Aller au contenu


Photo

Causons Comics


  • Please log in to reply
14659 réponses sur ce sujet

#14641 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26663 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 11 April 2018 - 19:08 PM

Je vois pas ce qu'il y a d'étonnant parce qu'au delà de ce qu'on pense du mec il y a une donnée simple qui, à mon sens, devrait toucher tout le monde. Celle d'un vieux dépendant et en fin de vie qui se voit abusé par des proches. Après la "communauté comics" ça veut tout et rien dire. Stan Lee divise quand à son rôle dans la création de l'univers ou la spoliation du travail de Kirby* par le groupe. Guignol, génie, bon dialoguiste, petite merde finie à la pisse etc franchement son image varie selon les personnes et le temps. Même le récent boulot de Jean Marc Lainé sur le mec n'a pas forcément convaincu la frange de gens qui considère Lee comme un pilleur.
 
 
* autre auteur dont la renommée varie dans la communauté comics selon les personnes et les époques comme quoi


Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#14642 dam

dam

    mad

  • Members
  • 25309 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The final Frontier.

Posté 11 April 2018 - 23:04 PM

Ben oui, Stan Lee m'a toujours énervé a tirer toute la couverture Marvel vers lui et en laissant croire au grand public que tout le succès des supers héros venait de lui.

Et si j'étais totalement cynique je pourrais dire que c'est un retour de bâton qu'il se prend sur le long terme, sauf qu'humainement je ne peux que compatir de voir une personne sans défense se faire abuser par une bande de connard sans vergogne.

(Et quand il passera l'arme a gauche, je louairais ses qualités sans oublier ses défauts non plus).



#14643 damodafoca

damodafoca

    Leprechaun

  • Members
  • 805 Messages :

Posté 12 April 2018 - 10:31 AM

J'ai pas lu l'article mais le Comis des comics a repartagé un bout de vidéo de Stan en train de signer des objets à la chaine, c'est assez pathétique -quoi qu'on pense du monsieur, effectivement. 


"Pourquoi tu postes ?" Seri Zed. giphy.gif


#14644 Pie Hunter

Pie Hunter

    Leprechaun

  • Members
  • 577 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 12 April 2018 - 10:47 AM

A part ça, il en est où avec cette accusation de harcèlement sexuel à son encontre?

"And that's why cable will never replace the moviegoing experience.", Al Bundy


#14645 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26663 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 12 April 2018 - 11:14 AM

Si tu lis l'article du THR tu constateras que c'est un poil de la connerie (d'où la paire de claque dans la gueule que mérite CB) et que cette accusation fait parti de l'affaire évoquée


Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#14646 Doc Vicious

Doc Vicious

    Scarlatine Johanpouf

  • Members
  • 22584 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Millennium Falcon

Posté 12 April 2018 - 11:27 AM

Secret Empire 4/5 en kiosque.

 

Mais... WOW ! Après la descente aux enfers dans les pour tout les personnages, où la lumière ne fait que s'obscurcir petit à petit depuis le début cet event, vient ce moment où Sam devient enfin pleinement Captain America. Et c'est du pur bonheur, l'âme des super héros est là, qui fait faire du yo-yo avec mon petit coeur. Une sacré réussite cette histoire, juste pour ce moment, ça valait le coup, qu'importe ce qui va arriver après (on se doute un peu avec Steve qui retrouve Kubik dans l'autre monde).

 

Sinon, RIP mon espionne préférée  :sad:


tumblr_nwbnf77Ksj1rzk9fdo1_400.gif


#14647 Pie Hunter

Pie Hunter

    Leprechaun

  • Members
  • 577 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 12 April 2018 - 12:36 PM

Ce serait sa fille et l'autre type qui auraient inventé cette histoire de harcèlement (qui serait donc un gros hoax) pour l'isoler et profiter de lui?

"And that's why cable will never replace the moviegoing experience.", Al Bundy


#14648 dam

dam

    mad

  • Members
  • 25309 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The final Frontier.

Posté 12 April 2018 - 14:23 PM

Stan Lee peut encore parler :

https://www.facebook...?type=2



#14649 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10098 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 18 April 2018 - 05:01 AM

Spectacular-Spider-Man.jpg

 

Bon, j'arrête la série avec cette année 1984. En partie parce qu'il a la saga que je voulais lire, celle du costume noir. Mais aussi et surtout à cause de la politique éditoriale de merde de Panini sur cette série.

