Aller au contenu


Photo

11.22.63 (2016)


66 réponses sur ce sujet

#41 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 23203 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 01 April 2016 - 20:45 PM

1x07

 

On y est.

Enfin tout au bout de l'épisode c'est tout comme : Oswald est en position avec son fusil.

Pas davantage d'informations pour l'instant que sa seule subite envie de flinguer celui pour qui tout réussi.

Mais franchement il était temps, parce que le coup de l'amnésie c'était pas très judicieux tant c'est vu et revu.

Au moins ça ne traîne pas trop, juste le temps de faire un mort de plus au passage et hop c'est course contre le destin.

Même si le passager surprise dans la voiture dit au héros de renoncer car ça ne réussira jamais, on a envie d'y croire pour avoir la dystopie !



#42 Mccoy

Mccoy

    Mccouille

  • Members
  • 13764 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 04 April 2016 - 13:42 PM

1X01

 

Excellent premier épisode, très bien rythmé, avec un James Franco que j'ai trouvé très convaincant. Le postulat de base est excitant, la réal excellente (Kevin Mcdonald, discret mais qui donne vraiment l'impression qu'on est devant un film par moment), les 60's font plaisir, ça prend un virage à la fois inattendu et intéressant à la fin... nan vraiment très bonne surprise.


pain-gain-dwayne-johnson-mark-wahlberg-a

"I don't change my style for anybody. Pussies do that. "


#43 Dr. Emmett Brown

Dr. Emmett Brown

    Gremlins

  • Members
  • 1179 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au volant d'une Delorean

Posté 05 April 2016 - 21:18 PM

S01x01 à 08

Excellente mini-série, bien réalisé où James Franco est plutôt à l'aise dans ce rôle de voyageur du temps, certains épisodes sont meilleurs que d'autres en terme de narration et à priori la série est fidèle au pavé de Stephen King.

Certains aspects de la série (en fait quelques épisodes) m'ont fait penser à quelques et très bons épisodes de la série Quantum Leap (Code Quantum) et son héros Sam Beckett.

 

4,5/6

 

RFbsfqK.jpg

 

(dans le dernier épisode, une petite référence sur le mur) :HMr2Umk: :cat3:


ilj36oS.gif


#44 Shub Lasouris

Shub Lasouris

    Wookie

  • Members
  • 3419 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ciudad de México

Posté 05 April 2016 - 22:22 PM

J'ai vu que 3 épisodes pour l'instant mais je dirais qu'au contraire c'est très peu fidèle au roman.
Et tant mieux quelque part. L'histoire globale est évidemment respectée mais certains événements du bouquin n'apparaissent pas dans le même ordre et il y a beaucoup d'éléments complètement inventés dans la série. C'est plus une réinterprètation du livre qu'une adaptation. Mais c'est vachement bien, en ayant lu le bouquin on est balancé entre le plaisir de voir certains éléments mis en images et celui de la découverte. Car ça s'éloigne suffisamment pour ne pas apporter la frustration d'une adaptation moyennement fidèle.
Vraiment du bon taf.
There are three ways of doing things around here : the right way, the wrong way, and the way that I do it.

#45 Peck

Peck

    Wookie

  • Members
  • 2908 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 April 2016 - 17:22 PM

(dans le dernier épisode, une petite référence sur le mur) :HMr2Umk: :cat3:

 

Pas mal la référence ! Elle m'est passée sous le nez !  :mrgreen:

 

Sinon j'ai vraiment bien aimé cette mini série qui s'éloigne du roman sur pas mal d'aspect mais qui garde cette ambiance unique que j'ai visuellement adoré ! Le scénario reste très prenant et plutôt bien foutu... Je n'aurais jamais cru par contre

Spoiler
Cependant la fin est très touchante. Je trouve aussi que James Franco est plutôt bon dans son rôle et qu'il a l'air de s'éclater dans certains passages... (surtout lors du début de son aventure dans le passé) Une mini série vachement réussie en tout cas pour ma part avec énormément de bonnes références qui font sourire (La photo de Lee, la Plymouth Fury 1958 présente dans le livre et le film Christine, l'écriture du REDRUM de Shining, les musiques typiques de l'époque et parfois liées à de très bons films, etc)



#46 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 23203 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 09 April 2016 - 14:26 PM

1x08

 

Un peu sur ma faim quand même puisqu'il aura fallu attendre le dernier épisode pour que l'Histoire change.

Et pendant si peu de temps finalement, avec à peine des bribes d'éléments sur cette nouvelle réalité !

N'ayant pas lu le livre, il est clair que les attentes de ce côté étaient peut-être maladroites mais ça aurait pu être tellement sympa.

