Aller au contenu


Photo

Nanars et Navets, parce qu'il faut bien en parler


  • Please log in to reply
92 réponses sur ce sujet

#81 kea

kea

    Je suis peut-être complètement con

  • Members
  • 11414 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Loin devant...

Posté 08 November 2017 - 19:07 PM

C'est noiche, et je pense qu'on sera tous d'accord pour dire que ça a un gros potentiel :

DBiv2zvXoAE2w_T.jpg

 



#82 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8909 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans ta tête

Posté 08 November 2017 - 20:35 PM

SS boit des coups et mouline dans le vide, classic SS (cinq minutes à l'écran, dont sa doublure)

y a que Mike le tison qui se sort les doigts du cul.


tossin1.gif

c'est beau comme un accident


#83 inTylerItrust

inTylerItrust

    Wookie

  • Members
  • 3042 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paper Street House

Posté 09 November 2017 - 11:09 AM

La différence entre nanar et navet est parfois ténue...

Mis à part le fait qu'il y en a un qui achetait des matches de foot, et l'autre qui se cultive... désolé, bref si mes souvenirs sont bons, les nanars c'est nuls mais avec barres de rire assurées, et les navets y a vraiment rien à sauver.

(mais du coup pourquoi en parler autant ?? - des navets, pas des nanars)

 

(Gérard Butler a une filmo très équilibrée à ce niveau, 50% de chaque. :closedeyes:)


tumblr_nutfz3Gy6R1sjqotro1_400.gif

“Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ?” - J.-C. Van Damme


#84 John Connar

John Connar

    Leprechaun

  • Members
  • 601 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans une barque, au large d' Amity

Posté 15 November 2017 - 22:59 PM

La différence entre nanar et navet est parfois ténue...

(mais du coup pourquoi en parler autant ?? - des navets

 

Fô demander à.... Seri Z  ..

 

17111510542218672915372927.gif


16092505545418672914515562.gif


#85 vixen

vixen

    Wookie

  • Members
  • 3153 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bombay

Posté 15 August 2018 - 13:50 PM

Hier soir c'était soirée nanar à la kaz, j'ai donc misé sur du Romero.
Pas George hein. Eddie.
 
 
Mad Doctor of Blood Island / Le Médecin Dément de l'Ile de Sang (1968)
 
hqdefault.jpg
 
...AKA le troisième film de la série des Blood Island, coproductions américano-philippines qui connurent un joli petit succès de drive-in à la fin des années 60 (ce qui peut paraitre incroyable aujourd'hui). La formule ne varie guère d'un métrage à l'autre, une île exotique peuplée d'autochtones peu farouches, un ou plusieurs craignos monsters en liberté, un savant fou qui part en freestyle....en bref la routine des monster movies qui pullulaient sur les écrans depuis les 50's, à la différence près que les producteurs y ajoutent les nouveaux ingrédients alors à la mode en cette fin d'années 60 : du sang et des boobs à profusion.
 
Le film commence ainsi par un petit clip rigolard digne de William Castle, avec une voix-off dramatique qui enjoint aux spectateurs de prononcer à haute voix une incantation ridicule et d'avaler une fiole de "sang vert" (apparemment distribuée à l'entrée des cinémas de l'époque et sensée provoquer "des réactions incontrôlables" -> images d'ados en chaleur qui se pelotent), puis l'histoire commence cash avec une indigène qui court à poil dans la jungle QUAND SOUDAIN
 
2hib2hd.jpg
Agrougrou, agrougrouuuu !!!
 
ncbn8x.jpg
iiiiiiiiiiiiihhh !!!!!! (ou Euuuaaaargh !!!)
 
On sait pas trop, je rajoute les bruitages car en réalité la bande-son disparait régulièrement du film et nous renvoie aux temps du muet (la musique essaye de compenser comme elle peut en faisant furieusement barrir les cuivres). Ceci-dit lorsque les bruitages sont présents ils ont tendance à masquer complètement les dialogues. Bref on a besoin de 5 minutes, pas davantage, pour comprendre ce que le film nous réserve, à savoir un voyage au pays du Z (le vrai, le pur et dur).
 
