Aller au contenu


Photo

Breaking Bad (2008 - 2013)


1704 réponses sur ce sujet

#1 Profion

Profion

    JarJar

  • Members
  • 23 Messages :

Posté 29 June 2008 - 00:19 AM

Image IPB



Walter White est professeur de chimie dans un lycée, et vit avec son fils handicapé et sa femme enceinte à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Lorsqu'on lui diagnostique un cancer du poumon en phase terminale avec une espérance de vie estimée à deux ans, tout s'effondre pour lui. Il décide alors de mettre en place un laboratoire et un trafic de méthamphétamine pour assurer un avenir financier confortable à sa famille après sa mort, et s'associe pour cela à Jesse Pinkman, un de ses anciens élèves devenu petit trafiquant.



Saison 1


Saison 2


Saison 3


Saison 4


Saison 5


------------------------------------------------------------------------












Salut tout le monde,

j'arrête de lurker 5 minutes le temps de vous dire qu'il est incroyable de ne pas trouver ici de sujet sur cette série (j'ai fait deux recherches, machine et manuelle).
Je sais que vous n'appréciez pas trop l'ouverture sauvage de sujet sans critique argumentée mais je n'ai aucune envie de me taper deux heures d'analyse filmique, juste envie de vous faire découvrir la série qui m'a mis la plus grosse claque cette année.
N'essayez pas de vous renseigner sur quoi que ce soit; autant que faire se peut, arrivez vierge de toute information devant le premier épisode et appréciez...


De rien, vraiment, tout le plaisir est pour moi.

#2 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23883 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 29 June 2008 - 10:05 AM

C'est clair meilleure série de cette année y'a pas photo pour moi, dommage que la série ce fini un peu à l'arrache (grève) mais bon une saison deux est prévu avec 13 épisodes et ça c'est cool, superbe série à l'humour noir, Bryan Cranston est excellent!

414810ezgifcomresize.gif


#3 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 25479 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 29 June 2008 - 12:37 PM

CITATION
Je sais que vous n'appréciez pas trop l'ouverture sauvage de sujet sans critique argumentée mais je n'ai aucune envie de me taper deux heures d'analyse filmique, juste envie de vous faire découvrir la série qui m'a mis la plus grosse claque cette année.


Sans se taper deux heures d'analyse il y a un minimum à faire. Ca parle de quoi ? Combien de saison ? Diffusé par qui ? Avec qui ? Crée par qui ? Pourquoi c'est bien (sans rentrer dans les détails) ?

Des photos ca serait appréciable aussi

bref un peu plus d'investissement dans l'ouverture d'un sujet c'est le minimum demandé. Allez zou au boulot sinon je tej icon_mrgreen.gif

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#4 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23883 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 29 June 2008 - 17:33 PM


La vie de Walter White, professeur de chimie dans un lycée, est bouleversée lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'un cancer en phase terminale. Une nouvelle qui le sort de la torpeur de son quotidien et l'amène à prendre des mesures radicales pour anticiper l'avenir de sa famille.
Promo - Promo²

Comme je regarde et qu'il y'aura une saison deux, voilà smile.gif

414810ezgifcomresize.gif


#5 Profion

Profion

    JarJar

  • Members
  • 23 Messages :

Posté 29 June 2008 - 18:05 PM

Fasciiiiiste!

Bon, puisque Darth L.o.B. veut absolument faire peser sur mes épaules le joug de son pouvoir dictatorial et qu'il s'affirme prêt à laisser les lecteurs du forum dans l'ignorance d'un tel chef d'œuvre uniquement pour satisfaire son besoin obsessionnel de défloration des intrigues et sa flemme de googliser, je cède.

Breaking Bad est une série américaine diffusée sur AMC a partir de janvier 2008 et dont la première saison ne compte que 7 épisodes (grève des scénaristes). Une deuxième saison de 13 épisodes devrait être diffusée début 2009. Elle reste pour l'instant inédite en France.
Crée par Vince Gilligan (co-producteur d'X Files), elle met en scène Bryan Cranston, le Hal de Malcolm.



Alors, je répète pour ceux qui n'auraient pas compris: NE LISEZ PAS CE QUI SUIT! Faites vous le plaisir d'attaquer le premier épisode sans même connaitre le pitch. Entre nous, ça fait combien de temps que vous n'avez pas abordé une série de cette manière?

