Aller au contenu


Photo

Histoires Fantastiques (1985 - 1987)


54 réponses sur ce sujet

#41 slasherboy

slasherboy

    Gremlins

  • Members
  • 1744 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 22 March 2017 - 15:34 PM

Pour plus de facilité, je rassemble mon avis sur l'ensemble des épisodes de cette première saison.

Bonne lecture :wink:

 

 

Spoiler

 

Noter l'ensemble de la saison ne serait pas judicieux puisque cette saison 1 mérite vraiment la (re)découverte, et ce, même si il faut passer par des épisodes moyens, voir totalement mauvais en de rares occasions. Et si la nostalgie des 80's ne vous rebute pas, il n'y a qu'une seule chose à dire : FONCEZ !!!

 

(Petite pause avant d'entamer la saison 2)


Ce message a été modifié par slasherboy - 31 March 2017 - 17:51 PM.
Sous balises spoilers pour gain de place

tumblr_okkqrgjjHS1qd9e6bo9_500.gif


#42 Redux

Redux

    Du rire aux larmes

  • Members
  • 9321 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Tarif à la journée, voir modalités en magasin.

Posté 22 March 2017 - 18:34 PM

1x19 Miroir, Miroir

 

"Un romancier d'horreur qui n'a peur de rien est forcé de reconsidérer la chose quand il est harcelé par une étrange entité..."

 

Réalisé par Martin Scorsese, Miroir, Miroir est une fable sur le "monstre" qui se cache en chacun de nous. C'est cruel, ironique et finalement très éloigné de la plupart des autres épisodes. Un très bon morceau donc, quoi qu'un peu répétitif dans ses scènes "horrifiques", mais qui apporte cependant la noirceur qui manquait jusqu'ici à la série.

 

4,5/6

 

En terme de noirceur, L'Incroyable vision et Le Dernier verre ne donnaient pas leur part au chien.

 

Quant au Cinéma secret, je te trouve bien dur avec cet épisode. A croire que tu n'aimes pas vraiment la série, en fait.  :LSHaPXD:

Forcément, Paul Bartel a dû mettre de l'eau dans son vin en étant moins satirique qu'à l'accoutumée mais son épisode fonctionne plutôt bien.



#43 slasherboy

slasherboy

    Gremlins

  • Members
  • 1744 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 23 March 2017 - 09:47 AM

Par noirceur, je parlais surtout de cruauté, de la cruauté envers le personnage principal, ce qui rend l'épisode beaucoup plus malsain et surtout viscéral que ne l'est L'Incroyable Vision, même si j'accorde que ce dernier n'est pas en reste non plus (ce n'est pas un oubli, c'est juste qu'à mon sens, Miroir,Miroir est un solide cran au-dessus à ce niveau). Le Dernier Verre, c'est de l'humour noir et ça reste drôle avant tout, rien à voir avec ce que propose le Scorsese, qui est, de ce fait, peut-être l'épisode de cette première saison le moins accessible pour un public familiale. Voilà ce que j'entendais par "noirceur".

 

Pour Le Cinéma Secret, non, j'ai pas du tout aimé pour les raisons que j'ai évoqué. Je me suis ennuyé comme pas possible et trouver ça complètement louper. Et puis Paul Bartel, bof quoi, Death Race 2000 et Cannonball, ça reste du cinéma mineur pour ma part, même pour ce qui est de la satire et même si j'aime beaucoup le premier.

 

Sinon je te rassure, j'adore la série, qui arrive très facilement dans mon top 10. Mais ce n'est pas pour autant que je dois me montrer perméable avec chacun des épisodes :wink:

Et puis bon, 6 épisodes seulement qui n'ont pas la moyenne, sur une saison de 24, ça va quoi :LSHaPXD:


tumblr_okkqrgjjHS1qd9e6bo9_500.gif


#44 MightyLeatherface

MightyLeatherface

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4105 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Farmington, Los-Angeles (CA)

Posté 24 March 2017 - 14:17 PM

Je viens de récupérer mon coffret.