 

Comme pour les autres intégrales, on devrait donc avoir une nouvelle augmentation de prix en juillet alors que la précédente n'est pas si ancienne que cela. Mais le gros problème, spécifiquement liée à Spiderman, c'est cette publication pourrie qui consiste à mettre tous les chapitres de "spectacular" dans un tome et tous ceux d'"amazing" dans un autre, donnant un récit complètement décousu ou des événements se déroulent dans un volume et d'autres dans le second : par exemple, ici, il y a plusieurs références à la tante May qui s'est fâchée avec Peter parce qu'il a arrêté ses études. Sauf qu'on n'a pas vu cette dispute dans le volume. Et c'est pareil pour plein de chapitres : on doit bien avoir une dizaine de renvois à l'autre intégrale dans celle-ci et je suppose que ça sera pareil de l'autre côté.

 

C'est insupportable et ça gâche largement le plaisir de la lecture, un peu comme si, pour un long roman, l'éditeur avait sorti 2 volumes et, au lieu de couper à la moitié, avait mis les chapitres impairs d'un côté, les pairs de l'autre : du coup, il faudrait soit jongler entre les 2 volumes, soit se condamner à ne comprendre que la moitié en lisant le premier volume et à essayer de combler les trous en lisant le second. C'est débile, c'est Panini. :angry:

 

Bon, passé ce coup de gueule (qui ne sert à rien mais qui défoule), le tome est globalement très bon. Sauf pour le premier chapitre avec la mouche qui se veut humoristique mais que j'ai juste trouvé naze.

 

pptsm-fly.jpg

 

Le volume se concentre en grande partie sur la relation entre Spiderman et la chatte noire, qui commence sérieusement à se dégrader, en partie parce que Félicia n'aime que le héros et pas Peter Parker, en partie aussi parce que, pour l'aider, elle a choisi de passer un pacte avec le diable (en l'occurrence le caïd) pour obtenir des pouvoirs. Mais évidemment, Peter n'a pas que ses ennuis là : problèmes financiers, problèmes avec ses amis et problèmes avec son nouveau costume, bien pratique au début mais qui devient (un peu trop brusquement : un choix scénaristique non prévu à la base ?) rapidement un problème puisqu'il se met à imposer sa volonté à Peter.

 

Le caïd est l'adversaire le plus important du volume, menant plusieurs complots contre ses ennemis et pour sauver sa femme. Parmi ses sbires, si j'ai trouvé Silvermane sans intérêt (juste une manière de ressusciter un mort), j'ai bueaucoup aimé Answer, fidèle, mystérieux et compétent. Ca donne envie d'en apprendre plus sur lui. Le tome contient autant de scènes d'action que d'introspection ou de vie quotidienne et, mis à part le fait qu'il manque la moitié de l'histoire, il est très réussi.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#14650 Larry Underwood

Larry Underwood

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4845 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:l'Archipel des Zombies

Posté 18 April 2018 - 13:03 PM

Bon.

 

Je viens de finir le tome 4 de l'intégrale de 100 BULLETS et je suis passablement dépité.

 

Les 2 premiers m'avaient totalement hypé, au point que j'avais commandé coup sur coup le 3 et le 4 pour me les lire d'un bloc en monde gourmand.

 

Sauf qu'à la moitié du t3 environ, j'ai commencé à décroché, et j'ai eu un mal fou à lire le 4eme qui m'a semblé laborieux au possible et d'une longueur absolument inutile. L'impression très pénible que la narration s'est délitée, que cette histoire a de moins en moins de queue ni de tête, que tous ces personnages ne vont nulle part, et surtout que tout ça est atrocement compliqué pour vraiment pas grand chose.

 

Alors voilà ce que j'ai compris rendu à un tome de la fin :

- L'agent Graves est le chef des Minutemen, une team de tueurs ("les meilleurs des meilleurs, monsieur !") dont le rôle est de garantir "la paix" au sein du Trust, une organisation comploto-mafieuse ultra puissante qui tire les ficelles dans l'ombre depuis des siècles, Illuminati style.

 

- Quand l'histoire commence, les Minutemen ont été dissous sur ordre de Graves afin de les protéger du Trust qui voulait se débarrasser d'eux, les jugeant obsolètes et pénibles. Graves a effacé la mémoire de ses agents, les transformant en sleepers ; chacun mène sa petite vie de loser de son côté, en attendant que le code CROATOA leur rend leur mémoire et les réactive.

 

- Graves est désormais en mode full vengeance contre le Trust et veut se les faire.