Spoilers de pitch

Walter White a 50 ans et une vie de merde, ancien prix Nobel de physique il enseigne maintenant dans un lycée et travail aussi dans une station de lavage auto pour arrondir les fins de mois. Son fils adolescent (Aaron Paul) souffre d'un handicap dû à un mauvais médicament pris par sa mère (Anna Gunn) lors de sa grossesse. Son couple agonise doucement et depuis quelques jours, il n'arrête pas de tousser... La visite chez le médecin va avoir raison de ses derniers espoirs: cancer du poumon en phase avancée, 2 ans maximum, il n'a jamais fumé.
Walter White rumine, comment annoncer la nouvelle à sa famille, comment faire pour ne pas les laisser dans le besoin lorsqu'il ne sera plus là; il doit se changer les idées. Son beau-frère (Dean Norris), agent de la DEA, lui avait proposé de venir voir une descente chez un dealer de speed, ça fera l'affaire. Est-ce qu'il est possible de rentrer dans la maison du dealer après l'arrestation? Bien sûr vieux... Oh, tiens, du matériel de chimie pour confectionner des amphés...


Quoi?!? Vous avez lu le pitch? N'allez pas plus loin malheureux, je vous aurais prévenus.

Spoiler de "qu'est-ce que c'est?"

Bien sûr au début on songe à un changement radical dans la vie du héros, quelque chose couve chez lui, on le sent; peut-être du American Beauty? Fausse piste.
Quoi?! Des amphés? Du Chute Libre alors, carrément? Non plus.
C'est plus vers les frères Coen que l'on va atterrir, c'est sombre et même glauque parfois (CàD que c'est noir ET ça colle au doigts), l'humour est bien présent mais il semble être là par hasard, absurde, cruel. Normal lorsqu'on tente de se lancer dans la criminalité sans avoir grandi avec.

Personnellement, j'ai toujours apprécié les histoires de bons pères de famille qui pètent les plombs et de criminels amateurs, avec Breaking Bad j'ai été servi. L'acteur principal est énorme, les rôles secondaires plus épais que ce qu'ils semblent être au départ. Les relations avec la famille sont traitées comme une intrigue et évite une retombée de la tension lors des passages "hors drogue". Tout et tout le monde évolue, y compris les rapports entre Walter et son "dealer associé". La mise en scène est bonne et peut toucher au grandiose, par exemple lors du flash-forward de l'épisode 6 qui m'a tout simplement crucifié.
En fait, sans être un spécialiste, BB n'est pas tourné comme une série mais comme un long film, je ne vois par exemple aucun schéma récurrent entre les épisodes même si on a droit évidemment à un cliffhanger à la fin de chacun d'eux.

Evidemment, la frustration ressentie à la fin du septième épisode sera énorme mais croyez moi, ça vaut le coup.


Voilà, ça fait 2 heures que je suis dessus (j'ai pas l'habitude) et j'en ai marre. Pour la suite, adressez vous à des spécialistes.

Adieu.

*craque sa capsule de cyanure*

Ah ben tiens, Aniya a posté entre temps...

#6 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23883 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 29 June 2008 - 18:10 PM

CITATION
Voilà, ça fait 2 heures que je suis dessus (j'ai pas l'habitude) et j'en ai marre. Pour la suite, adressez vous à des spécialistes.


laugh.gif

414810ezgifcomresize.gif


#7 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9289 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 30 June 2008 - 12:49 PM

Le père de Malcom se retrouvant dans un univers à la Coen Bros ? Ca m'a l'air bien sympathique. Aller hop, le 1er épisode est commandé sur Albanian Import.
Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#8 hevydevy

hevydevy

    JarJar

  • Members
  • 18 Messages :

Posté 01 July 2008 - 11:57 AM

Je plussois tout ce qui a été dit avant, meilleure "nouvelle série" de l'année (avec Pushing Daisies et pourtant les 2 univers ne se ressemblent pas du tout).

#9 Coldo3895

Coldo3895

    Gremlins

  • Members
  • 1886 Messages :

Posté 01 July 2008 - 13:42 PM

Un petit correctif, le gars n'est pas Prix Nobel de Physique... Déjà, il est prof de Chimie, et en plus, il n'est pas prix Nobel du tout... C'est vrai qu'on apprend que dans sa jeunesse c'était une pointure dans sa discipline, mais tout de même, pas de Prix Nobel.

