Aller au contenu


Photo

Critiques des séries américaines sans topic


129 réponses sur ce sujet

#1 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 23209 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 01 January 2017 - 11:14 AM

Ce que vous avez vu d'américain en 2017 et qui n'a pas (encore?) de sujet.

 



#2 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 05 January 2017 - 17:48 PM

Beyond

 

1x01

Si vous avez toujours rêvé de voir un remake de Kyle XY, alors il est temps de vous poser des questions sur votre santé mentale.
Dans le concept, Beyond ressemble à du Kyle XY et Shadowhunter (encore que j'ai aussi pensé à "I Am Number 4").

Holden Matthews sombre dans le coma alors qu'il est môme et se reveille 12 ans plus tard, somnambule, affublé de pouvoirs et pourchassé par une mysterieuse organisation.

Pas surprenant de voir Tim Kring à la prod mais pas rassurant non plus. Dieu merci, il n'est pas à l'écriture, c'est déjà ça.

Bon, du coup, ça vaut quoi ? J'en attendais rien et c'était pas si mal que ça. Très classique mais pas trop mal rythmé, avec ce qu'il faut de mystère pour avoir envie de continuer.
Le lead est calqué sur celui de Kyle XY, c'est à dire virginal et teubé. Son petit frère à une bonne tête avec son côté sous Dylan O'Brien et ils ont tout intérêt à développer son perso. Le meilleur ami du perso pose problème tant on a l'impression qu'il est bien plus vieux. La meuf mystérieuse qui aide le héros est assez bof aussi et manque de charisme.

Par contre, je vois mal la série s'éterniser tant je trouve ce genre de pitch assez limité. Mais en l'état, c'etait pas désagréable, si vous chercher un truc light pour passer le temps.

1x02-03

C'est du niveau du premier mais avec des trucs un peu caca : quand Holden part en couille pendant la fête et qu'il voit des trucs chelous (surtout un vieux monsieur flippant), les effets visuels étaient assez laid; l'espèce de grotte aztèque dans laquelle il se retrouve quand il est inconscient, c'était tout aussi laid (c'est du CGI made in ABC Family quoi) et j'ai pas trop capté à quoi ça servait.

Et j'ai l'impression que si Tim Kring n'est que producteur, sa présence se fait néanmoins sentir : j'ai l'impression qu'il est en train de refaire la saison 1 de Heroes. Le bad guy qui traque Holden ressemble physiquement à Noah Bennet (je jurerais qu'il a les mêmes lunettes), il répond à une mystérieuse organisation dont il n'est qu'un employé et il a une famille qui ignore tout de ses activités.
Holden a visiblement des pouvoirs destructeurs et je ne serais pas étonné que le twist de fin de saison nous révèle que les vilains ne sont pas ceux qu'on pensait, que la mystérieuse organisation cherche à eviter que les pouvoirs de Holden ne provoque pas l'Apocalypse alors que la meuf mystérieuse qui veut aider Holden cherche elle le contraire (mais peit être sans le savoir).

Le 1x03 confirme d'ailleurs un peu ça. Le grand père de Willa (qui est donc aussi.le vieux qui harcèle Holden dans ses "rêves") est dans le coma et je ne serais pas étonné que l'oeganisation adverse y soit pour quelque chose.

L'episode en dit aussi un peu plus sur le coma de Holden, qui s'est donc retrouvé dans The Realm, un royaume imaginaire tout en CGI tout moche, dont est originaire Willa.

Du coup, on s'eloigne un peu de Heroes mais je suis pas certain que la direction choisie soit la bonne, ça dépendra des explication sur la nature de ce royaume.

Au milieu de tout ça, le retour au quotidien de Holden, qui apprend que ses parents se sont séparés et qu'ils faisent semblant de toujours s'aimer, son test, le petit frère qui en a un peu marre qu'on ne s'intéresse qu'à Holden... C'est gentil mais on s'en fout un peu.


712690wald3.gif


#3 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 22667 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 11 January 2017 - 23:59 PM

Sweet/Vicious 1x04-06

 

Ça évolue dans le bon sens, ça se détache progressivement du format "violeur de la semaine à punir", pour s'attarder sur le développement des personnages principaux et secondaires, sur la continuité du format épisodique, le tout sans se départir d'un certain sens de l'humour qui permet de ne pas trop faire dans le pathétique ou dans le sérieux inhérent au sujet de base.

