Aller au contenu


Photo

Black Mirror (2011 - En cours)


91 réponses sur ce sujet

#1 AGS

AGS

    Gremlins

  • Members
  • 1644 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Stockholm

Posté 18 December 2011 - 03:00 AM

496394383612blackmirror.jpg

Black Mirror
 
Créé par: Charlie Brooker (Dead Set)
Cast : Rory Kinnear, Daniel Kaluuya, Toby Kebbell, Hayley Atwell, Lenora Crichlow,Daniel Rigby, Jon Hamm, Mackenzie Davis, Alex Lawther, Alice Eve, Bryce Dallas Howard...
Pays : Angleterre
Duffision France : France 4 (saison 1 & 2) - Netflix (intégrale, saison 3 à partir du 21 octobre 2016)
Duffision Angleterre : Channel 4 (saison 1 & 2) - Saison 3 (netflix)




 

Chaque épisode de cette anthologie montre la dépendance des hommes vis-à-vis de tout ce qui a un écran...

Résumé des épisodes, via wikipédia (spoiler pour un gain de place)

Saison 1:

Spoiler

Saison 2:
Spoiler


Épisode spécial:
Spoiler


Saison 3:
Spoiler


697369tumblrmhg5f2HnM51qc6cyno11280.jpg

 



1x02

Vraiment très bon, meilleur que le premier qui était déjà pas mal du tout. Du twilight zone hard SF social, une satire pas très subtile mais tout de même efficace, et de très bons acteurs. la bonne surprise de cette fin d'année.


Ce message a été modifié par Moody - 07 October 2016 - 21:50 PM.


#2 Coldo3895

Coldo3895

    Gremlins

  • Members
  • 1880 Messages :

Posté 16 January 2012 - 14:05 PM

1x01

 

Dans lequel le Premier Ministre doit niquer un cochon (je vous passe les détails).

Cette série comprend 3 épisodes indépendants qui, si j'ai bien compris, sont supposés "dénoncer" l'influence des médias sur nos vies...

Comme c'est fait par le gars à qui on doit Dead Set, j'ai tenté.

Alors bon... c'est pas mal mais tout de même, ça sent la provoc' un peu facile.

On ne recule devant aucune invraisemblance et finalement le propos est assez mou.

Il y a notamment un truc qui fout tout le "message" par terre...

Spoiler



#3 Coldo3895

Coldo3895

    Gremlins

  • Members
  • 1880 Messages :

Posté 26 January 2012 - 11:42 AM

1x02 et 1x03

 

Pas fini le 2.
Par contre le 3 était vraiment bien !

Original, intelligent, de la SF comme j'aime, où la technologie influence le comportement et la manière de penser...

Je rappelle que ces 3 épisodes sont des histoires indépendantes.

Dans le 3, chaque personne dispose d'un "grain" implanté derrière l'oreille, qui enregistre tout ce qu'elle entend et voit.

Et on peut se repasser les scènes soit directement sur la pupille, soit sur un écran de télé.
Ce qu'ils font avec cette nouvelle technologie est passionnant je trouve.
Vraiment très intéressant !



#4 Vine

Vine

    Ghoulies

  • Members
  • 228 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 07 April 2013 - 16:12 PM

Saison 1 et Saison 2

Dès ses premières minutes, la série a de quoi intriguer.

Spoiler


Dans chaque épisode, l'intrigue est différente. Chacun possède son identité propre mais tous interrogent nos rapports aux écrans, aux médias, à la société du spectacle dans son ensemble, aux images.

Que regardons nous ? Que sommes nous prêts à regarder ? Doit-on tout voir, tout regarder, tout filmer ? L'image n'est t-elle qu'une illusion ? ...

Enfin bref vous l'aurez compris, les deux saisons de cette mini-série soulèvent plein de questions plutôt intéressantes.

Et même si certains épisodes risquent de vous plaire plus que d'autre (c'est un peu la particularité de ce type de série où l'histoire de chaque épisode est différente), c'est, dans l'ensemble, du très bon.

