastique sans trop y toucher ancré dans une morne réalité, il n'y a pas grand chose qui distingue "Les revenants" d'un "David Nolan" ou d'un "Greco". C'est évidemment mon ressenti intrinsèque, mais pour moi cette série représente l'archétype du fantastique français contemporain qui pioche son inspiration à droite et à gauche et qui s'avère plutôt prétentieuse.
Enfin, je suis d'accord sur le principe de subjectivité mais si, l'on peut dire même si cela ne nous convient pas que "Les revenants" n'est, pour paraitre moins triviale, pas passionnante et plutôt ennuyeuse et pas uniquement, et là c'est un jugement de valeur, parce que "ce n'est juste pas fait pour nous" car l'on peut parfaitement apprécier des films ou des séries au rythme lent sans pour autant généreusement bailler devant. Dans le cas des "Revenants", le problème d'absence de marques, le jeu approximatif de certains comédiens, le montage poussif et l'intrigue distillée au compte-goutte peut rendre les épisodes longs, à défaut de lents, et donc ennuyeux. Un "Wallander" qui n'est pas non plus un modèle d'action à la "Alerte Cobra" peut nettement plus passionner que les atermoiements de zombies paumés dans la montagne.

#42 Digitale Pourpre

Digitale Pourpre

    Ghoulies

  • Members
  • 181 Messages :
  • Location:From Outer Space

Posté 06 December 2012 - 17:41 PM


(...)
La série montre une véritable identité propre, sans pour autant singer les standards des séries US. Et la série est bien encrée dans le fantastique.
(...)
Et c'est pas parce que ce style ne vous convient pas qu'il faut dire que c'est chiant. C'est juste pas fait pour vous.


La série ne veut peut-être pas singer comme tu le dis les standards des séries US mais de l'aveu même des auteurs des "Revenants", ils ont puisé leur inspiration visuelle et sensitive chez Lynch, Frost et Ball puisque "Twin Peaks" et "Six feet under" sont les modèles, les patrons, qui ont servi à la création de l'univers de la série de Canal Plus, elle-même dérivée d'un film du même nom de 2004. Qu'elle ne soit pas formatée sur le même moule que la plupart des shows télévisés français actuels, c'est possible et je ne regarde pas suffisamment de séries françaises (ou étrangères) pour m'en assurer. Néanmoins, avec son côté fantastique sans trop y toucher ancré dans une morne réalité, il n'y a pas grand chose qui distingue "Les revenants" d'un "David Nolan" ou d'un "Greco". C'est évidemment mon ressenti intrinsèque, mais pour moi cette série représente l'archétype du fantastique français contemporain qui pioche son inspiration à droite et à gauche et qui s'avère plutôt prétentieuse.
Enfin, je suis d'accord sur le principe de subjectivité mais si, l'on peut dire même si cela ne nous convient pas que "Les revenants" n'est, pour paraitre moins triviale, pas passionnante et plutôt ennuyeuse et pas uniquement, et là c'est un jugement de valeur, parce que "ce n'est juste pas fait pour nous" car l'on peut parfaitement apprécier des films ou des séries au rythme lent sans pour autant généreusement bailler devant. Dans le cas des "Revenants", le problème d'absence de marques, le jeu approximatif de certains comédiens, le montage poussif et l'intrigue distillée au compte-goutte peut rendre les épisodes longs, à défaut de lents, et donc ennuyeux. Un "Wallander" qui n'est pas non plus un modèle d'action à la "Alerte Cobra" peut nettement plus passionner que les atermoiements de zombies paumés dans la montagne.


C'est pas parce que les auteurs disent s'inspirer de certaines séries que dans les faits on les retrouvent. On est quand même très loin de Twin Peaks (sauf peut-etre pour le côté ville paumé) et Six Feet Under (à part pour le générique, qui ma foi est fort beau). Se que je veux dire c'est que la série ne ressemble pas à un éniéme décalque de show à l'américaine et là je parle des séries de grand Networks. On n'est pas dans un style à la NCIS, experts et compagnie. Quant-on regarde les Revenants on sait que l'on regarde une série Française : pour le pire et le meilleur.

