Aller au contenu


Photo

Babylon 5 (1994 - 1998)


1091 réponses sur ce sujet

#1 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 11 March 2004 - 00:34 AM

Bon, mon texte etant fini est envoyé je peut me consacrer a l'analyse épisodes par épisodes.

Alors déja je vois renvoie au dossier de David Dunn pour une vue d'ensemble de la série et sa création

http://nextavalon.me...rg/babylon5.htm

Ensuite le dossier de votre aimable serviteur qui à essayé de mettre en avant le coté roman littéraire de Babylon 5

1ère partie => http://www.mad-movie...e8125937d7c6321

2ème partie => http://www.mad-movie...news.php?id=591

Enfin Génération Série (tout simplement LA référence en matiere de magazine de série TV) a consacré pour les 10 ans de la serie un dossier en deux partie.

La premiere partie est parue dans le numeros 45 du mois de Janivier

Image IPB

Il retrace la serie de sa cretion jusqu'a la 3ème saison

la deuxieme partie sortira en mars si je ne me trompe pas et devrait s'articuler autout des themes et de l'esprit de babylon 5



Je vais donc maintenant tenté une analyse par épisodes. Cela sera long mais surtout cela sera un réel plaisir. Je pense que les textes seront de plus en plus spoiler au fur et a mesure que l'histoire avancera, donc vous etes prévenus des le depart. Vous entrez ici a vos risques et périls. Pour terminer, il s'agit d'une analyse personnelle et je n'ai jamais vraiment consulter a fonds les sites references sur la series tels que le Lurker's guide. Il y aura surement des oublis ou des redites. J'esperes que certains pourront apporter leurs points de vue (hein David :wink: ) mais surtout j'espere que ceux qui ne connaissent pas la serie auront envies de s'y mettre.



Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#2 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 11 March 2004 - 00:34 AM

L'assemblé / Premier Contact Vorlon (The Gathering / First Contact Vorlon)

Sc : J. Michael Straczynski. R : Richard Compton. Avec Tamlyn Tomita : Laurel Takashima. Blaire Blaron : Carolyn Sykes. John Fleck : Del Varner. Johnny Sekka : Dr Benjamin Kyles. Patricia Tallman : Lyta Alexander. Ardwight Chamberlain : Kosh.



« J'étais là-bas à l'aube du troisième âge de l'humanité. Tout avait commencé en 2257 du calendrier terrien avec l'installation de la dernière des stations Babylon, loin au coeur de la zone neutre. C'était un port d'escale pour des réfugiés, des contrebandiers, des hommes d'affaires, des diplomates et des voyageurs venus d'une centaine de mondes. Cet endroit pouvait être dangereux, mais nous en acceptions le risque parce que Babylon 5 représentait l'ultime espoir de paix. Sous l'autorité de son dernier commandant, Babylon 5 était un rêve qui prenait forme, le rêve d'une galaxie sans guerres où des espèces de différents mondes pouvaient vivre côte à côte dans un respect mutuel, un rêve menacé comme jamais auparavant par l'arrivée d'un homme chargé d'une mission de destruction. Babylon 5 était la dernière station de type Babylon, ceci est son histoire. » (Ambassadeur Londo Mollari)





Babylon 5 est une station spatiale à vocation commerciale et diplomatique. Près d'un quart de millions d'humains et d'extraterrestre vivent où transitent dans cette coque de métal de 8 km de long. Diplomates, hommes d'affaires, ouvriers, touristes, bandits, militaires et autres composent la faune de ce petit état. Mais la véritable mission de B5 est d'une importance cruciale. Construite dans le but de régler pacifiquement les conflits entre les différentes races, suite à la guerre entre les Terriens et les Minbaris, Babylon 5 est le dernier espoir de paix après les sabotages des trois premières stations Babylon et la disparition mystérieuse de Babylon 4. Initiée et construite par les humains, la station est le lieu où siège le conseil consultatif des différentes grandes races.

- La République Centauris et le Régime Narns : Les premiers sont une grande race sur le déclin, les seconds sont une jeune race conquérante. Les Narns ont subit l'esclavage des Centauris avant de se révolter contre eux, d'où une haine viscérale entre ces deux peuples. Les Centauris sont une république gouvernée par un empereur et un Sénat. Quant aux Narns, leur gouvernement (le Kaari) est une structure complexe formée de plusieurs cercles de dirigeants.

- La Fédération Minbaris : Les Minbaris sont un peuple contemplatif et pacifique mais derrière cette apparente sagesse se cache les plus anciens explorateurs de l'univers et les guerriers les plus redoutables.

- L'alliance terrienne : La plus jeune des cinq grandes races. Les humains ont commencé très tard leur expansion dans la galaxie. Il y a à peine cent ans, ils étaient confinés à leur système solaire. Mais depuis leur rencontre avec les Centauris, les Terriens n'ont eu de cesse de croître et d'étendre leur sphère d'influence ; et cela malgré la tragédie que fut la guerre contre les Minbaris.

- L'empire Vorlon : la plus ancienne, la plus puissante et la plus secrète des cinq grandes races. Malgré toutes les expéditions envoyées dans leur territoire, personne n'a vu un Vorlon. L'arrivé de l'ambassadeur Kosh est donc un grand événement. Outre le fait qu'il va lever un voile sur son peuple, Kosh va également compléter le conseil consultatif de Babylon 5.

Toute la station est en effervescence. Les ambassadeurs Delenn, G'Kar et Mollari (respectivement Minbari, Narn et Centauri) attendent leur collègue tandis que l'équipe de commandement de la station préparent son accueil. Celle-ci est composée du commandant Jeffrey Sinclair, vétéran de la guerre Terrien/Minbari c'est un homme intègre et diplomate, mais qui porte en lui un bien curieux secret ; du chef de la sécurité Michael Garibaldi, bras droit de Sinclair mais peu aimé de sa hiérarchie ; du lieutenant-commandant Laurel Takashima et du docteur Benjamin Kyle. Enfin arrive sur la station Lyta Alexander, télépathe du corps psy chargé d'assister les tractations commerciales. Tout est donc prêt mais comme nous somme sur Babylon 5 rien ne se passe comme prévu et tout ce petit monde va se trouver lié à une tentative d'assassinat de Kosh, l'ambassadeur Vorlon.

The Gathering fut imposé à Joe Michael Straczynski pour pouvoir jugé du potentiel d'une éventuelle nouvelle série de SF. Ayant conçu Babylon 5 comme un feuilleton, le format d'un pilote était une contrainte pour lui. Il livre pourtant ici un épisode tout à fait convenable, point de départ de la mythologie Babylonienne. Certes, comme la plupart des pilotes de série TV, The Gathering accumule les défauts. Les SFX numériques sont trop voyants, les décors trahissent le faible budget alloué, la musique rock est en total décalage avec l'intrigue, et le design est parfois approximatif et subit l'influence de son aîné Star Trek (NdRott, et c'est un problème ?). Plus que tout, le talent d'écrivain de Straczynski est ici plombé par les incontournables scènes d'exposition des personnages et du lieu. Il en résulte une est très grande lenteur de l'intrigue.

Pourtant, dans ce que l'on pourrait prendre au premier abord comme une pâle copie de la saga de Gene Roddenberry se trouvent déjà les germes du projet Babylon. Les maquillages sont remarquables de par leur qualité et leur diversité, ils permettent en plus d'assimiler facilement chaque race et organisme à de subtiles codes vestimentaires et de couleurs (flamboyant pour les Centauris, zen pour les Minbaris, spartiate pour les Narns). Après une introduction de Londo Mollari (où en quelque phrases, lieux et enjeux sont révélés), tous les personnages, leurs qualités et leurs antagonismes sont définis d'entrée de jeu (Delenn est la pacifique manipulatrice, G'Kar et Londo sont les frères ennemis, Sinclair et Garibaldi sont des amis proches). Conscient du potentiel de la saga, Joe Michael Straczynski déborde du cadre du pilote et commence à mettre en route de multiples intrigues et arcs. La tentative d'assassinat de Kosh n'est finalement qu'un prétexte pour nous dévoiler certains mystère de la stations et de ses habitants. En vrac nous découvrons :

- Que la guerre Terre/Minbarris ne fut gagnée par les humains que parce que les Minbaris, alors sur le point d'envahir la terre lors de la bataille de la Ligne, se rendirent sans raison apparente.

