Aller au contenu


Photo

LE CULTE DE LA RÉALISATION - Portrait de Kathryn Bigelow


17 réponses sur ce sujet

#1 Peav'

Peav'

    Site Admin

  • Administrators
  • 38157 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Armorica

Posté 29 August 2008 - 12:15 PM

Réalisatrice de choc, Kathryn Bigelow jongle avec la malchance cinématographique, puisque ses oeuvres sont systématiquement boudées au moment de leur sortie en salles, pour être revues à la hausse quelques années plus tard. Portrait d'une pure et dure, dont le talent ne faîblit pas avec l'âge.On dit souvent de Kathryn Bigelow qu'il s'agit d'une réalisatrice avec des couilles, et c'est vrai. Il faut cependant repêcher ce cliché critique du contexte tortueux dans lequel i...

URL de l'article : http://www.mad-movie...low-Page-2.html

jzi3se.gif


#2 snoopymaclaine!

snoopymaclaine!

    Gremlins

  • Members
  • 1012 Messages :
  • Location:in god's county...

Posté 29 August 2008 - 12:19 PM

et encore un article merveilleux de la part de stephen moijtekiss!!!
bon serieusement , katherine bigelow est une realisatrice de talent qui manque trop au cinema de genre...d'ailleurs pourquoi les femmes sont si rares dans le cinema de genre? sont elles condamnées indéfiniment aux comédies, drames, a la romance??? en dehors des aspects peut etre commerciaux (les prods qui font plus onfiance a un mec), il manque un vrai point de vue féminin envers le cinéma qu'on aime ( pff en plus j'ai fait recemment le reve d'un die hard par bigelow...j'aime bien DH4 mais sa aurait ete autre chose...)

#3 Sky

Sky

    Seinpathique

  • Members
  • 7694 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ile Maurice/Montpellier

Posté 29 August 2008 - 12:40 PM

Oh oui,il en manques de bonnes real...Pour ce que j'ai vu de Bigelow, j'apprecie fort, surtout Near Dark. Mais vu le nombre de bides qu'elle se ramasse la pauvre, je me demande si elle repassera par la case Hollywood un jour. Dommage

Viendez voir mes créations (boobs inside)

OaeU.gif


#4 McClane

McClane

    Gremlins

  • Members
  • 1094 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Arras, Pas de Calais

Posté 29 August 2008 - 12:47 PM

Très bon article qui pointe bien du doigt la guigne qui semble poursuivre Bigelow depuis ses débuts, ce qui est quand même une honte quand on pense son inestimable contribution au cinéma (parce que Strange Days, parce Near Dark, parce que Point Break...), travaillant sur l'implication sensorielle du spectateur jusqu'à quasiment revolutionner la notion (j'espére voir un jour Strange Days au cinéma). Quand à The Hurt Locker, on peut déjà le prévoir comme LA claque majeure de 2009, (photos ici http://www.cinempire...ow-photos.html) son succès au Box Office reste effectivement sujet à caution, ne serait-ce que parce que les oeuvres abordant le conflit irakien n'ont pa sété franchement récompensé commercialement. Mais comme le buzz commence à monter, je suis quand même optimiste.

#5 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5158 Messages :

Posté 29 August 2008 - 13:14 PM

Tres bon article, mais attendons de voir son prochain film, avant de tirer des plans qur la comête...

#6 JayMuz

JayMuz

    JarJar

  • Members
  • 39 Messages :
  • Location:Thionville

Posté 29 August 2008 - 14:06 PM

C'est tellement sympa de nous parler de Karthyin Bigelow. Merci Mad!

Sa filmo ne comporte peut-etre pas enormement de titres mais je pense que leur qualite et leur aura auraient de quoi rendre jaloux plus d'un(e) realisateur/trice plus productif!

Lors d'une recente discussion cinephilique avec un ami, sur le theme des scenes les plus romantiques du cinema.