Parce que du coup l'intrigue se termine derrière assez rapidement alors que le concept aurait pu être exploité davantage.

A contrario de parfois où l'on tire sur la corde, on aura ici à peine effleuré les possiblités.

 

Franco aura au moins prouvé qu'il peut arriver à être touchant dans ce joli final pour le couple, même si c'est surtout l'actrice qui rayonne.

Reste à se rabattre sur The Man from the high castle pour profiter d'une dystopie/uchronie plus développée.



#47 Shub Lasouris

Shub Lasouris

    Wookie

  • Members
  • 3419 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ciudad de México

Posté 09 April 2016 - 22:18 PM

C'était génial.
La meilleure adaptation du maître (Shining un peu hors compet). L'ambiance, le feeling, la trame du bouquin sont parfaitement respectés alors que l'intrigue varie énormément et sur des points importants, le personnage de Bill notamment.
Du coup en ayant lu le bouquin on est à la fois en terrain connu, quel plaisir, mais aussi à fond dans l'intrigue en se demandant quels chemins vont être empruntés pour arriver à un résultat similaire.
En plus, visuellement c'est de haute volée, les acteurs sont top (Oswald est extraordinaire, Sadie est craquante), la bande-son très sympa. On retrouve toute la nostalgie qui émane du bouquin de King.
Un vrai bon boulot d'adaptation qui sait prendre son temps, s'adapter à son media et jouer avec son matériau d'origine.

Je n'ai qu'un seul regret, celui que
Spoiler


Bref un très bon moment de télé, je suis bien content qu'un de mes bouquins favoris de ces dernières années soit aussi bien passé sur petit écran.
There are three ways of doing things around here : the right way, the wrong way, and the way that I do it.

#48 Kusharuman

Kusharuman

    Gremlins

  • Members
  • 1673 Messages :

Posté 12 April 2016 - 17:59 PM

SPOILER

 

Bonne série dans l'ensemble.

Je connaissais pas du tout l'oeuvre de King mais je dois dire que le mélange de cet événement historique mémorable avec de la science fiction est particulièrement réussi.

Puis tout ce qui est voyage dans le temps moi, j'adore !

 

Y a quand même quelques trucs qui m'ont pas forcément paru cohérent ou déplu:

 

-Le fait que revenu dans le futur après avoir sauvé Kennedy on se retrouve dans un monde a la fallout...oui bon ok ça a eu des conséquences sur la géo politique mondiale, mais aucune explication concrète de ce qu'il s'est clairement passé. C'est bâclé a mon sens, j'étais vraiment curieux d'avoir des réponses, mais non rien.

 

-Le perso de Franco, bien qu'interprété de belle manière par ce dernier, manque de charisme et surtout d'une véritable motivation pour sauver Kennedy. Quel intérêt a faire ça ? Pourquoi vouloir changer l'histoire, alors que le monde actuel est plutôt pacifique malgré un passé peu reluisant (guerre du Vietnam). J'ai jamais véritablement saisi les motivations des deux persos (le gérant du resto et Franco) pour changer cet événement et les conséquences que ça pourrait avoir (il y a plus de risques que ça foute la merde au final, comme on peut le constater avec le monde post apo du futur kennedien).

 

-Le "temps", qui est d'une manière assez grossière "personnifié" et peut interférer sur les agissements des voyageurs temporels...pourquoi pas après tout, c'est une bonne idée...cela dit il est très rapidement en retrait dans la série et au final on arrive pas a saisir concrètement quand est ce que le passé agit ou si c'est seulement le fruit du hasard. J'avais apprécié les actions concrètes du début du show (accident de voiture qui détruit la cabine, incendie pour brûler les notes) mais après on tombe dans de l'onirique bien trop simpliste a mon goût, et pas assez percutant.

 

-La love story qui est touchante mais mal construite. Et Eddie (le compère de Franco) qui est expulsé du show a la va vite (suicide...et puis voilà).

 

Bref, une bonne série, avec des défauts mais pas mal de qualité.

 

 

Reste à se rabattre sur The Man from the high castle pour profiter d'une dystopie/uchronie plus développée.

 

Pareil j'ai envie d'enchaîner sur cette série, il paraît que c'est pas mal.

Je vais quand même surveiller les séries de cette nouvelle chaîne VOD qui se nomme HULU parce que, tout comme Netflix, c'est le haut du panier télévisuel (y en a une sur une secte avec Aaron Paul (Breaking Bad), The Path, qui me fait de l'oeil).


1xbspm.gif


#49 Jean Quedalle

Jean Quedalle

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7170 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:'Arcadia Beach

Posté 12 April 2016 - 19:52 PM

Ba c'est juste survolé mais dit dans la série quand même, Kennedy est parti en couilles et a commencé à ouvrir des camps pour les communistes et opposants.

