Aller au contenu


Photo

J.R.R. Tolkien - Sa vie, son oeuvre (1892 - 1973)


  • Please log in to reply
26 réponses sur ce sujet

#1 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 23583 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 25 November 2007 - 14:43 PM

Image IPB

Bilbo le hobbit enfin lu, bien après avoir lu la trilogie SDA et vu les films.

Je souhaiterai savoir quels livres (en français) du même auteur sont rattachés à cet univers.

J'ai déja noté le Silmarillion mais je compte sur vous pour m'éclairer un peu plus sur d'autres.

Merci d'avance.

#2 darkseid

darkseid

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7954 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Under a Black Sail

Posté 25 November 2007 - 15:02 PM

En dehors du Silmarillon, la bible de cet univers, les ouvrages les plus importants sont les contes et légendes inachévés, trois ouvrages (un par âge du soleil) qui reprennent des histoire incomplètes de l'auteur.
le premier âge raconte l'histoire de Tuor et de Turin, les plus valeureux héros des premiers hommes ayant participé à la guerre contre Morgoth, le premier seigneur des ténèbres dont Sauron n'était que le serviteur.
Le second âge raconte des histoires de Numénor (l'Atlantide de Tolkien), le royaume perdu des hommes de bien dont descend Aragorn et de la lutte de Galadriel et Celeborn contre Sauron en terre du milieu.
Le troisème âge raconte différents épisodes : certains sont en fait des relectures de Bilbo ou du Seigneur des anneaux, d'autres racontent des évenements particuliers comme le désastre du champ des iris où périt Isildur et où fut perdu l'anneau unique dans le fleuve ou bien encore celle de la bataille de l'Isen où Théodrerd fils de Théoden fut tué par les troupes de Saroumane peu avant l'arrivée de la compagnie de l'anneau en Rohan.

#3 Elrohir*

Elrohir*
  • Guests

Posté 26 November 2007 - 20:00 PM

Enchaine sur le Silmarillion, et ensuite les CLI :-)

#4 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 9685 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 28 November 2007 - 04:30 AM

Il y a ensuite les aventures de Tom Bombadil (pas terrible, mais on apprend comment Tom Bombadil a rencontré Baie d'or) et les livres des contes perdus (très fouillis quand même : ce n'est pas évident de comprendre, même quand on a lu les autres oeuvres de Tolkien avant).

Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#5 sygbab

sygbab

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6318 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Partout

Posté 29 November 2007 - 16:53 PM

C'est tout à fait normal que ça soit fouilli, puisque c'est un recueil de textes épars, précurseurs du Silmarillion. En gros, c'est un brouillon.

#6 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 13076 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 26 March 2011 - 15:35 PM

J'aurais bien voulu voir ça... Maurice Sendak avait été contacté pour illustrer une nouvelle édition de Bilbo le Hobbit, dans les années 60.
Après quelques malentendus, sa candidature fut rejetée. Reste de cette tentative deux essais dont celui-ci :
Image IPB

#7 Elrohir*

Elrohir*
  • Guests

Posté 07 September 2012 - 10:49 AM

Petit remontage de topic pour informer de la sortie de The Annotated Hobbit, avec une nouvelle traduction de Daniel Lauzon. Comme d'habitude, c'est chez les Editions Christian Bourgois, et c'est du très bon bouquin (vite fait parcouru en diagonale). Cette nouvelle traduction pourrait être le prélude à une retraduction complète de l'oeuvre de Tolkien, Lauzon étant par ailleurs engagé dans les HOME.

Image IPB

#8 Monty

Monty

    Leprechaun

  • Members
  • 768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Région parisienne

Posté 07 September 2012 - 14:28 PM

J'hésite vraiment à l'acheter ce bouquin.

Membre des Artistes Fous Associés et j'écris des mauvaises nouvelles

#9 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 13076 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 08 September 2014 - 11:37 AM

Petit remontage de topic pour informer de la sortie de The Annotated Hobbit, avec une nouvelle traduction de Daniel Lauzon. Comme d'habitude, c'est chez les Editions Christian Bourgois, et c'est du très bon bouquin (vite fait parcouru en diagonale). Cette nouvelle traduction pourrait être le prélude à une retraduction complète de l'oeuvre de Tolkien, Lauzon étant par ailleurs engagé dans les HOME.

