Aller au contenu


Photo

The Leftovers (2014 - 2017)


596 réponses sur ce sujet

#21 fox-die

fox-die

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8649 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 27 May 2014 - 20:16 PM

C'est vrai.

Je suis pas super confiant vis à vis de la série mais je lui laisse le bénéfice du doute. Si ça se trouve ça sera excellent et ça saura justement jouer avec nos attentes.

#22 darkcowboy

darkcowboy

    Surmoi

  • Members
  • 11200 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 28 May 2014 - 12:26 PM

... En fait, j'essaye d'articuler une réponse, mais je sais pas quoi dire. Hypocrisie trollesque? Mauvaise foi? Ton rapport au fantastique et/ou au fait religieux a l'air tendu en tout cas. Après, si t'as un probleme avec l'ambiguité, qu'est-ce que tu fous sur un forum comme Mad?

Je sais pas si t'es vraiment sérieux ou si c'est toi qui te met à troller, j'ai presque l'impression de tomber dans un appât en te répondant. Tu déconnes ou ça te tient tant que ça à coeur.. à la vue d'un trailer?



(t'es un traumatisé de LOST aussi? Ou c'est plus personnel, grenouille de bénitier tout ça?)

Aucun problème avec LOST. Aucun problème avec toi non plus.
Ni avec l'ambiguité.
Ni avec la religion.
Mon problème est avec le fait de faire une oeuvre INDISCUTABLEMENT engagée religieusement parlant et de prétendre que non, a grand renforts de coups de coude et de clin d'oeil contents. Genre tout le monde a compris, mais on joue au con.
J'ai effacé mon message parce que ça tenait plus du coups de gueule enervé que de la recherche de discussion… Mais parlons ambiguité une seconde :
Dire par exemple, que Dieu a dit ça. Et après se poser la question de savoir si c'était vraiment bien ou mal, ça c'est une ambiguité. C'est creuser le sujet.
Faire un truc qui raconte les anges qui viennent chercher les innocents élus et les ramènent au jardin d'éden (Coucou PREDICTIONS) et oser venir raconter "Non mais, c'est a l'interprétation de chacun, on peux y voir des aliens si on veux. Clin d'oeil, clin d'oeil, coups de coude, coups de coude. " , ça, moi, ça ne m'amuse pas, ça m'énerve.
J'ai rien contre les films mettant en scènes des idées ou des mythes catholiques ou d'autres religions, que ce soit au premier ou au second degrés, ce qui m'énerve furieusement, c'est de prétendre jouer au con ambiguë QUAND IL N'Y A AUCUNE AMBIGUITÉ.
Mon coups de gueule est en fait plus adressé a des cinéastes que j'ai vu faire ça qu'envers toi. Mais c'est toi qui a pris pour eux. Désolé. C'est pour ça que j'ai effacé mon message aussi, parce que c'était pas contre toi.

J'aime bien l'ambiguité.
Mais là, il n'y en a pas.
Vous avez entendu la musique de la bande annonce ? Les déclarations de l'auteur ? Il n'y en a pas. Et heureusement moi je dis. En assumant son point de départ, on peux en faire un truc intéressant après. C'est quand on assume pas tout en multipliant les coups de coude et clins d'oie impossible a manquer que ça m'énerve.

Désolé de comprendre que ce qui est raconté par Darkcowboy c'est encore une fois du caca.


#23 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 23268 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 27 June 2014 - 15:52 PM

Deux critiques radicalement opposées : "The Leftovers is bleak, brutal, depressive, brilliant television" (AV Club) et "(as a concept The Leftovers feels) sexy and evocative and also kind of shallow and a tiny bit embarrassing" (Salon).

Je pense que ça va diviser.