 

Voilà, c'est à peu près tout. Le reste m'échappe totalement : qui est membre du Trust ? (on introduit sans arrêt de nouvelles familles sans jamais expliquer qui est quoi par rapport à qui, à part que Augustus Médicis est le grand ponte) à quoi servent les minutement que Graves réactive ? Ils ont l'air de n'avoir aucune idée de quoi faire ni de pourquoi ils sont réactivés, ils semblent changer constamment d'avis concernant Graves (un coup c'est le boss vénéré un coup c'est une ordure dont il faut se méfier), ont 100 fois l'occasion de l'éliminer mais ne font rien, Graves qui cherche la destruction du Trust converse sans arrêt avec eux comme avec de vieux potes (il rentre chez Médicis pour papoter avec lui sans souci, merci tiens voilà un bon scotch et repart peinard, ah bon ?), et dans tout ça y a le père Sheperd, le perso dont la raison d'être m'échappe encore : ancien bras droit de Graves, il semble le surveiller pour le compte du Trust, sauf que non, sauf que si, ah bah sauf que non, un coup il obéit un coup non, il a 1000 occasions de buter Graves mais ne fait rien, finalement il enlève Dizzy eeeeet... bah on sait pas, rien, il l'aime comme sa fille ok ouais si tu veux...

 

Dans tout ce bordel y a des Minutemen qui n'en finissent pas d'être ajoutés (putain mais les derniers comment j'en avais rien à foutre de leur histoire, Vic et Rémi là, pffff), et vlà que la narration mélange passé, présent et récits synchronisés en alternance sans qu'on sache jamais bien où on est, tous ces Minutemen qui se ressemblent, certains voient ou entendent "CROATOA" sauf qu'ils sont pas réactivés (Jacky par exemple), d'autres oui, tandis que sur Dizzy ça marche alors qu'on l'a même pas vue être programmée (et pis d'abord c'est idiot elle a pas eu la mémoire effacée non ?) 

 

Après on fait des tentatives d'assassinat sur les membres du Trust, sauf qu'on rate exprès le coup, pourquoi ? Rien compris. Pendant ce temps Sheperd meurt, oooook, Lono reprend son rôle ooook, tout en obéissant toujours à Graves mais en voulant venger Sheperd ooook... Les autres boivent des coups, fument, se battent entre eux, Willy garde Dizzy et refuse de la rendre oooook, finalement il meurt en pensant à Rose, et bon euuuh... 

 

Je suis largué. Je suis peut-être totalement passé à côté. Ça me fait chier parce que les 2 premiers volumes étaient fous. J'ai peut-être lu trop vite. Ou peut-être que c'est devenu pourri en cours de route. Je sais pas. Si quelqu'un peut m'aider... ?


P2R04Z.png


#14651 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10098 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 18 April 2018 - 18:51 PM

justice-league-aventures-tome-3.jpg

 

Si j'ai bien compris la préface, ce volume serait le dernier de la série de comics Justice league, avant qu'on ne passe à des aventures de Justice league unlimited. ce volume bénéficie d'une excellente préfacé, d'une couverture extrêmement laide (les visages de Superman et de John Stewart :zombfuck: ; les autres sont à peine moins moches) et d'une confusion sur une fiche personnage (ce n'est pas la première fois) puisqu'on nous présente Dick Grayson alors que le Robin de l'histoire est Tim Drake.

 

 

Il n'y a pas vraiment de mauvaise histoire dans ce volume, même si toutes ne sont pas non plus excellentes. Il y a en tout cas le mérite de nous proposer des personnages et des bouts de l'univers DC inédits dans la série animée : par exemple, le futur de Kamandi ou la planète Rann. EN défaut, on notera quelques contradictions avec ce qu'on verra dans JLU : par exemple, les relations entre Superman et Hamilton sont toujours au beau fixe (sans que ce dernier ne donne l'impression de feindre) ; ou Brainiac 5 a déjà une petite amie dans le futur. Ca reste des détails, ceci dit.

 

On a donc des histoires assez variées, comme d'habitude. Mes préférées sont :

Ligués pour la justice avec une Hawkgirl qui doit supporter (avec sa patience légendaire) une bande de super-héros en herbe puis les pousser à mieux utiliser leurs pouvoirs ;

Futur imparfait, qui se passe donc dans le futur avec la légion des super-héros. Une histoire sympathique autour de la technologie, avec un méchant au nom imprononçable plutôt amusant.