Cette série est excellente, parfois à la limite du gore (du meilleur usage d'un antivol de vélo, ce qu'on peut faire ou ne pas faire dans une baignoire), pleine d'humour noir, et les acteurs sont remarquables...

Pour moi la meilleure nouvelle série de cette saison, et de loin...

#10 Profion

Profion

    JarJar

  • Members
  • 23 Messages :

Posté 01 July 2008 - 14:12 PM

Ben je peux me tromper et j'ai plus les moyens de vérifier mais je me souviens clairement d'un plan au début du premier épisode où il regarde son papier de Prix Nobel accroché au mur...

#11 JuLpM

JuLpM

    Gremlins

  • Members
  • 1846 Messages :

Posté 09 July 2008 - 17:20 PM

CITATION(saul31 @ 01 7 2008 - 15:12) <{POST_SNAPBACK}>
Ben je peux me tromper et j'ai plus les moyens de vérifier mais je me souviens clairement d'un plan au début du premier épisode où il regarde son papier de Prix Nobel accroché au mur...


Effectivement dans le premier épi il y a un papier dans son bureau accroché au mur où il est mentionné Nobel quelque chose ... Mais je cale pas si c'est un prix ou juste une collaboration à l'obtention d'un Prix Nobel ... Brefle, c'est très bon ce premier épi, la première demi heure m'a rebuté, c'est un peu lent et mou (mais c'est normal, ça reflète la vie du bonhomme), puis la deuxième demi heure pète un plomb sévère et m'a vraiment fait jubilé !

Du coup, la suite a été commandé smile.gif

(ouais je up pour rien dire, mais j'aime bien)

#12 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23883 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 09 July 2008 - 17:35 PM

Mange pas devant les prochains tongue.gif

414810ezgifcomresize.gif


#13 JuLpM

JuLpM

    Gremlins

  • Members
  • 1846 Messages :

Posté 10 July 2008 - 21:56 PM

CITATION(Aniya_san @ 09 7 2008 - 18:35) <{POST_SNAPBACK}>
Mange pas devant les prochains tongue.gif


Toujours écouté Niania-san quand il dit un truc (beuurk)

Episode 2: Dans la pure continuité du premier, une merveille de noirceur, et effectivement la vie familiale du prof n'est pas mise en avant dans sa vie routinière mais bien dans son interaction avec la nouvelle occupation du susdit prof. Très intéressant donc !

#14 fugazi

fugazi

    JarJar

  • Members
  • 43 Messages :

Posté 12 July 2008 - 18:48 PM

Ah enfin un topic, sur cette série vraiment remarquable. 7 épisodes, que du bonheur, de la noirceur, des personnages secondaires qui ont de l'épaisseur. Quand le rêve américain pète un boulon!! En plus on apprend plein de choses sur la chimie et la physique (enfin en tous cas pour un nulos en science comme moi) A VOIR AAAAABBBBBBBBSSSSSOOOOOOOOOOOLLLLLUUUUUUMMEEEENNNNNNTTTTTTT !!!!!!!!!!!

#15 StanleyGrieves

StanleyGrieves

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4182 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hamish Main, sur le rallye vitis vinifera.

Posté 15 July 2008 - 11:05 AM

Vu les 3 premiers.

Radioscopie lanscinante de la descente aux enfers d'un homme dont la vie n'a jamais obtenu les récompenses que sa droiture et son honnêteté auraient du lui apporter. L'incarnation parfaite du gars "trop bon, trop con", que même dieu aurait dans le collimateur, lequel, parce qu'il aura paniqué et pris une fois dans sa vie la mauvaise décision(en voulant s'affranchir et cherchant la solution hors des principes qui l'habitaient depuis toujours.), se verra plonger dans un gouffre qui semble sans fond.
C'est assez lent, oscillant entre une froideur cruelle saisissante et un burlesque de situations glauques. La trame classique du putain de beau bordel qui ne cessera de s'aggraver.
La qualité des 3 premiers épisodes laisse espérer un bon show mais certains trucs ne sont pas pour me rassurer quand même: j'ai parfois l'impression que l'on nous livre un bon nombre de scènes inutiles au récit. Elles ne me font pas encore sortir de l'histoire mais elles entretiennent un espèce de flottement qui nous accompagnent tout du long et nuisent un peu à se prendre la pleine viscéralité des évènements qui arrivent au gus. On aurait voulu nous plonger dans le cauchemar d'un gars, nous le montrer se réveillant dans sa propre chambre, sur son oreiller, aux cotés de sa femme et en sueur lors des 5 dernières minutes du final season qu'ils ne s'y seraient pas pris autrement j'pense.