# À partir du 14 janvier, la rubrique Un film, un jour... ou presque ! continue sur le blog de Lurdo avec au programme, chaque jour, une critique de film, et le week-end, des séries ! Cette semaine, entre autres, Bumblebee, Action Point, Aquaman, Insatiable - saison 1, et The Outpost - saison 1 ! #


#24 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6858 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 27 June 2014 - 23:22 PM

Image IPB

VOUS VOULEZ M'AIDER A TOURNER MA SÉRIE? CLIQUEZ ICI: https://fr.ulule.com/cavington-rose/ BISOUS


#25 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 23268 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 28 June 2014 - 02:17 AM

Ouép, ça divise clairement :

AICN pense qu'à terme, ça pourrait être meilleur que Lost, Hitfix que c'est formidable ; le Huffington Post que c'est laborieux et inégal ; le NY Times que c'est intriguant, mais très lent et sombre ; le LA Times trouve le show ambitieux mais vague et opaque ; pour le Chicago Sun-Times c'est aussi très intriguant mais très lent, et ça risque de larguer pas mal de monde en cours de route ; le Washington Post prévient que c'est sombre, sinistre, morose, glacial et dépressif, mais que c'est bien exécuté dans ce genre-là ; à Pittsburgh, on remarque que la structure du show, très atmosphérique et contemplative, semble encore très vague, avec des épisodes très soaps assez génériques, et d'autres plus construits autour d'un concept ou d'un personnage ; le SF Chronicle trouve que le postulat est intéressant, mais que ce résultat est chiantissime, froid, über-sérieux et un peu prétentieux ; le Boston Herald a trouvé le tout chiant, pompeux et prétentieux ; le Boston Globe pense que le tout est beaucoup trop sérieux et dépressif, jusqu'à l'overdose ; Time explique que la série se rapproche énormément, de par son ton, sa structure, et son absence de rebondissements, de Les Revenants, et résume le tout d'un "c'est un film d'auteur français, mais en encore plus triste et sombre, et avec encore moins de trucs de genre susceptibles de plaire au public !" ; USA Today trouve que le format n'est pas du tout approprié au récit, et que ça a beau être intrinsèquement une production de qualité, ce n'est pas une bonne série pour autant ; Variety reste positif, mais circonspect quant à l'intérêt réel du produit fini ; et l'HOllywood Reporter trouve que la série est excellente, mais qu'en se concentrant autant sur des questions de foi, et en refusant d'apporter des réponses à son mystère central, elle risque de rebuter plus d'un spectateur.

Bref, une série aux antipodes de Lost (pas de rebondissements, pas de structure fixe, pas de réponses promises pour le grand mystère, une atmosphère froide et dépressive, un rythme très lent et contemplatif, un propos à la limite de la prétention) qui est extrèmement bien pensée et réalisée, mais qui risque de rebuter bon nombre de spectateurs de par sa nature, ainsi que ses ambitions assez démesurées.

(personnellement, ça ne me rassure pas trop, tout ça, que ce soit du côté des critiques positives comme de celui des négatives ; mais bon, ça plaira sans nul doute à certains madnautes)

# À partir du 14 janvier, la rubrique Un film, un jour... ou presque ! continue sur le blog de Lurdo avec au programme, chaque jour, une critique de film, et le week-end, des séries ! Cette semaine, entre autres, Bumblebee, Action Point, Aquaman, Insatiable - saison 1, et The Outpost - saison 1 ! #


#26 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6858 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 28 June 2014 - 07:17 AM

Ce qui est "rassurant", c'est que le show a l'air de proposer une expérience cohérente et entière:
Toutes les critiques disent la même chose.
A voir de quel côté du prisme d'appréciation les gens se placeront.

VOUS VOULEZ M'AIDER A TOURNER MA SÉRIE? CLIQUEZ ICI: https://fr.ulule.com/cavington-rose/ BISOUS


#27 fox-die

fox-die

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8649 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 28 June 2014 - 10:33 AM

Un futur topic en guerre ? :wub:

#28 darkcowboy

darkcowboy

    Surmoi

  • Members
  • 11200 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 28 June 2014 - 12:15 PM

Ce qui revient comme conseil dans les critiques, c'est :
Attendez de stocker au moins 3-4 épisodes avant de commencer a regarder.
Si vous regardez juste le premier épisode, vous n'aurez peut être pas envie de voir la suite.
Il faudrait voir plusieurs épisodes pour que ça commence a ressembler a quelque chose.