Et de maniere totalement inconsciente, j'ai cite 3 films de Bigelow! Et si nous sommes tous d'accord sur l'etiquette de "realisatrice a couilles" qui lui va si bien, peut-etre parvient-elle, au-dela de cette appellation, a insuffler une sensibilite toute feminine justement au sein d'univers hyper-macho.

Je vais revenir aux scenes romantiques en question, mais je voudrais noter au passage que les roles feminins sont plus importants et mieux diriges que quand dans la moyenne hollywoodienne: la vampirette de Near Dark (sans oublier la presence de Jenette Goldstein), Jamie Lee Curtis dans BlueSteel, Angela Basset (sublimissime) dans Strange Days, Liz Hurley et Catherine McCormack dans The Weight of Water. Dans une moindre mesure, la petillante Lori Petty de Point Break incarne une 'demoiselle en detresse' plus degourdie qu'a l'accotume dans Point Break.
(evidemment, nous ne pouvons inclure K19 a cette liste..)
Il faudra remarquer qu'a plusieurs reprises, hommes et femmes font jeu egal au niveau de leur presence et leur importance a l'ecran. Dans Strange Days, le Lenny Nero incarne par Ralph Fiennes est tour a tour physiquement et psychologiquement, sauve par Angela Basset. Dans The Weight of Water, malgre son ambiance de psycho-trhiller erotique, ne cantonne pas la femme a un simple objet de desir passif.
Quant a Near Dark, c'est tout simplement la vampirette qui va initier le heros (mais est-il un heros ou le temoin passif, l'incarnation du spectateur, decouvrant le monde de la nuit et la vie des vampires?) a la vie nocturne de son groupe.

Merci donc a Stephane Moissakis d'etre revenu sur cette etiquette de 'realisatrice a couilles', qui pourrait preter a confusion, quant au contenu ou a la finesse des films de Mme Bigelow.

Alors, juste pour rire (encore que... certains partageront peut-etre mes impressions), voila les fameuses scenes que j'ai citees parmi les plus romantiques qu'il m'ait ete donne de voir:

- Near Dark: lorsqu'au tout debut, la vampirette et le jeune heros (j'ai completement oublie leurs noms, sorry) se trouvent adosses au pick-up, a la sortie du bar. Ils echangent qqs mots puis regardent le ciel nocture. (la musique planante de Tangerine Dream berce la scene).. Et la, elle dit un truc du style: "as-tu deja ecoute/entendu la nuit?".
C'est tout simple, mais la construction de la scene, la musique, parviennent a me plonger dans l'ambiance en moins de deux. Et je me souviens que ce moment m'a litteralement projete dans l'histoire la premiere fois que j'ai vu le film. Ca m'a simplement parle.
Suis-je le seul?

Je continue:
- Point Break... oui, je sais, ca a fait rire tout le monde quand j'ai emis l'idee qu'il puisse y avoir un moment romantique dans Point Break mais j'assume (-:
C'est cette scene ou Johny Utah (un putain de nom quand meme!!) et ses nouveaux amis passent la soiree sur la plage a jouer au foot et se font quelques vagues pour finir. Keanu et Lori Petty reste un peu a l'ecart du groupe... ben oui, ils sont en train de tomber amoureux, c'est evident! Et la, sur leurs surfs flottant tete-beche, ils se disent 2 ou 3 bricoles, et finissent par s'embrasser.
Comme dans Near Dark, la musique se veut assez planante, voire onirique, et contribue a creer l'ambiance.
On passe ensuite a un plan sous-marin en contre-plongee verticale, nous montrant les 2 planches en contre-jour a la surface, suggerant le baiser des 2 tourtereaux.
Alors? encore une fois, suis-je le seul a avoir ete receptif a l'atmosphere cree par cette scene?