J'ai hâte de m'y mettre...

Rien qu'en feuilletant le livret des souvenirs remontent...


GuillaumeV.png


#45 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5688 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:International Zone

Posté 24 March 2017 - 22:18 PM

DVD 3/8

 

La babysitter : 3/6 épisode sympathique sans plus sur deux enfants terribles rendus nuts par la chaleur ambiante, ou par leur simple connerie. En fait non, c'est parce qu'ils sont pleins d'imagination, dixit l'étrange Mama des îles. On entend le générique de Woody Wood Pecker (j'ai pas fait gaffe pour les épisodes précédents mais pour moi c'est le début d'une longue? série de clin d'oeil à ce cartoon.

 

Le héros malgré lui : 4/6 J'ai beaucoup aimé cette histoire d'héroïsme en noir et blanc. Et j'avoue avoir versé ma petite larme à la fin. Ça m'a rappelé un épisode de Band of Brothers montrant un acte héroïque du même tonneau.

 

Le dernier verre : 4/6 ça aurait fait un bon épisode des Contes de la Crypte. J'ai eu plaisir à revoir ces vieilles trognes. Et puis ça tize bien comme y faut, c'est toujours drôle. Et la chute est mortelle...

 

Le collectionneur : 2/6 Scénario qui ne tient pas la route. La force n'était pas avec les scénaristes pour cet épisode. la résolution vient trop tardivement pour le jedi héros qui trouve quand même l'amour à la fin. Deuxième référence à Woodwood Pecker sur le t-shirt porté par Forrest Whitaker.

 

Bouh ! : 2/6 du Joe Dante en mode automatique avec une histoire de fantôme tiède à côté du Beetlejuice de Burton. Reste le couple de cinéaste pornographique avec la greluche qui bite queue dalle.

 

Dorothy et Ben : 4/6 tichoute histoire de coma bien amenée, bien réalisée. Alors je sais déjà plus si c'est dans celui-là ou alors dans Bouh que l'on voit un extrait de Woodywood Pecker mais voilà la prod a l'air d'être fan du cartoon. C'tou. Pour ce soir.



#46 slasherboy

slasherboy

    Gremlins

  • Members
  • 1744 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 24 March 2017 - 23:41 PM

Dorothy et Ben : 4/6 tichoute histoire de coma bien amenée, bien réalisée. Alors je sais déjà plus si c'est dans celui-là ou alors dans Bouh que l'on voit un extrait de Woodywood Pecker mais voilà la prod a l'air d'être fan du cartoon. C'tou. Pour ce soir.

 

C'est bien dans celui là, quand Ben traverse un couloir et au travers d'une chambre, voit pour la première fois un écran de télévision couleur (et probablement un écran de télévision tout court). Son regard est incroyablement expressif et d'une grande sensibilité, comme je le souligne dans mon avis sur l'épisode.

 

Sinon je pense qu'on est entièrement d'accord pour les épisodes de ce 3ème disque, même si Dorothy et Ben est vraiment un gros coup de coeur pour ma part :smile: (Et ça l'a toujours été)

 

(En faite jusqu'à présent, il n'y a que 3 épisodes sur lesquels on diverge vraiment : L'Incroyable Vision, Nuit de Noël et surtout Papa, Momie)


tumblr_okkqrgjjHS1qd9e6bo9_500.gif


#47 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5688 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:International Zone

Posté 24 March 2017 - 23:50 PM

oui alors des trois que tu cites, je préfère nettement Papa Momie

 

Pour Dorothy & Ben, j'avoue ne pas avoir versé la larmichette, peut-être parce qu'au fond ça se termine bien mais que la forme ne suit plus, je suis très friand quand tout se met en branle pour accentuer l'émotion, la musique, la direction, le montage (comme le fait parfaitement La Mascotte). J'ai pas trouvé par exemple que la petite était pas très expressive, d'où mon manque d'implication



#48 slasherboy

slasherboy

    Gremlins

  • Members
  • 1744 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 March 2017 - 00:08 AM

En faite c'est surtout une phrase bien précise que la fille énonce qui m'a tiré la larme à l'oeil. C'est très touchant.