Moi, vu les critiques postées par Lurdo, je ne regarderais sans doute pas.
J'ai mon compte de trucs déprimants, et je déprime assez comme ça.
Par contre, je pense que je repasserais sur le topic pour voir les réactions ! :mrgreen:

Vis a vis de mon faux-débat, ce que je soupçonnais se confirme dans les critiques, ce show n'est pas concerné par mon "problème" vis a vis des hypocrites de la religion, ceux qui vous font un truc où vous devez "comprendre" le message religieux (très peu subtil et impossible a louper), et qui prétendent que c'est laissé a l'interprétation de chacun alors que sans faire preuve de mauvaise foi, c'est impossible de comprendre autre chose !
D'après ce que j'ai lu, le point de départ, les gens CROIENT qu'il s'agit de la "Rapture", puis après, ils commencent a se demander si c'est vraiment ça, vu que ça ne parait pas hyper cohérent avec le choix des personnes enlevés. Donc, pour moi, c'est un bon point. Ils partent de l'idée, et vont explorer plus loin, plutôt que de prétendre que ce n'est pas l'idée en faisant tout pour dire que c'est ça.

Et le fait de lire les critiques m'a par contre donné envie de voir le film THE RAPTURE de 1991 de Michael Tolkin que je ne connaissais pas.

Désolé de comprendre que ce qui est raconté par Darkcowboy c'est encore une fois du caca.


#29 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6858 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 28 June 2014 - 14:44 PM

Je suis forcément très intrigué. Mais je suis loin d'être convaincu (gros problème avec le visuel jusqu'ici, et j'aime pas Peter Berg).
Après oui, je préfère attendre une bonne série et baisser ma garde. Mais je me forcerais pas pour le gentil Damon.

VOUS VOULEZ M'AIDER A TOURNER MA SÉRIE? CLIQUEZ ICI: https://fr.ulule.com/cavington-rose/ BISOUS


#30 Stokes

Stokes

    Leprechaun

  • Members
  • 910 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6EQUJ5

Posté 30 June 2014 - 21:36 PM

1X01 SPOILERS

Bon j'ai pas compris grand chose, donc y'a des gens qui disparaissent, on sait pas pourquoi. On avance 3 ans dans le temps pour retrouvé un flic un peu trop accro au sport a mon avis, qui est fasciné par un chien...Il a une fille qui fait aussi bien la moue que Lana del rey

Il y a des gens en blanc qui parlent pas mais qui fument beaucoup trop, tout ça dans imagerie style pub Levis.J'ai pas du tous était intrigué mais plus saouler, sans parler du ton dépressif du bazar. Par conséquent je vais me limité a ce seul épisode.

wNDztL.jpg


#31 darkcowboy

darkcowboy

    Surmoi

  • Members
  • 11200 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 30 June 2014 - 23:14 PM

Il parait que l'épisode 3 et l'épisode 5 sont bien. :mrgreen: On vous l'a dit, faut pas juste commencer avec l'épisode 1. :twisted: :mrgreen:

Moi, ce qui me fait marrer, c'est que je vois plein de critiques qui disent, "ça a le potentiel d'être super", autrement dit qu'ils ne peuvent pas être sur si c'est bien ou si c'est du flan avant d'avoir tout regardé. :mrgreen:

Désolé de comprendre que ce qui est raconté par Darkcowboy c'est encore une fois du caca.


#32 Stokes

Stokes

    Leprechaun

  • Members
  • 910 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6EQUJ5

Posté 30 June 2014 - 23:30 PM

je pense que l'épisode a était construit exprès pour qu'on y comprennent pas grand chose et nous pousser a voir la suite, vous savez le coup de la carotte qui fait avancer l'âne.. j'apprécie moyenne ce genre de procédé fallacieux.

wNDztL.jpg


#33 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 27586 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 01 July 2014 - 07:16 AM

Moi, ce qui me fait marrer, c'est que je vois plein de critiques qui disent, "ça a le potentiel d'être super", autrement dit qu'ils ne peuvent pas être sur si c'est bien ou si c'est du flan avant d'avoir tout regardé.


Et en quoi c'est marrant ?

