Aller au contenu


Photo

Outward [PC, PS4, One]


  • Please log in to reply
6 réponses sur ce sujet

#1 Sleven

Sleven

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5842 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 June 2020 - 16:12 PM

outward-meadow.jpg

 

À l'occasion de la sortie prochaine de l'extension, je me permets de créer un sujet sur Outward. Perso, le jeu me fait penser à une sorte de Kingdom Come : Delivrance version fantasy. On y retrouve le même mélange de jeu de rôle et de survie, grosso modo. Plongé dans le monde d'Aurai, le joueur se retrouve aux commandes d'un avatar qui a tout à apprendre. Complètement à poil au début du jeu, suite à un naufrage, le joueur profite d'une toute petite zone ouverte pour profiter des contrôles appris un peu plus gros, via la présence d'un tutorial jouable plutôt bien foutu. Ni une, ni deux, on récupère des haillons, quelques baies arrachées à des buissons épars, ainsi que des algues qui traînaient sur la plage. Plus loin, un bâton fera office d'arme rudimentaire, ce qui ne sera pas de trop pour vaincre les premiers ennemis avant de les dépecer pour embarquer leur cuir, leurs crocs ou leur viande. Déjà, on se retrouve confronté aux mécanismes de base qui régiront cette aventure. Rien ne sera facile. En plus de la gestion de l'inventaire (habilement divisé en plusieurs "zones", des poches au sac à dos), il faudra faire attention au poids des objets portés (même les pièces d'argent pèsent), à la faim, à la soif ou encore à la fatigue.

 

Ainsi, il serait bien mal avisé de se précipiter vers le littoral pour boire l'eau de mer, c'est un coup à tomber malade si le personnage boit de l'eau qu'il n'a pas fait bouillir avant. C'est la même chose pour la viande récupérée sur le cadavre des animaux tués au combat, la consommer crue risque de vous contaminer. Pour palier (pallier ?) à ce souci, il ne faudra pas hésiter à mettre à l'épreuve vos talents de cuisinier. En effet, en embarquant du silex, et après avoir récupéré du bois sur les arbres environnants (inutile de s'encombrer avec le bois dans le sac à dos, si on en trouve dans la nature), il est possible de monter un camp provisoire. C'est à ce moment que l'on peut faire cuire la viande, ou mettre en pratique des recettes récupérées ici et là. La présence d'un chaudron (qui pèse son poids !), permettra de cuisiner davantage d'ingrédients et de réaliser des recettes plus complexes. Il faudra se dépêcher de choisir quoi cuisiner, étant donné que les ingrédients pourrissent à mesure que le temps passe ! Une fois la tambouille faite, nous pouvons déplier un sac de couchage ou déployer une tente pour dormir quelques heures. Ces moments de repos sont alloués à la fois au sommeil pur et dur, mais aussi à la garde (il y a des risques de se faire agresser pendant la nuit) ou à la réparation, ce qui permettra de rétablir l'équipement porté (qui se dégrade au fur et à mesure de son utilisation, bien sûr)

 

Bref, voilà, en gros pour les concepts de base liés à la survie et la gestion du personnage. Se greffent à tout ça quelques subtilités qu'il est agréable de découvrir en jeu. Pas de rivière à proximité, ni l'envie de se trimballer un chaudron ? Pas de souci, il est possible de remplir une gourde de plusieurs "portions" d'eau fraîche avant de partir en voyage. Pour les combats, le personnage peut manier plusieurs armes (dagues, épées, lances, etc) ainsi qu'un bouclier. Il est possible d'apprendre des techniques de combat, associées à des catégories d'armes, en rencontrant des maîtres éparpillés dans le monde. Il y a aussi un système de magie, lié à des sceaux. Les sorts classiques consomment des MP, mais il est possible de placer au sol des sceaux élémentaires, en consommant des objets dédiés. Ainsi, une pierre de feu fera apparaître un sceau de feu sous les pieds du magicien. Suite à ça, si le personnage lance une boule de feu, en se tenant à l'intérieur du sceau récemment créé, l'effet destructeur sera amplifié. Certains sortilèges demandent obligatoirement un sceau, voire une succession de sorts bien précis avant. Ah, et aussi, il faut gérer la température, en se couvrant bien quand il fait froid (et vice-versa), pour ne pas avoir à subir de malus. Et enfin, il vaut mieux prendre des notes quand un personnage vous indique où aller, car la carte n'est qu'une illustration sans marqueur, impossible de savoir où l'on se trouve si l'on ne se repère pas avec le décor et les indications.