Personnellement j'ai bien aimé l'épisode 2x02 (les autres sont aussi très bien) où il y a une sorte d'ambiance post-apo british du genre 28 days later. Pis bon, au tournant d'une portière on retrouve ce bon vieux Michael Smiley (Kill List).
(D'ailleurs pour faire le lien avec mon post du dessus, on retrouve (encore et toujours) Donald Sumpter dans un petit rôle dans le tout premier épisode)

Je vous recommande donc cette série.



#5 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23846 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 21 November 2013 - 20:56 PM

Saison 1 et Saison 02

Un peu de mal à rentrer dedans mais, après coup c'est assez prenant, de voir cette critique de la société et des médias.
C'est vraiment cynique, touchant et révoltant parfois.
Mon épisode préféré est celui, avec cette femme qui perd son mari, puis qui récupère sa mémoire dans le Cloud, et celui avec le premier ministre qui doit se soumettre, à une demande de ravisseurs devant Youtube!


414810ezgifcomresize.gif


#6 Herr Brenner

Herr Brenner

    Wookie

  • Members
  • 2655 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hamlet

Posté 09 January 2015 - 19:16 PM

3x00 - White Christmas :

 

Un des meilleurs épisodes de la série jusqu'à présent.

 

Avec comme acteur principal, l'américain Jon Hamm, le futur proche décrit ici apporte deux principales inventions dont les applications dans la vie courante et le système judiciaire font très peur.

 

La première consiste en l'implantation chez chacun d'yeux "bioniques" permettant de partager le flux vidéo de ce que l'on voit, une joie pour les voyeurs, et surtout la possibilité de bloquer une personne qui vous dérange. Comme sur le forum, mais dans la vie réelle. 

A la place de cette personne, vous ne voyez plus qu'une silhouette grise pixellisée et n'entendez plus ce qu'elle dit. Joyeux, non ?

Juste le fait de penser que cela va exactement dans le sens de certains courants voulant éviter à tout prix d'être offensés et rend la chose parfaitement crédible fait froid dans le dos.

 

La seconde innovation technique permettant de répliquer les pensées, la réflexion, la mémoire, la conscience d'un être humain, sans que cette "entité" aie le statut d'être humain, et pouvant ensuite être utilisée à n'importe quel usage est encore plus glaçant. Bref, objectif réussi pour le démarrage (christmas special ?) de cette nouvelle saison.


Oscar wanted a new bathroom door. His girlfriend was dead against it.

#7 Kusharuman

Kusharuman

    Leprechaun

  • Members
  • 994 Messages :

Posté 07 October 2016 - 15:27 PM

 

Je matte la saison 1 en ce moment...très sympa cette série :smile:



#8 Beat Kiyoshi

Beat Kiyoshi

    Wookie

  • Members
  • 3239 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 23 October 2016 - 21:17 PM

(Je ne peux pas croire que cette série n'en soit qu'à sa première page de discussion. Tu me déçois, forum Mad :angry:)

 

301

 

Très étonnante cette association Brooker / Michael Schur & Rashida Jones / Joe Wright.

Ça donne ce qui est peut-être l'épisode le plus drôle de la série (les scènes dans l'ascenseur avec la Daisy Haggard de Man Stroke Woman, le final cathartique :mrgreen:), tout en étant relativement dur émotionnellement (Bryce Dallas Howard est d'ailleurs parfaite).

La réal de Wright s'efface un peu derrière le sujet, j'aime bien ce qu'il fait de l'univers visuellement (tout est clean, blanc, et bien évidemment faux, comme les personnages) mais la série nous a déjà habitué à peindre des futurs proches dont on comprend les tenants et aboutissants en quelques scènes.

 

(Ah et pour les fans de Leftovers comme oim, en plus c'est Max Richter qui s'occupe de la zique)

 

 

302

 

J'arrive pas à savoir si j'aurais préféré que l'épisode se termine 1min avant la véritable fin ou pas.

