Aller au contenu


Photo

Twin Peaks (1990 - 1991, 2017 - En cours)


1018 réponses sur ce sujet

#1001 Caprica

Caprica

    Critters

  • Members
  • 490 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 22 July 2017 - 09:50 AM

Tu vas faire fuir définitivement Mac Ready avec ton Dougie centric :LSHaPXD:

Perso je fais partie de la #TeamDougie alors why not ^^

 

Merci à freeek et  Matters pour leurs magnifiques post/analyses <3

Je n'ai pas le don d'écrire de si belles proses alors je me contenterais de dire que si comme beaucoup j'avais envie de replonger dans Twin Peaks la ville, ses habitants, son univers, ses "petites" histoires etc. cet univers étendu proposé par Lynch/Frost (il ne faut pas l'oublier non plus) m'a agréablement surprise et rapidement définitivement conquise !

Se limiter à Twin Peaks la ville c'était très bien dans les deux premières saisons et Lynch/Frost auraient très bien pu s'y cantonner à nouveau pour contenter le "fan service" (dont je fais partie pour les avoir visionner je ne sais plus combien de fois ^^). Mais ils ont eu l'audace de vouloir nous emmener plus loin et pour moi c'est un pari gagné (pour ne pas dire du génie  :sweat: ) !

 

The Search For The Zone  La vérité est ici ! 

 


#1002 Mac Ready

Mac Ready

    Pétomane

  • Members
  • 9401 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 22 July 2017 - 11:02 AM

Effectivement, très bons textes.

Mais toutes les analyses du monde ne peuvent changer le rythme, la construction bancale en tableaux random, et le ridicule de certaines propositions (autant du côté de Doug que des vieux de la vieille).

Parce que de mon côté, et quitte à me répéter, ce n'est pas un remake de la série originelle que je voulais. Pas plus que l'histoire ne se passe exclusivement à Twin Peaks. Par contre, c'est vrai que j'aurais assez aime quelque chose de plus carré. (et entendons-nous bien, lorsque je dis "carré" je ne veux pas dire moins expérimental, moins chelou - je trouve le film très carré par exemple dans ce qu'il propose)

242101Sanstitre.jpg


#1003 Diane

Diane

    Marquise des anges

  • Members
  • 21843 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 22 July 2017 - 11:14 AM

Pas plus que l'histoire ne se passe exclusivement à Twin Peaks.

 

 

Honnêtement ça n'aurait pas été plus mal que ça ne se passe qu'à Twin Peaks :ninja:. Mais vue la scène de Becky dans la voiture de Steven, quand ils prennent de la drogue, Lynch & Frost jouent clairement des attentes de certains fans qui désiraient peut-être une nouvelle histoire de meurtre, avec un énième whodunit derrière.

 

J'avoue pendant un temps je m'attendais à ça mais c'est juste parce que je n'ai pas d'imagination. :sad: (Et que je ne pensais pas pouvoir rester devant Matthew Lillard en train pleurer des larmes de crocodile).


208ifxy.jpg


#1004 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6404 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The Zone

Posté 22 July 2017 - 11:19 AM

 Par contre, c'est vrai que j'aurais assez aime quelque chose de plus carré. (et entendons-nous bien, lorsque je dis "carré" je ne veux pas dire moins expérimental, moins chelou - je trouve le film très carré par exemple dans ce qu'il propose)

oui mais le film dure 2h, sa durée l'oblige à encadrer et la fiction normale et celle expérimentale, là où la série peut respirer en 18 heures et trouver, peut-être, son côté carré à la fin de ces 18 heures qui raconte le retour de Dougie Jones à Twin Peaks.

 

Peut-être que les deux derniers épisodes se passeront à TW et tenteront de combler les attentes des fans du show weird soap, comme un film de deux heures l'obligeant à encadrer et la fiction normale et celle expérimentale...

 

 

 



#1005 Mac Ready

Mac Ready

    Pétomane

  • Members
  • 9401 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 22 July 2017 - 11:27 AM

Non mais les attentes des fans, c'est surtout la qualité. Que cela se passe à Twin Peaks ou non. Et la finalité je veux bien, mais même si tout fait sens à la fin, même si les pièces du puzzle s'imbriquent bien, ben ça ne rendra pas meilleurs les passages avec Andy et Lucie, beaux les plans de Coop dans l'espace, intéressant (et moins long/chiant) le parcours de Doug, etc et etc.

