Aller au contenu


Photo

Shining - Stanley Kubrick (1980)


  • Please log in to reply
88 réponses sur ce sujet

#1 Shubby

Shubby

    Gremlins

  • Members
  • 1165 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 14 April 2016 - 19:22 PM

shining-une-beberanol.jpg

 

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le "Shining", est effrayé à l'idée d'habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles évènements passés...

 

Lu le HS Mad & revu le film, le tout avec grand plaisir.

Shining prolonge clairement L'heure du loup de Bergman, en cela qu'il ne joue pas tant sur les peurs de l'inconnu que de celles du connu : soi-même. Tout homme est potentiellement un grand méchant loup, qu'il soit artiste - au ciné, c'est lui qui s'exprime - ou par extension un poilu lambda.

 

Dans le HS de Marc Toullec, quand Kubrick avoue qu'il a un peu envie que le spectateur tue la pauvre femme de l'écrivain, tout est dit. On se place du côté des démons misogynes, de l'hormone bestiale, du vilain bonhomme. Et on kiffe ça. On veut être Jack Nicholson ! Même quand il incarne une raclure de chiotte. L'alcool flingue les barrières morales judéo-chrétiennes et roule l'enfoiré ! back to the roots ?

 

Sympa dans le mag' de citer "Harry, un ami qui vous veut du bien", même furtivement. C'est l'une des plus belles excroissances de l'oeuvre, française de surcroit.



#2 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9411 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans ta tête

Posté 14 April 2016 - 19:28 PM

on a surtout envie de sortir de cet hôtel en chair et en os. J'ai jamais eu envie de devenir Nicholson (sauf dans les Sorcières d'Eastwick)


tossin1.gif

c'est beau comme un accident


#3 MaxiBestOf

MaxiBestOf

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6141 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Blueberry Hill

Posté 14 April 2016 - 19:54 PM

Le plus grand film de tous les temps à mes yeux.

 

La marque des grands films est qu'on découvre toujours quelque chose de nouveau à chaque visionnage et c'est bien sûr le cas pour Shining. 

 

Ce film exerce un pouvoir de fascination sur moi comme quasiment aucun autre (peut-être à la limite L'Exorciste et Les Innocents). 

 

Ce qui m'a toujours impressionné dans ce film est que le spectateur est en permanence sous tension même durant les scènes les plus anodines (l'entretien, la visite de l'hôtel ect..) Et puis cette direction artistique, cette musique de folie. 

 

Sinon je préfère la version courte européenne. 

 

Et puis le film est supérieur au bouquin selon moi. 


n39enq.png


#4 Dr. Emmett Brown

Dr. Emmett Brown

    Gremlins

  • Members
  • 1734 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au volant d'une Delorean

Posté 14 April 2016 - 20:07 PM

Vu au moins 50 fois (je le verrai encore au moins 50 fois), l'absolu chef d’œuvre de Stanley à tout jamais, à tout jamais.

Dans mon top 5 des films de ma vie.

 

Au delà de toutes les notes/6

 

MaxiBestOf synthétise parfaitement mon ressenti pour The Shining. :chinese:



#5 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 26165 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moraband

Posté 14 April 2016 - 20:25 PM

Shubby, un jour faudra apprendre la règle pour le titre d'un topic... (c'est pas la première fois).

 

(sinon Shining 4/6)



#6 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 26833 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 14 April 2016 - 21:04 PM

Ce film exerce un pouvoir de fascination sur moi

 

 

Oui, c'est un ressenti partagé, même si d'autres films ont le même effet de mon côté.

Pas le meilleur Kubrick pour autant, mais un film clairement marquant.

Et puis il y a tout ce qu'il a fait se développer ensuite autour de lui : les histoires entre King et Kubrick, la version téléfilm, la suite littéraire, le film sur le film etc...


181101093307121824.jpg


#7 Peck

Peck

    Wookie

  • Members
  • 2951 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 14 April 2016 - 21:21 PM

Le film de mon adolescence et le film qui a fait peur à fait peur à cette fille qui partage aujourd'hui ma vie depuis bientôt deux ans, depuis ce jour où elle a revu ce film en grand écran et où elle m'a finalement tenue la main pour me déclarer sa flamme qu'elle ravivait et espérait depuis plusieurs mois. Comme quoi un film peut tout changer !  :mrgreen:

 

Inutile de dire que c'est un de mes films favoris du coup et décidément l'ultime chef d'oeuvre de Kubrick comme déjà dit plus haut. La quintessence de la folie de Nicholson et le décor le plus cauchemardesque au possible, mais tellement bon à visionner et re-visionner... Je ne vais pas m'étendre, c'est un des plus grands films du cinéma. 

 

Au passage, le HS de Mad Movies a été un vrai régal !  :love:



#8 Shubby

Shubby

    Gremlins

  • Members
  • 1165 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 14 April 2016 - 21:22 PM

Shubby, un jour faudra apprendre la règle pour le titre d'un topic... (c'est pas la première fois).