La série est bien une série fanstastique: des morts reviennent parmis les vivants! On est en plein dedans, maintenant oui ici pas ou peu de d'effet spéciaux, tout est dans la sobriété. On est dans une atmosphére d'étrangeté. Mais en même temps c'est pas le mal non plus. On à le droit d'aborter le fanstastique de cette maniére, moins grandiloquente, peut-etre plus austére, mais c'est certainement pas pour autant que nous ne sommes pas dans le fantastique.

D'accord pour la réalisation un poil trop télévisuelle, qui pourrait travailler plus ses effets. Par contre pas d'accord sur l'histoire, l'intrigue n'est absoluement pas distillé au compte goutte. Chaque épisode fait progresser les différentes intrigues et apporte son lots d'événements qui font avancer l'histoire. Pour l'instant impossible de sauter un épisode, sous peine de perte le fil de certains élément de l'histoire. Et je dis cela après la vision des 4 premiers épisodes, on verrat se que nous réserve la suite.

Les revenants ne peut certainement pas plaire à tout le monde. De part sont approche non racolleur, voir austére. Mais l'histoire si on lui donne sa chance se révéle passionnante, de part ses intrigues, mais aussi les thémes qu'elle aborde.

Honnétement Les Revenants n'est certainement pas une série sur atermoiements de zombies paumés dans la montagne. Effectivement si l'on cherche du zomblard le téléspectateur va être dessus. Se sont des Revenants, Pourquoi reviennent-il? Peuvent-il mourrir? qui sont-ils? Pourquoi eux. On est plus dans l'instrospection que dans la démonstration. Tout le monde n'aime pas ça, mais c'est pas pour ça que c'est chiant.

#43 Goratrix

Goratrix

    Ghoulies

  • Members
  • 126 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paris

Posté 06 December 2012 - 17:53 PM

"Je suis un gendarme moi, je suis pas un intellectuel".

Je trouve que les dialogues sont assez exceptionnels !
Je glande au bureau en surfant sur www.geekxploitation.com

#44 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 651 Messages :

Posté 11 December 2012 - 00:11 AM

Episodes 5 et 6 : j'accroche toujours,l'atmosphère d'étrangeté me plait bien.
Je me demande si le poster de Memento sur la porte de la chambre de Camille est là par hasard ou en tant qu'indice... ?

#45 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1560 Messages :

Posté 11 December 2012 - 09:33 AM

Episodes 5 et 6 : j'accroche toujours,l'atmosphère d'étrangeté me plait bien.
Je me demande si le poster de Memento sur la porte de la chambre de Camille est là par hasard ou en tant qu'indice... ?


Me suis dit exactement la même chose !
C'est certainement pas un hasard, surtout suivant l'insistance avec laquelle le poster est filmé...

(et pour ma part, la série déchire tout - mieux encore que "Ainsi Soient-ils" sur Arte y'a un mois)

#46 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2525 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 11 December 2012 - 19:25 PM

(...)La série montre une véritable identité propre, sans pour autant singer les standards des séries US. Et la série est bien encrée dans le fantastique.(...)Et c'est pas parce que ce style ne vous convient pas qu'il faut dire que c'est chiant. C'est juste pas fait pour vous.

La série ne veut peut-être pas singer comme tu le dis les standards des séries US mais de l'aveu même des auteurs des "Revenants", ils ont puisé leur inspiration visuelle et sensitive chez Lynch, Frost et Ball puisque "Twin Peaks" et "Six feet under" sont les modèles, les patrons, qui ont servi à la création de l'univers de la série de Canal Plus, elle-même dérivée d'un film du même nom de 2004. Qu'elle ne soit pas formatée sur le même moule que la plupart des shows télévisés français actuels, c'est possible et je ne regarde pas suffisamment de séries françaises (ou étrangères) pour m'en assurer. Néanmoins, avec son côté fantastique sans trop y toucher ancré dans une morne réalité, il n'y a pas grand chose qui distingue "Les revenants" d'un "David Nolan" ou d'un "Greco". C'est évidemment mon ressenti intrinsèque, mais pour moi cette série représente l'archétype du fantastique français contemporain qui pioche son inspiration à droite et à gauche et qui s'avère plutôt prétentieuse.Enfin, je suis d'accord sur le principe de subjectivité mais si, l'on peut dire même si cela ne nous convient pas que "Les revenants" n'est, pour paraitre moins triviale, pas passionnante et plutôt ennuyeuse et pas uniquement, et là c'est un jugement de valeur, parce que "ce n'est juste pas fait pour nous" car l'on peut parfaitement apprécier des films ou des séries au rythme lent sans pour autant généreusement bailler devant. Dans le cas des "Revenants", le problème d'absence de marques, le jeu approximatif de certains comédiens, le montage poussif et l'intrigue distillée au compte-goutte peut rendre les épisodes longs, à défaut de lents, et donc ennuyeux. Un "Wallander" qui n'est pas non plus un modèle d'action à la "Alerte Cobra" peut nettement plus passionner que les atermoiements de zombies paumés dans la montagne.


