Aller au contenu


Photo

House of Cards (2013 - En cours)


70 réponses sur ce sujet

#21 Cooper

Cooper

    Calimero

  • Members
  • 5293 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paris

Posté 22 December 2013 - 22:35 PM

Saison 1

J'ai profité du Black Friday pour prendre les Blu ray et me faire tout d'une traite et je suis plutôt mitigé. Alors pendant 5 épisodes j'y ai cru mais ensuite ca devient trop feuilletonesque (Dallas notre univers impitoyable) et d'intrigues alambiqués pour me tenir accroché.
A partir du 6 mon intérêt à décroit de plus en plus quand j'ai vu que les scénaristes faisaient pas trop d'efforts pour rendre leur univers crédible, les manipulations de Frank c'est marrant deux secondes mais à un moment donné y a un tellement trop plein de "gros trucs" qu'on a du mal à y croire (le coup de la brique dans le 6 c'est tellement gros et cramé dés le début que j'ai trouvé ca pitoyable comme facon de conclure l'intrigue, du genre "bah on a pas grand chose à proposer niveau politique donc on va passer par une bonne vieille intrigue des familles), idem quand il faut se débarrasser de Russo, allez on prend une pute qui va le manipuler, mouairf mouairf...et je parlerais même pas de l'intrigue final à base de Vice-président ridicule au possible dans son écriture tellement y a de trucs foireux (et puis l'épisode 13 il fait tout sauf season finale).

Autre chose qui m'a gonflé, la temporalité, le coup d'un épisode tous les mois c'est par moment nécessaire mais des fois on loupe des trucs affolants et ca aide pas à s'impliquer surtout que certains personnages disparaissent aussi vite qu'ils sont arrivés au gré des intrigues, c'est un peu relou...

Dans les personnages y a du bon et du moins bon, Spacey est pas trop mal, Wright sert à rien (putain sa romance avec le cliché artiste bobo mon dieu j'en pouvais plus à la fin...idem pour son entreprise dont on se contrefout), Mara elle est bien jusqu'au 7/8 ensuite quand elle se détache de Spacey en mode "homme du président" j'ai trouvé ca facile et relou.
Les deux persos qui se sont détaché pour moi c'est bien sur Russo superbement joué par Corey Stoll et le bras droit de Spacey joué par Michael Kelly qui est surement le personnage le plus intéressant de la série.

Niveau réalisation passé Fincher y a pas grand chose à se mettre sous la dent, y a bien Coulter qui fait quelques trucs sympa sur les deux derniers épisodes mais c'est tout (le pire étant James Foley quand on passe de Fincher à lui, ca fait mal au cul). Le côté apostrophe à la caméra m'a pas dérangé au début mais petit à petit on sens qu'ils ont pas grand chose à faire raconter à ce pauvre Spacey.

Âpres ça se regarde plutôt bien si on veut se faire une série pendant Noël mais ca manque vraiment de rigueur dans l'écriture et même si je regarderais surement la saison 2 c'est pas un truc que je conseillerais outre mesure à moins d'être en dalle de série.

#22 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23846 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 20 January 2014 - 09:01 AM

Saison 01

Bien aimé, c’est bien écrit et prend ses distances avec la version originale, avec deux trois changements scénaristiques bien foutus.
Spacey est vraiment pas mal en sociopathe politicien pourri par le pouvoir, même si Richardson est vraiment plus cynique que lui (et plus vieux, ça joue un peu).

Sa relation avec sa femme est pas mal, voilà la grosse différence avec la version anglaise, elle a un rôle plus important, avec sa vie à elle, son boulot et comment elle s'en sert pour aider Spacey. Wright est froide mais pas comme son mari (on voit qu'elle a des remords), dans la version originale, elle est dans l’ombre le soutien/contrôle, et elle aussi taré que lui.

Puis l’autre différence c’est Corey Stoll qui est beaucoup plus manipulé, j’ai bien aimé comment Spacey veut se servir de lui en l’aidant à être Gouverneur.