Image IPB

Elbakin.net annonce que cette nouvelle traduction du Hobbit va être (logiquement) suivie d'une nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux, toujours par Daniel Lauzon.
Le premier tome devrait paraître cet automne, peut-être en octobre.
L'occasion de vérifier si, comme bon nombre d'observateurs l'ont dit au fil des ans, la première traduction était si indigeste que ça.

#10 Azhagal

Azhagal

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4920 Messages :
  • Location:Laval

Posté 09 September 2014 - 15:36 PM

Je savais pas ou poster la nouvelle, maintenant c'est fait :)

#11 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 13076 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 12 September 2014 - 17:38 PM

ça sortira donc le 2 octobre.
Comme de bien entendu, le premier tome ne s'intitulera pas "La communauté de l'anneau" mais "La fraternité de l'anneau".

#12 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 15895 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 13 September 2014 - 07:29 AM

Ah merde, j'aurais préféré la Fraternité de la Bague. :(

(putain mais sérieux)

#13 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 13 September 2014 - 21:48 PM

C'est marrant. Il y a quelques années j'aurais sauté de joie à cette annonce mais aujourd'hui.....

Je suis content pour ceux qui découvriront même si je crains que la prose souffre d'une envie de justesse excessive (le piège sous les envies de retraduction je trouve) mais pour moi, Le Seigneur des anneaux ca restera ma version de poche découvert il y a des années avec ses Sacquet, son Grand-pas ou son Gris-poil

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#14 Francesco Prelati

Francesco Prelati

    Wookie

  • Members
  • 2441 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:À mi-chemin de Bregna et Monica

Posté 13 September 2014 - 22:36 PM

On en causait sur un topic dédié au gros PJ... Ben, l'était pas mauvaise la trad' de Lauzon pour Le Hobbit illustré, bien que j'ai été surtout bluffé par l'impressionnant appareil critique du bouquin (et les reproductions plaisantes de certaines vieilles illustrations internationales -à la naïveté assumée - qui accompagnaient les sempiternels Lee et Howe).

Pour en revenir à la VF de Bilbo, j'avoue que certaines tournures de Ledoux m'ont manqué ça et là. Par exemple, le troll qui balance à l'autre "Et toi, t'es un butor !", tournure un peu archaïque qui exprimait mieux ce vieux style anglo-saxon délibérément référentiel qu'un plus plat "Et toi, t'es qu'une brute !" (trouve-je).

Mais au vu de tous les aspects bâclés du taf de Ledoux dans le SDA (platitudes des poèmes, contre-sens et passages entiers passés à la trappe), y'a moyen pour Lauzon de faire un truc sympa. Même si ça restera toujours un exercice d'équilibriste.


giphy.gif


#15 Ricardo Anton

Ricardo Anton

    Gremlins

  • Members
  • 1120 Messages :
  • Location:Bruxelles

Posté 14 September 2014 - 10:39 AM

Le prochain numéro de Bifrost sera consacré à J.R.R. Tolkien. Il sortira en Octobre.

#16 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 13076 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 28 September 2014 - 10:48 AM

Premier extrait de la nouvelle traduction.

Pas très différente de l'ancienne, mais effectivement ça coule mieux.



#17 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 13076 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 22 October 2014 - 19:40 PM

Du coup, en ce moment, je lis la nouvelle traduction du premier tome du Seigneur des Anneaux (j'ai gagné un exemplaire dans un concours) et je vous la recommande : tout le côté ardu, difficultueux, parfois poussif de la première traduction disparaît. C'est vraiment une redécouverte. Il y a un soin porté à la langue et à la musicalité du texte qui donne un aspect d'ensemble assez différent. Le travail sur les différences de niveaux de langage, par exemple, absent de la première traduction, tout un travail du dialogue que je n'imaginais pas chez Tolkien (pour le coup, Sam parle vraiment comme un gars de la campagne), et plus généralement un grand soin porté à l'harmonie de la phrase, qui fait merveille dans les descriptions et les passages plus contemplatifs, où on s'approche parfois de la poésie en prose. Tout cela donne un livre beaucoup moins froid que ce que la première traduction laissait supposer, un roman plus aérien et plus moderne, et plus drôle aussi. Je m'étais toujours dis que je relirais la trilogie de Tolkien mais je renâclais toujours devant le texte. Là c'est une vraie belle occasion de se replonger dedans.