 

peut-être parce qu'au fond ça se termine bien mais que la forme ne suit plus, je suis très friand quand tout se met en branle pour accentuer l'émotion, la musique, la direction, le montage

 

Attends de voir Faux Espoirs (Whitout Diana) de la saison 2 alors... Une vraie madeleine que j'étais :LSHaPXD:

 

(Pas encore commencer la saison 2, mais je me rappel très bien de l'épisode et de mon état à la fin de celui-ci à l'époque. Assez pressé d'y être pour voir si ça sera toujours le cas :sweat:)


tumblr_okkqrgjjHS1qd9e6bo9_500.gif


#49 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5688 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:International Zone

Posté 28 March 2017 - 18:25 PM

DVD 4/8

 

Miroir Miroir : 5/6 bon j'ai eu moins peur que quand je l'ai vu tout gosse, quand j'avais aucune idée de qui était Scorsese. Mais ça reste quand même diablement efficace surtout et grâce à la mise en scène et au montage. Aucun souvenir de la "chute" par contre et de la transformation du héros en son propre cauchemar et qui donne ce sentiment étrange que c'est l'imagination même de l'auteur qui accédait à la réalité. Que l'idée de ce tueur au reflet aurait pu être contenu dans une histoire, ici littéraire, mais que de part sa pureté et sa simplicité brute, elle cherchait à s'émanciper de ce cerveau blasé. Tim Robbins rules(m'en souvenait plus non plus.)

 

Le cinéma secret : 6/6 gros coup de coeur. C'est drôle, c'est cruel envers son personnage principale, la tichoute Penny Peyser. Alors bien sûr on pense à Truman Show mais le surréalisme de l'épisode lui donne une vraie personnalité. Je n'avais même pas lu le pitch dans le livret et bien m'en a pris. Hâte de découvrir le deuxième épisode de Bartel sur le fantôme de Gershwin qui vient aider un compositeur à monter un musical. Le La la land des histoires fantastiques ?

 

La moumoute sanguinaire : 5/6 Tout est dans le titre. Grosse barre de rire assurée avec cette histoire de moumoute vengeresse venue d'une France pré Badinter. Franchement un des meilleurs épisodes de la série. Ça tire sur Nixon avec ce plan où le héros s'arrête devant son portrait et dit de mémoire : mais pourquoi s'en prendre à des avocats...Nixon étant juriste avant d'accéder au bureau ovale. Ça m'a rappelé un épisode des Simpsons Killer Toupée tirée du Treehouse of Horror 9. Alors j'ai cherché pour voir si Brad Bird avait un lien avec cette épisode mais non, Brad Bird est parti juste avant.

a84d3b2a01465798696c252299760ee4.jpg

 

La poupée : 3/6 Deuxième essai de Phil Joanou. Un peu plus réussi que Santa 85 mais l'histoire ne suit pas. Ecrite par Matheson (dont j'aime bien l'oeuvre mais bon là c'est un peu simpliste), on devine assez vite le twist. Reste la présence de John Lightgow.

 

L'encyclopédie vivante : 2/6 Pas du tout convaincu par cette histoire, encore une fois tirée d'une histoire de Matheson. Un gros sentiment de tout ça pour ça. Des aliens qui piratent(bay) les connaissances humaines via le cerveau d'un old school janitor. Que fait hadopi ? Rien. Ça n'a aucun sens.

 

Le fantôme de Charlie : 2/6 Baillement poli. Si le but, c'était de nous tirer les larmes, c'est raté tant ça nous force à le faire. Difficile de croire à cette histoire de maquillage. 