Mara est pas mal aussi, dans la version original elle est beaucoup plus aveuglé, et presque amoureuse de Richardson (qui s’en débarrasse en fin de saison, une autre rapplique en saison deux). Là elle n’est pas toute seule pour enquêter et va surement lui courir après dans l’autre saison (comme dans la version anglaise).

C’est en trois parties dans la version original, House of Cards, To Play the King et The Final Cut, donc y’a une fin, me doute bien que si le show cartonne vont pas finir la série, on verra bien comment ils vont meublé.

Super adaptation, c’est rare en ce moment, ce n’est pas juste du copié collé à deux balles.

5/6

 

 

 

Netflix lancera le 14 février prochain la saison 2 de House of Cards. En prévision, il annonce déjà qu’une saison 3 a été commandée.

414810ezgifcomresize.gif


#23 darkcowboy

darkcowboy

    Surmoi

  • Members
  • 11096 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 15 February 2014 - 17:42 PM

La fin du premier épisode de la saison 2 m'a complètement laissé sur le cul ! La vache !

Désolé de comprendre que ce qui est raconté par Darkcowboy c'est encore une fois du caca.


#24 tonton

tonton

    DJ Zero

  • Members
  • 12078 Messages :

Posté 15 February 2014 - 18:47 PM

Tes sources t'avaient pas prévenu ?
Image IPB

#25 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 22355 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 15 February 2014 - 19:51 PM

:mrgreen:

# Un film, un jour... (ou presque !) continue sur le blog de Lurdo (feat. Syg), avec, chaque jour, un film passé en revue, et le week-end, des critiques de séries télévisées ; à partir du 20/03, entre autres, Kindergarten Cop 2, Mr Peabody & Sherman, Moana, Ultramarines et rayon tv, les Gilmore Girls et Angie Tribeca... #


#26 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 25203 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 15 February 2014 - 20:23 PM

J'adore la saison 2 de Tonton :bluesbro:

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#27 sandalfon

sandalfon

    Leprechaun

  • Members
  • 500 Messages :

Posté 17 February 2014 - 21:53 PM

2X01:

Holy fucking fuck! :mellow:

#28 Squirrel

Squirrel

    Gremlins

  • Members
  • 1731 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 18 February 2014 - 17:44 PM

2x01
Effectivement, j'avais pas vu ça venir.
Je suis plutôt curieux du reste de la saison à présent, alors que la saison 1 m'a laissé un peu mitigé

#29 Tingle

Tingle

    Salvador Tingle

  • Members
  • 8934 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hyrule

Posté 20 February 2014 - 10:39 AM

Saison 2:

Une excellente saison, bien qu'en deçà de la première en ce qui me concerne, la faute à un démarrage un peu long mais malheureusement nécessaire pour l'exposition des éléments clés de l’imbroglio à venir et la conclusion de ceux laissés en suspens. Aussi, je regrette la disparition de certaines intrigues parallèles ou les "moments de vie" qui permettaient de souffler entre deux discussions politiques. Ici, quasiment tout est lié de près ou de loin aux machinations de Frank Underwood, on lui colle au cul comme jamais, et pourtant on ne le voit presque plus sous sa forme "privée/humaine". Mais là encore, ça se comprend vis à vis de son nouveau statut et l'intrigue en elle-même.
A part ça, rien à redire, une fois que c'est lancé c'est un bonheur de suivre ces matchs de damage control et de voir des hommes d'importance plier comme des merdes face à la puissance intellectuelle (Bac+5, les enfants) du couple Underwood. La bonne idée de cette saison est incontestablement de leur avoir filé des antagonistes de taille, qu'on ne peut pas acheter et qui savent employer les mêmes techniques dégueulasses. C'est une bonne chose de voir le "héros" en danger malgré sa prise de poids. D'ailleurs, je suis très curieux de voir dans quelle direction ils vont aller dans la saison 3, vu la conclusion savoureuse de cette deuxième.

