Aller au contenu


Photo

Santa Clarita Diet (2017 - En cours)


9 réponses sur ce sujet

#1 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 18471 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 20 January 2017 - 22:01 PM

679275santaclaritadietposter.jpg

Santa Clarita Diet
 
Créé par : Victor Fresco
Cast : Drew Barrymore, Timothy Olyphant, Liv Hewson, Skylar Gisondo, Thomas Crawford, Nathan Fillon, Natalie Morales... 
Pays : Etats-Unis
Diffusion France : à partir du 3 février 2017 sur netflix
Épisodes : 10 (saison 1)
 


Teaser 1 / Teaser 2
 

Joel et Sheila Hammond sont mariés. Tous deux agents immobiliers, ils sont vaguement insatisfaits de leur vie à Santa Clarita, une banlieue de L.A., jusqu'au jour où Sheila subit une transformation spectaculaire qui les attire vers la mort et la destruction... pour le meilleur.


866973santaclaritadiet1de9ef001x.jpg
Image IPB

#2 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 18471 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 25 January 2017 - 17:22 PM

Quelques nouvelles images.

 


Image IPB

#3 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 22582 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 05 February 2017 - 17:33 PM

Santa Clarita Diet, saison 1

 

Sitcom Netflix showrunnée par Victor Fresco (My Name is Earl, Better Off Ted, Andy Richter controls the Universe), en 10x25 minutes, sur Drew Barrymore et Timothy Olyphant, deux agents immobiliers qui découvrent un jour que Drew est devenue une morte-vivante ayant besoin de chair humaine pour survivre. Ils se mettent à la recherche de criminels à dévorer, et tentent de préserver les apparences dans leur petite ville de banlieue californienne.

 

Un show amusant, avec pas mal de gore, des guests sympathiques (Nathan Fillion, entre autres) et un décalage qui n'est pas désagréable, mais qui finit par tourner un peu à vide : ce n'est pas particulièrement original, et c'est parfois tellement excessif (dans l'interprétation, dans les péripéties, dans les réactions, etc) que ça peine à rester homogène et sincère sur la longueur. Assez anecdotique, en fin de compte.


# Un film, un jour... (ou presque !) continue sur le blog de Lurdo (feat. Sygbab), avec, chaque jour, un film passé en revue, et le week-end, des critiques de séries télévisées ; à partir du 14/08, entre autres, Kung Fu Yoga, Caught, The Outcasts, King Arthur : Legend of the Sword et rayon tv, Zorro & Dirk Gently #


#4 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 626 Messages :

Posté 06 February 2017 - 13:55 PM

1x01

 

Pas sur que j'aille plus loin, celui là aura suffit à me rappeler que je déteste Drew Barrymore, elle joue vraiment comme une savate.

En plus on n'arrête pas de la présenter comme la nana canon... euh en fait le problème ça n'est pas la zombification mais la myopie apparemment. 



#5 Marmotte41

Marmotte41

    Gremlins

  • Members
  • 1024 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 February 2017 - 16:28 PM

Alors, j'ai pas vu la série, mais j'ai lu un article (je deviens de fait un expert...) qui expliquait que le physique de Barrymore évolue au fil des épisode pour que le régime 100% barbaque lui réussisse.

http://www.20minutes...u-regime-ultime

 

Drew Barrymore a perdu 10 kg au cours de la première saison et s’est soumise à un régime draconien : « Si vous ne mangez que des protéines tous les jours, vous deviendrez vraiment mince ! », plaisante l’actrice dans les médias américains. « Je voulais qu’elle soit voûtée au début, molle, un peu en surpoids », détaille l’actrice Drew Barrymore au sujet de la transformation de son personnage.

Après si t'aime pas sa tronche, c'est un autre problème.


701695FlyingZeroGdog.gif


#6 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 626 Messages :

Posté 06 February 2017 - 22:09 PM

Bien vu.
Sinon c'est sans doute parce qu'elle m'agace :)

#7 damodafoca

damodafoca

    Leprechaun

  • Members
  • 672 Messages :

Posté 07 February 2017 - 12:09 PM

Plutôt sympa, c'est fun et Thomas Gabriel m'est fort sympathique. Y a des passages vraiment gorasses, étonnament, mais ça se calme vite (les 2 premiers épisodes sont les plus sales je pense, avec un pic remarquable au milieu de saison).


Image IPB

#8 adamo

adamo

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6662 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:devant mon écran

Posté 07 February 2017 - 12:57 PM

Bon vos premiers retours ne me convainquent pas, je vais passer je pense.


giphy.gif


#9 Donowitz

Donowitz

    Wookie

  • Members
  • 2094 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:DTC

Posté 19 February 2017 - 10:28 AM

Les dix épisodes durent à peine trente minutes, du coup, c'est très facile de s'enquiller la saison en une demi-journée. 

 

L'idée est sympa, avec un message sous-jacent sur l'industrie agro-alimentaire et celui de la viande (c'est d'ailleurs très drôle de voir Drew Barrymore dans ce rôle quand on sait qu'elle est végétarienne)

 

Cependant, je trouve que l'idée et les ressorts comiques s'épuisent rapidement au fil des épisodes. Pas sûre que la saison 2 fonctionne (en tout cas, je ne m'y intéresserais pas)



#10 Miss-World

Miss-World

    Gremlins

  • Members
  • 1632 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Au bout d'un flingue.

Posté 18 March 2017 - 11:26 AM

Quand on prend le show pour ce qu'il est vraiment:  quelque chose de léger pour se divertir au sens propre, sans se prendre le chou, ça peut être vraiment sympa.

Il y a des passages franchement hilarants (Abby et ses convulsions), voir bien gores. Donc voilà ça passe vite et c'est récréatif.

 

Après ben euh ouais c'est pas très bien joué, c'est pas très subtil, c'est souvent bâclé (surtout le final de la saison), ça ne se prend absolument pas au sérieux, c'est un peu pauvre.

Et paradoxalement, même si c'est bourré de défauts, j'ai bien aimé. (c'est sûrement aussi parce que j'aime beaucoup Drew Barrymore)


341091ezgif3198440653.gif




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)