- Que le commandant Sinclair fut présent à la bataille de la Ligne. Lors d'une attaque suicide, il perdit la mémoire et se réveilla 24 heure plus tard.

- Que les Narns n'ont pas de télépathes et qu'ils feraient n'importe quoi dans leur soif de conquête pour ne plus subir ce désavantage tactique (quitte à envisagé un trafic génétique).

- Que Delenn ne semble pas surprise de rencontrer Kosh.


Babylon 5 est sûrement la série dont l'histoire est la plus cohérente qui soit, car déjà écrite sur cinq saisons avant le tournage du pilote. Même si JMS a dû faire face à des impératifs artistiques et économiques, il est clair que le The Gathering malgré son coté à part de la série (plus sur la forme que sur le fond) est le véritable point de départ de la saga. Tous les éléments semblent n'être là que pour approfondir le background de la série et chacun contribuera à l'histoire de Babylon 5, celà jusqu'à la fin de la cinquième saison. Il est vraiment regrettable que Warner Bros. France n'aie pas daigné sortir le DVD de l'épisode où tout commença, à l'aube du troisième age de l'humanité.


Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#3 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 11 March 2004 - 00:35 AM

Commandant Jeffrey Sinclair



Commandant de Babylon 5 et par extension ambassadeur de l'Alliance Terrienne, le commandant Sinclair est un officier sage et diplomate dont les qualités et l'honneur n'ont pas étaient entachés par l'affaire de la tentative d'assassinat de Kosh. Né en 2218 sur Mars, il est le descendant d'une famille de pilote. Il gravit rapidement les échelons de la hiérarchie militaire jusqu'à son accident lors de la bataille de la Ligne, la bataille final entre les humains et les minbarris sur l'orbite terrienne, où il perdit connaissance alors qu'il allait percuter le vaisseau amiral Minbarris. Il se réveilla 24h plus tard sans aucuns souvenirs de son crash en apprenant que les minbarris sur le point de vaincre s'étaient rendus. Hanté par cet accident, Sinclair est déterminé à résoudre le mystère de sa perte de mémoire. Il ne se doute pas que les réponses à ses questions vont changer la face de la galaxie.

Lieutenant-commandant Susan Ivanova



Arrivé sur la station après l'incident Kosh, Ivanova est le second de Sinclair. Totalement indispensable à ce dernier elle a en charge principalement la gestion du fret de B5 et sa défense mais elle assure également le rôle d'ambassadeur quand Sinclair ne le peut. Energique, d'une détermination sans faille et d'un humour froid savoureux ; Ivanova est une russe à la beauté froide délicieuse cachant derrière sa force de caractère des profondes blessures : Son frere mort à la guerre, l'éloignement avec son pere et surtout le suicide de sa mere, télépathe fugitive, alors qu'elle n'était qu'une enfant. D'où sa haine pour le corps psy. Tous ces événements tragiques l'ont marqué et l'ont transformé en une véritable guerrière dont le rôle au sein des événements à venir sera crucial.

Chef de la sécurité Michael Garibaldi



Gérer une station spatiale avec une population de 25 000 humains et aliens n'est pas une sinécure. Vol, meurtre, trafic, attentas, bagarre........tel est le quotidien de Garibaldi. Meilleur ami de Jeffrey Sinclair, il est le chef de la sécurité de Babylon 5. Il a une connaissance de chaque coin et recoin de la station, des quartiers diplomatique aux bas fonds et des résidents et il possède un sens de la justice transmis par son père. Garibaldi est le meilleur choix pour ce poste d'après Sinclair mais pas d'après sa hiérarchie. Ancien alcoolique, Garibaldi a changé plusieurs fois de postes. Babylon 5 est dont la dernière chance qui lui reste même si pour cela il à du quitter Mars et son amour Lise Hampton.

Docteur Steven Franklin



Remplaçant du docteur Kyke, Steven Franklin est un jeune homme pétri d'idéalisme. Chef du service médical de Babylon 5 il tente de sauver toutes les vies qu'elles soient humaines ou aliens, allant même à créer un centre médical clandestin pour soigner les plus démunis. Il a hérité de son père, le général Franklin, cette force de conviction. Il a toujours eu des relations conflictuelles avec lui. Lassé il parti voyager dans l'espace en offrant ses services de médecin en échange du transport. Il s'engagea dans l'armée de l'Alliance Terrienne lors de la guerre Terre/Minbar mais refusa de participer à l'élaboration d'armes biologiques contre les Minbarris. Enthousiaste, Franklin voit dans la diversité des espèces qui peuplent la stations une chance de faire profiter de ses talents et de mieux comprendre les autres.

Delenn



Ambassadeur de la fédération Minbarris, Delenn est une « femme » complexe. D'un naturel calme, réfléchie et sage, elle n'en possède pas moins une détermination à toute épreuve. Détermination qu'elle met au service d'une mission que personne sur la station ne connaît. Delenn fait partie du conseil gris, l'instance suprême de la fédération Minbarris composé de 9 personnes. Trois pour chacune des trois castes fondant la société Minbarris : Religieux, Guerriers et ouvriers. Que fait donc un membre du conseil gris dans un rôle d'ambassadeur sur Babylon 5 ? Cela reviendrait à envoyer le vice-président. Quel est le secret de Delenn ? pourquoi s'intéresse t'elle autant à Sinclair ?

Lennier




Attaché d'ambassade de Delenn, Lennier a été élevé depuis sa naissance dans le 3ème temple de Chudomo. ;Son arrivé sur babylon 5 est un changement radical pour ce jeune Minbarri candide mais malgré sa timidité il devient petit à petit indispensable pour Delenn.

Talia Winters



Télépathes de niveau P5, elle à une fonction d'aide commerciale et diplomatique sur la station. En tant que télépathe elle peut faire un scanner mental de surface afin de voir si l'un des négociants ment. Elevé par le Corps psy depuis sa jeune enfance, elle n'en connaît pas les mauvais cotés comme aime à lui rappeler Susan Ivanova. En outre ses charmes n'ont pas laissé insensible Garibaldi

G'Kar



Ambassadeur du régime Narn, G'Kar est un habile politicien parvenu à ce rang grâce à de multiples intrigues et fourberie. Trafiquant d'armes pendant la guerre Terre/Minbar, il continue cette activité afin de financer la machine de guerre qui anéantira les Centauris, responsable de cent ans d'esclavagisme sur Narn. Haïssant Londo Mollari, il partage pourtant son goût pour la bonne chère et les femmes.

Na'Toth



Attaché d'ambassade de G'Kar. Au départ soupçonner d'être une tueuse chargée de l'assassiné, elle acquis bien vite sa confiance grâce à sa force, sa hargne et sa loyauté.

Londo Mollari



Londo est l'archétype du fonctionnaire en fin de carrière. Fatigué, noyant sa déprime dans les jeux, les femmes et l'alcool, il est surtout un très grand nostalgique du passé où la république Centauris etait la puissance majeure de la galaxie. Comme tout Centauris Londo considère les Narns comme inférieur, cependant il haït particulièrement G'Kar. En effet certain Centauris peuvent avoir la vision de leur futur. Dans son rêve Londo se voit s'étranglant mutuellement avec G'Kar. D'où sa haine envers l'ambassadeur Narn.

Vir Cotto



Attaché diplomatique de Londo. Vir est un jeune Centauri très naïf mais qui n'hésite pas à tenir tête à Londo quand il le juge nécessaire.

Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#4 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 11 March 2004 - 00:36 AM

1ère Saison : Symboles et présages

"C'était l'aube du troisième âge de l'humanité, 10 ans après la guerre entre les terriens et les minbaris. Le projet Babylon était un rêve qui s'était concrétisé. L'objectif était d'évité une autre guerre en créant un lieu où humains et extraterrestres cohabiteraient dans le respect de leur différence. C'était une escale, une seconde maison pour tous, diplomates, affairistes, innovateurs et vagabonds. Des humains et des extraterrestres dans une coque de métal de 2 500 000 tonnes, tournoyant seule au coeur des ténèbres. Cet endroit pouvait être dangereux, mais c'etait notre ultime espoir de paix. Voici l'histoire de la dernière station de type Babylon. Nous sommes en 2258, cette station s'appelle Babylon 5" (Commandant Jeffrey Sinclair)






L'attaque des Narns (1/1) (Midnight on the firing line)

Sc : J.Michael Straczynski. R : Richard Compton. Avec Paul Hampton : Le sénateur. Ardwight Chamberlain : Kosh


La colonie agricole Centauris Ragesh 3 est attaquée par des vaisseaux inconnus. La Terre et ses colonies élisent leur président. La station doit gérer une vague de pillage de ses cargos. Le lieutenant-commandant Ivanova semble détester Talia Winters, le nouvel agent du corps psy. Londo Mollari découvre que les Narns sont les agresseurs de la colonie. Bienvenue sur Babylon 5


Malgré un manque évident de moyens dans les décors et les SFX numériques, le premier épisode de la série gomme les erreurs de jeunesse du pilote et place l'ambiance de Babylon 5. Le design est plus affiné et réaliste, les combinaisons ont cédés leurs places a des uniformes militaires, on voit l'apparition d'une technologie propre à la série : Les Starfurys, l'arme de poing PPG, le communicateur sur le dos de la main. Ce qui frappe d'emblée c'est le charisme des personnages. Dés le départ, tous les acteurs ont cerné leurs rôles et c'est un réel plaisir que de les voir jouer. Ajouté à cela une très bonne écriture et L'attaque des Narns apparaît dés lors comme le véritable départ de Babylon 5. Tous ce qui caractérise la série est présent. Les stratagèmes géopolitiques, les manipulations, la haine entre G'Kar et Londo qui est l'étincelle mettant le feu aux poudres. De plus l'épisode passe par plusieurs registre avec brio. L'intimisme avec l'échange entre Talia et Ivanova, l'épique avec la bataille entre les pirates et les Starfurys, le comique avec Garibaldi initiant Delenn au Toons. L'écriture de Babylon 5 est son point fort et L'attaque des Narns est un bon exemple de la stratégie mise en place par Straczynski pour la première saison. En apparence on a là une histoire fermé qui trouve sa conclusion à la fin de l'épisode. Pourtant celui-ci s'inscrit dans la narration de l'histoire grâce au développement de ses personnages et la mise en place de grandes intrigues comme le rêve de Londo ou de petit élément en apparence anodin tel l'élection présidentielle. Ce procédé perdura tout au long de la saison enrichissant ainsi l'univers de Babylon 5.

Dialogues extrait


Londo : Espèce d'assassin vous ne vous en tirerez pas comme ça, il y aura des représailles, une terrible contre-attaque.

G'Kar : Ha je présume que vous faites allusion à l'attaque de Ragesh 3 par nos forces, je viens de l'apprendre personnellement. Je suis persuadé qu'il y a une explication rationnelle.

- Qu'elle explication pourrait t'il y avoir au massacre de civils non armés et innocents ?

- C'est curieux c'est aussi ce que l'on s'est demandé quand vous avez envahi notre monde. La roue tourne on dirait ambassadeur

- On aurait mieux fait de vous anéantir au moment où on en a eu l'occasion.

- Que c'est il passé vous étiez à court de petit enfant à exterminé ?

- Misérables ordures

Combats puis Londo et G'Kar sont séparés par des agents de la sécurités

- Lâchez-le maintenant, s'il a envie de mourir il est libre. Ecoutez-moi ambassadeur vous avez fait votre temps, maintenant c'est notre tour. Une nuit vous vous réveillerez et vous sentirez nos dents dans votre cou. Dormez bien ambassadeur, dun sommeil léger.



Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#5 daimos

daimos

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4918 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 11 March 2004 - 02:30 AM

Bonne chance Lord pour cette etude analytique de chaque episode, ca va etre long.
Mais comme on dit : plus c long, plus c bon.
En tout cas j'espere que ca va un peu augmenter la communaute de Babylon 5 en france.
Image IPB

#6 NCC 2200

NCC 2200

    JarJar

  • Members
  • 24 Messages :
  • Location:Orléans

Posté 11 March 2004 - 04:09 AM

Une bonne initiative.Une question : "peut-on considerer Babylon 5, comme la vision : XXIII ème siècle ,d' un émigré issu de l' Europe de l' Est occupée par l' ex URSS, alors que Star-trek serait,de son côté, une vision Hollywoodienne de ce même siècle ??"

#7 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 13 March 2004 - 20:11 PM

Le chasseur d'âmes (1/2) (Soul Hunter)

Sc : J.Michael Straczynski. R : Jim Johnston. Avec W. Morgan Sheppard : Le chasseur d'âmes.


Stephen Franklin arrive sur Babylon 5 pour prendre ses fonctions de chef du service médical. Il est tout de suite mis dans le bain. En effet un vaisseau d'origine inconnue et endommagé arrive sur la station avec à son bord un alien blessé. Afin de pouvoir l'identifier, Delenn offre son aide au commandant Sinclair mais celle-ci rentre dans une rage folle quand elle le reconnaît. Elle arrive même à prendre l'arme de Garibaldi pour le tuer. Maîtrisée, elle explique son geste. L'extra-terrestre est un chasseur d'âmes, s'il est là c'est que quelqu'un va mourir sur la station et qu'il récupérera son âme.


Alors que le premier épisode de Babylon 5 laissait augurer le meilleur pour la suite de la série, Le chasseur d'âmes enlève beaucoup d'illusion. Cette histoire d'alien collectant les âmes est au mieux ennuyante, au pire chiante. Comble du mauvais goût, alors que la série est louée pour ses maquillages, elle nous montre ici un des bestiau les plus ringards qui soit. Nagrat un caïd des bas-fonds de Babylon 5, une sorte de mouche géante complètement naze.


Nagrat et le chasseur d'âmes

Voilà donc l'inconvénient du concept d'histoire fermé, si cette histoire est mauvaise, c'est l'ensemble qui en pâtit. Le fait de se concentrer exclusivement sur le chasseur d'âme sans proposer une histoire secondaire est très dommageable pour le rythme de l'épisode Heureusement les dégâts sont limités car Straczynski va plus loin que la simple histoire de l'épisode. Il continue à nous donner des éléments sur l'univers de Babylon 5, pas vraiment indispensable en eux-mêmes mais apportant une richesse à l'univers de la saga. Ainsi on apprend que la guerre Terre/Minbarris fut causé par un accident causé par les terriens dans laquelle mourut Dukat le chef des Minbarris et on aperçoit une partie beaucoup moins reluisante de Babylon 5, les bas-fonds. Un secteur habité par tous les parias de la stations, SDF, voleurs, trafiquant et tous ceux qui sont venus sur la station pour une vie meilleure mais qui ont tout perdu. Babylon 5 n'est pas un havre de paix et les bas-fonds sont là pour nous le rappeler. Au niveau des personnages, après avoir mis en avant la relation G'Kar/Londo Mollari, Straczynski s'attarde sur Delenn et Sinclair. Relation important car totalement baigné de mystère. Ainsi Delenn cacherais son appartenance au conseil gris sans aucun motif et manipulerait Sinclair selon le chasseur d'âmes. Pourtant elle ne semble pas lui vouloir du mal. La fin de l'épisode nous laisse donc sur notre faim avec son lot de mystères et ce n'est que le début ! Avec Le chasseur d'âmes Straczynski commence à aborder des thèmes qui lui sont chers. La vie après la mort, la spiritualité, malheureusement ils se noient dans une histoire très mauvaise.