313853UnreleasedShantaedance.gif


#30 Pierru

Pierru

    Japoniais

  • Members
  • 22784 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 20 February 2014 - 10:42 AM

Question de noob: Comment cela se fesse que la saison 2 complète ait été diffusée le même jour et soit déjà "disponible" dans son intégralité ? Ils passent pas les épisodes un par un à la téloche ?

Sinon l'épisode de reprise de cette seconde saison je n'aurais que trois mots: Bande de batards. :mellow:

Spoiler

799579maxresdefault4.jpg


#31 Squirrel

Squirrel

    Gremlins

  • Members
  • 1731 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 February 2014 - 12:35 PM

C'est la politique de Netflix qui met tous les épisodes en ligne le même jour.

Sinon, je suis d'accord avec toi.

#32 Diane

Diane

    Marquise des anges

  • Members
  • 21196 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 20 February 2014 - 15:40 PM

SAISON 1

Enfin réussi à finir, non sans mal. Parce que cela reste très moyen/mauvais au mieux tout du long. Faut développer une certaine incrédulité pour s'attacher à un show pareil en fait (à la Damages, par exemple). On voit tellement-tout le temps les rouages de production et d'écriture que ça prend le pas sur tout le reste.
La première chose qui me déplaît assez c'est le format du show, alors je ne sais pas si c'est dû à la production de Netflix ou quoi (bon ça fait toujours moins amateur que les Amazon Studios Image IPB/> ), mais dans le genre attendu et conventionnel, House of Cards ça se pose là. Vous voulez des magouilles politiciennes ? Vous allez en avoir. Souvent jusqu'à l'absurde/jump the shark (pourquoi Underwood se salit-t-il les mains en butant-suicide-maquillage Peter Russo ? Les vrais manipulateurs ne font-ils pas faire le sale boulot par d'autres ? Ah oui, j'oubliais, le chien renversé Image IPB/> ). Mais c'est exactement ce qui plaît de toute façon dans ce genre de séries un peu racoleuses. Et puis dans le fond, vous n'aurez rien d'autre pour contrebalancer (si, Robin Wright Penn bien jolie mais tellement inutile, peu crédible et en mode remplissage narratif, Corey Stoll, le seul personnage un peu vivant d'ailleurs et qui inspire une sorte de compassion, parce qu'il est fragile, malgré que ce soit une épave dans le fond). Très vite s'installe une grande monotonie et un ton théâtral désagréable j'ai trouvé, pour causes de clichés rabâchés et utilisés sciemment comme si c'était des outils narratifs valables.

Le pire je crois c'est la distanciation voulue, pour faire du clin d'œil au spectateur (je sors du surestimé Profit ça tombe bien, et je n'ai jamais vu la version originale de la BBC), ce genre de trucs ça passe très peu pour moi et ici, ça ne fait que souligner la vacuité du truc (les politiques "prêts-à-tout" qui ont besoin d'un coup de coude des téléspectateurs pour assoir leur "travail"... Right), et Kevin Spacey t'as juste envie de lui mettre une claque quand il s'adresse au spectateur pour souligner quel génie du mal il est, et quel brillant acteur il fait (ce qui dans les deux cas, est sujet à discussion largement).

Après, malgré le côté théâtrale et limité du truc, ça se laisse regarder la plupart du temps. En fond sonore.

Et sinon j'ai appris ce qui se passe à la fin du 2X01 que je ne verrai pas : ça m'a bien fait rire. Image IPB

tumblr_okip5iQqxB1w1qchqo5_400.gif


#33 Lucho

Lucho

    Ghoulies

  • Members
  • 185 Messages :

Posté 20 February 2014 - 16:17 PM

Oui le jump the shark de la saison 1 (Russo / F.U) je l'ai encore en travers de la gorge. Mais ce n'était rien par rapport à la punition qu'est cette seconde saison...