Je suis en parti d'accord avec les deux points de vue.
Digitale Pourpre a raison quand il dit que la série a une vraie identité, en cela qu'elle n'essaie pas de singer les séries américaines comme l'on fait d'autres prod Canal + et qu'elle ne ressemble pas non plus aux autres prod françaises habituelle. Tout en allant s'inspirer de l'ambiance d'autres grandes séries US, elle ne cède pas au mimétisme.
Maintenant oui, la série a pas mal de défauts, le jeu de certains comédiens est assez mauvais (le père de Camille, le flic est un monument de lol), le parallèle avec la religion est à chaque fois à coté de la plaque et amené avec la finesse d'un pachyderme... Il manque un gros truc à la série, c'est plus de fantastique. C'est bien de vouloir traiter ça avec sobriété tout en gardant un coté fantastique présent. L'impression que ça me donne, c'est qu'on n'a pas voulu avoir d'élément ouvertement fantastique, de peur qu'on prenne la série moins au sérieux, parce que ce genre (avec l'horreur) fait face à une espèce de snobisme, comme s'il n'était réservé qu'au simple divertissement fantaisiste... perso, je pense qu'un coté fantastique plus souligné n'aurait pas fait de mal à la série, c'est dommage.
Mais Les Revenants reste pour le moment une série assez intriguante, qui malgré ses défauts m'intéresse assez pour que j'ai envie de continuer et de connaitre le fin mot de l'histoire.

712690wald3.gif


#47 charlotte

charlotte

    Gremlins

  • Members
  • 1475 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Zimbabwe

Posté 12 December 2012 - 13:07 PM

Le côté fantastique a quand même l'air de s'étoffer un peu avec ces épisodes 5 et 6.

Le seul truc réellement agaçant, me concernant, dans cette série : le jeu de certains acteurs, comme vous le soulignez... et certains personnages dont l'intrigue ne m'intéresse vraiment pas (ce qui tourne autour d'Adèle et Simon).

Cependant, j'aime beaucoup Julie/Victor et je commence à apprécier Camille (qui est rigolote, en fait) ainsi que le tueur en série.

Sinon, je suis d'accord que leurs histoires respectives sont trop distillées au compte-goutte et donnent l'impression que le tout avance très lentement. Une impression, simplement, car ça avance bel et bien. Mais sur le coup, c'est assez pénible.

#48 Luxxx

Luxxx

    Critters

  • Members
  • 325 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Culpucier

Posté 12 December 2012 - 22:10 PM



Je me demande si le poster de Memento sur la porte de la chambre de Camille est là par hasard ou en tant qu'indice... ?


Me suis dit exactement la même chose !
C'est certainement pas un hasard, surtout suivant l'insistance avec laquelle le poster est filmé...

(et pour ma part, la série déchire tout - mieux encore que "Ainsi Soient-ils" sur Arte y'a un mois)


je pense qu'il faut pas trop s'exciter là-dessus, l'histoire de Memento n'a rien à voir avec les Revenants.
Le réalisateur doit être fan, c'est tout. D'ailleurs, il me semble avoir repéré d'autres affiches chez l'infirmère, une de Carpenter je crois.

Et puis dans la chambre de Camille, y'a aussi un poster de Nirvana, histoire qu'on la trouve cool B)

#49 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1560 Messages :

Posté 12 December 2012 - 22:38 PM

Ouaip, y'a l'affiche de NY97 chez Julie...