#34 darkcowboy

darkcowboy

    Surmoi

  • Members
  • 11200 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 01 July 2014 - 09:07 AM

En quoi c'est marrant ?
C'est marrant parce que, pour moi, soit on aime un truc, soit on trouve ça chiant. On peux ne pas avoir toutes les réponses d'un truc, on peux même ne rien comprendre du tout a un truc, et quand même trouver ça génial, être pris dedans.
Pour moi, on peux ne rien comprendre a un truc et trouver ça génial. Et inversement, toujours selon moi, on peux m'expliquer que tout dans le truc a un sens hyper profond, que rien n'est gratuit, et bien tout me détailler tout ces sens profonds, et je trouverais toujours le résultat chiant et mal branlé quand même.

C'est une putain de série télé.
Donc, pour moi, soit tu y trouves quelque chose qui te donne envie de continuer et pas de zapper sur l'autre chaine, soit non. Mais continuer a regarder un truc pendant X temps avant d'être capable de se faire une opinion dessus, je trouve ça con, oui, exactement comme attendre qu'on vous explique une oeuvre pour pouvoir dire "On m'a expliqué que c'était génial, maintenant, je trouve ça donc génial.".
Moi, je suis capable de dire d'un truc "Oui, c'est con, mais j'aime ça." ou "C'est peut être hyper profond, mais c'est surtout hyper chiant.".
Bref, je suis capable de me faire ma propre opinion, sans attendre les sous titres.

Je suis capable de trouver 90% d'une oeuvre géniale et sa conclusion pourrie et mal branlée, pour donner un autre exemple. De trouver certains épisodes d'une série bons, et d'autres mauvais. Ce n'est donc pas la conclusion/L'explication/le twist final qui me fera dire qu'une série est bonne ou mauvaise, (et heureusement, surtout vu le nombre de séries qui s'arrêtent AVANT d'avoir pu donner une conclusion a leur histoire !!!), c'est la façon de raconter leur histoire. Est-ce que ça m'a captivé ou est-ce que ça m'a fait chier ?

Oui, je trouve ça marrant les mecs qui attendent d'avoir vu plusieurs saisons pour te dire "Non, mais c'est pourri en fait." Et c'est moi le con qui suis capable de dire ça au bout d'un seul épisode ! (Je dit pourri, mais ça peux être le contraire. LOST, par exemple, la conclusion est pourrie, mais c'est une putain de grande série, même si elle a des hauts et des bas.)

Désolé de comprendre que ce qui est raconté par Darkcowboy c'est encore une fois du caca.


#35 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 27586 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 01 July 2014 - 09:23 AM

C'est marrant parce que, pour moi, soit on aime un truc, soit on trouve ça chiant.



Sauf que tu parles plus haut de bien ou pas et non pas de savoir si on aime ou pas.

(Après si tu es capable de faire ta propre opinion d'un art conçu pour être constamment en mouvement bravo mais pour ma part j'estime qu'une fiction tv est par nature suffisamment en évolution constante pour ne pas être capable de la juger sur la base d'un seul épisode et donc de ne pas me moquer de ceux qui n'ont pas un avis définitif)

Donc, pour moi, soit tu y trouves quelque chose qui te donne envie de continuer et pas de zapper sur l'autre chaine, soit non. Mais continuer a regarder un truc pendant X temps avant d'être capable de se faire une opinion dessus, je trouve ça con, oui,


Sauf que se dire "ça a le potentiel d'être super" c'est une opinion.

#36 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 3691 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 01 July 2014 - 23:40 PM

Ce que je trouve encore plus marrant, c'est ceux qui viennent dire que la série est à chier sans même avoir pris la peine de mater le premier épisode.

1x01

Ce n'était pas ultra excitant de la mort qui tue, mais c'était suffisamment intriguant pour avoir envie de voir la suite et pour ne pas (trop) s'ennuyer pendant les 1h10 que dure le pilote.
Comme prévu, c'est surtout une série qui s'intéresse aux personnages, à ceux qui ont perdus quelqu'un, sur la manière dont ils vivent désormais, comment ça a modifié leur vie et comment ça a modifié la société.
La série dissémine quelques mystères ça et là et présente donc pour le moment l'ensemble de ses persos.
Difficile de se faire vraiment un avis tranché sur ce premier épisode.

#37 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6858 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 02 July 2014 - 13:57 PM

1 x 01 Spoilers, duh.