Ça amène un côté farce qui me déplait pas mais que l'épisode avait pas forcément bien établi jusque là.

Le fiston de Kurt Russell est très bon dedans (dans le rôle d'un C.Redfield qui passe une nuit dans un étrange manoir, j'ai déjà vu ça quelque part :mrgreen:), et la réal de Trachtenberg (10 Cloverfield Lane) est très chouette.

 

 

303

 

A mes yeux la véritable grosse baffe de cette première moitié de saison, même si l'épisode rappelle le White Bear de la saison 2.

Maté cet aprèm et il me hante encore un peu (Black Mirror stylez), je vais me calmer un peu avant d'enchainer avec les trois derniers je pense. :smile:

Brooker arrive à maintenir une tension permanente tout en manipulant le spectateur, bien aidé par la réal de James Eden Lake Watkins, jusqu'à la révélation finale qui fait repenser tout l'épisode (et notamment une scène banale au début qui devient finalement glaçante).

Spoiler

464930livelongandfuckoff.gif


#9 Stokes

Stokes

    Leprechaun

  • Members
  • 896 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6EQUJ5

Posté 23 October 2016 - 23:50 PM

1,2,3,4,5x3

 

Comment souvent avec Black Mirror des sujets intéressants pas tjrs très bien traité et des conclusions qui tombent a plat. c'est un peu dommage la thématique un peu redondante des faux semblants, apparences et la VR. Mais bon vu le désert actuel des séries du style et tant que Netflix ressuscite pas Twilight zone ou Outer limits, la série ce laisse regarder sans honte.


wNDztL.jpg


#10 Burbank

Burbank

    Critters

  • Members
  • 397 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Where everything begins and ends

Posté 24 October 2016 - 22:38 PM

(Je ne peux pas croire que cette série n'en soit qu'à sa première page de discussion. Tu me déçois, forum Mad :angry:)

 

Idem, incompréhensible. Je reviendrai en parler une fois fini la saison 3 mais pour le moment, c'est absolument génial.  :love:



#11 Johnny Lawrence

Johnny Lawrence

    Leprechaun

  • Members
  • 694 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:All-Valley Karate Tournament Canteen

Posté 25 October 2016 - 09:27 AM

3x01

 

Le sujet est bien connû, les dérives des réseaux sociaux dans un futur pas si lointain et leurs conséquences sur les petits gents mais cela passait bien. La descente ( et remontée ? ) du personnage principal était bien racontée, c'était drôle surtout la grosse séquence de fin. Une bonne mise en bouche pour cette nouvelle saison.

 

3x02

 

Superbe. Plus qu'un épisode de Black Mirror, j'y ai vu un revival de la Quatrième dimension ou d'une série de ce genre où la fin n'est pas celle que l'on croit. On voit un peu les choses venir, avec des suggestions plus ou moins appuyées dans les premières minutes sur les peurs potentielles du gars ( bien aimé lui, c'est vraiment le fils de ... ? / Tiens d'ailleurs en parlant casting, elle est incroyable de charme la jeune femme qu'il renconrte sur tinder, c'est qui cette actrice ? ) mais c'est très bien amené, dans l'histoire, dans le rythme, dans la montée en tension.

 

3x03

 

OH!

 

Un des meilleurs de la série, quelle tension de fou durant tout l'épisode où tu te demandes où ils vont l'emmener et pourquoi s'abattre autant sur ce kid, plutôt sympatoche/gentillet/maladroit. Pis le twist, qui est bien chaud, la scène du début prend du sens ( bon, je pensais qu'il mattait le boule de la mère ).

 

Ouais, un des meilleurs de la série

 

3x04

 

Moins rentré dedans, le sujet est intéressant ( bon là, un brin tiré par les cheveux tout de même ) et la bande original est sacrément top ( gun ), reste que j'étais pas super complice avec les deux personnages, un certain manque de charisme ou de je-ne-sais-quoi.

 

 


There's no fear in this dojo!


