Aller au contenu


Photo

Mr. Robot (2015 - En cours)


211 réponses sur ce sujet

#141 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23985 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 12 October 2015 - 06:45 AM

‘Mr. Robot’ Panel Recap: Big Reveals, Drastic Arcs and Dark Times Ahead | NYCC 2015

414810ezgifcomresize.gif


#142 Loki

Loki

    Dort

  • Sous surveillance
  • 9883 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Paris, France.

Posté 16 October 2015 - 02:43 AM

J0K5Z7tc.jpg

 

 

 

Mr. Robot - Pilote

 

Une série qui commence extrêmement bien, mais qui, à l'exemple d'un Continuum, pourrait se retrouver prisonnière des limites de son pitch, trop proche de notre réalité et trop large dans ses conséquences possibles pour permettre une vraie liberté de ton ou une conclusion dotée d'un gros impact. Pour dire les choses clairement : difficile de trop parler des véritables coupables de la situation politico-économique actuelle (surtout au pays des procès et de l'argent roi), difficile aussi de mettre en scène un changement de statu quo. Le modèle financier des séries étant ce qu'il est, Mr. Robot court aussi de grands risques d'être placé en perfusion artificielle pendant de longues saisons, et de substituer à son discours politique des considérations émotionnelles lambda.

 

La narration s'en tire pour l'heure par l'habile truchement d'une stylisation à explication intradiégétique : le héros s'auto-programme pour remplacer l'une des corporations les plus nuisibles du monde par le symbole Evil Corp. Ce simple expédient permet un traitement frontal et beaucoup plus large de certaines thématiques, ce qui, au final, devrait tout autant permettre d'éviter les poursuites que de conserver à Mr. Robot une actualité au fil des années. Histoire de s'en tenir à une certaine férocité, la série saupoudre le tout de références à des monstres ordinaires : danser sur la tombe de Steve Jobs est toujours une bonne idée.

 

Combien de temps cela durera-t-il ? La série parviendra-t-elle à conserver une rigueur de bon aloi et à boucler son récit ?


"Les limites de ma langue sont les limites de mon monde."
(Ludwig Wittgenstein)


#143 Vine

Vine

    Critters

  • Members
  • 250 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 November 2015 - 19:10 PM

Mr. Robot S1 (spoilers inside)

Je n'ai entendu parler de cette série que très récemment et, vu la "hype" qui entourait la chose, je me suis dit : "pourquoi pas ?".

Et, au final, je dois avouer que je suis plutôt mitigé quant au résultat.

Bon, il y a quand même des bonnes choses et tout n'est pas à jeter, loin de là :
Ça débute plutôt bien : on est plongé dans le monde du hacking et le héros se sert de ses capacités informatiques pour arriver à ses fins (ce qui m'a un peu manqué de le Michael Mann). La réalisation tient la route, les acteurs sont plutôt bons et le côté méta est sympatoche (la présence du spectateur ressentie par Eliott tout ça tout ça).
Il y a aussi des idées narratives intéressantes. Par exemple, j'ai bien aimé le moment où Eliott commence à se dire qu'il doit indirectement pourrir la vie de son chef qui n'a pourtant rien à se reprocher.

Mais après voilà, il y a quand même des éléments qui m'ont gênés.

Tout d'abord, c'est parfois assez caricatural :
Déjà, la méchante société a la bon goût de s'être appelée "Evil Corp". En même temps la plupart des gens sont assez cons pour lui faire entièrement confiance, donc pourquoi se priver.
Les mec à la tête de cette dernière sont des salauds finis qui ne sont intéressés que par le fric. Merde quoi ! Le discours de Price - franchement ils auraient pu lui trouver un autre nom - dans le dernier épisode est vachement lourd : "Oh j'ai le pouvoir et le peuple on l'emmerde ! De toute façon le mec qui vient de se suicider était un con et c'est bien fait pour sa gueule. Ça va, vous avez compris que je suis un super-connard ?"

Mais c'est surtout ce twist central (qui arrive plus en fin de saison) de l'intrigue qui m'a déçu.
Non, enfin sérieusement, ils pouvaient pas trouver autre chose que la schizophrénie/dédoublement de personnalité ? Bon ok, ça renvoie à toutes les vies qu'Elliot "vole" à travers l'interweb. Mais, au delà de ça c'est quand même pas le twist des plus original.  
Alors oui, que le mec soit parano, pourquoi pas, qu'il se sente mal dans sa peau, ok. Qu'il aille voir un psy (OMG !!! Jeanie Boulet !!!), d'accord. Mais qu'il se la joue Fight Club... non... peut mieux faire... vraiment...

Bref tout ça (désolé pour le pavé) pour dire que ça commençait plutôt bien mais que la résolution (partielle) de l'intrigue m'a semblé trop "convenue".

