Aller au contenu


Photo

Buffy Contre Les Vampires (1997 - 2003)


  • Sujet fermé Ce sujet est fermé
1892 réponses sur ce sujet

#1881 Priape

Priape

    Wookie

  • Members
  • 2105 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Allerdale Hall

Posté 03 August 2015 - 14:52 PM

1z5p746.jpg


Ah ah John Waters noir !
D'ailleurs j'attends l'analyse de Desperate Living par Grussie. Mais c'est pas de ma faute si sa boîte crânienne éclate dans la tentative.



#1882 El Pistolero

El Pistolero

    Inferior version

  • Members
  • 8323 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 03 August 2015 - 14:58 PM

Vous salissez Buffy avec vos conneries  :angry:



#1883 Stokes

Stokes

    Leprechaun

  • Members
  • 896 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6EQUJ5

Posté 03 August 2015 - 15:22 PM

Au contraire, on est proche d'atteindre la pureté idéologique :facepalm:


wNDztL.jpg


#1884 Loki

Loki

    Dort

  • Members
  • 9454 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Paris, France.

Posté 03 August 2015 - 15:22 PM

Aucune œuvre n'est pure, c'est la vie.
 
À part la réplique d'Angélus "La dernière fois que j'ai torturé quelqu'un, on n'avait pas encore inventé la tronçonneuse".
 
BecomingII214.jpg
 
Ça, c'est de l'Art Brut. :love:

madban2.png


#1885 ElZecchio

ElZecchio

    Wookie

  • Sous surveillance
  • 2740 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 03 August 2015 - 16:29 PM

Vous salissez Buffy avec vos conneries  :angry:

 

Loki salit tout ce qu'il touche.



#1886 SangJun

SangJun

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4852 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Antony (92)

Posté 04 August 2015 - 07:17 AM

On a oublié que dès la saison 2 (jusqu'à la fin de la saison 3), il y a un personnage secondaire gay.



#1887 Diane

Diane

    Marquise des anges

  • Members
  • 21196 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 04 August 2015 - 20:12 PM

D'ailleurs il faisait son coming-out à Xander de manière amusante.
 
Mais homophobe/hétérocentré et raciste. :sad:

Larry finit quand même tué par le Maire version finale, et quand Willow parle de lui à Amy dératisée en saison 6, elle signale que d'abord, il est "gay", ensuite, qu'il est "mort". Ou l'inverse. On sent de l'homophobie rentrée de la part de Willow qui allait mal à l'époque à cause de Marti Noxon.

Donc pas sûre que ce soit acceptable idéologiquement parlant.

tumblr_okip5iQqxB1w1qchqo5_400.gif


#1888 Kamo

Kamo

    J'ai tort

  • Sous surveillance
  • 4391 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 05 February 2017 - 14:37 PM

Yo, j'arrive vachement longtemps après la marée mais je me refait la saison 7 (faisant découvrir la série à mon ex au passage).

 

Ben ça reste super bien écrit, quand même. 

 

(Et, sur la critique de l'idéologie... Comment dire...

 

On a le droit de s'en foutre de ce que Whedon voulait faire, mais pas vraiment de la diégèse : Ça se passe à Sunnydale, une banlieue résidentielle californienne. Ergo, y a une grosse majorité de blancs. Reprocher à la série de pas avoir assez de noir, c'est comme si tu faisais une série à Scaër, Lampaul-Ploudalmézeau ou Pleyber Christ et que tu trouvais qu'il y a pas assez de reubeus, c'est absurde.

 

C'est comme dire qu'il y a pas assez de prolos. C'est pas la sociologie de ces endroits, c'est tout.

LE principe du truc c'était de prendre une capitaine de cheerleader du lycée d'une banlieue résidentielle et de la faire se friter contre des démons. Tu prends le personnage de Faith, elle s'inclue pas dans le groupe jusqu'à la fin parce qu'elle vient de la classe ouvrière de Boston. C'est tout le principe de la sociologie amerloque, l'entre soi...

 

Sur le féminisme, ben oui, c'est un féminisme autoproclamé pas très fute, et foireux par moment, mais c'est aussi parce qu'à un moment, les personnages évoluent de façon logique et que ces personnage là pouvaient pas tellement dévier de cette ligne si on voulait qu'ils restent cohérent. Et pis bon, justement, y a des beaux moments de féminisme, quand même, dans le rapport au grand conseil des casse-couilles et aux hommes qui ont enchaîné un gamine pour lui filer le pouvoir et la faire se friter contre des démons.

 

C'est quasi une métaphore de Whedon qui crée Buffy et la fait en chier.

Pareil pour l'homosexualité, celle d'Andrew fait rigoler parce que le personnage est ridicule, pas spécialement le fait qu'il découvre kiffer les hommes. D'autant qu'il y a une dimension tragique à ce refoulement via son rapport à Warren.

Surtout qu'il y a la petite pique qui va bien dans conversation with dead people quand le vampire psy à Buffy parle d'un de ses ex qui disait d'elle qu'elle était lesbienne et qui a fait son coming out par la suite. Et y a plein de trucs comme ça, en fait.