Le meilleur des mondes, nouvelle histoire dans le futur avec Kamandi et Flash, qui met bien en valeur ce dernier alors même qu'il est en plein doute sur l'efficacité de son action. La conclusion est très belle et optimiste.

Que sera demain ? est à mon avis la meilleure histoire du volume, à la fois touchante et ouverte sur l'avenir : un jeune a vu son père mourir de la main d'un criminel, mort que la Justice league n'a pas pu empêcher. Comment celui-ci va-t-il réagir. Le Phantom stranger va montrer 3 futurs différents à la ligue, en fonction de qui se fera son mentor. C'est vraiment une très belle histoire, avec un ton très juste.

 

610353.jpg

 

L'éveil du dieu-machine a une ambiance plus rigolote, en grande partie grâce à Flash qui a envie de faire une soirée pizza avec le limier martien - ce que celui-ci, qui préfère le calme, aimerait éviter. Un nouveau super-vilain va les pousser à faire équipe.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#14652 BADASS VIGILANTE

BADASS VIGILANTE

    JarJar

  • Sous surveillance
  • 47 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Dans ton cul!!

Posté 18 April 2018 - 22:30 PM

Bon.

 

Je viens de finir le tome 4 de l'intégrale de 100 BULLETS et je suis passablement dépité.

 

Les 2 premiers m'avaient totalement hypé, au point que j'avais commandé coup sur coup le 3 et le 4 pour me les lire d'un bloc en monde gourmand.

 

Sauf qu'à la moitié du t3 environ, j'ai commencé à décroché, et j'ai eu un mal fou à lire le 4eme qui m'a semblé laborieux au possible et d'une longueur absolument inutile. L'impression très pénible que la narration s'est délitée, que cette histoire a de moins en moins de queue ni de tête, que tous ces personnages ne vont nulle part, et surtout que tout ça est atrocement compliqué pour vraiment pas grand chose.

 

Alors voilà ce que j'ai compris rendu à un tome de la fin :

- L'agent Graves est le chef des Minutemen, une team de tueurs ("les meilleurs des meilleurs, monsieur !") dont le rôle est de garantir "la paix" au sein du Trust, une organisation comploto-mafieuse ultra puissante qui tire les ficelles dans l'ombre depuis des siècles, Illuminati style.

 

- Quand l'histoire commence, les Minutemen ont été dissous sur ordre de Graves afin de les protéger du Trust qui voulait se débarrasser d'eux, les jugeant obsolètes et pénibles. Graves a effacé la mémoire de ses agents, les transformant en sleepers ; chacun mène sa petite vie de loser de son côté, en attendant que le code CROATOA leur rend leur mémoire et les réactive.

 

- Graves est désormais en mode full vengeance contre le Trust et veut se les faire.

 

Voilà, c'est à peu près tout. Le reste m'échappe totalement : qui est membre du Trust ? (on introduit sans arrêt de nouvelles familles sans jamais expliquer qui est quoi par rapport à qui, à part que Augustus Médicis est le grand ponte) à quoi servent les minutement que Graves réactive ? Ils ont l'air de n'avoir aucune idée de quoi faire ni de pourquoi ils sont réactivés, ils semblent changer constamment d'avis concernant Graves (un coup c'est le boss vénéré un coup c'est une ordure dont il faut se méfier), ont 100 fois l'occasion de l'éliminer mais ne font rien, Graves qui cherche la destruction du Trust converse sans arrêt avec eux comme avec de vieux potes (il rentre chez Médicis pour papoter avec lui sans souci, merci tiens voilà un bon scotch et repart peinard, ah bon ?), et dans tout ça y a le père Sheperd, le perso dont la raison d'être m'échappe encore : ancien bras droit de Graves, il semble le surveiller pour le compte du Trust, sauf que non, sauf que si, ah bah sauf que non, un coup il obéit un coup non, il a 1000 occasions de buter Graves mais ne fait rien, finalement il enlève Dizzy eeeeet... bah on sait pas, rien, il l'aime comme sa fille ok ouais si tu veux...

 

Dans tout ce bordel y a des Minutemen qui n'en finissent pas d'être ajoutés (putain mais les derniers comment j'en avais rien à foutre de leur histoire, Vic et Rémi là, pffff), et vlà que la narration mélange passé, présent et récits synchronisés en alternance sans qu'on sache jamais bien où on est, tous ces Minutemen qui se ressemblent, certains voient ou entendent "CROATOA" sauf qu'ils sont pas réactivés (Jacky par exemple), d'autres oui, tandis que sur Dizzy ça marche alors qu'on l'a même pas vue être programmée (et pis d'abord c'est idiot elle a pas eu la mémoire effacée non ?) 