Bon, je jetterai quand même un œil à la saison 2 mais je n'ai pas été emballé plus que ça.

 



#144 sandalfon

sandalfon

    Leprechaun

  • Members
  • 517 Messages :

Posté 08 November 2015 - 14:11 PM

Juste une petite chose, la société ne s'appelle pas Evil-Corp en vrai mais E-Corp, c'est la folie du heros qui lui fait voir ça (il explique dans un épisode qu'il a forcé son cerveau à remplacer toutes les références à E-Corp par Evil-Corp)

#145 JuLpM

JuLpM

    Gremlins

  • Members
  • 1849 Messages :

Posté 03 December 2015 - 16:26 PM

Pareil, mitigé, même si sympa dans l'ensemble.

La fin laisse sur sa faim, et on sent que Price le gros connard a un plan pour Angela pour punir Elliot.

Et où est Tyrell ?



#146 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12945 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 11 January 2016 - 18:00 PM

Mr. Robot sera diffusée en France par France 2.

(le nouveau directeur des programmes ayant dit récemment qu'ils voulaient lancer une case de fiction en deuxième partie de soirée, je la vois bien atterrir là)



#147 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23985 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 16 January 2016 - 13:37 PM

Golden Globes 2016

 

 


414810ezgifcomresize.gif


#148 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23985 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 16 April 2016 - 09:43 AM


414810ezgifcomresize.gif


#149 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12945 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 16 April 2016 - 10:08 AM

Ouais, rebelle-toi et dis merde au monde capitaliste en regardant la télé.

(ça m'a rappelé le spot Carrefour sur l'optimisme)

#150 Loki

Loki

    Dort

  • Sous surveillance
  • 9883 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Paris, France.

Posté 16 April 2016 - 10:38 AM

Ben c'est pas totalement vain, mais ça ne va pas non plus très loin. Toute la démarche de la série est bancale.

Déjà à court terme, elle avoue toutes ses limites.

 

1 - Mr Robot dit aux gens que les choses vont mal et qu'il faut se révolter, mais sans leur expliquer comment on en est arrivés là et sans leur fournir les outils pour. La série ne va pas te dire qu'il faut scotcher ta webcam, elle ne va pas t'expliquer comment accéder au Darknet, elle ne va pas t'inciter à utiliser Linux ni donner une liste de grandes marques à boycotter... pour ne même pas parler d'un activisme plus destructeur.

La série se condamne à vendre de la révolution de salon.

 

2 - On est aussi à mi-chemin entre la narration de pur divertissement et le message politique. Au final, les deux aspects se sabotent l'un l'autre : la série ne peut pas être trop palpitante, amusante ou spectaculaire parce qu'elle évoque des problèmes très réels, et elle ne peut pas non plus s'immerger totalement dans son discours, parce qu'elle cesserait d'être une histoire.

 

 

 

Il n'est pas impossible de faire de la fiction politique, bien au contraire ! (En un sens, TOUTE fiction ne peut qu'être politique.)

Mais l'approche pseudo-frontale et supposément rebelle de cette série est mauvaise.

C'est un peu court, jeune homme. Au-delà d'une redite cyberpunk de Fight Club, qu'as-tu à nous offrir, Elliot?


"Les limites de ma langue sont les limites de mon monde."
(Ludwig Wittgenstein)


#151 titus pullo

titus pullo

    Lourd

  • Members
  • 9735 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 16 April 2016 - 12:29 PM

Loki tu deviens prévisible  :LSHaPXD: Fais gaffe tu risque de devenir  une expression ,comme moi  :tongue:


LaVnf2.gif


#152 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 19811 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 16 April 2016 - 13:15 PM

C'était déjà le cas il y à fort longtemps, alors que tu n'était qu'un spermatozoïde dans les couilles de ton père, pullo.
Image IPB

#153 Cat from Hell

Cat from Hell

    Gremlins

  • Members
  • 1359 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans une salle de ciné (ou devant un écran)

Posté 16 April 2016 - 19:35 PM

Enfin, en l'occurrence, tout ce que dit Loki est loin d'être faux.

Surtout en ce qui concerne la relecture cyberpunk du FIncher.

Une fois le truc terminé, je m'étais juste dit : "Euh... vraiment ? Tout ça pour ÇA ?"   :mellow:


vlcsnap-2010-02-19-12h01m06s123.png


#154 DarK ChoueTTe

DarK ChoueTTe

    Dark ChouqueTTe

  • The Devil's Rejects
  • 22313 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:A flying blue box

Posté 29 May 2016 - 00:53 AM


1 - Mr Robot dit aux gens que les choses vont mal et qu'il faut se révolter, mais sans leur expliquer comment on en est arrivés là et sans leur fournir les outils pour. La série ne va pas te dire qu'il faut scotcher ta webcam, elle ne va pas t'expliquer comment accéder au Darknet, elle ne va pas t'inciter à utiliser Linux ni donner une liste de grandes marques à boycotter... pour ne même pas parler d'un activisme plus destructeur.