#12 Pierru

Pierru

    Japoniais

  • Members
  • 22784 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 25 October 2016 - 10:06 AM

(Je ne peux pas croire que cette série n'en soit qu'à sa première page de discussion. Tu me déçois, forum Mad :angry:)


Mais putain grave.
(bon après j'ai vu que les 2 premiers épisodes de la première saison mais ça m'a suffit pour tamponner le seal of qualitay)

J'aime bien l'aspect twilight zone du ton différent entre chaque histoire et le thème super bien utilisé qui lie les épisodes.
C'est traité de manière intelligente alors qu'ils pourraient blinder de captain obvious. C'est pour l'instant une vision négative de la dépendance et je me demande si le traitement, ou plutôt la morale, sera différente par la suite.
Largement préféré le 2e tout de même, qui en plus d'être super bien ciselé et réalisé, rend inconfortable et fait froid dans le dos (avec une fin nihiliste qui va au bout de l'idée). Un vrai petit film de SF réflexif et satyrique comme on en voit presque plus au cinoche.

Sont vraiment fortiches en séries les rosbifs.


799579maxresdefault4.jpg


#13 caillou

caillou

    Ghoulies

  • Members
  • 236 Messages :

Posté 25 October 2016 - 10:39 AM

Étonnant en effet que Black Mirror n'en soit qu'à une page alors que des bouses (que je ne citerai pas pour ne pas provoquer de débat) culminent à plus de 50 pages.

Je craignais beaucoup le passage de la série en territoire américain. Dans le giron de Netflix et avec des stars US dans le casting, il fallait s'attendre à un lissage en règle. En effet deux choses rendaient jusque là le show de Brooker à part :  une espèce de vieille irrévérence morale très britannique, et un sens aigu de la décrépitude sociale propre au modèle anglais.

 

3x01 : Premières peurs confirmées avec le premier épîsode : exit la crasse et les faubourgs londoniens, on entre de plein pied dans une amérique rétrofuturiste aux teintes pastels. Jolie direction artistique qui évoque Stepford Wives, mais rien de très neuf sous le soleil dilué des suburbs. Caricature un peu trop soulignée de la dérive totalitaire des réseaux sociaux,  le métrage prend bien vite des allures de conte moral, ce qu'évitait justement, me semble t-il, la série originelle. Tout est très attendu dans cet épisode, à part quelques dérives quasi-burlesques bienvenues (le quad) : on a tout les passages obligés du récit initiatique : ascension, chute, catabase, révélation. Jusqu'à la vieille routière aux allures de lesbienne cool, les clichés s'alignent, et les cibles sont un peu faciles (la communauté geek, les prom queens). Pourtant le rythme est prenant, et surtout la performance de B.D.Howard est poignante : finalement ce premier épisode US est un succès grâce à elle et son investissement, le film gagne une petite dimension "méta" car on a presque l'impression qu'il parle d'elle et de sa carrière d'actrice. Un premier épisode légèrement aseptisé, mais c'est aussi parce que le fond touche la forme. C'est aussi sans doute le seul épisode de Black Mirror qui se finit sur une note d'espoir.

 

3x02 : Episode très classique pour ceux qui sont coutumiers des romans de Philip K. Dick et de ses univers emboîtés. Bien construit, avec de jolis pics d'angoisse, mais très attendu également, jusque dans son dénouement. L'acteur principal est parfait en backpacker ahuri.

 

3x03 : Retour au sources avec cet épisode filmé en Angleterre par un réal britannique. Une idée simple qui donne lieu à un des meilleurs épisodes de la série, un des plus sombres et un des plus désespérés aussi. Dur d'en pire plus sans déflorer le sujet, mais l'épisode vaut pour sa peinture glaçante d'une communauté masculine déconnectée, ébranlée, en proie à une constante perte des sens et de sa moralité. Prenant jusqu'à sa dernière minute.



#14 Beat Kiyoshi

Beat Kiyoshi

    Wookie

  • Members
  • 3239 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 October 2016 - 22:01 PM

C'est pour l'instant une vision négative de la dépendance et je me demande si le traitement, ou plutôt la morale, sera différente par la suite.