#34 Squirrel

Squirrel

    Gremlins

  • Members
  • 1731 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 February 2014 - 22:09 PM

Oui, j'ai souffert, mais j'ai terminé la seconde saison. Y'a du SPOILER !

La première m'avait vraiment pas emballé, même si sur la fin il y avait des efforts, et quelque chose qui commençait à se construire. Mais la saison 2... La saison 2... Entre la romance Remy/Jackie, le président toujours plus crétin, le bras de fer entre Underwood et Tusk qui s'étale sur toute la saison alors qu'on devine très clairement comment tout va se dérouler, le perso du nerd-hacker sorti du chapeau qui a 3 scènes et joue le rôle de deus ex-machina pour se débarrasser des intrigues embarassantes (chapeau pour les journalistes), l'intrigue du cuistot aux côtelettes dont on se contrebalance, le retour du photographe hipster de Claire, le plan à 3 avec le garde du corps ...

Je sais que c'est peut-être de ma faute : j'ai enchaîné tous les épisodes à la suite. Mais d'un autre côté, si je m'étais arrêté, je crois que je n'aurais pas eu le courage d'y retourner. Je ne sais vraiment pas si je reviendrai en saison 3, car Underwood le Sacré, l'Intouchable, entouré de crétins qui ne pigent rien à ses manigances,ça va un temps. Mais la série ne sait rien développer d'autre, il n'y a pas d'évolution psychologique (y'a qu'à voir Claire, qui alterne entre petite chose fragile et grosse biatche un épisode sur deux, pour finalement toujours revenir au bras de son mari), pas de tension (qu'importe l'enjeu, je vous donne un indice sur la résolution : FRANK GAGNE !), pas de background (vous attachez pas au seuls persos humains du show, ils sont généralement virés au 2/3 de la saison), et tant que la série sera renouvelée, rien ne changera, car Frank doit toujours gagner, surtout vu le niveau où il est arrivé.

Bref, je vous conseille un super article de Perdusa qui résumé point par point tout ce que je reproche à cette saison 2, c'est Dexter à la Maison Blanche !

#35 Herr Mad Doktor

Herr Mad Doktor

    Patriiiiiiiiiick !!

  • Members
  • 4197 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:À l'année

Posté 20 February 2014 - 22:46 PM

Je n'ai regardé que le 1er épisode de la série, et je n'ai justement pas regardé la suite car tous les défauts que tu cites (et que cite l'article) y étaient déjà présents... Le succès de cette série n'en finit pas de m'étonner.

#36 Squirrel

Squirrel

    Gremlins

  • Members
  • 1731 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 February 2014 - 00:05 AM

Après, ce n'est pas "nullissime".
Tout du moins, pas constamment. Il y a des hauts et des bas. Et forcément, le fait d'avoir tous les épisodes d'un coup aide, si on est adepte du bing-watching, on ferme plus facilement les yeux sur une incongruité et on passe à l'épisode suivant. Mais forcément, dès qu'on prend un peu de recul sur l'ensemble ...

#37 Pierru

Pierru

    Japoniais

  • Members
  • 22784 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 21 February 2014 - 11:31 AM

Vu jusqu’à l'épisode 4, avec l'interview et la vengeance en différée de Robin Wright, qu’était pas mal.
(par contre vu comment ils hésitent pas sur le nawak, je suis surpris que la fausse attaque à l'anthrax ait pas été un plan machiavélique planifié par Spacey pour retenir plus longtemps l’autre dans son bureau).

A part ça c’est un peu chiant, toujours les coups en douce pour faire voter des lois qu'au final on sait que Spacey y arrivera et l’histoire de hacker est sur-pourrave.

799579maxresdefault4.jpg


#38 Diane

Diane

    Marquise des anges

  • Members
  • 21196 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 21 February 2014 - 13:29 PM

En fait je remets pas en cause le talent de Kevin Spacey.