La série se condamne à vendre de la révolution de salon.

Bah à mon humble avis les personnes qui ont la motivation pour changer leur mode de vie ou au moins certaines de leurs habitudes afin de vivre un peu plus à-côté du flot général, ils auront aussi la force de taper quelques mots dans la barre d'un moteur de recherche afin d'engager la transformation eux-même. Et ne parlons même pas, même si c'est pas là que tu voulais en venir, d'éventuels aspirants activistes que ça aurait réveillé.
Mais bref en général, si t'es pas capable de bouger ton cul à l'heure actuelle avec toutes les ressources du monde à portée de clic...

Bon sinon bouffé cette première saison en 2 jours, et c'était bien. Une vraie bonne série bien ancrée dans son époque (mais cet aspect ne deviendra jamais néfaste je pense tant le tout est travaillé)
Je vais essayer de minimiser les révélations mais au cas où Spoilers saison 1.
Visuellement déjà, c'est très bon. Le style imposé par Esmail a grave de la gueule malgré ses inspirations visibles et sa personnalité à double tranchant (c'est tellement marqué et donc visible que ça risque d'en lourder certains et de vite se transformer en gimmick refroidi plutôt que de servir l'histoire. J'ai cru que ça allait me faire ça mais en fait non, ouf).
Et je parle tant du visuel, de la mise en scène, que de l'aspect sonore en général qui fait des merveilles pour renforcer l'aspect décalé de la série ou son immersivité.

La mauvaise gestion de l'associabilité d'Eliott m'a l'air d'avoir été plusieurs fois pointée du doigt mais c'est pas tellement ce qui m'a dérangé. Sûr, y'a quelques trucs qui paraissent un peu of-model, mais bon, faut bien le faire communiquer et avoir un peu de cran de temps en temps sinon la série avancerait encore moins et se passerait dans une chambre, j'imagine. Après, y'a aussi moults variantes d'inadaptés et de problèmes psychologiques. Donc pourquoi pas, d'autant plus que Rami assure bien son délire.

Nan, un truc qui m'a vraiment mal brossé perso, c'est l'évidence référentielle au twist de vous savez quoi. J'avais grillé le bail, de la filiation et de la double personnalité assez vite (pourtant, je suis franchement naze aux devinettes), et c'est très entendu, du coup on traîne longtemps cette affaire, ce qui contribue au ralentissement de la série. Fort heureusement, ça éclate avant la fin de saison (ce qui évite l'écueil de ce genre de twist, à savoir allez hop on remballe sur un choc), et même en ayant été révélé, c'est plutôt pas mal géré (cette scène où il invoque Slater et s'engueule avec lui dans le restau :mrgreen:)
D'autant plus que, ne serait-ce que par le biais de la simple scène d'enfance d'Eliott avec le vol de billet, le personnage du père prends le poids suffisant (même si on a probablement pas fini d'en apprendre sur lui).
Du coup ce "défaut" en général + le fait que la série prenne son temps, je suis un poil sorti du truc à quelques moments.
Mais rien de bien grave, et puis, on en a fini avec les devinettes principales donc c'est bien. Après, en mode révolution en fin de saison 1, ça laisse effectivement curieux de quelle direction ils vont prendre, puisqu'il semblait que les enjeux tout entiers de la série tenaient plus ou moins là-dedans pendant longtemps.

Du côté des autres persos, c'est plutôt savoureux avec Wellick le carriériste cinglé ('va devenir quoi lui, maintenant ? Cool de l'avoir bouté hors de son milieu naturel en une saison, ça renouvelle bien l'intérêt), sa femme évidemment (la scène où elle croise Eliott, grosse pression, c'est ptêtre juste la zique ou l'actrice mais j'ai l'impression qu'il se passe un truc mystique avec elle. Faut ptêtre pas juste chercher plus loin que le fait qu'elle avait lu dans son jeu, mébon)...
Angela, perso qui, je pensais, serais vite reléguée au simple stade de support du "héros", devient progressivement assez intéressante avec sa propre storyline à fort potentiel d'action sur l'univers.
Les maychants ont le charisme qu'il faut, et au milieu, un Whiterose fortement énigmatique, d'autant plus après la dernière scène du season finale.

'fin bref je vais m'arrêter là comme je commence à débiter en vrac, mais ouais, Mr Robot ça a grave de la gueule, et la mue semble déjà bien engagée, donc on est bien.

 


ExCZp1i.jpg


#155 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 18850 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 06 July 2016 - 20:06 PM

La première saison sortira en dvd et blu-ray le 4 octobre.

