Aller au contenu


Photo

Crazy Ex-Girlfriend (2015 - En cours)


11 réponses sur ce sujet

#1 Doc Personne

Doc Personne

    Wookie

  • Members
  • 3723 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Perfect City

Posté 22 October 2015 - 12:02 PM

Crazy Ex-girlfriend

 

 

1x01

 

J'avoue que je me suis bien marré.

Rachel Bloom qui en est à la fois l'auteure et l’interprète principale (même initiales que son perso) se donne à fond et c'est souvent payant

(mention spéciale à un plan dont je tairai la teneur lors de la chanson sur les files qui se préparent pour un rdv).

Pas évident de faire une comédie musicale mais si ça continue sur cette lancée, je continue l'expérience.



#2 AGS

AGS

    Gremlins

  • Members
  • 1644 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Stockholm

Posté 22 October 2015 - 19:20 PM

1x01 & 1x02

 

C'est pour ce qui me concerne vraiment la bonne surprise de cette rentrée.

C'est drôle, bien réalisé, les acteurs sont bons, le scénarios est parfois un peu surprenant.

L'aspect comédie musicale est parfait pour ceux qui n'aiment à priori pas ça.

La lead est géniale dans ce rôle et semble promise à un bel avenir.



#3 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9534 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 22 October 2016 - 11:38 AM

On n'a pas l'air d'être bien nombreux à suivre cette série. Et c'est bien triste ! :angry:

 

Crazy Ex-Girlfriend (CxG pou les intimes), qu'est-ce donc ? Il s'agit d'une création d'Aline Brosh McKenna et Rachel Bloom, diffusée depuis l'automne 2015 sur The CW (bien qu'à la base c'était un projet de Showtime). Rachel Bloom s'est précédemment fait connaitre pour ses vidéos sur Youtube, notamment ce chef d’œuvre :

 

 

La série nous narre les aventures de Rebecca Bunch (interprétée par Bloom), talentueuse avocate new-yorkaise, qui un jour croise Josh, son amour de jeunesse, au détour d'une rue. S'en suit une crise existentielle qui amène Rebecca a refuser une promotion et tout plaquer pour s'installer à West Covinia en Californie, dans l'espoir de reconquérir Josh...

 

Présenté comme ça, ça ressemble à une comédie romantique comme il en existe des dizaines. D'ailleurs la série n'esquive pas cela, et assume clairement sa composante rom-com. Mais au fil des épisodes le show prend une tout autre dimension, grâce à ses personnages Car la série met en avant une des plus belles brochettes de névrosés de la télé US actuelle. C'est bien simple, pas un seul des personnages ne va vraiment bien. Ça va de la dépression (Rebecca) aux problèmes d'addiction (Greg) en passant par les soucis de couple (Paula) et le déni de son orientation sexuelle (Darryl).

 

Alors dit comme ça c'est pas forcement très engageant, mais ce serait passé à côté d'un élément très important : c'est drôle. Très drôle, et étonnamment trash par moment (on a droit à un dialogue magnifique où un personnage raconte ses problèmes pour garer sa voiture, mais qui pourrait également être la description d'une sodomie douloureuse :mrgreen: ). L'humour brasse large, du gros passage trash au délire WTF débile, c'est vraiment fun.

 

Et dernier détail, c'est une comédie musicale :smile: Chaque épisode contient 2 ou 3 passages chantés, qui sont toujours excellents, marrants, et qui se permettent à chaque fois de développer de manière intelligente les personnages. Car au delà de l'humour, la série n'esquive jamais les problèmes liés aux différentes névroses des persos, et du coup on peut passer au sein d'un même épisode d'un gros éclat rire à un véritable moment d'émotion. Mais ça parle aussi d'autres sujets essentiels, comme les problèmes liés au fait d'avoir des gros seins.

Tout ça pour dire que CxG c'est mortel, et que vous feriez bien de regarder ça tant que c'est encore diffusé. Vu les audiences faméliques (même pour The CW) ça ne durera pas 5 saisons. La saison 2 a commencé cette semaine, et si ce texte laborieux ne vous a pas convaincu, quelques numéros musicaux issus de la série devraient mieux y arriver :

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=QNIUkO2o_p4


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#4 Loki

Loki

    Dort

  • Sous surveillance
  • 9806 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Paris, France.