J'espère que ça va continuer sur cette lancée, et pas retomber dans une formule trop basique.

 

 

Sweet/Vicious, suite et fin (1x07-10)

 

C'est amusant, si on m'avait dit, il y a un an, que les thématiques du viol et du stress post-traumatique, de la manipulation, des rapports homme-femme, de l'amitié féminine, etc, seraient traités avec plus de subtilité, de finesse et d'efficacité dans une série MTV sans prétention que dans un drama "de prestige" estampillé Netflix (Jessica Jones, pour ne pas le nommer), je ne l'aurais pas cru.

 

Et si en plus on avait rajouté que l'action, le rythme et l'humour seraient eux aussi nettement plus maîtrisés et réussis dans cette série MTV, et que les personnages (principaux comme secondaires) seraient nettement plus attachants (et parfois mieux interprétés), pour un investissement en temps nettement moins moindre de la part du spectateur, je crois que j'aurais demandé qu'on arrête de se payer ma tête.

 

Et pourtant... Sweet/Vicious a su se débarrasser de son gimmick de départ un épisode/un violeur à punir, pour évoluer en un drama touchant sur les conséquences d'un viol sur sa victime et son entourage, le tout sans jamais se départir de son sens de l'humour ou de son dynamisme de série comic-book.

 

Un programme qui, malgré quelques défauts dus à l'inexpérience de sa showrunneuse, à une fin de saison compressée et à des attentes du public faussées par la chaîne de diffusion (et par la présence de Joseph Kahn à la réalisation des deux premiers épisodes), s'avère en fin de compte une excellente surprise ; malheureusement, elle est restée relativement confidentielle, et par conséquent risque d'être rapidement annulée (si ce n'est pas déjà fait au moment où ce texte sera publié). C'est bien dommage.

 

(non, je n'ai toujours pas réussi à aller au bout de Jessica Jones, je m'ennuie à en crever, et la seule chose que je préfère chez Jessica, c'est son bad guy)


# À partir du 16/10, l'Halloween Oktorrorfest 2017 continue sur le blog de Lurdo (feat. Sygbab), avec deux films de genre passés quotidiennement en revue ! Cette semaine, entre autres, Don't Kill It, The Devil's Candy, A Dark Song, The Wolfman, This is the End, Arac Attack, Fire City et, le week-end, Little Witch Academia, The Munsters, The Worst Witch 2017, Star Trek Discovery & The Orville #


#4 KaMiGoRoSHi

KaMiGoRoSHi

    Leprechaun

  • Members
  • 667 Messages :

Posté 12 January 2017 - 14:02 PM

Shooter 1x09

 

(ça s’éternise...) quelques bonnes scènes, une balle magique, et une révélation, le FSB maîtrise la téléportation !


神殺し

#5 Rlyeh Queen

Rlyeh Queen

    J

  • Sous surveillance
  • 5888 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:South West of Gotham City

Posté 14 January 2017 - 22:21 PM

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaires

 

Saison 1

 

Alors que ça démarrait très mal, j'ai accroché à la série et ai maté la saison d'une traite.

 

Dans les points faibles il y a le cabotinage des acteurs jouant les adultes, NPH en tête, qu'on a l'impression qu'ils jouent à qui deviendra Jim Carrey en premier. Parce que ouais, NPH il propose rien de neuf dans son interprétation, c'est le Comte Olaf de Carrey que j'ai vu. D'ailleurs, les six premiers épisodes retracent les trois livres qu'il y a dans le film. Et comme, le film adapte déjà bien les livres, ben du coup, la série au final, y a du pompage obligatoire. Du coup on se retrouve avec les mêmes dialogues mot pour mot.

Par contre la série accentue l'histoire de Lemony Snickett, le narrateur est réellement présent et ne fais pas de brèves apparitions dans le noir comme Jude Law. 

De plus, il y a une mise en scène assez intéressante concernant

Spoiler

Et du coup, ça accentue pas mal le fait que le narrateur (et le générique de début qui change à chaque trame) insiste toujours sur le fait que c'est triste, que c'est affreux, qu'il n'y aucune joie à retirer de cette histoire de pauvres petits orphelins... 