 

Après on fait des tentatives d'assassinat sur les membres du Trust, sauf qu'on rate exprès le coup, pourquoi ? Rien compris. Pendant ce temps Sheperd meurt, oooook, Lono reprend son rôle ooook, tout en obéissant toujours à Graves mais en voulant venger Sheperd ooook... Les autres boivent des coups, fument, se battent entre eux, Willy garde Dizzy et refuse de la rendre oooook, finalement il meurt en pensant à Rose, et bon euuuh... 

 

Je suis largué. Je suis peut-être totalement passé à côté. Ça me fait chier parce que les 2 premiers volumes étaient fous. J'ai peut-être lu trop vite. Ou peut-être que c'est devenu pourri en cours de route. Je sais pas. Si quelqu'un peut m'aider... ?

 

SPOILER:
Alors,de mémoire:

1)Graves et Medicis sont alliés en secret pour éliminer les autres;par ailleurs,certains veulent s'allier à Graves pour ne pas se faire buter(et tombent dans son piège);en gros, tout le monde trahit tout le monde;

2)Shepherd(un de mes préférés avec le détective Milo Garret) est difficile à comprendre au début mais il fait semblant d'être contre Graves; ils sont bien ensemble dans leur vengeance;

3)Jacky, c'est Jack Daw ou bien; si tu parles de lui, on ne sait pas tout de suite que c'est un Minuteman; vu qu'il est aussi question d'autres personnages voulant se venger, on laisse le doute planer;

4)Dizzy est "programmée"hors-champ; je suis d'accord,c'est mal fait, pour le coup;

5)Lono veut foutre la merde; Shepherd le reprend dans les Minutemen mais il est taré donc méfie-toi de l'eau qui dort;

6)la mort de Willy n'est pas prévue: Graves voulait le reprendre mais Rémi Rome est un peu très très con...

 

 

Sinon,il y a une coquille: c'est CROATOAN.

 


Si tu es assez prêt pour lire ça,c'est que tu es assez prêt pour prendre mon pied au cul et ma main sur ta gueule!!


#14653 Larry Underwood

Larry Underwood

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4845 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:l'Archipel des Zombies

Posté 19 April 2018 - 06:33 AM

Ok thanks. Oui je parlais bien de Jack, le toxico. Effectivement on ne découvre que tardivement qu'il est aussi un minutemen, c'était une bonne surprise d'ailleurs.

 

Tes explications rendent la chose un peu moins confuse, mais pas forcément meilleure. C'est terriblement alambiqué pour pas grand chose tout ça.


P2R04Z.png


#14654 uhu

uhu

    Wookie

  • Members
  • 3357 Messages :
  • Location:Cyberdyne Systems

Posté 19 April 2018 - 12:18 PM

Alors, je viens d´achever le premier numéro du second arc consacré à une série qui m´a laissé relativement indifférent, contrairement à beaucoup ici qui l´ont érigée en chef-d´oeuvre.
Je veux bien sûr parler de Black Hammer: Age of doom
3002552.jpg
Alors pour mémoire, une ancienne équipe de super-héros se retrouvait dans une petite ville perdue après un combat contre une entité maousse ayant entrainé la mort de leur ami black hammer. Ils sont prisonniers et d´étranges choses se produisent.
Dans notre monde, la fille de black hammer tente de les retrouver, et dans le dernier volume de l´arc précédent elle récupérait les pouvoirs de son père et atterissait dans ce village en disant aux ex-héros qu´elle se souvenait de tout.
Cliffhanger de ouf donc.
Le nouveau volume reprend pile à cet endroit, et cela tourne au foutage de gueule total :
En gros

Spoiler
Je trouve le raccourci scénaristique assez honteux, je pensais pas qu´on puisse recourir à un truc aussi simpliste et primaire pour faire "durer le plaisir"...
 


Go ahead, and make me rich (John Carpenter 1948-1998)
I am just hoping that I can be known as a great writer and actor some day, rather than a sex symbol (Steven Seagal)

#14655 dam

dam

    mad

  • Members
  • 25309 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The final Frontier.

Posté 19 April 2018 - 16:53 PM

Tu sais, sinon, si tu n'aimes pas, rien ne t'oblige a continuer de le lire en attendant de voir la vierge et de rejoindre les autres  illuminés.