242101Sanstitre.jpg


#1006 Diane

Diane

    Marquise des anges

  • Members
  • 21843 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 24 July 2017 - 11:02 AM

3X11 - There's Laura Fire, where you are going

 

Meh. Je continue de décrocher gentiment, certains passages m'embarrassent plus qu'ils ne m'intéressent, il n'y a même plus de proposition visuelle comme dans le 3X03 ou le 3X08 et le tout n'est qu'un remplissage en attendant de nous révéler ce qui est arrivé à Laura Palmer & Bob en 1956 et quel lien avec le retour de Cooper à Twin Peaks. Ont-ils été réincarnés ? Qui est la gamine "possédée" par la chimère ? La mère de Laura ? Quant à Cooper-Jones, je serais contente que ça se résolve maintenant, genre là tout de suite (au prochain épisode :sad:). Parce que tous ces gens qui l'adorent (Belushi & Knepper) alors qu'ils voulaient le tuer, mais un rêve les empêche, ça commence à fatiguer.

 

- Gordon danse comme un vieux monsieur face au ciel qui tourbillonne comme si on se trouvait dans un film de Richard Kelly. Electricity. (En fait c'est l'excuse de Lynch, son refus de narration et son illustration de la "naissance d'une idée" :sweat: ).

- Tiens, les personnages se rassemblent et parlent entre eux. Becky est donc bien la fille de Bobby. Le ton complètement tranchant avec ce qui a précédé n'est pas nouveau, lorsque Becky s'en va menacer la maîtresse de Steven mais bon. J'ai trouvé ça plus navrant qu'autre chose. Le plus intéressant, c'est ce que ça provoque : le gamin dehors qui tire une balle "par accident". Et la dame derrière qui n'arrête pas de klaxonner avec l'espèce d'adolescent(e) qui vomit un liquide verdâtre et qui m'a fait penser à Laura Palmer flottant morte, dans l'eau, carrément. C'est peut-être pour Bobby une façon de se rappeler Laura ou alors c'est l'habituelle démonstration de l'humour Lynchien.

- Hawk & Truman qui révèlent les symbolismes de certains détails du show :mellow:

- Le sort de Hastings dans la voiture :teube: , Diane en est témoin et ne pipe mot pendant que le clochard atomique rentre dans la voiture pour atteindre Hastings - ou alors elle n'est pas vraiment avec Evil Coop et le dit quand même (bah...)

- Le corps de Ruth Davenport encore plus plastoc que celui de Briggs. Blue Rose ?

- Shelly se tape Balthazar Getty dont c'est la deuxième scène.

 

Bref, j'ai encore l'espoir que le final sera largement mieux que ça. Allez. :sad:


208ifxy.jpg


#1007 Dark_Phoenix

Dark_Phoenix

    Wookie

  • Members
  • 2516 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 24 July 2017 - 15:33 PM

11ème épisode, et je me régale toujours autant.

 

Le rythme peut paraître laborieux car non seulement Lynch, en plus de roster de base (déjà fort nombreux), a rajouté de nouveaux personnages, mais en plus il fait des choix de montage assez surprenants: on ne sait jamais quel personnage on va suivre dans la scène suivante et sur quel arc narratif on va revenir, il faut être super attentif à tout ce qui se passe. Genre Balthazar Getty, dont le personnage est nouveau et qui est apparu pour la première fois il y a au moins 4 ou 5 épisodes dans UNE seule scène et qu'on avait pas revu depuis, est réintroduit de manière presque anecdotique, en second plan, avec un twist, dans ce 11e épisode. Lynch fait vraiment le pari que ses spectateurs sont ultra attentifs et surkiffent son univers.

 

Bon après faut dire que les personnages, même très secondaires, sont traités avec beaucoup de soin, et chacun est caractérisé d'une manière particulière. Il n'y a plus de traitement d'ensemble comme dans les anciennes saisons.

Par exemple: Bobby et Shelly. Dans l'ancien Twin Peaks, c'était l'un des couples de la série. Ils ne bénéficiaient pas d'un traitement de faveur quelconque par rapport à d'autres personnages ni d'une mise en retrait. Les deux acteurs étaient très beaux, et ça s'arrêtait là, ils passaient par un traitement sitcom, ce qui était l'un des traits de la série, comme de nombreux autres.

 

Sauf que là, dans cette saison 3, Lynch les traite différemment. Il traite tous les personnages d'une manière différente à l'intérieur de cette troisième saison, mais aussi par rapport à ce à quoi on était habitué. Pour Shelly et Bobby, il a choisi de les représenter de manière réaliste. On est plus dans l'idylle depuis longtemps, et il ne le montre pas seulement par le scénario (où ils sont séparés, et où Shelly a un nouvel amant) mais surtout par l'image et le traitement musical.