Disons que ça dépend des épisodes.

Ce qui est amusant c'est que Charlie Brooker avoue être un techno-addict qui se rue toujours sur le dernier joujou 2.0 à la mode. :hihi:

Sinon, chouettes textes caillou, après perso au contraire je trouve que "l'américanisation" (j'insiste sur les guillemets, c'est pas le meilleur terme que je puisse trouver) du premier zode de la S3 est assez rafraichissante (tout comme on peut aimer The Office UK et US pour des raisons différentes, par exemple).

Ça permet des points de vue assez différents, ce qui a carrément sa place dans une anthologie.

Ceci dit Brooker a pas forcément besoin des ricains pour mettre de l'eau dans son vin, car...

304

V'là ce chef d’œuvre sublime, vertigineux, et optimiste qu'il écrit tout seul comme un grand. :love:

Parfois dans cette série, les high-concepts prennent un chouia trop le pas sur les personnages, là c'est complètement l'inverse et ça donne un épisode absolument magnifique.

(Ils auraient du choisir Brooker comme successeur de Moffat sur Docteur Qui en fait)

(Quoique non, c'est mieux qu'il continue Black Mirror :love:)
 
 
EDIT : tiens j'avais pas calculé que ce 304 a été réalisé par Owen Harris, qui avait déjà dirigé le non moins sublime Be Right Back (et les merdiques Holy Flying Circus et Gamechangers, comme quoi ^^)

464930livelongandfuckoff.gif


#15 Tingle

Tingle

    Salvador Tingle

  • Members
  • 8934 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hyrule

Posté 26 October 2016 - 00:20 AM

Black Mirror, c'est tellement bien qu'il n'y a même pas besoin d'en parler.

(Non mais ouais, même pas une page complète, c'est triste.)

Perso, j'appréhendais la saison 3, surtout qu'on m'avait parlé de 12 épisodes (finalement étalé sur deux saisons), et finalement c'est qualité comme avant. M'étonnerait que je vois mieux sur petit écran (et même sur grand), cette année. Y a toujours un ou deux épisodes qui paraissent en deçà, vis à vis des putains de chef d’œuvres que sont les autres, mais quand on compare au reste de la prog ailleurs, c'est tellement cent coudées au-dessus, ça fait mal...

Pour l'instant, mon épisode préféré reste le Christmas Special, mais dans cette nouvelle saison, les 1,2,4 et 6 sont pas loin. En fait, y a que The Waldo Moment (2x03) que je trouve plus faible que les autres sur l'ensemble de la série, et encore, y a de bons trucs dedans.


313853UnreleasedShantaedance.gif


#16 Dirty Flichty

Dirty Flichty

    Squirt Lover

  • Members
  • 17225 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:VCD et VHS

Posté 26 October 2016 - 01:15 AM

Comme le bon mouton que je suis, je viens de rattraper les 2 premières saisons histoires d'enchaîner avec la troisième. Et autant la première est réussie (enfin chutes mises à part), touche du doigt de manière pertinente beaucoup de choses intéressantes sur les médias, notre rapport à l'écran et la société du spectacle, autant la seconde.... Vraiment surpris par le gap de (non) qualité.
Un épisode chiant qui sent le réchauffé, un vraiment énervant et qui aboutit à que dalle et un gentiment rigolo mais complètement sabordé par sa fin pourrie (sans parler de la scène durant le générique...). Je suis plutôt bon public pour les anthologies, là c'est pas vraiment bien passé et j'ai trouvé ça vachement moins ambitieux que les 3 premiers épisodes. Pour le coup, je trouve une série comme Number 9 moins inégale malgré ses défauts.

En espérant que ça se reprenne un peu avec le Christmas special...
 

354257pouet.png

 


#17 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2016 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 28 October 2016 - 05:19 AM

Saison 1

C'était pas mal mais pas autant que ce qu'on m'a vendu.
Le 1x01 est très marrant. On sait s'il a été écrit avant la révélation dans la presse de l'histoire de David Cameron avec le cochon?