Dialogue


Lors des obseques d'un habitant des bas-fonds dont on envoie la dépouille vers le soleil.


Ivanova : Des étoiles nous sommes venus, dans les étoiles nous retournerons pour la fin des temps. Nous rendons ce corps à l'espace infinie.

Recueillement



Ivanova : Que se passe t'il ?

Franklin : La vie est si brève. L'espérance moyenne de vie d'un humain est d'environ cent ans mais ça représente à peine une seconde à l'échelle de ce qui nous entoure. Ca ne serait pas si mal, si ne fallait pas si longtemps pour saisir le sens de la vie. On commence un jour à comprendre et là c'est la fin.

- Peu importe ! Si on vivait deux cent ans on serait quand même des humais, on commettrait les mêmes erreurs.

- Vous etes pessimistes !?

- Je suis Russe docteur, nous sentons ce genre de chose.



Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#8 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 14 March 2004 - 19:20 PM

CITATION(NCC 2200)
Une bonne initiative.Une question : "peut-on considerer Babylon 5, comme la vision : XXIII ème siècle ,d' un émigré issu de l' Europe de l' Est occupée par l' ex URSS, alors que Star-trek serait,de son côté, une vision Hollywoodienne de ce même siècle ??"


Ben écoute là je saurais pas vraiment te répondre parce que je comprend pas trop ta question et surtout j'ai pas assez vu d'episode de Star Trek pour juger. biggrin.gif


Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#9 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 14 March 2004 - 19:27 PM

Le dossier Pourpre (1/3) (Born to the Purple)

Sc : Lawrence G. Ditillio R : Bruce Seth Green. Avec Fabiana Udenio : Adira Tyree. Clive Revill : Trakis. Mary Woronov : Ko D'Ath.


Le commandant Sinclair essaye de convaincre Londo et G'Kar de négocier un traité concernant l'Euphrate, un secteur de la galaxie litigieux entre les Narns et les Centauris. La signature de ce traité apportera la preuve à la Terre que le rôle diplomatique de Babylon 5 n'est pas vain. Malheureusement il doit pour cela réunir dans une même pièce les deux ambassadeurs pour des négociations claires avec l'aide de Talia Winters qui pourra filtrer leurs mensonges. Si G'Kar se montre coopératifs, Londo lui est plus occupé par ses affaires de coeur que par les affaires diplomatiques.



Il est tombé fou amoureux d'une danseuse, Adira Tyree mais celle-ci est en fait une esclave de Trakis qui se sert d'elle pour récupérer les dossiers confidentiels de Londo afin de les vendre au plus offrant. Pendant ce temps, Garibaldi doit résoudre une affaire de piratage des systèmes de communication, bien qu'Ivanova pense quant à elle qu'il s'agisse tous simplement d'un « gremlins »


Retour de la qualité dans cet épisode bien que celui reste très moyen. Le dossier Pourpre prouve donc que l'alternance entre deux histoires apporte un très bon rythme à ces épisodes d'introduction. L'histoire du dossier pourpre est finalement banale si ce n'est qu'elle met en lumière un aspect de Londo que l'on ne connaissait pas, son romantisme. L'épisode est surtout un vaste jeu de manipulation. Sinclair, G'Kar, Londo, Garibaldi, Ivanova tous se manipulent pour plusieurs raison. Diplomatique pour Sinclair, amoureuse pour Londo, personnel pour Ivanova. Un jeu de manipulation assez savoureux qui augure de belles joutes pour la suite. La conclusion de l'histoire du « gremlins » est quant à elle bouleversante et préfigure tous les problèmes relationnels d'Ivanova. La dernière chose qui frappe a posteriori c'est de remarquer que même si Straczynski n'a pas écrit l'épisode, son influence est palpable dans le caractère des personnages et la cohérence de l'ensemble pour la suite.


Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#10 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 14 March 2004 - 23:07 PM

L'infection (1/4) (Infection)


Sc : J. Michael Straczynski. R : Jim Johnston. Avec David McCallum : Dr vance Hendricks. Marshall Teague : Nelson Drake


Babylon 5 va fêter son deuxième anniversaire. Pour l'occasion Sinclair doit se faire interviewer par ISN (InterStellaire Networks) mais il n'est vraiment pas ravi par l'idée du fait d'expérience précédente. Steven Franklin aide son ancien professeur d'archéologie à déchiffrer des reliques d'une vieille planète. Ces vestiges se trouvent être en fait des armes organiques, l'une d'elle se greffe d'ailleurs sur Nelson l'assistant du Docteur Vance qui se transforme alors en machine à tuer.


Décidément ce n'est pas encore à la vision de cet épisode que l'on peut se faire une bonne image de Babylon 5. D'une qualité très moyenne, L'infection se paye le luxe de proposer également un monstre ringard tout droit sorti du meilleur des séries sentaïs et ce n'est pas la présence de David McCallum (Des agents très spéciaux et L'homme invisible) qui rehausse l'ensemble.



Là encore le fait de ne pas proposer une alternance entre deux histoires handicap fortement l'épisode. Pourtant Straczynski se sert ici de l'histoire de la machine tueuse pour dresser un constat sur les horreurs du fanatisme religieux, la machine tueuse étant programmer pour tuer tous ceux qui ne répondaient pas à des critères idéologiques de pureté raciale. La conclusion par contre est très frappante et également très effrayant. En fait l'histoire se conclue sur 3 scenes se renvoyant l'une a l'autre en exposants les enjeux à venir. D'un coté Garibaldi reprochant à Sinclair sa témérité qui selon lui exprime une perte de goûts à la vie. Sinclair ne peut répondre à cela, il est en effet un homme qui se cherche depuis la fin de la guerre. De l'autre coté Franklin dresse une situation politique et sociale de la Terre et de la montée de mouvement extrémiste et anti-aliens à Ivanova. Celle-ci le rassure en lui rappelant que l'on ne commet pas deux fois les même erreurs. C'est à ce moment là que des gardes viennent demander à Franklin les reliques aliens pour les services de défense de la Terre. L'homme est un grands amnésique parfois. Finalement c'est Sinclair, l'homme qui se cherche un but, qui donnera la note d'espoir à la fin de l'épisode et placera Babylon 5 dans un statut de militantisme pour le devenir de l'humanité. Par delà des histoires simples c'est bien de l'Homme avec un grand H dont Straczynski veut nous parler par la suite.


Journaliste ISN : Pour conclure Commandant, après tous ce que vous venez de vivre permettez-moi de vous posez la question que tous mes compatriotes se posent aujourd'hui sur la conquête de l'espace. Cela valait t'il le coup ? Ne croyez-vous pas que nous devrions abandonnais, laisser tomber tous ça et revenir à la réalité ? Les hommes n'auraient t'ils pas viser trop haut ?

Commandant Sinclair : Non ! Nous devons rester ici et je vais tous de suite vous expliquer pourquoi. Interrogez un panel de scientifique sur ce qu'ils pensent de l'environnement, du problème démographique, de la recherche génétique et vous aurez autant de réponses que d'individu. Pourtant il y a un point sur lequel tous les scientifiques de la planète s'accordent à l'heure actuelle. C'est sur le phénomène qui risque de se produire dans on ne sait combien de milliers d'années voire de millions d'années, a savoir l'effondrement, la disparition de notre soleil, le noir total. Et lorsqu'il ne sera plus là non seulement nous serons réduits à néant.... mais aussi Marilyn Monroe, Lao-Tzu, le grand Enstein, Morobuto et Buddy Holly, ce cher Aristophane. Et tout ça, tout cela n'aura servi à rien si on ne fait pas route vers les étoiles.



Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#11 David Dunn

David Dunn

    Wookie

  • Members
  • 2389 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Loin du forum Mad

Posté 15 March 2004 - 00:54 AM

Bravo Lord ! biggrin.gif
Ce n’est que le début de la saison 1 (la moins bonne), mais quel boulot !
J’ose à peine imaginer la longueur de texte lorsqu’il sera terminé.
En plus, c’est écrit avec passion, mais sans négliger le recul critique (ce qui est rare chez un grand fan).
Vraiment impressionnant. 8O


Par contre, je te trouve un peu dur avec l’épisode « Le Chasseur d’Ames ». Ce n’est peut être pas le meilleur épisode de la série (loin de là), mais il gagne à être vu en VO (le doublage dudit Chasseur est assez agaçant). Mais c’est un détail.



Le plus fort c’est que, même en écrivant des pages et des pages sur le monde Babylon 5, on pourrait continuer à creuser encore plus dans la mythologie !
JMS a vraiment réussit à écrire la saga télévisée dont la richesse se rapproche beaucoup de celle des livres de Tolkien.
Cette richesse est telle, que l’on peut s’amuser à se transformer en « ethnologue » babylonien (et étudier chaque race de la série, leurs coutumes, leurs Histoires, etc.).
Même le look des chasseurs terriens (les StarFury) a été soigneusement pensé dans une volonté de réalisme (la Nasa a même demandé à JMS si ils pouvaient utiliser leurs designs pour leurs futurs vaisseaux monoplaces d’apesanteur).

Sinon, une remarque sur le pilote : le réalisateur s’est permis de sucrer pas mal de passage du scénario de JMS. D’ailleurs, ce dernier a vraiment été très déçu du résultat.
Du coup, est sorti quelques années plus tard en vidéo une version modifiée (avec certaines scènes, que JMS jugeait capitales, replacées dans le film, ainsi que des musiques remplacées par celle de Christopher Franke).

A noter que la compagnie chargée des maquillages (probablement les meilleures masques d’aliens toutes séries et films confondus) a changé après le pilote. Les Minbaris ont donc perdu leur aspect androgyne (assez foireux, il faut l’avouer) au profit d’un look bien plus harmonieux.
Idem pour les marionnettes de ce pilote, vite supprimées dans la série (il ne reste que la « mouche » géante bien naze dont tu as parlé Lord, mais qui disparaît heureusement lors de la saison 1).
En fait, ce pilote n’a pas uniquement servit à tester le succès potentiel de la série pour la Warner, il a également servit de galop d’essais pour JMS et son équipe, afin de voir ce qui marchait et ce qui ne marchait pas.

A noter que ce pilote sera dispo en DVD en Belgique en juin (sauf annulation), mais j’ignore de quelle version il s’agira.

Vala, vala, en attendant impatiemment la suite. biggrin.gif

“France. It's a different planet.”   The Doctor
 


#12 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 17 March 2004 - 22:46 PM

Le parlement des rêves (1/5) (The Parliament of Dreams)

Sc : J. Michael Straczynski. R : Jim Johnston. Avec Julie Nickson : Catherine Sakaï. Thomas Kopache : Tu'Pari.


L'Alliance Terrienne propose à Babylon 5 d'organiser une semaine spéciale où tous les peuples de la station présenterait leurs religions afin de renforcer la tolérance et la compréhension entre les peuples. Mis à part quelque problème de sécurité tout ce passe bien et tout le monde profite de cette semaine. Sinclair joue à je-t'aime-moi-non-plus avec son ancienne amie Catherine Sakaï, une prospectrice de minerais et Delenn accueille Lennier, son assistant sur la station. Elevé au sein d'un temple, il est très impressionné par tous ce qu'il voit. Seul G'Kar ne semble pas participer aux réjouissances et pour cause, sa tête a était mise à prix. Une personne de son entourage a pour mission de le torturer puis de l'assassiner. C'est ce moment que choisir Na'Toth pour prendre ses fonctions d'aide diplomatique auprès de l'ambassadeur Narn.


Faites-moi plaisir. Oubliez immédiatement l'apparition de Nagrat et la love-story entre Sinclair et Sakaï qui vire parfois au soap-opera. Tout d'abord parce qu'il s'agit de la dernière apparition de la bestiole qui a sûrement du succombé à une attaque de Begon vert, ensuite parce que en fin de compte l'histoire d'amour de Sinclair est anecdotique et ne sert que d'alibi à Sinclair. En effet comme la plupart des guest de la série, le personnage de Catherine Sakaï est là avant tout pour participer à l'évolution des personnages principaux et non l'inverse comme dans d'autre série. Car Strazynski à toujours souhaiter que les personnages « invités » de par leurs présences et leurs actes, justifient et influence les héros pour la suite de la saga. Donc oubliez ces deux petits poids et admirez. Admirez ce qui est un très bon épisode de Babylon 5. Avec Le parlement des rêves ont peut vraiment se rendre compte du potentiel immense de la saga. La machine commence à se lancer avec l'arrivé des derniers personnages, Na Toth l'aide de G'Kar et Lennier l'aide de Delenn. On constate la force de l'alternance d'histoire au sein d'un même épisode. Le rythme est rapide et l'on se trouve emporté par le méli-mélo amoureux de Sinclair mais surtout par la tentative d'assassinat de G'Kar qui nous offre là une autre facette. En inversant son rôle (de « méchant » de la série il devient victime), G'Kar apparaît drôle et sympathique, un changement qui ne fera que se confirmer dans le prochain épisode. Il n'en reste pas moins fourbe et retords, la conclusion de sa mise à prix étant diaboliquement savoureuse. Londo reste toujours un bon vivant, Garibaldi ne perds pas son sens de l'humour et les mystères continue de s'accumuler sur la station. Pourquoi Delenn ordonne à Lennier de ne pas mentionner le conseil gris ? Et pourquoi est-elle si concentré sur Sinclair lors de la cérémonie Minbarris ? Le parlement des rêves est surtout un manifeste à la tolérance religieuse. Athée, Strazynski ne se questionne pas moins sur la foi et ses manifestations, toujours dans un profond respect des croyances de l'autre. La fin de l'épisode et tout bonnement sublime de par sa tolérance envers tous les peuples.

Alors que les Minbarris, les Centauris et les autres peuples ont présenté leurs principales religions, nous nous demandions comment Babylon 5 allait montrer celle de la Terre

Dialogues extraits


Londo Mollari : Mr Garibaldi ?!!!

Garibaldi : Je sais oui mais il a dit de patienter je n'y peut rien

Delenn : Est ce que l'on sait comment il va nous présenter cela si ce n'est pas indiscret

Ivanova : Non il n'a rien voulu nous dire on sait juste que c'est une vitrine des principales croyances

Na'Toth : Je n'entends pas les tambours

Vir Cotto : Ni les cloches

Lennier : Ni les chants sacrés etes vous sur que l'on ne sait pas trompés

G'Kar : moi je regrette je m'en vais

Garibaldi : Il nous a demandé de l'attendre ici donc attendons il ne va pas tarder

Sinclair : Tres bien, tout est pret si vous voulez bien me suivre

Dans un long couloirs, les ambassadeurs découvre une longue rangée de personne, Sinclair serre la main de la premiere personne et passe a la suivante, les autres font de meme

Sinclair : Je vous présente Mr Harris, Athée

Le pere Cressanti, de l'église catholique
Mr Hayakawa, boudhiste zen
Mr Rashid, musulman
Mr Rosenthal, juif orthodoxe
Grand Elan de la tribu des sioux Oglala

Image IPB

Le pere Papapoulos, grec orthodoxe
Ogigi-ko de la tribu Ebo
Machukiak, esquimo Yupik
Sawa de la tribu Jivaro
Isnakuma, bantou
Mme Chang, Taoiste

Image IPB

Mr Blacksmith, aborigene
Mme Yamamoto, shintoiste
Mme Naijo, Maori
Mr Go, Hindou
...
...
...

Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#13 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 17 March 2004 - 22:49 PM

CITATION(David Dunn)
Bravo Lord ! biggrin.gif
Ce n’est que le début de la saison 1 (la moins bonne), mais quel boulot !
J’ose à peine imaginer la longueur de texte lorsqu’il sera terminé.
En plus, c’est écrit avec passion, mais sans négliger le recul critique (ce qui est rare chez un grand fan).
Vraiment impressionnant. 8O


merci l'ami biggrin.gif


CITATION
Par contre, je te trouve un peu dur avec l’épisode « Le Chasseur d’Ames ». Ce n’est peut être pas le meilleur épisode de la série (loin de là), mais il gagne à être vu en VO (le doublage dudit Chasseur est assez agaçant). Mais c’est un détail.