 

Toujours respecter le mot d'ordre du modo ! Tu as doublement raison, pardon. Honnêtement, je pensais que le post existait déjà qq part sur le site & m'attendais à un dévoyage de bon aloi.

 

on a surtout envie de sortir de cet hôtel en chair et en os. J'ai jamais eu envie de devenir Nicholson (sauf dans les Sorcières d'Eastwick)

 

Aaaaaah, Les sorcières d'Eastwick !!

 

Georges Miller : "POURQUOI VOULEZ-VOUS ABSOLUMENT AJOUTER DES EFFETS SPÉCIAUX ALORS QUE VOUS AVEZ JACK NICHOLSON SOUS LE COUDE ?!!" (grosso merdo, de mémoire)

Une phrase culte que j'ai d'ailleurs dû découvrir dans un Mad.



#9 Dr. Emmett Brown

Dr. Emmett Brown

    Gremlins

  • Members
  • 1734 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au volant d'une Delorean

Posté 14 April 2016 - 23:19 PM

:chinese: Merci pour la création du post Shubby, c'est incroyable que ce monument cinématographique n'ai pas de topic dédié sur le forum de "Mad Movies".

Encore merci pour avoir réparé cette erreur.

PS: Peut-tu rajouter une B.A et quelques photos s.t.p dans ton 1er post ? :cat6:



#10 Ptit corps de mousse

Ptit corps de mousse

    Wookie

  • Members
  • 2155 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Witch's hut

Posté 14 April 2016 - 23:38 PM

Les affiches du film : http://www.mad-movie...24#entry2323889


1517941570-forummad.jpg

 


#11 MaxiBestOf

MaxiBestOf

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6141 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Blueberry Hill

Posté 14 April 2016 - 23:43 PM

Le trailer mythique.

 


n39enq.png


#12 Mad-Minds

Mad-Minds

    Gremlins

  • Members
  • 1480 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paris

Posté 15 April 2016 - 08:54 AM

:chinese: Merci pour la création du post Shubby, c'est incroyable que ce monument cinématographique n'est pas de topic dédié sur le forum de "Mad Movies".

Encore merci pour avoir réparé cette erreur.

PS: Peut-tu rajouter une B.A et quelques photos s.t.p dans ton 1er post ? :cat6:

 

Alors que la chose "Les visiteurs 3" en a un  :zombmerg:  Le monde est fou.

 

Je vous propose pour rallonger le plaisir de découvrir le director's cut, qui n'existe toujours pas chez nous.

Les multiples éditions françaises l'ignore à chaque fois.

 

Cette séquence où Shelley court dans le hall, pendant que Jack poursuit son fils dans le labyrinthe, et qu'elle tombe à la reception avec 

tous les squelettes qui la regardent ...


bjru11.jpg


#13 Larry Underwood

Larry Underwood

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5875 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:l'Archipel des Zombies

Posté 15 April 2016 - 10:09 AM

Argh "n'est pas de topic dédié" ? Petite correction anti-inflammation oculaire svp ?  :smile:



#14 John Connar

John Connar

    Leprechaun

  • Members
  • 601 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans une barque, au large d' Amity

Posté 15 April 2016 - 15:46 PM


Et puis le film est supérieur au bouquin selon moi. 

Ha ben carrément. Je trouve même que les meilleurs passages sont ceux du film qui n' existent pas dans le bouquin. " all work and no play ...", " les jumelles :fantome: ", " la vague de sang qui sort de l' ascenseur", " la poursuite dans le labyrinthe"..

Amha Kubrick a vraiment su transcender le roman, finalement plutôt moyen pour le King de cette époque.

Et Nicholson, il tue tout (enfin comme dab mais la quand même)


16092505545418672914515562.gif


#15 Mad-Minds

Mad-Minds

    Gremlins

  • Members
  • 1480 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paris

Posté 16 April 2016 - 00:59 AM

Bien d'accord avec vous, j'avais l'impression d'être le seul.

 

Le bouquin, bien écrit au demeurant, est long, lent et d'un fantastique proche d'un épisode de "Charmed" : La lance à incendie qui remue comme un serpent... les haies vivantes...

 

J'ai lu le livre après avoir vu des dizaines de fois le livre et je trouve l'adaptation de Kubrick bien supérieure. Tout en gardant l'essence, il a su s'affranchir, le rendre plus sérieux, plus adulte et surtout beaucoup plus sombre et fou. 

 

Le roman met trop de temps pour commencer. Tout le passage sur le passé "mafieux" de l'hôtel est assez ennuyeux lorsque Jack découvre une photo dans la cave je crois, et je ne voyais pas où il voulait en venir, d'autant que si on m'avait coupé ce passage ça ne m'aurait pas dérangé. L'ambiance claustrophobe et surtout le côté "fantomatique" est très long à arriver.