Donc jusqu'ici c'est bien mais je ne m'emballe pas encore. Wait & see. icon_arrow.gif

15502129602_c3bcf2efbf_o.jpg .... La "subversion subventionnée" est le Big Crunch libertaire, soit la géronto-modernité de l'anti-matière grise ! .... (Clousclous Card-bit )


#16 JuLpM

JuLpM

    Gremlins

  • Members
  • 1846 Messages :

Posté 21 July 2008 - 14:07 PM

J'en suis pas encore à la fin, mais les épisodes 3 4 5 6 m'ont vraiment emballé. Alors c'est sur, c'est lent parfois, mais je trouve que cet espèce de flottement permet de vraiment s'attacher aux personnages et de comprendre les motivations de chacun. Personnellement ça m'a permis une grande implication émotionnelle dans la série, par exemple cette scène de dix minutes du talking pillow où chaque protagoniste de la famille va expliquer son point de vue sur le traitement que ne veut pas suivre Walter. On voit aussi comment l'entourage du personnage est affecté directement ou indirectement par ses choix, concernant sa maladie ou son second job de cook smile.gif

Moi aussi l'épisode 6 avec son flash forward de départ m'a scotché carrément, on voit vraiment qu'au point où il en est, Walter a les balls qu'il n'avait pas au départ et qu'il doit faire des choix drastiques pour obtenir ce qu'il veut.

Le dernier épisode bientôt, et après ça un long sevrage de plus de six mois pour attendre la saison 2 en 2009, pour ce qui me paraît comme une série qui me paraît très très bonne !!

#17 Aniya_san

Aniya_san

    Miyazaki is DOG !

  • Members
  • 23883 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 21 July 2008 - 16:44 PM

Bryan Cranston est nominé aux Emmys j'espère qu'il va gagner !

414810ezgifcomresize.gif


#18 goldfrapp

goldfrapp

    Just Dance 2

  • Members
  • 5088 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:en train de faire du base jump sur le Pic de Damavand

Posté 22 July 2008 - 13:09 PM

Bon bah ca tue!
Les premiers episodes font trés Coen Bros avec ces persos qui se noient dans des dés à coudre icon_mrgreen.gif
L' intro de la serie est juste enoorme et donne direct envie de connaitre le pourquoi du comment (masque a gaz? calecon? cadavres?WTF?).
La suite est au diapason avec flash forward enooorme (le debut du cinquiéme episode avec le fameux "street level") et ruptures de ton bien géré.
Bon la fin est abrupt et la serie se perd un peu dans le traitement du perso principale (toutes les scens avec le boeufs et le quiproquo sur la beuh....mouai dry.gif ).
Donc voila, c' est pas du tout raccoleur, c' est assez atypique et ca se tien assez bien sur toute la longueur...une certaine idée du savoir faire yankee.
Allez la suite maintenant

#19 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 14475 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 11 September 2008 - 22:46 PM

Intéressant vos commentaires, je vais essayer d'y jeter un coup d'oeil à cette série !

#20 ZutFluteCrotte

ZutFluteCrotte

    Gremlins

  • Members
  • 1420 Messages :
  • Location:Nice

Posté 12 September 2008 - 22:42 PM

Meilleure série de l'année, voire même une des meilleures séries que j'ai pu voir tout court.
On pense à Weeds pour le postulat de départ, et aux films de quinquagénaires-qui-pètent-les-plombs, un genre à part entière désormais (American Beauty, Save the Tiger, Edmond, etc...). Pour le reste, le développement est vraiment original et s'écarte subtilement des influences éventuelles déjà citées, avec un réalisme et une sincérité qui rend le résultat particulèrement touchant.
A noter que la série tourne autour de la production et le deal de methamphétamines, une drogue que je n'ai pas le souvenir d'avoir souvent vu à l'écran (à part dans Salton Sea, vite fait, il me semble). Un univers vraiment intéressant.
Merci à ce topic de m'avoir fait découvrir ce bijou, l'attente sera longue jusqu'à la reprise en 2009...



Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)