 

Spoiler


#50 slasherboy

slasherboy

    Gremlins

  • Members
  • 1744 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 31 March 2017 - 17:42 PM

Le cinéma secret : 6/6 gros coup de coeur. C'est drôle, c'est cruel envers son personnage principale, la tichoute Penny Peyser. Alors bien sûr on pense à Truman Show mais le surréalisme de l'épisode lui donne une vraie personnalité. Je n'avais même pas lu le pitch dans le livret et bien m'en a pris. Hâte de découvrir le deuxième épisode de Bartel sur le fantôme de Gershwin qui vient aider un compositeur à monter un musical. Le La la land des histoires fantastiques ?

 

Carrément :HMr2Umk:

 

(J'ai du passé totalement à côté de l'épisode, je sais pas, mais perso, j'ai trouvé ça naze est complètement à côté de la plaque. Le plus mauvais de cette saison 1 à mon sens)


tumblr_okkqrgjjHS1qd9e6bo9_500.gif


#51 Redux

Redux

    Du rire aux larmes

  • Members
  • 9321 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Tarif à la journée, voir modalités en magasin.

Posté 31 March 2017 - 17:48 PM

Mais non... Tu sais bien que le statut de "plus mauvais épisode de la saison 1" est réservé au Messager d'Alamo. :closedeyes:

 

Quant au dernier épisode, imaginez un peu que la grand-mère ait eu envie d'une dernière petite partie de jambes en l'air ? Il se serait retrouvé bien con, le petit fils. A moins que...

 

:zombrica:



#52 slasherboy

slasherboy

    Gremlins

  • Members
  • 1744 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 31 March 2017 - 18:09 PM

GIF-Not-Impressed-Eww-Euw-Awful-Bad-disg

 

(Merci, j'avais une image plutôt tichoute de l'épisode jusqu'à présent...)


tumblr_okkqrgjjHS1qd9e6bo9_500.gif


#53 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5688 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:International Zone

Posté 17 April 2017 - 14:44 PM



Carrément :HMr2Umk:
 
(J'ai du passé totalement à côté de l'épisode, je sais pas, mais perso, j'ai trouvé ça naze est complètement à côté de la plaque.
Le plus mauvais de cette saison 1 à mon sens)
 

ouais carrément
mais je pense que c'est plus de l'ordre du trip dans lequel tu entres ou pas
tu n'y es pas entré
je lui ai écarté les fesses et j'ai plongé, les deux mains en avant
 
 
DVD 5/8
 
La bague : 3/6 Basique histoire de possession réalisée par Danny DeVito qui filme sa femme Rhea Perlman. Ils s'éclatent, nous moins car ça manque d'originalité tout en restant correctement bouclé.
 
La formule magique : 3/6 Un jeune maladroit veut ken. Il va découvrir le moyen de donner vie aux pine-up de ses magazines favoris. C'est couillon mais hélas assez répétitif.
 
Samedi magique : 3/6 Tichoute histoire d'échange de corps entre un papy et son petit-fils. Cet épisode s'offre une fin jolie et sobre, mais surtout la présence joufflue (la deuxième après l'épisode réalisé par Bob Clark), de Choco des Goonies.
 
Un vrai cauchemar : 4/6 Episode un peu plus intéressant et cinéphile, sur un jeune préférant la fiction que nous aimons à la réalité. écrit et réalisé par Todd Holland. Belle reconstitution de l'ambiance de Psycho.
 
Vous avez intérêt à me croire : 4/6 Episode de prémonition réalisé par Kevin Reynolds d'après une idée de Steven Spielberg. C'est simple mais terriblement efficace. 
 
Le grand truc : 5/6 Deuxième épisode réalisé par Joe Dante. Un monstre amateur de mobilier dérange la journée d'une mère au foyer. Une réussite. Le monstre est très bien fait. Il y a Dick Miller, donc ça vaut déjà 3/6.
 