 

Kubrick distille une atmosphère dès le départ. Par son immensité, son architecture on sent le mal à l'aise. Qu'on ne ressent pas dans le roman, qui nous présente bien peu le lieu pour en avoir peur.

 

Pareil quand on voit l'hôtel qui a servi de base à l'intrigue et qu'on retrouve dans l'adaptation télévisée. Trop beau, trop lisse et pas assez prenant ou maléfique.

 

Sincèrement, le livre est assez indigeste je trouve. J'ai préféré lire d'autres romans du King. Notamment "Carrie", malgré je vénère la version de De Palma, le livre lui reste supérieur.

 

Après, est-ce que tout est génie et non des citations : Je pense notamment au final qui plagie/cite pas mal le final de "Trauma" alias "Burnt Offerings" de Dan Curtis.


bjru11.jpg


#16 MaxiBestOf

MaxiBestOf

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6141 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Blueberry Hill

Posté 16 April 2016 - 02:46 AM

C'est vrai. J'ai lu récemment les romans L'Exorciste et Rosemary's Baby et bien que les films tirés de ces bouquins soient des chefs-d'oeuvre absolus, ils sont très proches de l'oeuvre d'origine (au dialogue près pour le film de Polanski par moment). Friedkin et Polanski ont mis en images avec maestria les livres tout en gardant leur essence.

 

Avec Shining, Kubrick transcende totalement le bouquin. Il a surpassé King et c'est pour ça que celui-là a eu beaucoup de mal à avaler la pilule.


n39enq.png


#17 Mad-Minds

Mad-Minds

    Gremlins

  • Members
  • 1480 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paris

Posté 16 April 2016 - 10:01 AM

Entièrement d'accord avec toi. Et ce n'était pas compliqué car déjà à la base le roman est hyper bancal.

 

Kubrick l'a bien équilibré et surtout il a imposé son nom au film plus que l'auteur je trouve. Ego Ego pour monsieur King.

 

Surtout quand on voit ce que King a fait de son roman avec l'adaptation (qui ne mérite aucun commentaire) télévisuelle. 


bjru11.jpg


#18 Mac Ready

Mac Ready

    Pétomane

  • Members
  • 10153 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 16 April 2016 - 10:45 AM

Le bouquin est surtout interessant pour la description et l'analogie de la dépendance à l'alcool (à l’hôtel) et les fantômes que cette dépendance engendre et réveille. Livre écrit alors que le King était au fond du gouffre de la picole (entre autre) et qu'il a écrit quasiment inconsciemment, par mécanisme de défense, à un moment où pourtant il fuyait et rejetait l'idée même qu'il avait un problème avec ça. (je crois même qu'il était tellement défoncé qu'il ne se souvient même pas avoir écrit certains passages).

 

(D'ailleurs, Doctor Sleep, la suite de Shining - totalement à iech soit dit en passant - n'est également interessant que pour les passages ayant trait à cette dépendance, ici reportée sur un Danny adulte devenu aussi alcoolo que son père - le reste poubelle.)

 

L'aspect purement horrifique du livre Shining n'est clairement pas ce qu'il y a de plus bandant dans le livre, je suis bien d'accord avec vous.


Lougaldou-galdou-la, lou-daldoung-daldoung-daldoung...


#19 Moody

Moody

    Moodpecker

  • The Devil's Rejects
  • 26833 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 16 April 2016 - 10:50 AM

Le livre y est sublimé comme avec The Mist.


181101093307121824.jpg


#20 Dynamite

Dynamite

    Pin-down

  • Members
  • 5345 Messages :
  • Location:Castle Rock

Posté 16 April 2016 - 10:51 AM

Le bouquin est surtout interessant pour la description et l'analogie de la dépendance à l'alcool (à lhôtel) et les fantômes que cette dépendance engendre et réveille. Livre écrit alors que le King était au fond du gouffre de la picole (entre autre) et qu'il a écrit quasiment inconsciemment, par mécanisme de défense, à un moment où pourtant il fuyait et rejetait l'idée même qu'il avait un problème avec ça. (je crois même qu'il était tellement défoncé qu'il ne se souvient même pas avoir écrit certains passages).
 
(D'ailleurs, Doctor Sleep, la suite de Shining - totalement à iech soit dit en passant - n'est également interessant que pour les passages ayant trait à cette dépendance, ici reportée sur un Danny adulte devenu aussi alcoolo que son père.)
 
L'aspect purement horrifique du livre Shining n'est clairement pas ce qu'il y a de plus bandant dans le livre, je suis bien d'accord avec vous.


Et c'est ce qui fait que King a tellement de rancoeur envers la version Kubrick, tout simplement, elle ne lui ressemble pas. Ca va plus loin qu'une question d'ego.
Image IPB




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)