 

(ma seule réserve est que les relecteurs ont laissé passer quelques petites coquilles et typos -qui disparaîtront sûrement avec les éditions à venir mais qui font un peu tache dans le tableau)



#18 Loki

Loki

    Dort

  • Sous surveillance
  • 9895 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Paris, France.

Posté 05 February 2015 - 22:15 PM

Heureux que la nouvelle traduction soit à la hauteur du texte original. Tolkien, avant d'être un univers hallucinant et une histoire incroyablement puissante, c'est avant tout une prose d'une beauté rare. La seule valeur esthétique du style serait assez pour consacrer le roman au panthéon de la littérature.

(Maudit soit Ledoux.)

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, en attendant de parler de Roverandom et autres bizarreries (Roverandom n'a vraiment pas volé son titre :LSHaPXD: ), je transfère cet échange hors-pistes du sujet Actualité politique :

 

Moi j'aime Tolkien malgré sa misogynie ordinaire, son royalisme, son puritanisme et ses relents de racisme...

 

 

Eowyn qui démonte le roi démon c'est du patriarcat déguisé, alors, une feinte phallocrate pour mieux tromper son monde? :teube:

 

C'est une exception dans un récit à la distribution quasi exclusivement masculine (ce qui est un exploit vu le nombre de personnages que Tolkien introduit).

Qui plus est, Eowyn exhibe des qualités "masculines" quand elle défait le Roi-Sorcier. C'est une forme de sexisme plus élaborée, qu'on retrouve par exemple dans la culture viking : ce qui est glorifié, ce n'est plus l'Homme, c'est un ensemble de caractéristiques viriles. Si une femme arbore ces vertus, elle est acceptée en tant qu'Homme symbolique. Ça porte un nom spécifique, ce type de misogynie, mais je ne me rappelle plus lequel. Je te chercherai ça si ça t'intéresse. :wink:

C'est pour ça que faire des personnages féminins féministes en fiction est si compliqué : dans notre paradigme, les armes (au sens attributs en général, je parle pas spécialement des épées ou des flingues) qu'on va utiliser pour leur fournir une certaine stature aux yeux du public répondent à un ensemble de valeurs patriarcales. MAIS par ailleurs, on ne peut pas non plus leur refuser ces outils d'émancipation symbolique, sinon ça devient essentialiste. Il y a énormément de réflexions qui ont été faites sur le sujet, surtout en Deuxième et Troisième Vague.

 

 

 

oui c'est vrai aussi que le roi démon, elle aurait pu le buter à coup de napperons ou en dansant un menuet.

 

AMHA.

 

C'est pas ça.

C'est que quand la seule représentation féminine importante brille par des vertus que le système de valeurs associe à la masculinité, elle est considérée comme une exception qui va s'émanciper au-delà des limites normales de son genre.

 

C'est aussi pour ça que c'est bien d'avoir de multiples personnages féminins, parce que ça permet une diversité, ça permet à certaines de briller par le combat, d'autres par l'astuce, etc.

 

Eowyn reste considérée comme une représentante d'un groupe inférieur, quelqu'un qui n'a normalement pas sa place sur le champ de bataille, et c'est significatif qu'elle se batte aux côtés d'un hobbit. Tolkien fait passer un message par cette situation, un message très noble, en rapport avec l'attention que l'on doit porter aux petits, avec les qualités cachées et avec le courage. J'aime beaucoup cette scène.

 


"Les limites de ma langue sont les limites de mon monde."
(Ludwig Wittgenstein)


#19 Loki

Loki

    Dort

  • Sous surveillance
  • 9895 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Paris, France.