 

Puis dans les deux derniers épisodes y avait Don Johnson et Catherine O'Hara :love:

 

 

Alors c'est pas la série de l'année, on sent que NPH a voulu faire ça pour ses enfants et c'est très cool, mais j'espère que ça cabotinera moins pour la prochaine saison (si prochaine saison il y a). En tout cas, pour des enfants c'est excellent! 


416121.gif


#6 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9614 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 14 January 2017 - 23:37 PM

Superstore 2x10/11

 

L'équipe de manutentionnaires la plus cool de télé US est de retour !

Comme d'habitude, la série jongle toujours habilement entre les délires classiques de sitcom, et une observation assez habile du monde du travail.

On découvre donc quelques éléments du passage de Jonah en école de commerce (cette vidéo de présentation magnifique :mrgreen: ), Garreth se débat avec ses sentiments pour Dina, le couple d'Amy continue de péricliter...

Le genre d'histoires bien connus des sitcoms, qui sont bien gérées ici, et amènent leur quota de rigolades.

Mais à côté de ça, la série parle de la dépression au travail, de la frustration de ne pas pouvoir échapper à son boulot, tout ça avec cette bienveillance pour les petites mains des grandes entreprises. C'est vraiment cool, le cast est toujours aussi bon, les interactions entre persos sont excellentes, et mêmes les 2e rôles ont l'occasion de briller (Sandra, future MVP de la saison ?).

Et Cheyenne qui "met de côté" des invendus pour elle, c'est bien vu et ça sent le vécu :mrgreen:


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#7 JokeBobMan

JokeBobMan

    Ghoulies

  • Members
  • 194 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 15 January 2017 - 12:23 PM

Series of Unfortunate Events.

 

Je vais paraître plus difficile que Harley Quinn, certainement dû à une déception amère de ma part.

Les livres m'ont beaucoup marqué durant ma jeunesse, et le film était bon, malgré un déséquilibre entre la mélancolie et l'aspect comique dû à un Jim Carrey en roue libre.

 

Pourtant, là où le long-métrage avait pour lui un univers attrayant, un peu glauque mais en même temps décalé, j'ai trouvé la série beaucoup trop sur le mode burlesque pour faire ressentir un sentiment de danger perpétuel.

Les idées sont présentes et elles sont toutes pertinentes, du générique de début croustillant au narrateur présent comme une ombre fatale du destin en passant par le décorum coloré volontairement artificiel, très Wes-Andersonien-du-pauvre, mais leur exécution passe mal, tant la mise en scène apparaît souvent sans éclat (le plus souvent en champ/contre-champ) et l'ensemble est plat comme un plat trop cuit.

 

Cependant, le show tente une autre approche intéressante, en développant deux intrigues en même temps pour briser la monotonie de l'intrigue principale. Rien n'y fait pour moi, car l'ensemble manque cruellement de charme et de rythme soutenu; en voulant trop coller au matériau de base, la série perd en terme d'efficacité.

 

Donc oui, je pense préférer à ma grande surprise le long-métrage, qui avait pour lui un vrai sens dramatique saupoudré d'humour caustique et un respect pour l'esprit de la saga littéraire (je me souviens encore de l'intro avec le joyeux petit elfe, la chute de la maison au bord du précipice ou encore le travelling qui montrait le manoir resplendissant des Baudelaire devenir un tas de ruine funèbre). Ici, ces Désastreuses Aventures m'apparaissent statiques, sans émotion et usant de l'humour ironique jusqu'à indigestion (voir l'épisode 6 qui devient presque bouffon). De la distribution, je ne retiens seulement Joan Cusack croquante en Justice Strauss et Catherine O'Hara qui s'en donne à cœur joie pour incarner un docteur délicieusement sadique, le reste complètement à plat, en particulier Neil Patrick Harris manquant étrangement de prestance dans le rôle de l'odieux Comte Olaf.

 

A part cet amusant générique de début et quelques idées bienvenues (notamment l'intrigue secondaire toute en surprises), l'adaptation de Netflix me fait seulement regretter l'absence de suite pour le film de 2004, long-métrage que je ne place pourtant pas très haut dans mon cœur.

 

Le 3/6 de la déception :sad:   


tumblr_nz7iqmXOES1rq2e4to5_250.gif


#8 Elrohir*

Elrohir*
  • Guests

Posté 23 January 2017 - 13:29 PM

The crown

 

C'est vachement bien (oui, bon c'est Netflix, je classe ça dans ce topic ?).