On est loin du pilote instantanément scotchant, fun et visuellement ample de LOST.

C'est principalement une question de forme, et de ton. LOST c'était Hawaï, le casting Benetton, l'intrigue super pop. Ici, c'est glauque, lent, plus "indé" dans l'approche visuelle que le vernis blockbuster des Disparus.

En revanche, au niveau de l'écriture, il y a énormément de ponts à faire avec la série se passant sur Herbert, ses personnages et les questionnements.

L'épisode m'a laissé un drole de gout dans la bouche, c'est en parti du au traitement HBO (qui trouve ici très très vite ses limites, d'ailleurs), mais c'est à mon avis le meilleur choix à faire vu l'intrigue de base. Le traitement de ce Rapture est donc comme prévu très évasif, laissant néammoins, sans exposition outrancière, au spectateur le loisir d'observer l'êtat du monde. A chaque image, chaque scène, chaque plan, chaque dialogue, on sent le poids de ces 2% disparus, de l'immence crise d'humanité et de foi qui en découlent.

En l'êtat, le décor est peu exploité. C'est entre le village à la Stephen King et Twin Peaks, mais l'aura voilée et floue de la série ne l'exploite pour l'instant pas. Ici, c'est avant tout une affaire de personnages. On est encore à un stade trop peu avancé pour tirer des conclusions sur l'écriture de ces persos, mais à la manière des intros dans LOST, on sent pointer un trauma, un état, et surtout un avenir pour chacune des storyline.

J'étais dans le doute pendant les 15 premières minutes. J'ai trouvé l'ambiance à couper au couteau, mais je ne sentais pas une intrigue spécialement excitante outre-mesure, au-delà de l'étude de caractère, inévitablement intrigante vu le pitch. Mais une fois la présentation avec les persos posée, ça se démenait assez bien pour garder l'intérêt sur l'heure restante, et surtout laisser entrevoir un monde au-delà de l'épisode. Du coup, vivement la suite (la recette fonctionne).

J'ai été agréablement surpris par Justin Theroux, dans un role légèrement à contre-emploi. On passe du beau-gosse intellectuel sanguin au... Sheriff un peu con, potentiellement bi-polaire, mais avec un instinct aiguisé. C'est effectivement une sorte de Jack, en plus "physique", et dont l'élément fantastique inaugural a déjà fait exploser à la fois la cellule familiale, et la stabilité psychologique.
Comme souligné par Diane, le rapport aux animaux est pour l'instant pas très subtil, mais le furtif flashback (on est d'accord que le cerf tombe du ciel?) laisse à penser qu'il y aurait de quoi creuser, au-delà de la symbolique facile. C'est le sanglier de Sawyer, en gros.

Les autres persos vont du parfaitement pertinent (la femme enrôlée dans cette secte) au plus convenu (la fille de Theroux, pour l'instant victime du traitement HBO outrancier. En revanche, le traitement d'une adolescence désoeuvrée, 3 ans après l'incident pourrait amener quelque-chose d'assez subversif à la balance), donc attendons de voir la dynamique qui chamboulera tout ça.

Ce que j'ai préféré dans l'épisode, et c'est là ou on peut le plus reconnaitre la "patte" Lindelof, c'est dans l'évocation du fantastique. Amené par petites touches, certaines franchement roublardes (l'intro facile mais efficace avec le bébé), d'autres puissamment intrigantes (le chien. J'y reviendrais après), il n'y a pas une minute ou cette question ne semble pas centrale, pourtant très peu mise en avant de manière concrete. Pas de discours d'exposition, pas de dialogues interminables sur le sens de tout ça, et l'intelligence de placer le récit 3 ans après le Ravissement nous épargne les sempiternelles explosions de violences de masse.

Le choix est plus de se concentrer sur une sorte de colère contenue. Un portrait de l'Amérique, de ses piliers fondateurs (police, religion, cellule familiale) qui s'érodent sans bruit. En fait, ça m'a pas mal fait penser aux Fils de l'homme dans le rapport tacite au traumatisme. C'est pregnant, parfois un peu forcé, mais toujours juste et cohérent dans le projet global de la série.