DVD 6/8
 
La chaise électrique : 3/6 Putain c'est tellement dommage. Episode qui enterre les trois heures de le Ligne Verte mais qui hélas est  gâché par sa fin. Il n'aurait pas dû finir comme ça. L'exécution aurait dû détruire tout ce qu'avait accompli le condamné. Ça aurait été beaucoup plus fort amha, en l'état, ça se termine par : bon alors qu'est-ce qu'on fait. Bah on sait pas, personne ne sait, même pas les scénariste. Grosse déception.
 
La mauvaise tête : 5/6 Bon bah Zemeckis quoi, et sa réal qui enterre tous les autres épisodes de la série. Avec une histoire d'incantation jouissive est portée par un Lloyd au sommet de son art de cabotinage badass. A voir aussi pour les nombreux revois à BTTF.
 
Un puit d'or : 3/6 Histoire sympathique même si on grille la fin assez facilement. 
 
Le plus gros potiron : 2/6 C'est très moyen et assez facile comme histoire. Dans le genre on se foule pas, ça se pose là. Oui, là.
 
Et si jamais : 4/6 Dans la famille Spielberg, j'annonce la soeur, Anne, scénariste du Big avec Rocco Siffredi Tom Hanks. Histoire assez déroutante d'un enfant délaissé par ses parents mais en fait non... Episode assez intriguant et déroutant, baigné de la pire esthétique année 80 ricaine, comme si on entrait dans la maison de banlieue de Daniel Clamp. A voir.

#54 slasherboy

slasherboy

    Gremlins

  • Members
  • 1744 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 19 April 2017 - 09:48 AM

Vous avez intérêt à me croire : 4/6 Episode de prémonition réalisé par Kevin Reynolds d'après une idée de Steven Spielberg. C'est simple mais terriblement efficace. 

 

J'ai bien aimé cet épisode aussi, sorte de Destination Finale (l'intro surtout) avant l'heure.
 
(Faudrait que je m'y mette aussi, j'ai déjà terminé la saison 2 qui plus est)
(ce week-end peut-être, si j'ai le temps)

tumblr_okkqrgjjHS1qd9e6bo9_500.gif


#55 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5688 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:International Zone

Posté 22 April 2017 - 10:55 AM

DVD 7/8
 

Mémoire éternelle : 1/6 Transcendance avant l'heure. La même idée mais exécutée de manière trop linéaire et prévisible. On ne peut faire plus basique comme approche et plus ridicule dans sa conclusion.

 

L'auto- stoppeuse : 3/6 Une femme prend une autre femme, plus vieille en stop. Vous avez grillé le twist ? Correctement réalisé et bien interprété. Ça fait le job.

 

Un flic en moins : 4/6 Episode réalisé par Starsky ou Hutch sur une idée de tonton Steven. Se paye une réal un peu plus cinématographique que les épisodes précédents ce qui fait plaisir aux yeux. Et puis on a de l'action, un braquage, une poursuite en caisse, du vrai show policier des années 80. Avec un méchant over the top, très comic book.

 

Lucy : 3/6 Sympathique fantaisie autour de l'écriture et belle idée de départ. Hélas, comme d'habitude avec cette série, les bonnes idées de départ se dégonflent assez vite. On préfèrera le titre d'origine.

 

Chien de salon : 5/6 Court métrage d'animation écrit et réalisé par Brad Bird. Et là tout est dit. Wouf.

 

Sacré Gershwin : 4/6 Deuxième épisode réalisé par Paul Bartel après le Cinéma Secret. Moins surréaliste mais tout aussi jouissif. La petite guerre des compositeurs de Broadway sous le regard farceur de Gershwin. A noter, une scène de possession bien marrante et la présence de la tichoute Carrie Fisher en femme esseulée mais pas pour longtemps. A voir.





Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)