Le 1x02 est le plus pertinent dans sa satire de "Britain Got Talent". C'est savoureux parce qu'on reconnait l'émission mais en plus on reconnait un Simon Cowell plus vrai que nature, caricaturé à la perfection comme ce qu'il est vraiment (un gros sac à merde).

Par contre, le 1x03 était à chier. Certes bien écrit et le faux huis -clos conjugal est intéressant mais je vois pas trop pourquoi quiconque voudrait pouvoir se repasser ses souvenirs, je vois pas à quoi ça correspond. Et l'épisode n'est pas aidé par des persos irritants.

Si le rapport à la technologie est bien traité et que le fond est très intéressant, la série pêche qur toutes ses conclusions.
Le 1x01 : tout ça pour ça.
Le 1x02 : le rebelle qui finit récupéré par la société et incorporé, c'est pas très original comme fin et je trouve que ça amoindri le propos très pertinent. Je trouve qu'il y avait moyen de faire mieux, plus corrosif.
C'est dommage parce que ça aurait pu être quelque chose de vraiment marquant, en l'état c'est juste bien.

712690wald3.gif


#18 Larry Underwood

Larry Underwood

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4120 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:l'Archipel des Zombies

Posté 28 October 2016 - 21:55 PM

Découvert hier et ce soir suite à vos avis enthousiastes, et fini la saison 1. C'est vraiment excellent (l'épisode 2, quel bijou.)

 

Un poil moins apprécié le 3eme même si on reste dans la haute qualitay ; il est complètement pompé sur Final Cut avec Robin Williams non ? (ça m'a donné envie de le revoir.)

 

Les synopsis des saisons 2 et 3 vendent du rêve. Netflix c'est le bien mes frères.


P2R04Z.png


#19 conanlebarbare

conanlebarbare

    Gremlins

  • Members
  • 1979 Messages :

Posté 29 October 2016 - 08:37 AM

Fini la S3 et pour moi elle est encore mieux que les 2 premières ! 

 

pas un seul épisode que je n'ai pas aimé ou que j'ai trouvé plus faible que les autres

tout cela avec un ton différent à chaque épisode 

 

j'aurais bien du mal à désigner mon préféré

la farce de l'ep 1, les moments d'horreur de l'ep 2, la fin ultra-glauque de l'ep 3, le romantisme de l'ep 4, la charge anti-guerre de l'ep 5, la critique des campagnes de haine des réseaux sociaux de l'ep 6

   

ce que j'ai vu de mieux écrit depuis longtemps en séries / films

Charlie Brooker est le digne hériter de Rod Serling  


"On s'est fait doubler !" : un court-métrage pour réunir les voix légendaires du doublage Français

Le sujet sur Mad : http://www.mad-movie...showtopic=37490


#20 Beat Kiyoshi

Beat Kiyoshi

    Wookie

  • Members
  • 3239 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 29 October 2016 - 09:53 AM

Netflix c'est le bien mes frères.

 

Les 2 premières saisons et le Christmas Special étaient diffusés sur Channel 4.

Netflix a uniquement mis ses billes dans la saison 3, lorsque Channel 4 a demandé à Brooker et sa productrice Annabel Jones d'aller chercher des thunes chez les ricains.

 

Le 305 était un peu anecdotique, surtout après San Junipero.

Mais c'est là où tu te rends compte de la teneur du show : quand ce qui est probablement ton épisode le moins intéressant de la saison fait tout de même la nique à un paquet d'autres séries...

 

Plus qu'un... :sad:

 

 

Sinon, un avis à charge du célèbre FIlm Crit Hulk sur la série.

Enfin, relativement à charge, car il lui reconnait d'énormes qualités, mais s’épanche surtout sur ses défauts.

 

Comme à son habitude, il soulève des points extrêmement intéressants, même si c'est loin d'être son article le plus abouti (ce qu'il reconnait dans un addendum publié le lendemain).


464930livelongandfuckoff.gif




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)