 

Source


Image IPB

#156 DarK ChoueTTe

DarK ChoueTTe

    Dark ChouqueTTe

  • The Devil's Rejects
  • 22313 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:A flying blue box

Posté 21 July 2016 - 09:17 AM

2X01 à 2X03 (donc y'a ptêtre des SPOILERS) :

Bon sang, c'que c'est bon.
Y'avait un peu la flippe de voir ce qui allait se passer une fois la grosse révélation de saison 1 posée, mais la série sait faire ce que beaucoup d'autres oeuvres utilisant la désorientation mentale du personnage principal ne font pas, à savoir ne pas s'arrêter au twist comme point d'orgue et à traiter du déroulement d'un quotidien parasité mentalement.
Et pour le coup ça donne, en plus du cyber-thriller révolutionnaire déjà engagé qui continue de se déballer, une poussée encore plus en profondeur dans la tête d'Eliott, à grand renfort de vie crue, de moyens désespérés et de nihilisme. Plusieurs visuels forts et une capacité à immerger le spectateur toujours aussi incroyable. Si le traitement du cas d'Eliott est aussi réussi, c'est notamment grâce à la réalisation qui réussit l'exercice sensitif recherché au travers de l'espèce de schyzo traitée. Mais y'a un gros talent d'écriture aussi, parce que passer au culot sur des évidences et du réchauffé avec une telle efficacité, c'est fort à tous les niveaux.
Dans l'épisode 3, introduction d'un nouveau personnage intéressant avec l'enquêteuse du FBI, une personnalité déjà vue mais ici encore traitée de manière très humaine (la scène de masturbation et les questions à Alexa juste après <3), et dont j'attends avec impatience les interactions avec les pions déjà en place (probablement Eliott ? Histoire d'amour tordue en vue ?)


ExCZp1i.jpg


#157 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2599 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 21 July 2016 - 17:03 PM

2x01

Ouaip, bonne reprise, qui a su apporter le changement dans la continuité, en continuant à creuser les thèmes de la première saison tout en proposant de nouvelles pistes de réflexion.
Elliott, réfugié chez ses parents, s'impose une routine d'ascète pour essayer de se débarrasser de son alter ego, pendant que fsociety tente de rebondir après le gros coup qu'ils ont réussi.
J'ai trouvé qu'il y avait un truc particulièrement intéressant : alors qu'on s'était demandé ce que la série voulait raconter, ça m'a semblé un poil plus clair ici, avec ces personnages paumés, qui tente de trouver un sens à leur existence et d'en donner à un monde au bord du chaos.
Assez fascinant.

712690wald3.gif


#158 Pierru

Pierru

    Japoniais

  • Members
  • 23183 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 04 August 2016 - 11:15 AM

S2x01-02
 
Je sais pas trop s’ils arriveront à faire tenir le truc de son inconscient qui prend le contrôle dans son sommeil, ça sent un peu l’essoufflement et le manque d’idées pour faire une continuité au twist de la saison précédente (et c'est surtout un peu bidon). C’est un peu moins nébuleux qu’avant sur l’histoire principale mais ce qu’on gagne en clarté on le perd en intérêt. L’Evil Corp est désormais identifiée par des visages, la F Society engraine une révolution du peuple et la combat en hackant ses serveurs de banques et utilisant les médias pour casser l’image des méchants dirigeants, c’est d’un commun…
Je suppose qu’ils vont recoller les morceaux en réintroduisant Elliot dans le "game" via son pendant inconscient mais ça m’a pas l’air super glop sur le papier. Même la blonde d’avant qui s’est faussement métamorphosée on s’en fout complètement.
 
Seule la perspective d’une révolution light et bien-pensante se transformant en truc sanglant à cause de la folie de son leader, comme se finit le second zode, peut être à la limite pas mal si bien développé (ce dont je doute avec Mr Robot).

 

Sinon la forme est toujours aussi classe et l'ambiance pesante sympa, mais ça raconte rien de bien passionnant.


799579maxresdefault4.jpg


#159 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 659 Messages :

Posté 04 August 2016 - 13:07 PM

J'en suis au même stade que Pierru, avec à peu près le même avis... j'ai un peu baillé pendant ces deux épisodes.



#160 Johnny Lawrence

Johnny Lawrence

    Leprechaun

  • Members
  • 789 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:All-Valley Karate Tournament Canteen

Posté 12 August 2016 - 17:11 PM

2x06

 

:ninja:

 

Ah ouais, Alf. Bon, je suis toujours client de ce genre de trip/fan-service/nostalgie donc difficile d'être objectif mais super épisode. C'est moins rythmé que la première saison, mais j'aime beaucoup le personnage d'Eliott, sa schizophrénie, c'est juste bien passionnant à suivre même si cette sous-histoire avec le gars de The Office, cela m'intéresse un peu moins que celle, principale qui n'avance pas ( très ) vite. 

 

 


There's no fear in this dojo!




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)