Et c'est parti pour un déluge de fails en tout genre, acting en roue libre, raccords foireux (le directeur photo oublie le filtre 'nuit américaine' un plan sur deux), maquillages rudimentaires qui font passer ceux de Troll 2 pour du Rick Baker, etc, etc...un style préhistorique qui rappelle celui d'Al Adamson (Satan's Sadists, Dracula vs. Frankenstein entre autres méfaits) et qui contraste de façon attendrissante avec le premier degré absolu du script.
 
Eddie Romero et son comparse Gerardo de Leon tentent en effet d'apporter un semblant de complexité psychologique à cette histoire inepte, multipliant les dialogues allusifs et autres tirades existentielles désabusées. Le (super) doc de Mark Hartley Machete Maidens Unleashed confirme que Romero prenait ces petits films très au sérieux, bombardant par exemple son producteur Roger Corman avec des scripts annotés et des mémos concernant la psychologie des personnages (obtenant en retour des réponses comme "contente-toi de faire voler ce putain d'homme-chauve souris !"). Je trouve ça touchant, car je déteste les films cyniques, mais le rythme du film s'en ressent (Zzzzzzz......)

 

Mad+Doctor+Blood+Island+-+1968.24.jpg

- Docteur, vous êtes sûr que ces injections de chlorophylle sont sans danger pour vos patients ?

- T'inkiète ma gueule, tu m'as pris pour qui ? [je résume]

 

blablablabla osef osef QUAND SOUDAIN

 

maddobi02.jpg

Mouêêêêêêêêrrrk (?)

 

->  Gore/boobs/gore/boobs (ad lib)

 

Bon, côté fesse on sent le réal un peu incertain quant aux réactions de la censure et le film est parfois bloqué dans un entre-deux hilarant (genre le héros dégrafe le soutif de sa partenaire et libère son opulente poitrine, puis laisse planer sa main à deux centimètres des nibards sans oser les empoigner fermement).

 

Côté pile les scènes gore combinées à l'absence de pognon (rappelons que le film a été tourné avec un budget total équivalent à 2 secondes d'Avengers Infinity War) (j'ai vraiment calculé) poussent les accessoiristes à recourir au système D, à savoir recouvrir les acteurs de véritables viscères d'animaux. Le résultat craspec préfigure presque les excès du gore rital, impression renforcée par quelques plans de snuff animal, et je ne serais pas surpris si Fulci s'était souvenu de la série des Blood Island au moment de tourner Zombi 2

 

Quant au monstre du film, heu...disons qu'une classe de CP armée de papier mâché arriverait à un meilleur résultat, et les réals en sont conscients puisqu'ils adoptent une astuce redoutable pour tenter de masquer (en vain) la défaillance des effets spéciaux. Dès que la créature apparaît à l'écran (ou simplement lorsque celle-ci est supposée rôder dans les parages) la caméra enchaine frénétiquement les petits zooms avant-arrière EN CONTINU, avec un effet qualifié par un critique internet peu charitable de vomit-inducing : c'est l'enfer des zooms bis.

 

 

En résumé, une friandise évidemment réservée aux acharnés du Z (et là je me rends compte qu'ils ne sont pas nombreux sur ce forum) (cette critique ne sert donc à rien :sad: ).

 

Pour ceux qui voudraient découvrir une facette plus reluisante des talents d'Eddie Romero, mieux vaut mater le très sympa Black Mama, White Mama, une relecture bis et explosive de The Defiant Ones (avec Pam Grier à la place de Sidney Poitier :love: ).


8wcc34.jpg


#86 zodiac2

zodiac2

    Critters

  • Members
  • 410 Messages :

Posté 15 August 2018 - 14:51 PM

Qui ici aurait vu les Troma? Parce que Bach Films édite les 4 Toxic Avenger et j'aimerais savoir ce que ça vaut/à quel niveau ça se situe.



#87 vixen

vixen

    Wookie

  • Members
  • 3153 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bombay

Posté 15 August 2018 - 16:07 PM

Les Toxic Avenger ressemblent à des blockbusters en comparaison du film ci-dessus. Qui plus est, et comme tous les Troma, il s'agit de comédies volontairement campy qui n'ont pas vraiment leur place parmi les nanars.