Photo et décor plutôt chouettes, acteurs au top, mais l'intérêt de la série est vraiment de partir d'un fait divers de la famille dont tout le monde, et moi le premier, se fout, pour le faire dévier à chaque fois sur cet équilibre (la dignité et l'efficacité, donc) des pouvoirs, où tu ressens au fur et à mesure le poids sur les épaules des différents protagonistes (que ce soit Elizabeth II, donc, ou les membres de sa famille, sans oublier Churchill et Aden). Le côté soap est très rapidement mis de côté, et sert davantage de prétexte pour présenter les coulisses du pouvoir des années 1950, et les sacrifices qu'on dû faire les personnages de cette époque. Les deux derniers épisodes sont vraiment grandioses (mon dieu, ce final).

 

Bon, la formule est un peu usée au bout d'un moment (notamment de commencer par des flash-backs), y'a ptêt' deux épisodes en-dessous (je pense principalement au couronnement), mais globalement c'est vraiment de haute volée. Je pensais pas dépasser le premier épisode, et j'ai tout rushé, comme quoi. Pas sûr que le résultat aurait été identique sans son scénariste.

 

Vivement la deuxième saison, donc.



#9 dmonteil

dmonteil

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4728 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la ville à la 3D imposée...

Posté 23 January 2017 - 14:14 PM

The Crown

 

C'est très probablement la meilleure nouvelle série 2016.

Une petite merveille d'écriture aux personnages tous plus fascinants, complexes et touchants les uns que les autres (Churchill !)


signature.png


#10 snake2206

snake2206

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4174 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Somewhere over the rainbow

Posté 23 January 2017 - 14:38 PM

Frontier

 

J'en suis a l’épisode 2, c'est correct mais ça m'emballe pas plus que ça les séries "d’époques".


The most frightening thing about Jacob Singer's nightmare is that he isn't dreaming.

Image IPB

#11 titus pullo

titus pullo

    Lourd

  • Members
  • 9599 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 24 January 2017 - 11:48 AM

Frontier

 

C'est pas mal mais ça ne décolle jamais vraiment .Dommage car Momoa est vraiment bon dedans.


mHtV08.gif


#12 snake2206

snake2206

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4174 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Somewhere over the rainbow

Posté 24 January 2017 - 12:19 PM

Frontier

 

J'ai arrêté a l’épisode 3, c’était trop plan-plan est un peu cheap.

Comme tu dis dommage pour Momoa il est vraiment pas mal du tout, bien bestial.


The most frightening thing about Jacob Singer's nightmare is that he isn't dreaming.

Image IPB

#13 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 24 January 2017 - 17:49 PM

Frontier

 

J'ai maté le premier épisode et j'ai trouvé ça bien caca.

J'ai eu l'impression de voir un espèce de docu fiction qui voudrait se prendre pour une série HBO.
En plus Momoa, je peux plus l'encadrer, je le trouve tellement mauvais acteur :ninja:


712690wald3.gif


#14 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 30 January 2017 - 06:39 AM

Riverdale 1x01

Mouais.
Je sais pas trop quoi en penser.
La serie souffre de plusieurs problèmes : le côté "archétype de la série teenage" est bien là, on retrouve tous les lieux communs, tous les clichés, c'est voulu mais je ne sais pas si le public visé comprendra la démarche et je ne sais pas non plus si c'est vraiment une bonne idée.

Certes, la série essaie de mettre ça au gout du jour mais ça donne un ton un peu bizarre et ça manque quand même de fraicheur.

J'ai souvent lu sur le net "Gossip Girl meets Twin Peaks". Autant pour le premier, on voit facilement la comparaison, autany le second, si la découverte d'un cadavre et le panneau à l'entrée de la ville vous font penser à Twin Peaks, c'est léger. C'est surtout le côté soap qui ressort, et c'est pas vraiment une bonne chose.

La série a un côté très girly pas vraiment emballant et souffre de problèmes d'écriture : les personnages sont peu ou pas développé, on reste pour le moment sur des clichés sans grand intérêt, les dialogues ne volent pas bien haut (l'usage constant de références utilisé par Veronica est penible au bout d'un moment) et on a l'impression que tout va un peu vite, et qu'on survole un peu tout donc c'est difficile de s'intéresser vraiment a l'intrigue.