Mais globalement, c'est pas la télé la plus excitante qu'on puisse trouver. Les persos ne demandent qu'à être developpés (dans l'action, semble-t-il. Et c'est vraiment le meilleur choix à faire), mais il y a encore un équilibre à trouver dans le rythme. L'utilisation de la musique est périlleuse, ça se casse parfois la gueule (le ralenti interminable sur la baston, à deux doigts du ridicule), parfois ça donne un résultat étrangement troublant (le montage familial avec le hurlement sous-marin: :mellow:/> ), mais l'orientation est clairement mélo-dramatique, encore une fois à la LOST.

Visuellement, je m'attendais à pire de la part de Berg. On évite jamais les tics (épaule parfois inutile, longue focale omniprésente, inserts silencieux ostentatoires), mais ça participe forcément à l'ambiance que dégage la série. Et ça amène parfois des compositions de cadre assez superbes, évoquant même David Lynch (je pense à la contre-plongée dans le bar, les flashbacks). Bonne direction, encore une fois.

Bon sinon, au rayon des théories (parce qu'il faut bien commencer un jour):

Le fonctionnement de la secte est encore très nébuleux. Ils ne parlent pas, mais fument sans interruption. Destruction volontaire du corps? Ils semblent stalker certaines personnes, en mode nervous breakdown. Pour recruter, visiblement. Ils sont pacifistes, mais leur croyance a l'air d'être de sensibilité nihiliste. Pourtant, je ne sens pas du tout venir une histoire de suicide collectif. Etrangement, les scènes au sein de la secte sont peut-etre les moins anxiogènes de l'épisode. C'est évidemment ce qui promet le plus, en terme d'arc, pour la saison.

Je pense que le chien introduit au début a une importance capitale. Je n'ai pas saisi quels étaient les changements provoqués sur les chiens dont parle le voisin au fusil. En revanche, un élément me semble essentiel: En allant chez la propriétaire, on apprend que le chien a disparu 3 ans auparavant, en même temps que le mari. Hors, la scène est clairement faite pour avoir une qualité onirique. De là à dire que le chien est le premier (?) élément à être revenu du Rapture, il n'y a qu'un pas que je franchis.
Je ne suis pas sur qu'on doive attendre si longtemps que ça (allez, 2 saisons?) pour voir revenir un des 4400 disparus. J'ai l'impression aussi que le rapport à la foi est plus déterminant qu'on le pense dans le choix des personnages emportés. Pas nécéssairement en terme de bien/mal (l'épisode passe son temps à brandir une note d'intention empêchant tout manichéisme), mais en terme d'energie. Bref, je pense qu'on sera à deux doigt du New-Age, mais avec une ambiance aussi dépréssive, un regard désabusé sur le 'MURICA et des persos aussi fucked up, il y a des chances que ça donne un résultat tout à fait passionnant.

J'attends de voir ce que ça donnera sur la longueur, mais (evidemment, me direz-vous) j'ai trouvé ça très intéressant, ça soulève des questionnements assez passionnants, et surtout: Ca laisse quelque-chose après la vision. Mais dans l'enrobage, ça ne pouvait pas être plus éloigné de LOST. C'était la meilleure chose à faire.

VOUS VOULEZ M'AIDER A TOURNER MA SÉRIE? CLIQUEZ ICI: https://fr.ulule.com/cavington-rose/ BISOUS


#38 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 23268 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 02 July 2014 - 14:34 PM

C'est marrant, mais 2%, je trouve que ce n'est pas assez pour avoir un tel impact sur l'humanité.

2%, ça fait 145 millions de personnes qui disparaissent sur toute la Terre (donc seulement 6.5M aux USA). Certes, je peux comprendre que ça puisse faire un choc si quelqu'un que tu connais disparait, mais... ça veut aussi dire qu'il est très peu probable qu'une personne lambda connaisse directement quelqu'un qui ait disparu parmi ses proches.

Et puis, en trois ans, le taux de croissance de la population mondiale fait que ces 145 millions de personnes seraient déjà remplacées. Donc je ne sais pas, ça me paraît peu. il aurait peut-être fallu parler de 10% pour avoir un vrai impact, à mon sens.

