Aller au contenu


Photo

Black Mirror (2011 - En cours)


101 réponses sur ce sujet

#101 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9691 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 27 August 2017 - 12:10 PM

La liste des réalisateurs de cette saison 4 a été annoncée, et à côté de vieux routiers des séries TV comme Tim Van Patten ou Toby Haynes, on retrouve quelques réals venus du ciné, comme Jodie Foster ou John Hillcoat.

 

http://screenanarchy...-directors.html


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#102 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2606 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 16 September 2017 - 20:37 PM

2x03

Une mascotte virtuelle gagne des élections.
Pertinent dans son message, qui traite une fois de plus des liens dangereux entre l'industrie du divertissement et d'autres domaines (ici la politique) mais une fois de plus, la technologie est secondaire, ça fonctionnerait tout aussi bien si la mascotte n'était pas virtuelle (la preuve, au dernières élections en Angleterre, on a vu Lord Buckethead et Elmo Chatouille Moi comme candidat).
Sympa mais anecdotique.

Episode spécial - White Christmas : Sur la forme, je leur tire mon chapeau, parce que je m'attendais à un banal enchaînement de 3 histoires, et ils se sont quand même creusé la tête pour faire un vrai long épisode, en insérant plusieurs segments au sein d'une trame globale. Ça a l'air de rien mais c'est beaucoup moins facile qu'on ne le pense, et d'autres auraient choisi la solution de facilité. Donc sur la forme, c'est très réussi.

Sur le fond, c'est assez inégal.
La 1er segment n'a pas grand chose à voir avec ce que propose la série habituellement, on est plus dans une histoire qui flirt avec l'humour noir et qui n'aurait pas jurer dans un VHS ou ce genre d'anthologie plus horrifique. La technologie au coeur de ce morceau, on aurait tout aussi bien pu s'en passer, il n'y a pas de grand rapport avec la technologie et ses conséquences néfastes.

2e segment plus intéressant dans son concept de "vis ma vie d'AI". Dommage que ce ne soit pas plus développé. Et la fin est un peu bâclée.

Le 3e développe une technologie intéressante : celle de pouvoir bloquer les gens dans la vraie vie comme sur les reseaux sociaux. C'est dommage une fois encore que le rapport entre les problèmes du personnage et cette technolgie ne soient que secondaires, ça pouvait fonctionner sans cette technologie, mais le concept (ou du moins l'extension de ce concept irl) est intéressant.

Enfin une conclusion dans le ton habituel de la série, probablement le plus réussi. Pris à son propre piège, le délateur fait les frais de son avidité. Une belle conclusion pessimiste, pour une fois plus réussie que le reste.

3x01

Suite de la serie sur Netflix. L'épisode commence bien avec à nouveau l'extension irl d'une pratique réservée aux réseaux sociaux, tels Twitter ou Instagramm. Dans l'espoir d'être bien noté, tout le monde joue au faux-cul et essaie de ne froisser personne. C'est assez savoureux, dans sa première partie du moins, et c'est bien satirique comme il faut.
Malheureusement, ça se plante dans sa seconde moitié, et ça vire à la farce grotesque, avec morale et happy end. Je m'attendais à ce qu'elle arrive au mariage, qu'elle balance son discours mais que tout tourne au diner de con hardcore, alors qu'au final, ça vire au n'importe quoi et ça ne raconte plus grand chose. C'est dommage parce que c'est probablement l'un des rare épisode où la technologie est au premier plan mais ça foire complètement sa seconde moitié.

3x02

La réalité virtuelle ultra réelle et la confusion entre réalité et virtuel, pas très original comme thématique.
Le jeu vidéo d'horreur ultra réaliste, ça aurait pu être amusant, mais l'épisode ne semble pas vraiment savoir ce qu'il veut raconter.
Comme le précédent, ça tourne vite à la farce grotesque, ça utilise des grosses ficelles aussi prévisibles qu'éculées, et la fin est clairement ratée.
L'un des plus faibles épisodes de la série.

712690wald3.gif




Ajouter une réponse



  


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)