Côté acteur, KJ Appa est physiquement poutrable mais il incarne aussi parfaitement le héros chevalier blanc maisl pas teubé; dommage que ses qualités d'acteur ne suivent pas. Le reste du cast est pour le moment anecdotique mais le personnage incarné par Cole Sprouse (l'un des 2 jumeaux obèse de "La Vie De Palace De Zack et Cody) semble prometteur.

On verra si tout ça s'améliore par la suite, parce que ce pilote souffre de problèmes qu'on retrouve souvent dans les pilotes de série. Mais une présentation de l'univers et des personnages n'auraient pas été de trop (et la série a fait un score bien en deçà des attentes).


712690wald3.gif


#15 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6913 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The Zone

Posté 30 January 2017 - 10:40 AM

Riverdale 1x01

 

j'ai tenu 5 minutes

je suis trop vieux pour ces conneries


200.gif#127-grid1

c'est beau comme un accident


#16 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 22667 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 30 January 2017 - 19:14 PM

La critique de Benway ne me surprend pas trop, à vrai dire. C'est du Berlanti (la team Berlanti est déjà surmenée et en grande perte de vitesse, alors avec une série de plus au compteur, au secours), c'est un univers soapesque au possible, bien moins populaire que la CW et la production ne semblent le penser, et honnêtement, le lead a une tête de con, avec sa couleur capillaire risible. À la limite, si ça avait été showrunné par Rob Thomas, l'angle "meurtre/mystère" aurait pu fonctionner comme dans Veronica Mars, mais là, ce n'est même pas la peine.

 

 

(à part ça, moi, en ce moment, je regarde les Orphelins Baudelaire de Netflix, là - et c'est très laborieux et redondant - ainsi que Jessica Jones - et ça me passionne tellement peu que je ne regarde plus que pour David Tennant)

 

 

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire - Saison 1

 

Un peu comme mes collègues en page 1, une bonne déception made in Netflix.

 

Je développerai un peu plus sur le blog (l'auto-promo, ça, c'est fait), mais en résumé, ça reste quasi-constamment (6 épisodes sur 8) dans l'ombre du film, au point de ressembler parfois à une adaptation de ce dernier ; c'est très long, bavard, et surtout très répétitif, avec un format de 90-110 minutes par livre qui ne fait que souligner les faiblesses du récit et de l'écriture (Daniel Handler est peut-être un auteur inventif, mais il a encore beaucoup de progrès à faire en tant que scénariste) ; tout le monde en fait trois tonnes, quitte à éclipser un peu trop les Baudelaire ; la Sunny de la série est particulièrement décevante, que ce soit au niveau de ses effets numériques ou bien de la petite actrice, trop peu réactive ; et dans l'ensemble, le show a beau être bien produit, et assez bien casté, ça manque un peu subtilité et d'équilibre, que ce soit dans l'humour, dans la narration, dans la déprime, ou dans l'interprétation.

 

J'espère que la saison 2 réussira à être moins mécanique, et plus originale.

Et la chanson finale, dans le genre superflu et hors-sujet (depuis quand est-ce qu'on est dans une comédie musicale ??), ça se pose là.


# À partir du 16/10, l'Halloween Oktorrorfest 2017 continue sur le blog de Lurdo (feat. Sygbab), avec deux films de genre passés quotidiennement en revue ! Cette semaine, entre autres, Don't Kill It, The Devil's Candy, A Dark Song, The Wolfman, This is the End, Arac Attack, Fire City et, le week-end, Little Witch Academia, The Munsters, The Worst Witch 2017, Star Trek Discovery & The Orville #


#17 Caprica

Caprica

    Leprechaun

  • Members
  • 711 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 30 January 2017 - 19:42 PM

Riverdale 1x01
 

j'ai tenu 5 minutes
je suis trop vieux pour ces conneries

 
Pas mieux...
Je me suis fait eu par la référence à Twin Peaks... on ne m'y reprendra plus :fuck:  :LSHaPXD:


giphy-downsized.gif


#18 snake2206

snake2206

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4174 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Somewhere over the rainbow

Posté 02 February 2017 - 10:59 AM

The Path S02X01

 

J'avais bien aimé la première saison.

Pas un truc de malade, mais y'avait une ambiance pas mal, des bons acteurs (et Michelle  :love: ) , et puis l'histoire était pas trop mal.

La reprise est dans la lignée de ce qui a précédé.