Posté 22 October 2016 - 12:03 PM

J'ai découvert cette série grâce à la conférence du Forum des Images Y a-t-il un rire au féminin du printemps dernier. La vidéo de l'évènement est disponible en ligne d'ailleurs, et je recommande son visionnage. Mon premier contact avec Crazy Ex-Girlfriend a donc été ce clip de l'épisode 1 :

 

 

La rédemption du rappeur... :mrgreen:

 

 

Je suis rentrée dans cette série avec un seul conseil en tête : "Ne pas se fier au titre". Le titre est un cliché que la série ne cesse d'interroger... tout du moins, à moitié. Du stéréotype misogyne de l'ex-copine cinglée, Crazy Ex-Girlfriend ne retient que l'ensemble : son caractère insultant et dédaigneux, reflet de la misogynie ordinaire. La question de la psychophobie passe à la trappe, tout comme, dans la série, passeront à la trappe les questions du racisme, du classisme, du veganisme, du travail sexuel et même de la sororité, toutes reléguées, quasiment tout le temps, au statut de gag : l'antisémitisme banalisé de Darryl, les hi-fives avec les sans-abris, la "lubie vegane" sans interrogation sur la question animale, le publicitaire qui déprime parce qu'il délaisse sa femme pour une TDS, la préparation tranquille de backstab de la copine de Josh...

 

Crazy Ex-Girlfriend reste-t-il une série White Feminism ? Difficile à dire, car je me suis arrêtée à l'épisode 5, une magnifique journée durant laquelle l'héroïne fait tout pour gagner l'approbation du nice guy local après que celui-ci l'ait joyeusement insultée...

 

(Ça ne veut pas dire pour autant que la série soit dépourvue de qualités ! Sur un plan formel, elle est extrêmement réussie, et au moins provoque-t-elle la réflexion quant à l'idée de la course à l'amour...)


"Les limites de ma langue sont les limites de mon monde."
(Ludwig Wittgenstein)


#5 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9534 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 25 October 2016 - 10:06 AM

Jettes un œil au reste de la saison, tu verras que plus ça avance, plus la série montre que Rebecca est loin d'être sympathique, ses nombreux défauts ne sont pas ignorés. Ça dépasse le cliché de l'ex cinglée et se coltine directement aux névroses des persos et à la dépression de Rebecca. J'ai pas vraiment de souvenirs d'une série abordant aussi clairement (et de manière aussi décalée que fun) les relations toxiques. Après je ne sais si ça répondra à toutes tes attentes, ça reste quand même centré sur Rebecca et ses relations (amicales ou autres).


Et donc, début de la saison 2.
 
2x01 : Rebecca est de retour, et sa névrose se porte toujours aussi bien :mrgreen: Mieux que jamais même vu les circonstances. Faut reconnaitre aux scénaristes un talent certain pour rendre supportable un personnage au final manipulateur et égoïste. Sa dépression et la névrose qui en découle explique certes ce comportement, mais en ce début de nouvelle saison, Rebecca n'a jamais été montrée sous un aspect aussi peu glorieux.
Le contraste avec Paula et Greg est d'autant plus frappant. Voilà 2 persos qu'on nous a montré tout aussi névrosés en saison 1, mais qui là ont décider de reprendre leur vie en main et d'aller de l'avant (enfin, autant que possible).
Sinon c'est toujours aussi fun, les numéros musicaux ne sont peut pas les meilleurs que la série ai proposé, mais ça reste excellent (la blague finale avec le personnage imaginaire qui développe une personnalité :mrgreen: ). Et j'espère qu'on reverra Broom Darryl :
 
Image IPB
 
 
"- Josh, it was only a dream ! Greg is not a falcon !
 -  How do you know ? You haven't seen him in a month !
 - ... What ?!"
 
Sacré Josh :mrgreen:
Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#6 Cobretti

Cobretti

    Wookie

  • Members
  • 2307 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au milieu et en même temps...

Posté 25 October 2016 - 15:01 PM

Série d'utilité publique !!!

 

C'est merveilleusement bien écrit et drôle et c'est sans doute une des fictions les plus progressistes et inclusives qu'il m'ait été donné de voir.

Ca joue parfaitement avec les codes des fictions romantiques et les déconstruit avec brio.

 

J'adore.

Meilleure série découverte l'an dernier.



#7 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6199 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 25 October 2016 - 15:11 PM

Je trouve qu'on perd, en seconde partie de la première saison, une gestion des evenements et une originalité qui en faisait le sel. Ca retombe un peu plus dans les rails de la rom-com classique, et les ressorts de la sitcom (rectangle amoureux convenu, persos secondaires répétitifs). 

Les numéros musicaux sont toujours aussi cool, mais ça rentre dans une formule, et si ça reste bien fait, c'est pas non plus la folie. 

