Aller au contenu


Photo

Rage - David Cronenberg (1977)


  • Please log in to reply
45 réponses sur ce sujet

#1 gnome

gnome

    Gremlins

  • Members
  • 1457 Messages :

Posté 13 April 2006 - 14:52 PM

Victime d'un grave accident de moto, Rosie est conduite dans une clinique toute proche pour y être opérée en urgence. Le Dr Keloïd, va pratiquer sur elle une greffe expérimentale de tissus neutralisés sensés remplacer les organes lésés dans l'accident. Malheureusement, la greffe va prendre une tournure particulière, dotant Rosie d'un appendice, certes destiné à la nourrir (ses intestins ayant été gravements touchés lors du crash), mais pas de manière conventionnelle. Elle va être malgré elle à l'origine d'une épidémie mortelle.

Voilà pour l'idée qui soutient "Rage", deuxième long métrage de David Cronenberg après "Frissons"; a mon sens plus réussit que ce dernier (mais bénéficiant aussi d'un budget près de trois fois supérieur).

La réalisation est encore parfois hésitante, bien que plus aboutie que dans "Frissons". Le principal reproche se situant au niveau des attaques des zombies enragés qui à mon sens, ne sont pas assez brutales pour surprendre ou effrayer ou sont trop rapides et inabouties pour vraiment générer un malaise. On pouvait déjà faire ce reproche aux attaques dans "Frissons". A ce titre, les attaques de Rosie, sensuelles, presque sexuées sont très réussies.  Le film tient la route une fois le postulat de base accepté et se laisse voir très agréablement. Il constitue même une belle relecture du mythe du vampire. On trouve déjà plusieurs obsessions du réalisateur :
- la médecine et le background scientifique : le Dr Keloïd (une cheloïde étant une cicatrice hypertrophique en jargon médical), chirurgien plasticien pouvant être vu comme l'alter ego du médecin fou de "Shivers". On retrouvera des médecins dans "Chromosome 3", "Faux-semblants", des scientifiques apparentés dans "Stereo", "Scanners", "La mouche"...
- les altérations du corps bien entendu avec cette greffe.
- comme dans plusieurs de ses films, la menace vient du corps lui-même, elle ne lui est pas extérieure, ce n'est que secondairement qu'elle s'extériorise. Un peu à l'image du parasite...

La vision de Cronenberg est pessimiste. "Rage" est un film désespéré, déprimé à l'image de ces immeubles froids en béton que Cronenberg filme régulièrement. Son "héroïne" ou plutôt antihéroïne, monstre malgré elle, monstre en souffrance n'aspire qu'à la normalité. #spoiler# Rosie est comme un de ces monstres doués de conscience à l'instar de celui de Frankenstein ou d'un Dr Jeckyll que l'on retrouve de temps en temps dans le cinéma ou la littérature fantastique. Des êtres tirés vers le mal malgré eux. L'interprétation de Marilyn Chambers, jusque là cantonnée au X, sans être transcendante donne beaucoup de sensibilité au personnage et fait assez bien ressortir sa souffrance.

4.5/6

#2 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1800 Messages :

Posté 13 April 2006 - 15:57 PM

Mouais.... Je l'ai revu récemment, avec Frissons, et je le trouve vachement moins bien. C'est même pour moi un des moins bons Cronenberg (avec "Spider").
Le problème est Rage est que l'argument de départ est assez débile (puiquoi la greffe de peau amène ce parasite ? on n'en sait rien). Du coup, on n'arrive jamais à accrocher au film et on se désintéresse de ce qui peut arriver à l'héroïne. La partie la plus intéressante selon moi est l'épidémie qui s'étend dans la ville, mais ce n'est pas ce qui intéresse Cronenberg. Du coup, il s'en fout un peu et gâche son film.

Après, il reste très intéressant quand on visualise l'ensemble de l'oeuvre du réalisateur. Mais malheureusement, c'est bien le seul centre d'intérêt du film (qui est en plus mal joué et avec une photo laide... ce qui n'était pas le cas de Frissons, pourtant le premier Cronenberg. Cherchez l'erreur !)

2/6

#3 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1800 Messages :

Posté 13 April 2006 - 15:58 PM

A noter que le film va passer dans le cycle "Trash" d'Arte d'ici peu, tout le monde pourra s'en faire une idée.

#4 Prosopopus

Prosopopus

    Wookie

  • Members
  • 2408 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:to infinity... and beyond !!!