#50 Johnny Lawrence

Johnny Lawrence

    Leprechaun

  • Members
  • 788 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:All-Valley Karate Tournament Canteen

Posté 12 December 2012 - 23:22 PM

Il y'a aussi l'affiche de Goldorak dans la chambre de Victoire, d'ailleurs est-ce que c'est crédible niveau chronologique ? Goldorak est arrivé plus tard en france non ?

There's no fear in this dojo!


#51 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 651 Messages :

Posté 13 December 2012 - 23:50 PM

Victor tu veux dire ? Fin des années 70 en France si je me rappelle bien.

#52 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 651 Messages :

Posté 18 December 2012 - 09:54 AM

Fin de saison... et on n'en sait pas plus qu'au début. Frustrant...

#53 Crazy Von Schweetz

Crazy Von Schweetz

    Laurence Ruquier

  • Members
  • 14535 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 18 December 2012 - 10:23 AM

S01E03,04,05,06,07,08.

Frustrant ?! Révoltant, oui !
Je n'ai pas accroché à la série dés les deux premiers épisodes comme j'ai déjà pu le dire à cause d'un rythme franchement inexistant, de comédiens pour la plupart peu inspirés, d'une prétention commune au genre dans l’hexagone et de la frilosité du scénario. La série n'avait pas grand chose pour elle si ce n'est que l'unique intérêt que je pouvais avoir à son sujet était d'être intriguée par ses morts revenus à la vie et les raisons de leur retour. Mais ces raisons, diluées au cours d'épisodes dont je me me demande encore comment j'ai bien pu faire pour ne pas m'endormir devant, et toute cette très lente mise en place se focalisant sur les atermoiements de personnages quasi unanimement antipathiques n'a donc pas d'aboutissement. C'est le principe d'une série, me direz-vous, que de ne pas tout dévoiler pour laisser la place à une potentielle autre saison. Mais dans le cas des "Revenants", après avoir survécu à la torpeur ahurissante et au jeu défaillant d'un casting à la rue, aux tentatives de mise en scène qui se décomposent au fur et à mesure des épisodes, se retrouver devant un "season finale" de ce genre, c'est effectivement plus que de la frustration, c'est de la colère. Les révélations ne viendront finalement pas, "la horde" (c'est le titre de la huitième et dernière partie de la série) n'en est pas vraiment une puisque à part marcher à deux à l'heure dans la foret, elle ne fait rien d'autre, les réactions des habitants (du moins ceux que l'on voit, parce qu'il s'agit tout de même d'une ville de bonne taille qui semble démesurément vide, et qu'on ne me parle pas d'onirisme) sont le plus souvent grotesques et comme pour les sept épisodes précédents, il ne se passe strictement rien. Même le gunfight (oui, il y a un gunfight enfin du moins je crois !) n'est pas filmé et l'on entend que quelques détonations par delà un rideau de fer. Et quand commence le générique de fin, il y a de quoi demeurer médusé devant son écran.
Canal Plus était autrefois une chaine formidable qui prenait des risques et essayer des choses différentes. Aujourd'hui, c'est un empire médiatique comme un autre qui se revendique d'une culture alternative qu'il a de toute façon perdu. "Les revenants", c'est la représentation parfaite du Canal Plus de maintenant. C'est une série de mauvaise qualité, sur laquelle la presse s'est excitée pour des raisons obscures ou parce qu'on leur a demandé de le faire, qui n'a pratiquement rien pour elle, qui n'est pas fichue de raconter correctement une histoire et qui vous présente un magistral doigt d'honneur en guise de fin de saison. Alors on me dira (lol) que la série n'est pas pour moi. Je pense surtout qu'elle ne devrait être pour personne. Et dire qu'il y aura sûrement quelque pauvre hère qui se verra offrir le coffret dvd dans les prochains jours. Triste Noël ! Qu'ils repartent, ces revenants, sans se retourner et surtout sans revenir. Quitte à proposer une série de genre, que Canal Plus rediffuse "Objectif Nul" qui l'était volontairement et avec talent, nulle.

#54 tsointsoin

tsointsoin

    Wookie

  • Members
  • 3522 Messages :
  • Location:Paris

Posté 18 December 2012 - 15:39 PM

La messe est dîtes. Crazy, la reine du bon goût !