Pour finir, il y a Strange Days, au centre duquel se cache un triangle amoureux entre Ralph, Angela et Julette Lewis.
- Il y a d'abord un plan de tres courte duree, dans lequel Ralph Fiennes fixe Juliette Lewis avec un regard d'une rare intensite. Ce plan intervient quand Juliette Lewis chante dans le club. Lenny se tient sur une passerelle a l'etage et il la regarde chanter avec des yeux a lui arracher ses vetements (deja qu'elle ne doit pas avoir trop chaud avec sa robe a paillettes). La louma s'approche de Ralph dans un travelling ascensionnel du plus bel effet soutenu par la BO rock de PJ Harvey. C'est tres court mais c'est bon.
- Ensuite, il y a le final. Et la, bien que ce soit cette fois une chanson et non un morceau instrumental, on retrouve le cote langoureux/onirique de Point Break et Near Dark. Il s'agit de la toute derniere scene, dans laquelle Ralph et Angela se retrouvent dans la foule en delire, a quelques secondes du debut du nouveau millenaire.
La soudaine prise de conscience tant attendue de Lenny Nero, que le personnage d'angela est l'amour de sa vie...
Et la camera de s'elever dans les airs pour mieux perdre nos 2 amoureux, couple interracial (assez rare pour etre note), au milieu de la liesse et d'une societe qui vient de froler l'implosion suite aux evenements narres dans le film.
Quelle grace!

Suis-je le seul a me pamer devant les films de Kathryn Bigelow, ou d'autres macho-men oseront-ils avouer leur faible pour les scenes sus-citees?

#7 McClane

McClane

    Gremlins

  • Members
  • 1094 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Arras, Pas de Calais

Posté 29 August 2008 - 14:39 PM

CITATION(JayMuz @ 29 8 2008 - 15:06) <{POST_SNAPBACK}>
Suis-je le seul a me pamer devant les films de Kathryn Bigelow, ou d'autres macho-men oseront-ils avouer leur faible pour les scenes sus-citees?

Non, entièrement avec toi pour Strange Days, j'ajouterais que je considère ce baiser final comme le plus beau de l'histoire du ciné! Le travelling arrière unissant la reconstruction d'un homme avec celle d'une société ayant enfin pansé ses blessures, c'est juste à tomber par terre!

#8 Yannoche

Yannoche

    JarJar

  • Members
  • 53 Messages :
  • Location:Wonderland

Posté 30 August 2008 - 13:04 PM

Strange days film cultissime avec Juliette Lewis qui reprend "Hardly Wait" de PJ Harvey en version live bien destroy

Qaund à Near Dark c'était la référence vampire. On a attendu le dvd trés longtemps...

#9 ash1

ash1

    JarJar

  • Members
  • 2 Messages :

Posté 01 September 2008 - 08:42 AM

Le truc qui m'a frappé en voyant ses films, c'est sa facon particulière de filmer les hommes: toujours élégants, et du point de vue du traitement en harmonie avec les protagonistes féminins (bien moins stéréotypés 'viril et sale'...).
Elle les aime beau et bien sapés, elle est leur égal, et cela se voit dans ses films smile.gif

#10 Diane

Diane

    Marquise des anges

  • Members
  • 26510 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 01 September 2008 - 09:14 AM

C'est quand j'ai vu l'excellent Blue Steel que j'ai compris que je pouvais être forte, bien avant Bouffie contre les denrées, et que moi aussi je pouvais flinguer les hommes que j'aimais en toute impunité.

I love Kathryn Bigelow . C'est un exemple à suivre.

wub.gif

#11 dansimsss

dansimsss

    JarJar

  • Members
  • 10 Messages :

Posté 03 September 2008 - 02:55 AM

Elle est probablement la réalisatrice la plus brillante que je connaisse, Near Dark est Le meilleur film de vampire que j'ai vu, Point Break un des meilleurs films d'action de son époque, Strange Days est brillant d'imtelligence, et K-19, pour qui connais la vrai histoire, c'est fichument bien rendu question stress...Cette réalisatrice est une de mes préférée, et je me précipiterais dare-dare dans une sale onsure pour un de ses film en sachant qu'elle ne prend pas les gens pour des cons, et que je vais avoir droit a un film a part...On t'aime Kathryn...et un jour Hollywood va te rendre hommage, pas trop tard j'espere, au Oscar.