 

20190331002540_1-e1555193113427.jpg

 

Lorsque le jeu commence, nous rentrons à notre maison suite à une naufrage. Nous habitons le phare de Cierzo, un petit village en bord de mer, et nous avons quatre mois de retard en ce qui concerne le paiement du loyer. Le village nous donne alors quelques jours pour rembourser notre dette (alors que n'avons plus rien), ou bien pour accomplir une action héroïque pour le bien de Cierzo. Et à partir de là... on se démerde. Après avoir annoncé aux habitants qu'on cherche du boulot, quelques petites quêtes se déclenchent. Le joueur est alors entièrement libre de passer les portes du village (après s'être équipé), pour partir à l'aventure. Attention, car les choix et actions ont des conséquences. Si vous ne vous acquittez pas de votre dette dans le délai imparti, vous serez SDF. Le seul moyen de se loger sera de faire ses preuves auprès des autres cités du monde, afin d'avoir le droit d'y acheter une propriété. Il existe trois grosses factions, et une fois que l'on rejoint l'une d'entre elle, les deux autres sont inaccessibles pour ce personnage, il faudra en créer un autre et recommencer une partie. Un coffre d'héritage permet de s'envoyer des objets entre les persos. Et dernier avantage, le jeu est intégralement jouable à deux. On peut commencer à un, continuer à deux et revenir en solo, dans ce cas seul le joueur un progressera. Mais on peut aussi faire un new game à deux, et ne jouer qu'en duo, et dans ce cas les deux persos progressent en même temps. C'est online et local. Ah et le jeu n'est pas très très beau, mais l'ambiance finit tellement par happer, qu'on en tombe amoureux.

 

C'est sur PC, One et PS4.

 

Sans-titre-1.jpg

 

Et l'OST déboîte >

 

 

Le DLC (Les Soroboréens) débarque le 16 juin sur PC et le 7 juillet sur consoles, et proposera une nouvelle région. En effet, le jeu est divisé en régions, qui sont autant d'environnements différents, avec leurs propres spécificités.

- Chersonese > Le lieu de départ, qui abrite le village fortifié de Cierzo. C'est une immense plaine cernée par la mer et parsemée de collines, bien que l'attraction majeure de la région demeure le Conflux, au centre, une immense montagne aux reflets violets.

- Emmerkar > Une région forestière dissimulant la ville de Berg, et sa Nécropole, un donjon. Mais il y a aussi, comme dans chaque région, une bonne quinzaine de points d'intérêt importants, comme des temples enfouis, ou l'antre d'animaux légendaires. Fantômes et golems se mêlent ici aux simples brigands vous détroussant pendant votre sommeil.

- Les Marais est une région éprouvante. Il faut préparer ou acheter un bon paquet d'antidotes avant de traverser ces terres empoisonnées. La ville de Monsoon y est cependant accessible, ainsi que des secrets bien dissimulés.

- Abrassar est la dernière région du jeu de base, c'est une contrée désertique n'abritant que peu de ressources.

À ces régions, le DLC en rajoute une cinquième, le Plateau Antique, dont on ne sait pas grand chose pour le moment.

Pour finir, une bande-annonce du jeu >

 

 

Et une vidéo overview >

 


Sans-titre-1.jpg


#2 Peav'

Peav'

    Site Admin

  • Administrators
  • 38159 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Armorica

Posté 02 June 2020 - 17:10 PM

Chais pas, j'avais décroché au bout de 30 minutes à cause de l'aspect cheap du jeu. Disons que quand tu tapes dans l'open world, faut de la maille quoi. 

 

Mais tu donnes envies.

 

Alors chais pas.


jzi3se.gif


#3 Slimdods

Slimdods

    Sliimy

  • Members
  • 10944 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 June 2020 - 17:24 PM

Merci Sleven pour cette superbe intro. Ma question est simple : il y a une carotte narrative ? Une histoire ? (Sinon le reste semble bien mortel).

Image IPB

In Gold Bobolls I trust !


#4 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 14754 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 02 June 2020 - 17:32 PM

Disons que quand tu tapes dans l'open world, faut de la maille quoi.

 

 

Achtung! 20 bonnes personnes suffisent

:cat1:

 

(moi sur Outward c'est tout l'aspect santiep survival  du loot a crafter qui m'avait rebuté du coup j'ai même pas pu savourer la vibe Gothic qui semble embrasser le jeu)

 

(j'avais lu ça un peu partout, d'ailleurs c'est peav qui m'a conseillé d'acheter le jeu :mrgreen: )


one-nite-in-mongkok-sam-lee-deforme-par-


#5 Sleven

Sleven

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5842 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 June 2020 - 17:43 PM

:mrgreen:

 

Slim > Yes, il y a un scénario et des événements, liés à tes choix. Disons que ton perso aura davantage un rôle d'explorateur / archéologue, tandis que le scénar' se développera par rapport à la faction que tu rejoins. Mais pas de scénar' lié aux origines de ton perso, par exemple. En fait voilà, le but premier du jeu, c'est clairement ta vie d'aventurier. Le scénario, le contexte, ne vient qu'emballer tout ça. Il n'y a pas vraiment de gros mystère, plutôt des intrigues liées aux régions. Mais le coeur, je le redis, c'est l'exploration. C'est pas comme Kingdom Come que j'évoque en intro justement.


Sans-titre-1.jpg


#6 Peav'

Peav'

    Site Admin

  • Administrators
  • 38159 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Armorica

Posté 02 June 2020 - 19:40 PM

Goldie ahah, ouais parce que c'est ta came malgré tout, t'as joué à tous les PB faut dire :D

 

Edit : J'ai réinstallé le jeu, merci Sleven  :facepalm:


jzi3se.gif


#7 Jamic

Jamic

    :rolleyes:

  • Members
  • 14011 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Saint Herblain (près de Nantes)

Posté 04 June 2020 - 06:48 AM

Mouais, d'après la description, c'est clairement pas un jeu pour moi.






0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)