(Sinon, entièrement d'accord avec toi).

tumblr_nxbmwfnwYF1qgu2vjo6_1280.gif


#55 Ninesisters

Ninesisters

    Critters

  • Members
  • 413 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 18 December 2012 - 20:57 PM

Globalement d'accord.
J'avais pourtant apprécier la série à ses débuts ; cette atmosphère lourde, cette façon finalement originale de traiter le sempiternel thème des "revenants" - zombies, vampires, et goules hantent la production culturelle depuis quelques années - je trouvais même le jeu des acteurs adéquat pour ajouter encore à l'ambiance glauque de la série, c'est dire si je suis bon public pour le coup. Et à la fin ? Rien. Pas même l'annonce d'une hypothétique seconde saison, qui devraient permettre d'apporter des semblants de réponses ; je ne demande pas de "pourquoi et comment sont-ils revenus",
Spoiler
ce se serait une idée...

Au début, la page wikipedia de la série annonçait non seulement les synopsis précis de chaque épisode en avance, mais aussi donnait quelques informations qui expliquent ce que nous voyons à la fin. Apparemment, Canal+ est passé par là et a fait effacer ces informations qui en dévoilaient beaucoup sur la suite de la série.
Spoiler

Bref, soit la fin n'est qu'un cliffhanger râté annonçant une seconde saison, soit nous aurons des raisons de nous sentir baisés.

Au bout d'un moment, on finit par se demander si tous les délires mystiques et les éléments bizarroides de la série ont une explication logique, une utilité dans le récit autre que d'essayer de rendre la série plus angoissante. C'est vraiment prendre le public - nous - pour des demeurés.
Image IPB

#56 MAC AKE

MAC AKE

    Ghoulies

  • Members
  • 109 Messages :

Posté 18 December 2012 - 23:33 PM

Je n'ai pas bien compris pourquoi la grande soeur jumelle avait cette entaille dans le dos, ni d'ailleurs ce que devient cette entaille. J'ai raté un truc ou quoi?

#57 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 651 Messages :

Posté 18 December 2012 - 23:52 PM

Malheureusement non...

#58 Ninesisters

Ninesisters

    Critters

  • Members
  • 413 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 19 December 2012 - 00:14 AM

Si j'ai bien tout compris, les revenants présentent des stigmates correspondant aux blessures qui ont provoqué leur mort (donc Simon se serait tiré dans le ventre !?). Comme elles sont jumelles, leur lien est tellement fort que la grande soeur en montre aussi.
Ouais, c'est totalement tiré par les cheveux. Mais quand Camille arrive à sentir que sa soeur se fait dépuceler ou qu'elle a peur car elle vient de croiser une armée de zombies (sans que nous sachions comment elle s'en est sorti), après plus rien ne surprend vraiment...
Image IPB

#59 tsointsoin

tsointsoin

    Wookie

  • Members
  • 3522 Messages :
  • Location:Paris

Posté 19 December 2012 - 11:34 AM

Les Revenants sont comme bon nombre de films de genre Français. On veut tout de suite "auteuriser" le genre, un peu comme si on avait honte de faire une simple série de Zombie. Oubliant au passage le divertissement. Romero, avant qu'on se branle sur les thématiques politiques, faisait aussi des films pour le fun.

tumblr_nxbmwfnwYF1qgu2vjo6_1280.gif


#60 Digitale Pourpre

Digitale Pourpre

    Ghoulies

  • Members
  • 181 Messages :
  • Location:From Outer Space

Posté 19 December 2012 - 12:01 PM

S01E03,04,05,06,07,08.