 

Mon conseil serait de choper le premier et de voir ensuite pour les suivants (si tu kiffes, ajoute Poultrygeist dans ton caddie).


8wcc34.jpg


#88 Prosopopus

Prosopopus

    Wookie

  • Members
  • 2408 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:to infinity... and beyond !!!

Posté 16 August 2018 - 13:05 PM

Romero :love:
Pas vu ces Blood Island mais tous les autres de lui c'est bonheur.

 

Pour les Toxic Avenger je n'ai vu que le premier et c'est tout de même un bon petit film, second degré et conscient de son aspect cheapos mais avec du gore bien craspec, des acteurs amateurs mais plutôt à fond, et quelques scènes marquantes, notamment la virée des bourges du club quand ils écrasent le gamin, la scène m'avait bien scotché dans sa dégeulasserie.

Après, est-ce que ça mérite du blu-ray... bof... c'est un petit film crado avec un rendu un peu dégeu, à la rigueur pour bien voir le latex sur les effets gores...



#89 BADASS VIGILANTE

BADASS VIGILANTE

    Ghoulies

  • Sous surveillance
  • 212 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Dans ton cul!!

Posté 16 August 2018 - 13:32 PM

J'avais vu deux films de Troma.

 

Family Matters

Un braqueur qui atérit dans une maison avec une folle,un zombie et un homme recouvert de papier toilette une momie.

Loydd Kaufman joue dedans.

 

 

l'autre,c'est une parodie de slasher avec un campeur traumatisé...

J'ai oublié le titre.

Celui-ci est ouvertement comique.


Si tu es assez prêt pour lire ça,c'est que tu es assez prêt pour prendre mon pied au cul et ma main sur ta gueule!!


#90 Lupus

Lupus

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5915 Messages :
  • Profil:Inconnu

Posté 17 October 2018 - 20:58 PM

l'autre,c'est une parodie de slasher avec un campeur traumatisé...

J'ai oublié le titre.

Celui-ci est ouvertement comique.

 

Decampitated ?

 


Image IPB


#91 BADASS VIGILANTE

BADASS VIGILANTE

    Ghoulies

  • Sous surveillance
  • 212 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Dans ton cul!!

Posté 17 October 2018 - 21:15 PM

Oui,voilà.

 

J'avais oublié d'éditer mon précédent post.

 

Bonne poilade.


Si tu es assez prêt pour lire ça,c'est que tu es assez prêt pour prendre mon pied au cul et ma main sur ta gueule!!


#92 thirdeyemachine

thirdeyemachine

    Chouineur

  • Members
  • 9360 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Chez toi. Merci de m'préparer un café.

Posté 18 October 2018 - 09:01 AM

Les Toxic Avenger ressemblent à des blockbusters en comparaison du film ci-dessus. Qui plus est, et comme tous les Troma, il s'agit de comédies volontairement campy qui n'ont pas vraiment leur place parmi les nanars.

 

Mon conseil serait de choper le premier et de voir ensuite pour les suivants (si tu kiffes, ajoute Poultrygeist dans ton caddie).

 

Sauf que pour le moment ils n'éditent qu'un coffret regroupant les 4 films, directement, pour 50 €. Rien à l'unité, si j'ai bien tout compris.


mini_286879images.jpg www.podsac.wordpress.com


#93 thebeautifu1one

thebeautifu1one

    Ghoulies

  • Members
  • 170 Messages :

Posté 20 October 2018 - 16:03 PM

C'est noiche, et je pense qu'on sera tous d'accord pour dire que ça a un gros potentiel :

DBiv2zvXoAE2w_T.jpg

 

 

Ca fait quinze piges que j'ai lâché le gros panda (depuis l'Ombre blanche ... ou noir ? Un truc du genre) alors du coup le revoir gros, perruqué, moulinant dans le vide avec un air pincé du genre j'ai un doigt dans l'oignon ça fait drôle... le plus sidérant c'est pas qu'il enquille 10 films par an mais c'est qu'il trouve des narcotrafiquants qui investissent pour laver du $... C'en est presque gênant. 






1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)