Au passage, je trouve qu'il y a un vrai problème de rythme dans le 2 x 01, l'épisode pourrait raconter la même chose en 20 minutes. Et les différentes ouvertures pour la saison ne me disent rien qui vaille (ça tourne exclusivement autour du triangle Josh - Rebecca - Greg), j'ai l'impression que ça perd de sa superbe. 

On est loin des 6 premiers épisodes qui retournaient systématiquement les codes, et surtout avaient des idées de gags completement craquées. Ici, j'ai du rire deux fois. 



#8 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9534 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 08 January 2017 - 20:32 PM

 Et les différentes ouvertures pour la saison ne me disent rien qui vaille (ça tourne exclusivement autour du triangle Josh - Rebecca - Greg), j'ai l'impression que ça perd de sa superbe. 
 

 
Ça a toujours été le cœur de la série, je ne vois pas trop pourquoi ça te surprend.
Et ça n'a jamais empêché le développement d'autres personnages (suffit de voir le parcours de Paula ou Darryl au cours de la saison 1), du coup je ne fais pas trop de soucis pour cette nouvelle saison, d'autant plus que le 2x01 laisse quand même espérer des changements importants pour Paula et Greg.
 
 
 
Vous voulez convaincre vos amis fan de séries "de prestige" de regarder une comédie musicale diffusée par CW, mais vous ne savez pas comment ?
C'est le moment de sortir la carte David Simon est fan de cette série !
 
https://twitter.com/...471028223246336
 
A part ça la saison 2 est géniale, n'hésitant pas rebattre totalement les relations entre les persos, et abordant de front la question des relations toxiques
(qu'elles soient amoureuses ou amicales)


 
Show renouvelé pour une 3e saison ! :cat7: 
La série peut remercier l'excellent accueil critique dont elle bénéficie, parce que c'est clairement pas pour ses chiffres d'audience qu'elle est maintenue :mrgreen:
Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#9 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9534 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 06 February 2017 - 14:34 PM

La saison 2 a pris fin sur un dernier épisode excellent, dans la lignée d'une saison qui a exploré sans ménagement mais avec humour la névrose de Rebecca. Pour ceux qui pouvaient encore en douter, Rebecca est un personnage brisé, au bord du précipice nerveusement. Un personnage véritablement tragique, profondément malheureux, et c'est vraiment impressionnant la manière dont la série a su créer un univers aussi délirant et fun autour de thématiques parfois d'une grande noirceur (dépression, sentiment d'abandon, et autres joyeusetés).

 

L'épisode final est assez représentatif de ce travail d'équilibriste. Objectivement c'est un épisode catastrophique pour Rebecca, qui se fait (encore) abandonner par les 2 hommes dont elle cherche désespérément la reconnaissance depuis des années, on découvre un passage dramatique de sa vie (et au passage la manière dont sont réutilisés les dialogues issus du générique dans le flashback lié à cet événement, c'est du génie), tout ça au moment où elle aurait du être enfin heureuse... Et pourtant ça reste drôle : la chanson néo-métal est délirante comme il se doit, Heather est géniale en assistante évaporée de Valencia, on voit enfin la mère d'Hector...

 

C'est drôle, pertinent, émouvant, les chansons restent dans la tête, le cast est mortel... CxG c'est génial, vivement la saison 3, et profitez en tant que c'est encore (miraculeusement vu les audiences) diffusé ! Une dernière vidéo pour vous convaincre :

 


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#10 Nosfé

Nosfé

    moi mal

  • Members
  • 7998 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans les sapins.

Posté 10 May 2017 - 17:49 PM

ma chérie a commencé à regardé ça vie le replay de Téva, et... Je la rejoins pour plussoyer à tout le bien qui en est dit plus haut.
Si le postulat de base "working girl célibattante à la conquête de son prince charmant" avait de quoi me rebuter, l'humour osé et décale du truc, son sens de l'absurde et sa galerie de perso ont fait que je rejoins volontiers ma douce lors de ses visionnages.
Et même les passages en comédie musicale (le truc qui aurait pu rebuter ma chérie, pour le coup) passent super bien.

 


70804110.gif


#11 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9534 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 09 June 2017 - 21:16 PM

Rachel Bloom n'en a rien à faire des awards, et vous le prouve en chanson :

 

 

:mrgreen:


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#12 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9534 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 16 August 2017 - 09:24 AM

Josh Groban sera de la saison 3 :

 

http://www.avclub.co...ex-girlf-259506


Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.



Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)