:sweat:

 

Je ne vois vraiment pas où est le probleme,  ce qui se passe en première page est étrange et inapproprié mais en même temps, on a pour l'instant aucune idée de ce qu'il s'est passé, je veux bien qu'on juge le procédé, mais ça serait quand même mieux d'attendre de voir quel était le plan derrière tout ça avant, il y a peut être des raisons que le lecteur ne peut pas comprendre.
Et puis je n'avais pas ressenti de Cliffhanger de ouf la dernière fois, c'est peut être pour ça aussi, juste une suite logique, surtout quand on la voit fouiner aussi dans la série Sherlock Frankenstein, vu qu'elle ne fait que ça pour retrouver son père ou son héritage, ça me semblait juste couler de source.
Et ce n'est pas comme si Lemire avait promis des révélations extraordinaires, on est loin des pratiques d'auteurs qui nous disent que leur event a venir va tout changer dans l'univers de leur éditeur (alors que ça fait toujours plouf).

Surtout que le but du comic book, n'est pas de résoudre un mystère, ça c'est accessoire, c'est de voir évoluer les personnages confrontés à leur névroses sans la possibilité d’échappatoires que leur offrait leurs vies de superhéros.



#14656 uhu

uhu

    Wookie

  • Members
  • 3357 Messages :
  • Location:Cyberdyne Systems

Posté 19 April 2018 - 22:18 PM

J'ai pas dit que j'aimais pas (faut me relire), mais que pour moi ce n'est pas un chef d'oeuvre absolu (y a même de grosses facilités niveau référencement des persos).. Cela se laisse lire.

Et puis bon il arrive que certaines personnes lisent quand même des choses dont ils ne sont pas fan par ouverture d'esprit.Oui cela existe. :smile:

Bah le problème c'est que j'ai le sentiment qu'on me prend pour un con, on te promet une révélation, mais qu'on utilise une ficelle énorme pour y échapper. Je te trouve quand même sacrément de mauvaise foi, on t'annonce limite la résolution de l'intrigue, et pour toi c'est  "ah ben c'est pas comme si on nous avait promis une révélation extraordinaire, juste des réponses aux questions posées, c'est pas important quoi".

Je me fiche aussi de connaitre le but profond sous l'oreiller de l'auteur, je constate juste qu'on te pose une intrigue, avec certes en premier plan des persos avec leurs névroses (comme tout sujet consacré à des prisonniers en fait), mais avec derrière une question "où sont-ils et que savent les deux membres de leur équipe" . Et je suis sûr que tu peux répondre à ces interrogations tout en trouvant un moyen de continuer l'histoire.

Sinon la série sur Sherlock Frankenstein m'a bien plus intéressé que la série-mère (malgré également un référencement du perso un peu facile), me faisant regretter qu'il n'ait finalement pas un rôle plus important.


Go ahead, and make me rich (John Carpenter 1948-1998)
I am just hoping that I can be known as a great writer and actor some day, rather than a sex symbol (Steven Seagal)

#14657 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26663 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 22 April 2018 - 11:35 AM

67d79d6d26adcb21bbb6f5c89bdf54411c02d28a

 

 

 

Donc depuis le temps que ça traînait dans ma pile de bd à lire, j’ai enfin pris le temps de lire l’intégralité de la série The Incredible Hercules écrite par Greg Pak et Fred Van Lente et qui nous raconte les aventures du demi-dieu de la mythologie grec (même si on emploie son nom romain) associé au jeune Amadeus Cho aka la septième personne la plus intelligente de la planète et actuellement le démentiel Hulk.

 

Cette épopée débute dans les pages de la série The Incredible Hulk #106. Ces premiers épisodes sont en fait des histoires annexes de la saga World War Hulk¹ (également écrite par Greg Pak et dessinée par John Romita Jr) dans lesquelles Amadeus tentait de reformer l’équipe des Champions (composée initialement d’Hercules, Black Widow, Ghost Riders, Iceberg et Angel) pour aider son ami et l’arrêter dans sa croisade destructrice. Je n’ai jamais pris le temps de m’intéresser aux coulisses de cette production mais il semble assez clair à la lecture de ces épisodes que Pak voulait relancer une série The Champions.

 

Il n’en sera rien. A la place, la fin de World War Hulk (avec un Hulk redevenu Bruce Banner et enfermé dans un caisson des kilomètres sous terre) voit le lancement d’une série Hulk écrite par Jeph Loeb avec l’arrivée du Red Hulk et le changement de titre de The Incredible Hulk en The Incredibles Hercules. La encore j’ai toujours trouvé ce choix étonnant dans une époque qui, déjà, préférée les nouveaux lancement au numéro #1 qu’un changement de titre en gardant la numérotation originale.