 

(si ça peut te rassurer dans le bouquin c'est pas mieux, et dans les deux cas j'ai eu l'impression d'un copier coller du retour de marty Mc Fly dans le présent à la BTTF2, et clairement pas la meilleure partie du bouquin, amha)



#50 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 19586 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 13 April 2016 - 00:27 AM

En deux mots : j'ai plutôt bien aimé, même si le point de départ m'a un peu gêné - vu le sujet, je m'attendais à un peu autre chose qu'un couloir magique que seul le héros et son ami semblent pouvoir emprunter. Et puis c'est vrai que ce qui pousse le protagoniste à s'investir est relativement ténu... Heureusement ces considérations s'oublient des le deuxième épisode, et le tout s'enchaine plutôt bien jusqu'à un final plutôt attendu, qui fonctionne grâce au couple Franco-Dunning. On en viendrait presque à oublier ce passé que se défend de manière disproportionnée lorsque epping veut entendre son père, lors de la scène du restaurant ou quand il faut sauver sadie, rendant la course poursuite finale assez pâlotte en comparaison...

Dans les regrets également, le fait que l'intrigue joue la carte du tireur isolé, je ne suis pourtant pas porté sur le conspirationnisme mais j'ai du mal avec les fictions qui s'en tiennent à la "version officielle", comme ce fameux épisode de Quantum Leap, je trouve cela infiniment moins passionnant que les théories melanant services secrets et mafias dans une concordance d'intérêts. Ceci étant posé, c'est un choix assez logique quand on considere qu'epping est seul ou presque pour s'interposer...

Mais bon, en prenant cela comme un long épisode de Twilight zone qui aime à soigner son voyage dans les sixties et se passionne pour un couple à l'alchimie évidente, 11.22.63 fait passer un assez bon moment, ce qui pour une "petite" série, est déjà pas mal.

 

Ba c'est juste survolé mais dit dans la série quand même, Kennedy est parti en couilles et a commencé à ouvrir des camps pour les communistes et opposants.

(si ça peut te rassurer dans le bouquin c'est pas mieux, et dans les deux cas j'ai eu l'impression d'un copier coller du retour de marty Mc Fly dans le présent à la BTTF2, et clairement pas la meilleure partie du bouquin, amha)


Je n'ai pas lu le bouquin de King, mais dans la série ça me semble nettement moins évident que ça. Il est dit que c'est Kennedy quoi ouvre ces camps après avoir quitté ses fonctions, en 75 si je ne m'abuse. Cela laisse imaginer que ce sont des camps d'aide d'urgence (ainsi JFK garde une image altruiste, même si ces camps ça n'avait pas l'air d'être drôle vu le récit qu'en fait Harry, mais ce qui à mené a cette situation reste flou, cela peut être une décision de son mandat, ou après, ou un effet papillon, le temps qui se venge... On imagine bien ce qu'on veut.
Image IPB

#51 Shub Lasouris

Shub Lasouris

    Wookie

  • Members
  • 3419 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ciudad de México

Posté 13 April 2016 - 09:06 AM

Dans le bouquin les raisons qui ont mené à ce futur sont détaillées.

Mais pour le coup j'avais pas trouvé ça génial car too much.

T'as l'impression qu'il a pris les pires trucs qui pouvaient arriver et qu'il les a enchaînés.

Concernant les motivations de Franco, c'était surtout par rapport à son ami le cuisto.

Aller au bout de son voyage à lui quoi.

Comme ce dernier avait fait le Vietnam, on peut imaginer le traumatisme et la volonté d'empêcher ça si possible.


There are three ways of doing things around here : the right way, the wrong way, and the way that I do it.

#52 Jean Quedalle

Jean Quedalle

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7170 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:'Arcadia Beach

Posté 13 April 2016 - 09:43 AM

SPOILERS BOUQUIN

 

 

En fait, le passage du héros n'a pas déclenché que des changements historiques.

A l'instar de jack sawyer dans le talisman des territoires, il a provoqué des séismes et des catastrophes naturelles.il y a d'ailleurs nombre de similitudes entre ces deux bouquins en ce qui concerne les voyages "magiques"(altération de la réalité, catastrophes, présence de gardiens)

(My bad, je me souvenais pas trop de ce passage qui m'avait perso pas convaincu)


Ce message a été modifié par Jean Quedalle - 13 April 2016 - 15:25 PM.


#53 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 19586 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 13 April 2016 - 13:41 PM

Concernant les motivations de Franco, c'était surtout par rapport à son ami le cuisto. Aller au bout de son voyage à lui quoi. Comme ce dernier avait fait le Vietnam, on peut imaginer le traumatisme et la volonté d'empêcher ça si possible.