Posté 05 February 2015 - 22:16 PM

non mais plus sérieusement, dans LOTR t'as Eowyn qui fighte, galadriel elfe super puissante et reine, et Arwen qui désobéit à son daron pour retrouver Aragorn quitte à perdre son immortalité.

 

Pour le contexte de l'époque durant lequel Tolkien l'a écrit, désolé mais c'est uber féministe tout ça!!!!

 

 

Tout à fait d'accord sur ce point.

 

Ça n'empêche pas pour autant l’œuvre de rester misogyne, malgré ses bonnes intentions ! Tout comme Alien était féministe mais fonctionnait encore selon des codes misogynes.

Tolkien est le produit de sa culture, c'est certain, et il faisait de son mieux. Ses aspirations humanistes brillent à travers ses mots. Mais quand on parle de son sexisme et qu'on le relativise, ça ouvre un gros débat, le même problème que j'ai, personnellement, avec l'argument selon lequel Lovecraft n'est qu'un enfant de son époque. Si on va par là, les homophobes de la Manif pour Tous aussi, ils ne sont que les enfants de leur époque.

À l'époque du Seigneur des Anneaux, les premiers mouvements d'affranchissement de la femme, les suffragettes, etc, étaient passés depuis longtemps. Doris Lessing, grande auteure militante pour la cause des femmes, est la contemporaine de Tolkien.

Il n'y a pas que la culture d'un pays/d'une époque, il y a aussi les cercles sociaux fréquentés qui vont sacrément influencer, et le fait d'aller ou non à la rencontre des autres perspectives, de la misère humaine, etc.

 

Tiens, un truc symptomatique des limites de l'approche de Tolkien, c'est sa vision de l'existence idéale, par opposition à la guerre et à l'industrialisation : les tranquilles Hobbits que rien ne dérange. C'est une idée très ambiguë. Revendiquée par les hippies, c'est pourtant clairement, au départ, le rêve d'une bourgeoisie campagnarde.

 

Finalement, on en revient à la question de la responsabilité de l'artiste. Un individu doit-il être tenu responsable de ce qu'il représente ? Dans quelle mesure peut-on le considérer comme un isolat par rapport à la culture dans laquelle il a été baigné ? À mon sens, c'est secondaire. Je ne sais pas si je blâme Tolkien, je ne crois pas qu'il faille blâmer Tolkien. Simplement reconnaître que son histoire est faillible, que comme toute entreprise humaine, elle est en butte aux erreurs, et que parmi les erreurs, il y a des problèmes idéologiques.


"Les limites de ma langue sont les limites de mon monde."
(Ludwig Wittgenstein)


#20 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 05 February 2015 - 23:10 PM

Maudit soit Ledoux

 

 

L'excellente émission Mauvais Genre a consacré une émission consacré à Tolkien au mois de décembre à l'occasion d'une journée centrée sur l'écrivain. L'émission a eu pour invité Vincent Ferré afin de discuter de l'oeuvre et de son traitement éditoriale notamment. Il en ressort une chose qui me semble assez évidente mais que beaucoup oublie (et on peut l'étendre au travail de traduction d'oeuvre populaire en général mais c'est un autre débat) à savoir la question de la connaissance de l'oeuvre et de la possibilité d'accès à l'univers de l'auteur, de la totalité du texte etc etc.

 

S'il est clair que la nouvelle traduction semble excellente (j'en jugerais quand Le retour du roi sera ré-édité), cela me semble normal et la moindre des choses après un travail massif de rédécouverte de l'oeuvre de Tolkien depuis le début des années 2000. Plutôt que de maudire le traducteur il serait bon de s'interroger d'abord sur le contexte liés à sa traduction.

 

(au delà de ça l'émission est excellente et m'a aiguillée aussi sur une série d'émission consacrée à la lecture de la correspondance de Tolkien. Un lien valant mille fois plus qu'une réponse devant les bêtises habituels et peu étonnantes que je lis plus haut étant largement suffisant je t'invite à l'écouter : http://www.francecul...e-15-2013-07-01


Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)