 

Quoiqu’il en soit nous voici donc parti pour une épopée allant la force et l’intelligence et qui voit la naissance d’un duo attachant et complémentaire. La série peut se targuer d’avoir brillamment remis en avant le personnage d’Hercules. Puissant héros de l’univers Marvel mais rarement mis en avant ou développé (si ce n’est dans les histoires futuriste de Bob Layton ou bien à des degrés divers dans la série Avengers. A titre perso j’avais beaucoup aimé le traitement du personnage durant le cycle de Bob Harras). Pak et Van Lente trouve une alchimie parfaite entre le vieux héros et le jeune garçon. Ils sont complémentaires dans leurs forces (physique pour l’un, intellectuelle pour l’autre) mais ils sont surtout similaires par leurs blessures passées et les différents traumas familiaux (Cho a vu sa famille mourir dans l’explosion de leur maison, Hercules…bon je vais pas vous faire le topo).

 

La série rend sa grandeur à Hercules par l’exploration de son passé (et notamment sa jeunesse avant qu’il ne découvre ses véritables origines) et surtout par la mise en avant du caractère lumineux du personnage. Certes il reste un gros bourrin qui aime boire, manger et jouer avec son zizi mais la série va mettre régulièrement en avant à quel point il est aussi un soutien indéfectible pour ses amis et ses nombreuses maîtresses (et amant aussi puisqu’il est suggéré que le bonhomme ne fait guère de distinction à ce niveau).

Hercules est un bon vivant et l’un des intérêts de la série va être de le pousser dans ses retranchements et de lui donner plus de responsabilité. En devenant par exemple le leader (poste qu’il ne désire pas) d’une équipe de dieux pour contrer la menace Skrull lors de la saga événementielle Secret Invasion (qui, avec Pak, devient Sacred Invasion). C’est d’ailleurs l’un des points agréable de la série. Publiée durant plusieurs event, la série saura rester indépendantes et utiliser les éléments de ceux-ci à son propre bénéfice. Ainsi durant l’ère Dark Reign (les vilains dirige le monde, comme dans la réalité en somme), Hercules se confrontera de nouveaux à Hadès et ira dans le monde des morts pour sauver Zeus.

 

Le bestiaire Olympiens n’est pas en reste. Les auteurs nous font faire la connaissance du consortium Olympus, la multinationale dirigée par Héra et on retrouve régulièrement d’autres divinité. La plus présente étant Athéna, troisième personnage de la série et manipulatrice en chef de la destinée des deux héros. Car si Hercule est le champion de l’Antiquité, la déesse estime que Cho est celui de l’ère actuelle. De manigance en manigance, son désir sera de faire prendre conscience à Cho de son rôle tant bien même cela signifie la mort du précédent champion.

 

Il y aurait encore beaucoup de chose à dire sur la série :

  • Sa qualité graphique sur l’ensemble du titre qui sans être incroyable reste d’excellente tenue
  • Co-écrite par Van Lente, elle préfigure, bien sur, sa grandiose série Archer & Armstrong
  • La série est très drôle. Citons par exemple l’arc Thorcules dans laquelle Hercules se fait passer pour Thor et inversement
  • Athéna est quand même une belle bitch
  • Le couple Namora/Hercules est trop génial

 

 

Ce qu’on retiendra avec le recul également c’est un ensemble d’élément qu’on retrouvera dans d’autres production. Je dis pas que la série les a créés, ni qu’il y a influence directe mais c’est assez intéressant de constater, par exemple, la modernisation d’un panthéon bien avant celui du Wonder Woman d’Azzarello (même si l’approche est différente), le rajeunissement d’un dieu (bien avant celui de Loki) ou bien encore la scission du duo et l’alternance d’épisode entre les deux personnages (bien avant le Hawkeye de Fraction).

Mais ce qui reste surtout c’est la qualité d’une série “solaire”, aventureuse et incredible à une époque qui voyaient s’enchainer les sagas poussive où les héros combattaient entre eux et où la noirceur était exagérément mise en avant.