Frustrant ?! Révoltant, oui !
Je n'ai pas accroché à la série dés les deux premiers épisodes comme j'ai déjà pu le dire à cause d'un rythme franchement inexistant, de comédiens pour la plupart peu inspirés, d'une prétention commune au genre dans l’hexagone et de la frilosité du scénario. La série n'avait pas grand chose pour elle si ce n'est que l'unique intérêt que je pouvais avoir à son sujet était d'être intriguée par ses morts revenus à la vie et les raisons de leur retour. Mais ces raisons, diluées au cours d'épisodes dont je me me demande encore comment j'ai bien pu faire pour ne pas m'endormir devant, et toute cette très lente mise en place se focalisant sur les atermoiements de personnages quasi unanimement antipathiques n'a donc pas d'aboutissement. C'est le principe d'une série, me direz-vous, que de ne pas tout dévoiler pour laisser la place à une potentielle autre saison. Mais dans le cas des "Revenants", après avoir survécu à la torpeur ahurissante et au jeu défaillant d'un casting à la rue, aux tentatives de mise en scène qui se décomposent au fur et à mesure des épisodes, se retrouver devant un "season finale" de ce genre, c'est effectivement plus que de la frustration, c'est de la colère. Les révélations ne viendront finalement pas, "la horde" (c'est le titre de la huitième et dernière partie de la série) n'en est pas vraiment une puisque à part marcher à deux à l'heure dans la foret, elle ne fait rien d'autre, les réactions des habitants (du moins ceux que l'on voit, parce qu'il s'agit tout de même d'une ville de bonne taille qui semble démesurément vide, et qu'on ne me parle pas d'onirisme) sont le plus souvent grotesques et comme pour les sept épisodes précédents, il ne se passe strictement rien. Même le gunfight (oui, il y a un gunfight enfin du moins je crois !) n'est pas filmé et l'on entend que quelques détonations par delà un rideau de fer. Et quand commence le générique de fin, il y a de quoi demeurer médusé devant son écran.
Canal Plus était autrefois une chaine formidable qui prenait des risques et essayer des choses différentes. Aujourd'hui, c'est un empire médiatique comme un autre qui se revendique d'une culture alternative qu'il a de toute façon perdu. "Les revenants", c'est la représentation parfaite du Canal Plus de maintenant. C'est une série de mauvaise qualité, sur laquelle la presse s'est excitée pour des raisons obscures ou parce qu'on leur a demandé de le faire, qui n'a pratiquement rien pour elle, qui n'est pas fichue de raconter correctement une histoire et qui vous présente un magistral doigt d'honneur en guise de fin de saison. Alors on me dira (lol) que la série n'est pas pour moi. Je pense surtout qu'elle ne devrait être pour personne. Et dire qu'il y aura sûrement quelque pauvre hère qui se verra offrir le coffret dvd dans les prochains jours. Triste Noël ! Qu'ils repartent, ces revenants, sans se retourner et surtout sans revenir. Quitte à proposer une série de genre, que Canal Plus rediffuse "Objectif Nul" qui l'était volontairement et avec talent, nulle.


Chacun ses goûts et je respecte ton avis. Par contre dire :

Alors on me dira (lol) que la série n'est pas pour moi. Je pense surtout qu'elle ne devrait être pour personne.

Faut quand même laisser aux autres le droit d'aimer (t'as bien le droit de détester). Quand on aime pas une série, ce qui arrive à tout le monde, moi le premier, et bien faut arrêter de la regarder. Pourquoi s'infliger 8 épisodes qu'on ne supporte pas, alors que 4 épisodes suffisent à se rendre compte qu'on déteste. Pas la peine de se faire saigner les yeux, il y a certainement pleins d'autres choses mieux à voir pourquoi perdre son temps?

Le dernier épisode de la saison se rate un peu effectivement. On reste un peu sur sa faim. Effectivement la série ne dévoile pas toute sont intrigue à la fin de la 1er saison. C'est le cas de nombreuses série (syndrome Lost). Un mal pour un bien? A suivre dans d'éventuelle suite. Pour autant globalement avec ses forces et faiblesses la série à réussit à me captiver et je ne regrette pas de l'avoir vu. Je pense que c'est un essai prometteur, qui bien sur demande à être travaillé et approfondi. Notamment sur la réalisation, je ne parle pas du rythme, mais plutôt d'une plus forte identité visuelle au lieu du style encore trop sage et télévisuelle. Bien sur le jeu de certains comédiens, problème endémique ne nombreuses productions française, n'est pas toujours à la hauteur. Mais on reste dans une moyenne acceptable.

Donc OK peut-être que les revenants ne plaira pas à tous et en énervera certains (Pas-Glop). Mais elle pourra aussi en séduire d'autres qui se laisseront entraîner dans l'atmosphère étrange de cette ville française en bordure des montagnes.



Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)