Posté 13 April 2006 - 16:02 PM

Je ne trouve pas que le manque d'agressivité des attaques des "zombies" ici plutôt des contaminés soient vraiment un reproche que l'on puisse faire au film.
Ce film part effectivement sur le postulat de base du film de zombie (un mal quelconque transforme les gens en bêtes sanguinaires...) mais se centre vraiment sur l'épidémie, sur le virus. Ce ne sont pas les conséquences de ce virus qui intéressent vraiment Cronenberg, mais le virus en lui-même, comment il est analysé, comment on peut l'endiguer, ses synptômes, etc.
C'est pour cela que le film est, je trouve, une variante très forte sur le film de zombie ou de vampire comme tu le dis (comme peut l'être MARTIN de Romero).
Ces deux films sont vraiment des oeuvres cliniques, RAGE étant beaucoup plus dur que FRISSONS. Les quelques séquences chocs sont traitées simplement sans trop d'artifices, SPOILER notamment la séquence du corps dans le frigo SPOILER.
RAGE est un très grand film (de toutes façons à l'époque Cronenberg ne faisait que ça, ça devait même être épuisant cette hémoragie de talent !!!)

5/6

#5 gnome

gnome

    Gremlins

  • Members
  • 1457 Messages :

Posté 13 April 2006 - 16:21 PM

CITATION(The X Phil)
Le problème est Rage est que l'argument de départ est assez débile (puiquoi la greffe de peau amène ce parasite ? on n'en sait rien).


Ce n'est pas un parasite, c'est le tissu cutané neutralisé qui au lieu de se transformer en tissu intestinal, pour réparer ses organes, pallie à son impossibilité de se nourrir en formant ce dard. Ce n'est pas un parasite. On peut se demander par contre pourquoi ça donne une sorte de rage.

CITATION
Du coup, on n'arrive jamais à accrocher au film et on se désintéresse de ce qui peut arriver à l'héroïne. La partie la plus intéressante selon moi est l'épidémie qui s'étend dans la ville, mais ce n'est pas ce qui intéresse Cronenberg. Du coup, il s'en fout un peu et gâche son film.


Pas d'accord avec toi, Cronenberg s'intéresse justement SURTOUT à son héroïne, monstre malgré elle. C'est son sort qui nous intéresse. L'épidémie est pour moi secondaire.
Personellement, je suis d'accord avec prosopopus surtout quand il parle de films cliniques. Comme je l'ai souligné, Cronenberg s'est toujours intéressé au côté scientifique (il a commencé des études de science).

#6 gnome

gnome

    Gremlins

  • Members
  • 1457 Messages :

Posté 13 April 2006 - 16:38 PM

Cronenberg avait tourné des scènes plus explicites concernant la théorie de la greffe. Il avait tourné une conférence de presse qui devait s'insérer avant l'opération et il y avait plus de dialogues explicatifs lors de l'opération, mais il les a coupé, jugeant que ça ralentissait le film. Il avoue dans une interview que c'était un pari, quant à la compréhension du film. Mais les éléments sont dans le film, notamment lors de l'opération et avant que #spoiler# Rosie n'attaque le Dr Keloid #fin spoiler#. Faut bien écouter.

#7 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1800 Messages :

Posté 13 April 2006 - 17:07 PM

On peut jouer sur les mots et spéculer sur les intentions de Cronenberg tant qu'on veut... Il n'empêche que ce film est plus bancal que la plupart de ses autres films. Je suis d'accord sur le fait que Cronenberg s'intéresse surtout à son héroïne, ce que je dis, c'est que c'est pas toujours le cas du spectateur. J'aurais préféré aussi, mais comme il a choisi d'y mêler une histoire de zombies, je trouve que c'est ça qui prend le dessus. Et comme tu le dis encore, on se demande un peu ce que ça vient f.... là.

Et c'est justement parce que je suis fan de Cronenberg (mon réalisateur préféré) que je peux pas me contenter de ce film à moitié raté.

#8 gnome

gnome

    Gremlins

  • Members
  • 1457 Messages :

Posté 13 April 2006 - 18:17 PM

CITATION(The X Phil)
On peut jouer sur les mots et spéculer sur les intentions de Cronenberg tant qu'on veut... Il n'empêche que ce film est plus bancal que la plupart de ses autres films.


Je pense que le principal problème du film est d'aborder deux thématiques différentes sans vraiment expliciter scientifiquement leur relation :

- d'un côté le dard sous l'aiselle de Rosie qui fait d'elle une sorte de vampire

- de l'autre la "morsure" de Rosie qui transmet une forme de rage incurable

On ne voit pas très bien comment la mutation d'un tissus greffé peut transmettre ce qui s'apparente à un virus. C'est là le faible du scénario.