Alors tu vois c'est l'épisode qui arrive à m'endormir. Je sais pas j'acroche vraiment pas



CITATION
Vala, vala, en attendant impatiemment la suite. biggrin.gif



ben voila heureux ? smile.gif


Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#14 klatu barada nicto

klatu barada nicto

    Critters

  • Members
  • 426 Messages :
  • Location:Là ou me mene les vents cosmiques

Posté 26 March 2004 - 09:48 AM

CITATION
Même le look des chasseurs terriens (les StarFury) a été soigneusement pensé dans une volonté de réalisme (la Nasa a même demandé à JMS si ils pouvaient utiliser leurs designs pour leurs futurs vaisseaux monoplaces d’apesanteur).


8O Decidement la Nasa n'a aucune imagination.
Ils avaient demandé a Roddenbery de pouvoir utiliser la position du personnel du pont de l'enterprise pour leurs futurs vaisseaux spaciaux... :roll:

#15 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 03 April 2004 - 21:25 PM

Guerre Mentale (1/6) (Mind War)

Sc : J. Michael Straczynski. R : Bruce Seth Green. Avec Walter Koenig : Alfred Bester. William Allen Young : Jason Ironheart. Felicity Waterman : Mlle Kelsey. Julia Nickson : Catherine Sakaï.


Un dangereux télépathe fugitif arrive sur Babylon 5. Afin de le capturer le Corps Psy envoi deux agents sur la station Mlle Kelsey et M. Bester. Véritable inquisiteur, ils n'hésitent pas à donner des ordres à Sinclair et à faire un scanner mental douloureux à Talia Winters pour retrouver le télépathe coupable du meurtre d'un docteur.



Catherine Sakaï doit prospecter sur Sigma 957 pour le compte d'un gros cartel. L'affaire est sur le point d'être conclue, cependant les Narns ont un droit de veto sur cette planète et G'Kar refuse que Sakaï y aillent. Pourtant ce n'est pas par intérêt financier que l'ambassadeur Narn interdit l'accès à Sigma 957 mais parce qu'il craint pour la vie de l'amie de Sinclair car ce secteur de l'espace est réputé comme étrange et dangereux. Méfiante quant aux raisons altruistes de G'Kar, qui vont à l'encontre de sa réputation, Sakaï décide quand même de partir sur Sigma 957. Jason Ironheart retrouve Talia, son ancienne élève et amante, et lui demande d'arranger un rendez-vous avec Sinclair afin de lui dire la vérité. Jason Ironheart s'était porté volontaire pour une expérience visant à augmenté ses capacités télépathiques et télékinésique mais il est allé au-delà des résultats escomptés. Cependant le Corps Psy ne désirait pas un télépathe plus puissant pour la défense mais pour l'assassinat et la manipulation. Jason découvrit que si au départ l'Alliance Terrienne avait créé le Corps Psy pour encadrer les télépathes, ils contrôlent désormais de plus en plus le gouvernement. Il tua alors le seul docteur qui connaissait la formule injectée et s'enfuit sur Babylon 5 car il désirait revoir Talia une dernière fois avant de terminer son évolution. Sur le point de quitter la station, il est arrêté par Bester et Mlle Kelsey mais ceux-ci ne peuvent rien contre l'être qui était autrefois Jason Ironheart. Il tue Mlle Kelsey, blesse Bester et s'enfuit sur une navette. Dans l'espace il termine sa mutation et devient un être de pure énergie puis part non sans avoir touché Talia de son pouvoir. Sur Sigma 957 un gigantesque vaisseaux apparaît pour disparaître aussitôt détruisant tous les systèmes de contrôle de l'appareil de Catherine Sakaï. Sur le point de s'écraser, elle est secourue et remorquée par deux vaisseaux Narns envoyé par G'Kar pour la protéger.


Guerre mentale est en soi un très bon épisode. D'un coté une traque passionnante matinée d'un méchant savoureux, de romantisme, d'une réflexion sur l'évolution humaine et la course à l'armement ; de l'autre une intrigue qui n'est secondaire qu'en apparence. Car c'est surtout à la deuxième vision, en connaissant tous ce qui suit, que la qualité de l'épisode saute aux yeux. Soyons clair, Guerre Mentale marque une étape dans la narration de Babylon 5. De nombreux éléments apparaissent ici, parfois de manière anodine et furtive, qui seront des points clés pour la suite de la saga tels le vaisseau mystérieux, les révélations sur le Corps Psy et l'apparition de Bester. Interprété par Walter Koenig (Tchekov dans la série Star Trek original), ce policier psy est le premier grand bad guys de la série. Délicieusement fourbe il deviendra un personnage récurrent et son importance dans la saga sera primordiale. L'épisode se charge surtout de changer notre perception de l'histoire et des personnages. L'apparition du mystérieux vaisseau qui n'a aucun rapport avec l'histoire apporte la confirmation d'une chose que l'on pouvait soupçonner. Nos héros font partie d'un Tout immense qu'ils ne peuvent deviner ou appréhender, du moins pour le moment. Cette révélation est vertigineuse, on prend conscience que la série n'est pas une suite d'histoire fermée mais bien une saga. Enfin Guerre mentale change aussi notre perception des personnages ou plutôt d'un : G'Kar. L'ambassadeur narn qu'on pensait être le méchant de la série, celui qui crée les conflits apparaît ici plein de sagesse quant aux mystères de l'Univers. Il nous apparaît beaucoup plus sage et lucide qu'on aurait pu le croire et devient l'auteur d'une des phrases emblématiques de la série.

Dialogues Extraits

Catherine Sakaï : Si vous essayer de visé le commandant a travers moi.....

G'Kar : Non, que vous me croyez ou non c'est pour vous protégez que j'interviens. Sigma 957 n'est pas un endroit très recommandé, il s'y passe des choses très bizarres

- C'est un secteur inhabité sans aucune forme de vie qui menacerait quiconque

- Néanmoins c'est très risqué je suis déjà passé dans ce secteur, faites-moi confiance mieux vaut être ailleurs

- Je crois que vous voulez Sigma 957 pour vous tous seul. Le gouvernement Narns n'a pas les moyens d'aller exploiter un monde aussi éloigné mais il n'empêche que vous vous y accroché ça entretient le climat de haine

- Etant donné ce qu'on a certainement pas manqué de vous raconter sur moi je suis persuadé que vous êtes sincères et bien que vous connaissez Sinclair depuis longtemps vous êtes nouvelles dans cette station. Laissez moi vous transmettre la seule leçon que j'ai apprise en vivant sur Babylon 5. Aucun de nous ici n'est tout à fait celui qu'il paraît être. Ni Mollari, ni Delenn, ni Sinclair, ni moi. Mon conseil est désintéressé vous le négligez à vos risques et périls

Apres le sauvetage de Catherine Sakaï par les croiseurs envoyé par G'Kar

Catherine Sakaï : Ambassadeur G'Kar !

G'Kar : Ha mademoiselle Sakaï comme je suis heureux de voir que vous êtes revenue saine et sauve de votre expédition



- Oui grâce à vous. Juste une question, pourquoi ?

- Pourquoi pas ?

- Ce n'est pas une réponse

- Ho si s'en est une, ce n'est pas celle que vous auriez voulue entendre ou que vous aviez prévu voilà la différence. Narns, Humains, Centauris nous agissons toujours tous pour la même raison, parce que l'idée paraît excellente en la circonstance. Il n'y aurait eu aucun avantage, ni bénéfice a vous abandonnez à une mort déplaisante et prématuré. Cela aurait affligé le commandant tout à fait inutilement. Donc vous voyez nous revenons à : Pourquoi pas. C'est ce que je vous ai expliqué avant votre départ, aucun de nous ici n'est tout à fait celui qu'il paraît être. Si vous avez été surprise, tant mieux. Au revoir mademoiselle.