(m'est avis qu'au bout de trois ans, on serait passé à autre chose, et qu'on se féliciterait de la baisse automatique des chiffres du chômage :P)

# À partir du 14 janvier, la rubrique Un film, un jour... ou presque ! continue sur le blog de Lurdo avec au programme, chaque jour, une critique de film, et le week-end, des séries ! Cette semaine, entre autres, Bumblebee, Action Point, Aquaman, Insatiable - saison 1, et The Outpost - saison 1 ! #


#39 darkcowboy

darkcowboy

    Surmoi

  • Members
  • 11200 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 July 2014 - 15:32 PM

C'est marrant, mais 2%, je trouve que ce n'est pas assez pour avoir un tel impact sur l'humanité.

J'ai envie de dire que c'est une des raisons qui font que ça ne m'attire pas. Si il y avait plein de gens qui venaient de disparaitre, et on se demande si ça va se reproduire, et où ils ont disparus, ça pourrait donner lieu a une enquête, mais ici, c'est pas le cas ni le sujet du tout. Le chiffre "ridicule" de 2%, c'est pour aller dans le sens de la théorie de la Rapture. Et donc le choc voulu par Lindeloff, annoncé dans ses interviews, c'est qu'on parte du principe qu'on ne puisse plus douter de la religion et des miracles et de la rapture. Cela tient du fait établi, et c'est pour ça que tout le monde déprime autant. Et que j'imagine, Diane viens de le dire, que des gens vont tenter de prouver que c'était pas la Rapture, histoire qu'ils leur restent un espoir.
Si ils avaient été plus nombreux a avoir disparu, l'hypothèse de la Rapture n'aurait pas tenu.
D'après ce que j'ai compris, le coups dur, pour les personnages, c'est pas qu'un de leur proche ai disparu, non, c'est que eux-même n'aient pas fait partis des élus et du coups ai été renvoyé a leur statut de pauvre merde.

Là, on leur dit "Dieu existe. Dieu a choisi ses élus. C'est pas vous. Vous n'avez pas votre place dans le royaume éternel. Vous avez tout foiré. Il n'y aura pas de seconde chance, c'est trop tard.". D'où déprime générale. Pas d'espoir.
D'où, j'imagine, la quête de certains a prouver que ça pouvait pas être ça. Sinon, c'est trop déprimant.

Désolé de comprendre que ce qui est raconté par Darkcowboy c'est encore une fois du caca.


#40 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6858 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 02 July 2014 - 16:01 PM

Têtu, le Darkcowboy.

Sinon Lurdo, je ne suis pas d'accord: 2%, c'est le chiffre pile dans l'entre-deux qui permet de dépasser la question du nombre. C'est effectivement pas énorme, et la série rappelle bien qu'il y a énormément de personnes qui ne connaissent pas de pertes dans leur famille.
A ce titre, le "twist" qui consiste à montrer que la famille de Theroux est finalement complête va dans ce sens: Ca n'a pas empéché leur cellule familiale de se disloquer (rapport à la foi de l'épouse?), là ou tu t'attends à ce qu'il ai perdu un enfant, une femme, ou autre.

Le petit nombre de personne pose plus un probleme d'ordre moral: Impossible de faire un deuil, impossible d'avoir une réponse. C'est une apocalypse sourde, en fait. Je pense qu'on serait parti dans une direction plus spectaculaire avec un pourcentage comme 10%, et un nombre inférieur serait rentré dans ce que tu décris: Un petit changement démographique vite rattrapé. Sauf qu'ici, on est dans le phénomène mondial, précis, inexpliqué, et qui n'a pas l'air de s'arrêter à des critères de vertu.

C'est vraiment un truc d'équilibre, je trouve, c'est pile assez pour rendre dingue les croyants, triste les athées, et du damage control pour les instances en charge du monde. 3 ans après, ça ressemble plus à une déprime généralisée (c'est là ou la question de l'adolescence, le rapport a l'autorité, l'adulte, etc... m'intrigue beaucoup pour la suite du show), un petit spleen ou tout le monde cherche à recoller ses propres morceaux.

VOUS VOULEZ M'AIDER A TOURNER MA SÉRIE? CLIQUEZ ICI: https://fr.ulule.com/cavington-rose/ BISOUS




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)