Sauf dans House of Cards qui lui demande de toute façon pas quelque chose de très compliqué à faire quand on est lui. :mrgreen:


tumblr_okip5iQqxB1w1qchqo5_400.gif


#39 Squirrel

Squirrel

    Gremlins

  • Members
  • 1731 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 21 February 2014 - 13:35 PM

Le personnage de Frank Underwood manque considérablement de nuances.

Sur toute la série, il a 2 expressions : air machiavélique/air innocent (mais en fait machiavélique) et une fois tous les 8 épisodes, grosse colère.

C'est à peu près tout.



#40 Pierru

Pierru

    Japoniais

  • Members
  • 22784 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Patpong

Posté 28 February 2014 - 11:31 AM

Saison 2 finie aussi, SPOILER aussi, et pour résumer:

Mais la saison 2... La saison 2... Entre la romance Remy/Jackie, le président toujours plus crétin, le bras de fer entre Underwood et Tusk qui s'étale sur toute la saison alors qu'on devine très clairement comment tout va se dérouler, le perso du nerd-hacker sorti du chapeau qui a 3 scènes et joue le rôle de deus ex-machina pour se débarrasser des intrigues embarassantes (chapeau pour les journalistes), l'intrigue du cuistot aux côtelettes dont on se contrebalance, le retour du photographe hipster de Claire, le plan à 3 avec le garde du corps ...


Voilà. Un sacré nombre de trucs soit HS (Freddy et sa franchise de côtelettes, mais hein, quoi ?), soit complètement inintéressants (la loi sur l’avortement et toute l’intrigue qui va avec, c’est nul à chier) mais qui pourraient à la limite passer si au moins le fil rouge était passionnant. Ce qu’est pas vraiment le cas.

Non seulement la saison démarre n’importe comment avec Underwood qui s’expose à mort en faisant crever Kate Mara presque aux yeux de tout le monde, mais c’était bien la peine de la faire disparaitre pour qu’on continue la storyline journalistique sur l’histoire chiante avec Lucas (ridicule dès que le DJ danois entre en scène et qu’ils le fassent passer pour un terroriste). Et le cœur de la saison, à savoir le face-à-face avec Tusk comme rival potentiel, est franchement pas terrible dans son évolution. Le truc avec le chinois c’est con comme la lune et les deux qui se renvoient la balle dans leurs coups de pute c’est un peu zzzzz. Y’aura qu’à la toute fin qu’un des deux se départagera. (et devinez qui ?)

Ce qui me dérange aussi c’est la caractérisation des gros benêts autour de Frank. Même le président est dépeint comme un brave gars complètement abruti qui se fera couiller pour bien renforcer que l’autre c’est le génie du maaaal et qu’il est très très méchant. Comme Hannibal ou autres séries faussement intelligentes c'est plus facile d'entourer le man with a plan avec des golmons pour qu'on puisse se faire berner par ses mythos.
Ah et aussi l’évolution des seconds rôles est vraiment pourrave, la romance va aussi mal à Danton que l’obsession à Doug Stamper.
(et aussi d’avoir complètement zappé Christina Gallagher dans cette saison pour garder leur cartouches pour la prochaine, était-ce nécessaire de la montrer du coup ?)
Après c’est saupoudré de trucs qui se veulent choquants mais qui sont très cons, genre le triolisme avec leur bodyguard (j’ai seulement plissé les yeux à ce moment parce que j’avais la flemme de facepalmer).
Sinon Spacey qui s’adresse à nous c’est encore pire qu’avant (c’est dire le niveau, déjà que c’était pas glorieux dans la saison précédente) et là je vois bien le comparo avec la voix-off de Dexter.

Bon après, vu qu’il est président maintenant on va voir jusqu’où peut aller le nawak, et la prochaine saison sera certainement tous ses méfaits et crimes qui lui retomberont sur la gueule, mais j’espere pour eux que ce sera la dernière saison par contre (j'aurais pensé que la série s’arretait quand il aura atteint son but d’ailleurs, et vu que c’est fait...)

799579maxresdefault4.jpg




Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)