 

Si la série s’arrête au numéro #141, ce n’est pas encore la fin de l’épopée. Celle-ci continue tout d’abord dans deux mini-séries : Hercules - Fall of an Avengers qui nous montre l’enterrement d’Hercules (avec de beaux témoignages) et l’exécution de son testament puis Heroic Age : Prince of Powers dans laquelle Cho assume son statut de champion et cherche à ressuscité son ami. Sympathique mais bien en deçà de ce qui précédait.

 

Il ne me reste plus qu’a enchaîner maintenant avec la saga événementielle Chaos War, une des rares histoires publiées en France (avec les épisodes annexes de World War Hulk, Secret Invasion et Dark Reign) sur ce cycle. C’est en effet l’un des gros regret à la fin de cette découverte, que cette série en fut pas traduite en France.

 

 

 

 

¹ Que j’ai relu également à cette occasion et qui vieilli très bien grâce à de bonnes idées (le fait de d’opposer les super-héros “fautif” de la guerre civile à leur victimes à savoir les civil comme vous et moi, Hulk devenant leur représentant comme il fut celui des opprimés sur la planète Skaar) et un gros sens du spectacle. C’est dommage que le soufflée retombe trop vite et trop durement.


Ce message a été modifié par Lord-Of-Babylon - 22 April 2018 - 13:14 PM.

Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#14658 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10098 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 22 April 2018 - 11:47 AM

Ta critique donne bien envie de lire la série.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#14659 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 26663 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 22 April 2018 - 13:17 PM

Merci :)

 

Comme je le disais on a eu que quelques épisodes éparpillés traduit en France et correspondants aux différents event. Pour lire la série il faut se tourner vers la VO où tout est trouvable à pas trop cher en TPB


Notre imaginaire individuel est aussi un multivers.

301017cooke1.jpg


#14660 dam

dam

    mad

  • Members
  • 25309 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The final Frontier.

Posté Aujourd'hui, 12:40 PM

J'ai pas dit que j'aimais pas (faut me relire), mais que pour moi ce n'est pas un chef d'oeuvre absolu (y a même de grosses facilités niveau référencement des persos).. Cela se laisse lire.

Et puis bon il arrive que certaines personnes lisent quand même des choses dont ils ne sont pas fan par ouverture d'esprit.Oui cela existe. :smile:

Bah le problème c'est que j'ai le sentiment qu'on me prend pour un con, on te promet une révélation, mais qu'on utilise une ficelle énorme pour y échapper. Je te trouve quand même sacrément de mauvaise foi, on t'annonce limite la résolution de l'intrigue, et pour toi c'est  "ah ben c'est pas comme si on nous avait promis une révélation extraordinaire, juste des réponses aux questions posées, c'est pas important quoi".

Je me fiche aussi de connaitre le but profond sous l'oreiller de l'auteur, je constate juste qu'on te pose une intrigue, avec certes en premier plan des persos avec leurs névroses (comme tout sujet consacré à des prisonniers en fait), mais avec derrière une question "où sont-ils et que savent les deux membres de leur équipe" .

 

Tu dis que tu es indifférent, donc c'est que tu n'aimes pas, ça me parait logique, comme on aime, on est pas indifférent et faut il le préciser, ne pas aimer ne veut pas dire trouver ça mauvais pour autant.
Je reprécisais juste l'évidence qui est que oui, c'est bien de donner sa chance mais qu'au bout d'un moment faut penser a arrêter si on y trouve pas ce que l'on cherche, surtout quand on s'en plaint.
Et je ne vois pas en quoi je suis de mauvais foi, je ne dis pas que je ne comprend pas ce que tu attendais, c'est bien un cliffhanger, mais pourtant ça ne me semble pas le plus important dans le récit, qu'on apprenne qu'ils soient dans un purgatoire ne va pas changer tout ce qu'il y avait avant, ça fera juste avancer le récit vers ailleurs, les personnages ont mis de coté cette question depuis un moment, si c'était un truc qui leur tenait tous a cœur depuis le début, là, oui, j'aurais parlé d'élément très important dans le récit, peut être que ça devrait être quelque chose d'important dans un récit normal, hors là, les règles de Lemire sont différente, c'est presque accessoire, au final le lecteur est plus intéressé par cela que les personnages, peut être que du coup l'envie de Lemire de jouer avec l'attente de certains lecteurs est de trop, moi, je ne trouve pas, il nous emmène encore sur une autre piste comme il l'avait fait avant, je suis tolérant avec cela tant qu'au final ça mène a quelque-chose, si il fait des fausses pistes qui ne mènent a rien, alors bien sur je reverrais mon avis sur ces méthodes.
 






2 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)


    Bing (1)