#12 salemslot

salemslot

    Critters

  • Members
  • 434 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 12 April 2010 - 13:47 PM

Kathryn Bigelow est une artiste (TRES) rare et (TROP) précieuse.
Les fantasticophiles lui doivent une reconnaissance éternelle.
Image IPB
Eat My Heart,Burn My Soul.

#13 molasar

molasar

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7050 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Parfois parisien, souvent normand!

Posté 24 February 2020 - 10:10 AM

Je viens de revoir  "Blue Steel", toujours très bon.
Jamie Lee épatante dans l'un de ses tous meilleurs rôles, Clancy Brown et Ron Silver (déjà très bon dans "l'emprise") en psycho illuminé halluciné batemanien très bons aussi, et le style efficace froid élégant de Bigelow...elle avait une patte, du style à ses débuts! La parenté avec "Hitcher" via Eric Red au scénario est évidente, ce jeu du chat et de la souris cruel, quasi surréaliste dans ses situations...et la fin amère avec les deux personnages qui semblent errer comme des zombies. Très bon!
Un film à voir en double programme avec cet autre portrait de femme flic réalisé par une autre femme  :)  à la même époque, l'intéressant "Impulse" ("Double jeu" en vf!) de Sondra Locke:
 
41IKppCqi%2BL._AC_SY445_.jpg  232255530.jpg


#14 inTylerItrust

inTylerItrust

    Wookie

  • Members
  • 3808 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paper Street House

Posté 07 March 2020 - 01:23 AM

Ce serait d'ailleurs très sympa si elle pouvait revenir au "film de genre"... ce qu'elle ne semble malheureusement pas avoir envie de faire.

Après les excellents The Hurt Locker et Zero Dark Thirty, Detroit est clairement le film de trop pour moi. Pomper le style Greengrass, en rajoutant en plus des images d'archives, c'est un bordel pas possible quoi.

Faut revenir à plus de simplicité, chère Kathryn!!

tumblr_nutfz3Gy6R1sjqotro1_400.gif

“Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ?” - J.-C. Van Damme


#15 Maouin54

Maouin54

    Je consulte un psy

  • Sous surveillance
  • 8752 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS4 : Jul_89000

Posté 07 March 2020 - 04:23 AM

Encore un homme qui explique aux femmes ce qu'elles doivent faire !

(J'essaie de compenser mon manque suite à la fermeture du sujet sur les César, n'y vois rien de perso)
(;,;) la geektature du bon goût (;,;)
"Réglons la question sociale et il n'y aura plus de question raciale. L'inverse n'est pas vrai..."

#16 inTylerItrust

inTylerItrust

    Wookie

  • Members
  • 3808 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paper Street House

Posté 08 March 2020 - 23:53 PM

Bordel, qui a fermé le topic Polanski ?? :angry:


tumblr_nutfz3Gy6R1sjqotro1_400.gif

“Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ?” - J.-C. Van Damme


#17 Zaramodel.com

Zaramodel.com

    JarJar

  • Membres
  • 1 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Paris

Posté 10 June 2020 - 00:28 AM

KATHRYN BIGELOW 

Une très grande réalisatrice Point Break le top !



#18 inTylerItrust

inTylerItrust

    Wookie

  • Members
  • 3808 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paper Street House

Posté 10 June 2020 - 11:19 AM

Une très grande réalisatrice Point Break  Near Dark le top !

 


tumblr_nutfz3Gy6R1sjqotro1_400.gif

“Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ?” - J.-C. Van Damme




Ajouter une réponse



  


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)