Pris séparéments, l'histoire de Rosie et l'épidémie se tiennent. C'est un peu comme si Cronenberg avait imaginé cette histoire d'épidémie pour combler  et faire un long d'une histoire qui aurait pu être un moyen-métrage. On a l'impression qu'il a eu cette idée d'une sorte de rage parce qu'il ne voyait pas comment la mutation de Rosie aurait pu scientifiquement se répandre. D'où l'idée d'une épidémie.

#9 Prosopopus

Prosopopus

    Wookie

  • Members
  • 2408 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:to infinity... and beyond !!!

Posté 13 April 2006 - 19:13 PM

Je pense que le virus est une création du corps de Rosie... Comme dans tous les films de Cronenberg le mal vient directement de notre organisme qui, évoluant, créé ses propres maladies. Dans RAGE je pense que la greffe est un élément déclencheur, qui fait de Rosie le premier porteur d'une maladie qu'elle a elle-même développée.
Personne n'est vraiment responsable (pas de vilain docteur evil souhaitant détruire le monde ouah ouah ouah !), notre corps étant porteur de névroses (CHROMOSOME 3), de virus (RAGE), d'ondes mentales (SCANNERS), ou de pulsions (FRISSONS).
Une fois que tu as accépté que le mal est organique, purement animal, la rage qui se propage ne te semble pas fortuite.

#10 Alex W.

Alex W.

    Wookie

  • Members
  • 2582 Messages :
  • Location:Paris

Posté 13 April 2006 - 19:26 PM

Pour moi l'un des meilleurs films de Cronenberg !

#11 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1800 Messages :

Posté 13 April 2006 - 20:58 PM

CITATION(gnome)
CITATION(The X Phil)
On peut jouer sur les mots et spéculer sur les intentions de Cronenberg tant qu'on veut... Il n'empêche que ce film est plus bancal que la plupart de ses autres films.


Je pense que le principal problème du film est d'aborder deux thématiques différentes sans vraiment expliciter scientifiquement leur relation :

- d'un côté le dard sous l'aiselle de Rosie qui fait d'elle une sorte de vampire

- de l'autre la "morsure" de Rosie qui transmet une forme de rage incurable

On ne voit pas très bien comment la mutation d'un tissus greffé peut transmettre ce qui s'apparente à un virus. C'est là le faible du scénario.

Pris séparéments, l'histoire de Rosie et l'épidémie se tiennent. C'est un peu comme si Cronenberg avait imaginé cette histoire d'épidémie pour combler  et faire un long d'une histoire qui aurait pu être un moyen-métrage. On a l'impression qu'il a eu cette idée d'une sorte de rage parce qu'il ne voyait pas comment la mutation de Rosie aurait pu scientifiquement se répandre. D'où l'idée d'une épidémie.



Je suis tout à fait d'accord. C'est mon principal reproche fait au film. C'est même presque le seul, mais il est de taille ! Surtout si on compare avec la cohérence d'un "Faux Semblants"...

#12 gnome

gnome

    Gremlins

  • Members
  • 1457 Messages :

Posté 14 April 2006 - 11:37 AM

CITATION(The X Phil)
Je suis tout à fait d'accord. C'est mon principal reproche fait au film. C'est même presque le seul, mais il est de taille ! Surtout si on compare avec la cohérence d'un "Faux Semblants"...


Il ne faut absolument pas comparer ce film avec Faux-semblants. Ces deux films n'ont que peu de chose en commun si ce n'est quelques thématiques. Ils illustrent deux périodes distinctes à mon sens dans la filmo de Cronenberg. Si tu veux le comparer, compare le à Frissons, Chromosome 3 ou scanners (voire Videodrome). Je ne les comparerais pas aux autres.

#13 Seetrouy

Seetrouy

    Wookie

  • Members
  • 3158 Messages :
  • Location:forever lost in a happy crowd

Posté 14 April 2006 - 11:46 AM

CITATION(The X Phil)
Mouais.... Je l'ai revu récemment, avec Frissons, et je le trouve vachement moins bien. C'est même pour moi un des moins bons Cronenberg (avec "Spider").
Le problème est Rage est que l'argument de départ est assez débile (puiquoi la greffe de peau amène ce parasite ? on n'en sait rien). Du coup, on n'arrive jamais à accrocher au film et on se désintéresse de ce qui peut arriver à l'héroïne. La partie la plus intéressante selon moi est l'épidémie qui s'étend dans la ville, mais ce n'est pas ce qui intéresse Cronenberg. Du coup, il s'en fout un peu et gâche son film.