- Ambassadeur ! Pendant que j'étais la haut, j'ai vu quelque chose. Qu'est ce que c'était ?

- Qu'est ce que c'est que ça ?

- Une fourmi

- Une fourmi ?

- Elles sont nombreuses à s'embarquer sur les vaisseaux de transports terriens, il y en a toujours qui se faufilent

- Là j'ai seulement fait monter cette fourmi sur mon gant, si jamais en redescendant elle avait interrogé sa consoeur « Qu'est ce que c'était ? » Comment lui expliquerait-elle ? Il y a des choses dans l'univers plus ancienne de milliards d'année qu'aucune de nos races, des choses éternelles, immenses. Si elles ont conscience de notre existence, nous ne sommes que des fourmis à leurs échelles et nous avons à peu prés autant de chances de communiquer avec ces mondes que ces insectes en ont avec nous. Nous le savons, nous avons essayé. Nous avons appris que l'on peut soit rester à l'écart et se protéger, soit se faire broyer.

- Et ensuite, vous ne savez rien d'autres ?

- Non, c'est un mystère. Je suis en même temps terrifié et rassuré de savoir qu'il y a encore des merveilles dans cet univers et que nous n'avons pas réussi à expliquer tous ce qui existe. Quelque puissent être ces merveilles elles avancent du coté de Sigma 957 et elles doivent y aller. Seules.

Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#16 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 11 April 2004 - 16:12 PM

Leçon de tolérance (1/7) The War Prayer

Sc : D.C. Fontana. R : Richard Compton. Avec Tristan Rogers : Malcom Biggs. Nancy Lee Grahn : Shaal Mayan. Michael Paul Chan : Roberts. Rodney Eastman : Kiron Maray. Ardwight Chamberlain : Kosh.


Depuis 15 jours la station est en proie à une vague d'agression sur des aliens important. La dernière en date : Shaal Mayan une poétesse Minbarris et amie de Delenn. Furieuse cette dernière menace Sinclair si celui-ci ne fait rien pour résoudre le problème. Cette vague d'agression n'est pas propre à Babylon 5 mais a lieu également sur Terre et sur Mars. Garibaldi suspecte un groupuscule extrémiste et xénophobe, la Home Guards. Londo Mollari recueille deux jeunes fugueurs centauris, Kiron et Aria qui refuse les mariages que leurs familles ont arrangés pour eux. Il tente de les persuader que les mariages arrangés sont les fondements de leur république. Susan Ivanova retrouve son ancien amant Malcom Biggs qu'elle avait quitté il y a huit ans afin de poursuivre sa carrière militaire sur Io. Celui-ci est prêt à renouer avec elle et accepte dorénavant le choix de vie d'Ivanova, d'ailleurs il a décidé d'ouvrir ses bureaux sur Babylon 5. Mais Susan découvre que Malcom est en fait un des membres de la Home Guards et que son rôle sur la station est d'éliminer les principaux ambassadeurs. Il faut faire vite, les agressions alimentent un climat de haine et Kiron et Aria sont blessé par ces fanatiques. Sinclair décide donc d'infiltrer l'organisation pour la démanteler en mettant en avant une haine des Minbarris et des autres races.


Tous comme Guerre Mental, Leçon de tolérance est un épisode possédant une histoire intéressante dont certains éléments joueront un grands rôle. Ici aussi l'impression de contempler une pièce d'un énorme puzzle se fait ressentir. A la différence que cette fois-ci, c'est la Terre qui est mise en valeur. L'humanité en 2258 n'a pas résolue ses problèmes, elle les a plutôt porté à une échelle galactique. La xénophobie envers les aliens est vivace. Un fanatique comme Malcom Biggs entretient la haine raciale avec des arguments qui nous sont, hélas, que trop familiers. Les aliens polluent notre culture, ils prennent notre travail, nos droits d'humains sont bafoué, il faut remettre la Terre au centre de tous..Ces pseudos arguments s'ajoute à un Sinclair jouant un vétéran d'une guerre ressentit comme un échec terrible. Nous ne sommes pas loin de nous rappeler certaines époques comme l'Allemagne dans les années 20 et 30. Dés lors le futur de la Terre et de la saga apparaît sombre. Paradoxalement l'épisode se révèle être un des plus drôles avec Londo essayant de raisonner un jeune couple centauris mais qui, en se faisant prendre à son propre jeu, révèlera une autre de ses facettes. Enfin Leçon de tolérance répond aux questions que l'on se posait quant aux départs du docteur Kyle et de Lyta Alexander après la tentative d'assassinats de Kosh (voir le pilote The Gatherings).



JMS n'oublie aucun détails mais il profite de cette pirouette pour approfondir le mystère Kosh. L'ambassadeur vorlon dont on ne sait strictement rien, ou si peu, sur lui et sa race continue d'intriguer. Son armure est-elle là pour le protéger ou bien cacher sa véritable apparence ? pourquoi observe t'il des images de la Terre ? pourquoi reste t'il si neutre ? les questions sont posées, ne vous inquiétez pas les réponses viendront.

Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#17 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 20 April 2004 - 20:19 PM

Souvenirs mystérieux ( 1/8 ) And the Sky Full of Stars

Sc : J. Michael Straczynski. R : Janet Greek. Avec Jim Young : Benson. Justin Williams : Mitchell. Judson Scott : 1er combattant. Christopher Neame : 2ème combattant.


Branle bas de combats sur Babylon 5, le commandant Sinclair a disparut. Hier encore il réglait une affaire concernant un membre de la sécurité avec Garibaldi mais aujourd'hui ce dernier, ainsi qu'Ivanova et Delenn, ne le trouve plus. Pourtant Sinclair est bien sur la station, il à était capturé et séquestré par deux inconnus. Ceux-ci maintiennent son esprit dans une réalité virtuelle, fouille sa mémoire et sa perte de mémoire lors de la bataille de la Ligne afin de répondre à la question que beaucoup de monde se pose : Pourquoi les Minbarris, sur le point d'anéantir la race humaine, se sont-ils rendus ?



Pas d'intrigue secondaire, pas de chichis, juste une histoire principale très importante. Après les épisodes indépendants, Souvenirs mystérieux fait parti de ces épisodes de la première et deuxième saison qui donne un coup d'accélérateur à la saga. Une des grandes qualités scénaristiques de Babylon 5 est de créer des épisodes qui booste la narration en répondant aux questions posées tout en donnant matières à réflexion. Ainsi deux questions étaient posées depuis le pilote, la perte de mémoire de 24 heures de Sinclair et le motif de rééditions des Minbarris. Si JMS répond à l'une des ces questions ce n'est que pour mieux nous en offrir d'autres. Nous apprenons donc au terme de l'épisode que la perte de mémoire de Sinclair correspond à sa capture et à sa détention dans un vaisseau Minbarris. Heureux de cette révélation il ne nous faut pas longtemps pour nous poser les questions qui en découlent. En quoi la détention de Sinclair à jouée sur la réédition des Minbarris et surtout qu'est ce que Delenn faisait parmi les 9 figures grises qui entouraient et torturaient Sinclair ? Et pourquoi les Minbarris ne veulent pas que Sinclair recouvre la mémoire au point de le tuer si cela arriver ?



Voilà donc le premier épisode primordial pour la saga Babylon 5 qui nous offre en prime une vision de la bataille de la Ligne (la bataille finale entre les Humains et les Minbarris en orbite autour de la Terre), une vision tétanisant où l'intégralité de l'escouade de Sinclair se fait détruire par la flotte ennemie. Courte peut-être mais qui montre les prémices des futures grandes batailles de la série.


Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#18 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 01 May 2004 - 15:22 PM

La Brute (1/9) Deathwalker

Sc : Lawrence G. Ditillio. R : Bruce Seth Green. Avec Sarah Douglas : Jha'Dur. Robin Curtis : Ambassadeur Kalika. Cosie Costa : Abbut. Ardwight Chamberlain : Kosh


Na'Toth agresse sauvagement une inconnue qui se trouve être, selon elle, Jha'Dur plus connu sous le nom de Deathwalker, un général Dilgar ayant commis les pires atrocités durant l'invasion par son peuple des planètes de la Ligue des mondes non alignés. Néanmoins cette guerre remonte à plus de 20 ans or Jha'Dur n'a pas vieilli. La réponse ? Un sérum qu'elle a mit au point qui ralenti les effets du vieillissement et guérit les plus graves maladies.



Quasiment l'immortalité que l'ancienne criminelle veut offrir à la Terre. Dés lors Sinclair se trouve tiraillé entre ses ordres de livrer Jha'Dur à la Terre pour exploiter sa découverte et ses convictions de traîner en justice la Dilgar pour ses crimes. Pendant ce temps Kosh emploie Talia Winters pour des négociations assez étranges.


De par ses sujets traités, la présence de la quasi-totalité du cast et de par la qualité de son scénario, La brute se révèle être l'épisode idéal d'introduction à la série pour un néophyte. Manoeuvres diplomatiques, stratégies géopolitiques, dilemmes moraux, conflits spatiales, hégémonie des grandes races sur les petites et de l'intérêt sur la justice, rivalité Centauris/Narns et domination des mystérieux Vorlons sont au programme. A l'exception de Delenn et Vir, tous les personnages de la série sont présents dans ce qui est probablement un des meilleurs épisodes de la première saison. Celui-ci ne laisse aucun temps mort et les rebondissements sont légions. La brute est aussi le premier épisode qui crée le débat et questionne le spectateur. Doit t'on oublier la justice pour aider sauver et préserver des millions de vies ? La population de Babylon 5 répondra différemment à ce dilemme plus complexe qu'il n'y paraît mais la réponse ne sera jamais donnée. « Voilà les faits, faites-vous votre opinion » semble nous dire Straczynski. Même si la conclusion de l'épisode peut paraître brutale et très « Deus ex machina » cela n'est qu'illusoire. Les éléments « hors contexte » de La brute (la manipulation de Talia et la suprématie des Vorlons) sont là pour nous le rappeler. L'ensemble nous échappe pour l'instant, nous n'avons vu là qu'une pièce du puzzle mais qu'elle belle pièce.

Dialogues extraits

Garibaldi : L'ambassadeur Kosh est débordé depuis ce matin

Sinclair : Le seigneur n'a t'il pas des voies impénétrables ?

Garibaldi : Peut être bien. Mais c'est un amateur comparé à un Vorlon


Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#19 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26206 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 09 May 2004 - 15:58 PM

Les Elus (1/10) Believers

Sc : David Gerrold. R : Richard Compton. Avec : Tricia O'Neil : M'Ola. Stephen Lee : Tharg. Jonathan Charles Kaplan : Shon. Silvana Gallardo : Maya Hernandez. Ardwight Chamberlain : Kosh

Le lieutenant-commandant Ivanova part en mission pour escorter un vaisseau de transport en panne dans le secteur des raiders (des pirates de l'espace). Le docteur Franklin soigne un enfant atteint de problème respiratoire bénin mais aux conséquences désastreuses si une opération chirurgicale n'est pas entreprit. Cependant le dogme religieux de Shon interdit toute ouverture dans le corps pour que l'âme ne s'en échappe pas. Les parents refusent donc l'intervention chirurgicale même si cela signifie la mort de leurs enfants. Ayant juré de sauver toutes vies, Steven Franklin veut enlever la garde de l'enfant à ses parents afin de l'opérer en passant outre leurs convictions religieuses.


Un épisode loner avec deux histoires narrées en parallèle, hé oui ! Encore un mais celui-ci est assez spécial ; La qualité de Les élus ne provient pas de son importance dans l'histoire mais provient avant tout de son ton sans concession. Le dilemme posé n'est rien à l'échelle de la galaxie (la position de G'Kar et Londo est là pour nous le rappeler) mais il traite d'une question morale fondamentale. Doit t'on soigner et aider un malade quitte à passer outre ses croyances les plus profondes ? Steven Franklin, le docteur idéaliste de Babylon 5, en est persuadé. Il fera tout pour sauver Shon. Sinclair doit pourtant trancher car il en va de la neutralité de la station.

Franklin : Vous m'autorisez à opérer ?

Sinclair : Vous êtes persuadé d'agir pour le mieux, n'est ce pas ?

- Oui !
- Les parents aussi. Alors qui dois-je croire ? Vous parce que nous partageons les mêmes convictions ? enfin je crois
- Commandant ! Les parents de Shon vont le laisser mourir par respect pour leur religion. Vous ne pouvez pas me demander de rester assis sans rien faire. Puisse dieu nous préserver des croyances dangereuses.
- Comment savez vous que vous êtes dans le vrai ? Si une religion est bonne qui peut nous prouver qu’elles ne le sont pas toutes. Peut-être que Dieu se fiche de notre manière de prier tant que nous continuons à prier.
- Et si Dieu n'existe pas ?
- C'est ce que vous pensez
- Je suis médecin parce que je veut sauver des vies et s'il n'y a pas de vies cette question n'a pas d'intérêt.
- Mais la vie c'est bien plus qu'un simple battement de coeur. Nous avons besoin de choses sacrés pour avoir une raison d'exister. Qui vous dis que nous n'allons pas lui retirer cette raison ?
- C'est une réflexion à laquelle nous pourrons accorder de temps qu'après l'opération.
- Vous avez la certitude que cest la seule solution de sauver le petit Shon ?
- Oui !
- Vous me compliquez bien la tache. Je suis obligé de rejeter votre requête. Je ne peut pas vous permettre de faire cette intervention
- Quoi !? Je narrive pas à le croire. Commandant je croyez pouvoir comptez sur vous. Comment pouvez vous faire une chose pareille ?
- Si ça ne tenais qu'a moi je vous aurez donné le droit d'opérer immédiatement mais si le commandant de Babylon 5 s'octroi le droit de violer les croyances des autres peuples parce que la siennes n'est pas en accords ce serait un précédent dangereux et injustifiable. Ce serait démontrer que leurs façons de vivre est négligeable quand bien même elle leur conviendrait parfaitement.
- Vous teniez un autre discours quand l'ambassadeur Kosh était sur le point de....
- Le cas de l'ambassadeur Kosh n'avait aucune commune mesure avec celui de Shon. C'est comme si vous compariez une grenouille à un boeuf. Mon devoir est de poser des limites pour que ça n'aille pas trop loin. Il me faut préserver la conviction des parents sinon ce serait compromettre Babylon 5 et ça signifie aussi que notre station qui est la seule plate-forme indépendante de passage inter-galactique n'aurait plus aucune raison d'être.
- Donc vous allez le laisser mourir !
- Pour l'amour du ciel docteur, vous croyez que je fais cela de gaieté de coeur


Le respect avec laquelle Straczynski traite son histoire force l'admiration et démontre parfaitement l'intelligence de la série qui ose aller très loin dans ses propos et sujet et cela vient avant certaines séries contemporaines louées pour leurs audaces.

Bonsoir

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#20 Stratego

Stratego

    Critters

  • Members
  • 273 Messages :

Posté 13 May 2004 - 20:21 PM

Je me permet de faire un peu de pub puisque Lord va bientot nous rejoindre sur la redac de la LTE pour assurer les Critiques de l'intégralité des épisodes rediffusés sur CineFX en ce moment.

Ca va avoir l'air d'une redite mais les critiques sont d'une forme différentes et générallement plus approfondie (notamment quand on a la chance de pouvoir s'y mettre a plusieurs ce qui n'est pas le cas de Lord ici par exemple). Sullivan vient de publier un gros article sur la premiere version du téléfilm pilote.

En attendant si ça vous interesse c'est ici que ça se passe : http://www.leflt.com...s.php?series=53



Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)