On se fait pas mal de cachotterie, on découvre (en partie) ce qui est arrivé a Steve, on va voir ce que ça nous réserve par la suite.

 

Sympa.


The most frightening thing about Jacob Singer's nightmare is that he isn't dreaming.

Image IPB

#19 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 22667 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 03 February 2017 - 07:57 AM

Powerless 1x01

 

Un rip-off de Damage Control (une entreprise de construction de l'univers Marvel, spécialisée dans les réparations et les reconstructions des bâtiments et autres biens détruits lors de combats superhéroIques - un concept que Marvel tente d'adapter à la tv depuis des années), conçu par Ben Queen (un showrunner créateur de multiples séries médiocres, et scénariste de Cars 2 (!)) et au pilote diffusé à la Comicon....

 

Ah, non, on me fait signe que le projet a été mis à la poubelle entretemps, que Ben Queen a été viré et remplacé par les showrunners de $#*! My Dad Says & Surviving Jack :ninja:, et que tout le cast a été réutilisé pour une nouvelle version de la série, qui tend plus vers un rip-off de Better Off Ted, où les employés de Wayne Security passent leur temps à inventer des gadgets toujours plus improbables pour contrer les actions des supervillains de l'univers DC, et permettre aux personnes lambdas de s'en protéger.

 

Le cast est sympatoche (Tudyk, Hudgens, Pudi), le générique réussi, le budget sfx très limité, mais ça fonctionne à peu près, même si ça reste de la sitcom de network assez basique, avec des vannes faiblardes, beaucoup de fanservice, et des personnages assez classiques.

 

Le problème, en fait, c'est qu'il n'y a absolument aucune chance de voir des superhéros de premier ordre dans ce show (aucun des personnages des séries CW, par exemple, ou de la Justice League apparaissant pourtant dans le générique - il y a bien Starro, qui se fait désintégrer en arrière plan dans un flashback, mais bon), donc l'intérêt intrinsèque du tout sera probablement assez limité.

 

President Elect Luthor Vows To Make Metropolis Super Again !


# À partir du 16/10, l'Halloween Oktorrorfest 2017 continue sur le blog de Lurdo (feat. Sygbab), avec deux films de genre passés quotidiennement en revue ! Cette semaine, entre autres, Don't Kill It, The Devil's Candy, A Dark Song, The Wolfman, This is the End, Arac Attack, Fire City et, le week-end, Little Witch Academia, The Munsters, The Worst Witch 2017, Star Trek Discovery & The Orville #


#20 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2524 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 04 February 2017 - 18:13 PM

Riverdale 1x02

Ça me fait beaucoup rire les meufs qui fantasment sur Archie en disant qu'il est sexy pour un roux alors que

1.) K.J Apa n'est pas vraiment roux, c'est une coloration

2.) ce n'est même pas une coloration roux, mais plus chatain bizarre.
Je vais leur montrer un vrai roux, elles vont déchanter.

Au delà de ce détail d'ordre cosmétique, ce second épisode conserve les tares du 1er.
C'est toujours aussi mal écrit, les personnages sont des grosses coquilles vides et c'est bien trop girly pour convaincre.
Comment s'intéresser à la relation entre Archie et sa prof se musique quand cette dernière n'est que ça.

Encore pire pour le personnage gay qui n'est caractérisé que par sa vie sexuelle : je pensais qu'on était en 2017, c'est terriblement gênant.

L'intrigue policière est aussi mal écrit que le reste.
Seul point positif : Jughead, seul personnage un peu moins lisse que le reste (je pensais pas dire du bien de Cole Sprouse avec des vêtements). C'est d'ailleurs lui seul qui offfre les scènes à peu près digne d'intérêt et qui permet à la série de s'améliorer sur la fin grâce à son amitié avec Archie.

C'est dommage, ça aurait pu être une série teenage policière à la Veronica Mars, on se retrouve avec un soap assez dégueu et vieillot.

Va falloir se dépêcher de changer de direction parce que les audiences déjà pas bien hautes ont encore baissées et le taux sur la cible est famélique (mais bon, comme c'est diffusé sur Netflix le lendemain et que ça doit pas couter bien cher à produire...).
Surtout que sur Twitter, la plupart des fans parlent surtout du physique de K.J.Appa et de Jughead mais le reste n'a pas l'air de bien les emballer (même elles, elles sont lucides, c'est dire).


712690wald3.gif




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)