Après, il reste très intéressant quand on visualise l'ensemble de l'oeuvre du réalisateur. Mais malheureusement, c'est bien le seul centre d'intérêt du film (qui est en plus mal joué et avec une photo laide... ce qui n'était pas le cas de Frissons, pourtant le premier Cronenberg. Cherchez l'erreur !)

2/6


Je rejoins le X-Phile.

Moche, mou, pompeux, Cronenberg dans toute sa splendeur smile.gif

C'était mon post anti-Cronenberg du mois :wink:

#14 gnome

gnome

    Gremlins

  • Members
  • 1457 Messages :

Posté 14 April 2006 - 12:24 PM

CITATION(Seetrouy)
Moche, mou, pompeux, Cronenberg dans toute sa splendeur smile.gif

C'était mon post anti-Cronenberg du mois :wink:


Hors d'ici vil gredin... :wink:

#15 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1800 Messages :

Posté 14 April 2006 - 14:12 PM

Oui, Seetrouy, merci de pas me mêler à un post anti-Cronenberg ! Je suis juste anti-Rage-et-Spider... (qui sont effectivement moches, mous et pompeux, mais là n'est pas le problème !)

#16 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1800 Messages :

Posté 14 April 2006 - 14:13 PM

"Si tu veux le comparer, compare le à Frissons, Chromosome 3 ou scanners (voire Videodrome)" ---> pas de problème ! Le résultat est le même : Frissons et C3 sont déjà totalement cohérents, mais si en plus on ajoute Scanners (pur Cronenberg et en même temps pur film de genre, presque d'action, surtout par rapport au reste de la filmo du réalisateur) et le chef d'oeuvre Vidéodrome, Rage finit par faire carrément pitié !

#17 gnome

gnome

    Gremlins

  • Members
  • 1457 Messages :

Posté 14 April 2006 - 14:32 PM

D'accord avec toi en ce qui concerne la cohérence, mais je ne suis pas si dur que toi avec Rage. Je ne vois pas trop où tu trouves qu'il est pompeux. Moche, c'est une affaire de goût. Mou, ça se discute, personellement, je ne trouve pas.

#18 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1800 Messages :

Posté 14 April 2006 - 14:59 PM

Je suis dur avec Rage sur le principe du "qui aime bien chatie bien". J'ai vraiment été surpris en le revoyant de le trouver si mauvais, j'en avais un meilleur souvenir (même si j'ai jamais adoré ce film). Du coup, je m'en prends à lui sur la base de cette déception...

#19 gnome

gnome

    Gremlins

  • Members
  • 1457 Messages :

Posté 14 April 2006 - 15:20 PM

Personellement, quand je regarde les premiers films de Cronenberg (courts et moyens métrages exceptés vu leur veine expérimentale - personellement, je les aime beaucoup), j'avais trouvé à "Frissons" les défauts d'un premier film, des chutes de rythme, là aussi, je trouvais les attaques des frénétiques assez ratées voire ridicules... même si d'un point de vue scientifique le film se tient mieux que "Rage", je trouve "Rage" supérieur en ce qu'il y a moins de chutes de rythmes, contrairement à toi, je trouve qu'on s'attache plus aux personnages que cela soit celui de Joe Silver, celui de Marilyn Chambers, ou celui de Frank Moore. "Rage" reste le film d'un réalisateur qui se cherche encore et qui se trouvera franchement avec ce qui reste pour moi un de ses chef d'oeuvre : "Chromosome 3".

#20 The X Phil

The X Phil

    Gremlins

  • Members
  • 1800 Messages :

Posté 14 April 2006 - 15:25 PM

On est d'accord : Cronenberg se cherche sur ses deux premiers films. Enfin, j'aime aussi beaucoup ses moyens métrages (Stereo et Crimes of the future). Et il y faisait justement preuve d'une telle maîtrise qu'il est étonnant de le voir tâtonner sur Frissons et Rage. Tu me diras : c'est pas le même type de film, et c'est clair qu'ils sont plus dans la veine d'une cinéma commercial (quoique ce terme ne veuille pas dire grand-chose concernant Cronenberg). Mais pour ce qui est des problèmes de rythme, ces deux films ne durent pas beaucoup plus longtemps que Stereo et Crimes, et pourtant ils sont plus mal foutus. Et même, en ce qui me concerne, Rage est plus chiant que les moyens métrages, alors qu'ils sont hyper expérimentaux et très "arty". Un comble !




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)