Vouloir casser la série parce qu'elle est pas un tract LGBTQPEHNJIJETGSKGTJNZIJH, c'est idiot : C'est une série, ça doit fonctionner avant d'être politiquement propre.)


Image IPB

#1889 Gutburger

Gutburger

    Je suis un grand fan de FFX

  • Members
  • 21056 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 February 2017 - 07:43 AM

C'est un peu con de voir la série avec un regard "contemporain" pour lui reprocher des trucs. Le show a plus de 20 ans.

Ça serait un peu comme reprocher à un film des 70's d'être sexiste.

Ça n'excuse pas le fait que ça l'est aujourd'hui, on a fait des progrès et tant mieux, mais faut savoir aussi replacer une œuvre dans son contexte et savoir mesurer son jugement (l'exemple qui me vient tout de suite c'est la scène de la baffe dans Tuez Charley Varrick, y a pas plus sexiste, mais bon, le film est cool ^^).

 

Il y a une infinité de nuance entre une œuvre militante qui fera plaisir à Loki et une œuvre faisant l'apologie du racisme/sexisme.

Le cliché de la femme en détresse a tellement été éculé que le refaire en 2017 peut devenir débile, sauf que le faire n'est pas forcément synonyme de sexisme (je sais pas si je suis clair, mais tant pis).


Ce message a été modifié par Moody - 06 February 2017 - 21:01 PM.

507440Capture.jpg


#1890 Jazz

Jazz

    Jizz

  • Members
  • 1053 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 February 2017 - 08:50 AM

Désolé les gars mais j'ai beau me creuser la soupière et chercher l'évidence, dans le show, à aucun moment il n'est fait allusion au fait ou dit qu'Andrew soit gay. D'ailleurs petite note perso, il est tellement gay qu'à la fin d'Angel, tu le vois emballer deux italiennes hyper bonnes devant Angel et Spike venus secourir Buffy à Rome. Juste parce que le mec a une petite voix fluette pour accentuer le côté pétochard du personnage, boum, il est gay. Risible.

 

Le vrai mal de notre siècle, c'est de regarder des séries télé qui ont vingt ans avec l'œil d'aujourd'hui et de de tenter de démontrer qu'elles sont sexistes ou racistes. Je sens qui si on essaye d'analyser Friends de la même sorte, elle va se faire démonter aussi. Arrêtez de faire vos Marion Seclin et prenez votre pied devant le show sans essayer de tout analyser, bordel... 



#1891 sygbab

sygbab

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5972 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Partout

Posté 06 February 2017 - 10:36 AM

Il n'y a aucune évidence puisque ce n'est jamais dit clairement.

Mais il y a bien des allusions : les multiples scènes où il semble en admiration totale devant Warren et celle où il s'intéresse plus à Xander en train de réparer une fenêtre qu'à Willow et Kennedy dans le 7.16 Storyteller, plus quelques lignes de dialogue tendancieuses sont là pour en attester. Quant à la scène que tu décris dans Angel, il me semble que Whedon lui-même la regrette car ce n'est pas l'interprétation qu'il avait du personnage.

 

Là où je suis d'accord avec toi en revanche, c'est que je trouve totalement vain de critiquer une ancienne série - quelle qu'elle soit - avec un regard contemporain.



#1892 Kamo

Kamo

    J'ai tort

  • Sous surveillance
  • 4391 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 February 2017 - 11:50 AM

Une chose qu'a écrit Kamo et que personne n'a tilté c'est qu'il parle de logique de personnage au sein d'un univers défini par son auteur. Le plus important c'est pas la couleur de peau du scénariste c'est ça capacité à se mettre à la place de ses personnages (et pas de gens réel également) et cela ça s'acquiert par l'expérience personnelle bien sur mais aussi par une truc qui s'appelle le travail scénaristique.

 

Aaaah merci, c'était la phrase importante de ce que je disais.

Ça veut pas dire que ce serait mal d'avoir une série, chaipas, spinoff de Buffy, plus diverse, mais, étant donné les prémices de celle là, si tu veux garder un truc cohérent, tu peux pas faire Menace II Society à Sunnydale, quoi.


Image IPB

#1893 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 21961 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 06 February 2017 - 20:43 PM

Je tolère le débat tant qu'il concerne exclusivement la série elle-même.
Pas question, notamment toi Loki, d'ouvrir sur de grands débats qui sortent du cas spécifique.
Déjà que la question pour Buffy a été débattue sur tellement de page des bientôt 100...

 

 

EDIT :

 

J'en profite même pour reprendre d'anciens messages dans les nombreuses pages précédents, supprimant tout ce qui s'égare de la série.

Pour des débats sur l'écriture en général ou les minorités opprimées etc. il y a des sections ou sujets spécifiques.

De tels sujets peuvent être développés ici SEULEMENT si ils restent liés à la série.

Il serait dommage de ne pas lire des avis si constructifs parce qu'on ne saurait pas que c'est ici...n'est-ce pas ? :glare:






1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)