Nan mais j'entends bien, sauf cela semble assez léger.

Peut-être est-ce du à leur relation qui semble assez distendue (ils sont amis mais le gars le rejette durant dix minutes dans le pilote, c'est moyennement adroit quand même).


Image IPB

#54 Loki

Loki

    Dort

  • Sous surveillance
  • 9866 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Paris, France.

Posté 22 April 2016 - 03:44 AM

Quant à la motivation de Franco, il faut surtout épouser le point de vue états-unien.

Kennedy est complètement sacralisé chez eux, un symbole plus qu'un homme.

Il représente un âge d'or imaginaire, une certaine idée du style présidentiel, la Première Dame Jacqueline était magnifique (ça compte au pays de l'aphrodisme), et on peut fantasmer qu'avec JFK, pas de Viêt-nam, oui (c'te blague...).


"Les limites de ma langue sont les limites de mon monde."
(Ludwig Wittgenstein)


#55 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 19586 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 22 April 2016 - 09:41 AM

Oui, merci, j'avais bien compris la motivation à sauver Kennedy, d'autant que c'est un peu le pitch de la serie.

En revanche, cela ne constitue pas vraiment une explication valable au changement d'attitude du perso de Franco, qui sont plus personnelles (la mort de son ami, son divorce), et que je persiste à trouver légères dans leur exposition.


Image IPB

#56 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23973 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 29 April 2016 - 18:34 PM

Saison 01
 
Bien aimé aussi, super série sur le voyage dans le temps, certains épisodes sont moins bien rythmé que d'autre mais sinon, c'était pas mal, Franco est excellent!


414810ezgifcomresize.gif


#57 Olric

Olric

    Leprechaun

  • Members
  • 650 Messages :

Posté 30 April 2016 - 17:53 PM

Et Sarah Gadon est juste craquante...



#58 Loki

Loki

    Dort

  • Sous surveillance
  • 9866 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Paris, France.

Posté 30 April 2016 - 18:04 PM

En revanche, cela ne constitue pas vraiment une explication valable au changement d'attitude du perso de Franco, qui sont plus personnelles (la mort de son ami, son divorce), et que je persiste à trouver légères dans leur exposition.

 

Je suis d'accord, cependant tout ce qui aurait pu être fait niveau introspection aurait ralenti un récit déjà largement contemplatif.

 

C'est toujours difficile de trouver l'équilibre entre la construction solide d'un personnage et la nécessité d'un certain rythme...


"Les limites de ma langue sont les limites de mon monde."
(Ludwig Wittgenstein)


#59 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 19586 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 30 April 2016 - 23:25 PM

D'autant que le premier épisode est le moins bien rythmé. Putain le temps qu'on perd à base de "tu va pas bien, qu'est-ce qu'il t'arrive" / "ah mais laisse-moi !".

Ce qui, concrètement, ne sert à rien du tout, voire même s'avère contre-productif, trouve-je.

Si on voulait "gagner" du temps pour raconter des choses plus intéressantes ou pertinentes, tu ne va pas me dire que c'était bien compliqué...

On debarque dans l'histoire, on peut accepter plein d'éléments de leur relation comme point de départ...

 

Ce qui revient à ce que je dis depuis le départ, c'est juste que cet épisode, cette relation, n'est pas écrite convenablement.

Heureusement, ce n'est pas le cas pour Harry.


Image IPB

#60 Docteur Benway

Docteur Benway

    Wookie

  • Members
  • 2517 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Interzone

Posté 30 April 2016 - 23:26 PM

Je suis d'accord, cependant tout ce qui aurait pu être fait niveau introspection aurait ralenti un récit déjà largement contemplatif.
C'est toujours difficile de trouver l'équilibre entre la construction solide d'un personnage et la nécessité d'un certain rythme...

 
J'ai presque envie de dire qu'ici, y'a aucun des deux, mais ce serait pas totalement vrai  :mrgreen: (ce serait pas totalement loin de la vérité non plus).
J'en suis au 1x05 et pour le moment, la série continue sa route de manière un peu routinière, laissant une impression d'indécision quant au chemin à emprunter : le coté historique est assez chiant et n'avance pas des masses, surtout parce que malheureusement, au delà du tir d'Oswald qui tuera Kennedy, y'a rien à traiter, le gars est inintéressant, il n'est rien, donc la série tente de meubler avec des intrigues secondaires plus ou moins passionnantes : l'amourette de Jake c'est mimi tout plein mais ça n'a pas grand chose à voir avec le sujet principal de la série.


712690wald3.gif




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)