Dans la scène de l'épisode 11 les réunissant tous les deux avec leur enfant pour la première fois dans cette saison 3: aucune musique. Un éclairage assez dégueulasse qui ne met pas en valeur Mädchen Amick/Shelly alors que c'était la bombasse de Twin Peaks (avec Sherilynn Fenn). Elle est toujours bien conservée d'ailleurs, mais Lynch fait le max pour la rendre "normale", anecdotique, à l'inverse de Kyle MacLachlan et de son personnage Dougie, qui, même si bien conservé, est ultra mis en valeur et à son avantage par le maquillage et la lumière, car c'est le "héros". Mais aussi par les choix de plans, la façon de présenter le personnage.

Shelly et Bobby sont vraiment traités différemment au niveau de l'image par rapport à un Cooper. On voit bien qu'ils sont secondaires, pas seulement par leurs rares apparitions, mais surtout visuellement. Plus Shelly que Bobby d'ailleurs. Pas un seul plan dans cette saison 3 ne l'a mis en valeur ou ne l'a fait imprégner l'écran. Elle est quasi systématiquement filmée avec un autre personnage à ses côtés, là où Bobby a eu droit à quelques (très rares) gros plans avec lui seul à l'écran.

Bref on est loin du traitement sitcom de bon nombre de scènes des anciennes saisons. Ces deux personnages ont donc eu un enfant avec le lot de galères et fatigue que ça implique, et Lynch le montre. 

C'est dans ce genre de petite scène qu'on voit tout le travail qu'a effectué Lynch sur la caractérisation des personnages de cette troisième saison, et c'est un des trucs que j'apprécie vraiment dans ce retour.

 

Ca aurait été simple de ramener Bobby et Shelly, de les maquiller (Dana Ashbrook aurait pu se teindre les cheveux par exemple, comme l'a fait MacLachlan) et de les mettre à leur avantage avec un travail sur la lumière, avec une des vieilles musiques emblématiques de la série, et qu'ils soient toujours ensemble. Mais Lynch a vraiment tout fait pour ternir le tableau au maximum, comme pour ternir ce qu'est devenu Twin Peaks. Twin Peaks n'existe presque plus dans cette troisième saison, pas seulement parce qu'on y passe quasiment plus de temps, mais surtout parce que ses personnages si familiers sont presque devenus transparents, ils ne sont plus montrés avec magie, ils n'ont plus rien qui les démarque, ce sont juste des êtres humains ordinaires qui ont subi le poids des années. Quasiment tous les personnages de l'époque sont dépeints de manière anecdotique, sans magie, sans artifice. Juste les mêmes personnes, avec 25 ans de plus, et la magie du cinéma pour les mettre en valeur en moins. Quasiment tous, sauf Cooper, qui lui est hors de Twin Peaks, et qui a pourtant traversé "l'enfer". Mais Cooper, aussi bien représenté soit-il par rapport au reste du cast, est aussi le seul qui est présenté comme handicapé mental. Il n'est plus là. C'est le personnage qui ressemble le plus à ce qu'il était dans l'ancienne série, c'est le seul qui n'a plus sa tête. C'est vraiment un choix surprenant, et qui fait que ça fonctionne, car le décrochage est tel qu'on accepte cette réalité froide. Plus que si on avait retrouvé l'illusion de revoir les personnages vieillis avec le traitement et le ton de l'époque.

 

J'attendrai la fin de saison pour donner un verdict définitif, mais pour le moment, je suis plus que surpris par tous les choix de Lynch. Je n'ai pas de série qui me vient en tête pour comparer avec ce Twin Peaks Returns, ni même d'un retour quelconque que ce soit en série tv, musique ou ciné. L'approche me paraît inédite. C'est frais. Je mange régulièrement de la mozzarella di bufala devant et ça me paraît être l'aliment idéal pour apprécier ce travail.


"Si Sunshine pourrait être le grand bleu, Interstellar serait Subway." Tonycomics


#1008 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6404 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The Zone

Posté 24 July 2017 - 17:58 PM

Tvvin P3aks

 

S03E11

Thank you, Mr Jackpots !

 

SPOILERS

 

twinpeaksepisode11-3.jpg

 

Là pour le coup les dernières vingt minutes sont à tomber. Toute la partie Dougie est brillante, c'est du caviar. On dit souvent que Kyle assure le show mais là James Belushi assure encore plus. Sa réaction quand il découvre le chèque, lui vaudrait un Oscar direct. Mais le meilleur et le plus touchant arrive à la dégustation du gâteau ou le temps s'arrête avec une note de musique et la réapparition de la vieille du casino qui est redevenu une dame heureuse. C'est ça l'effet Dougie. Et puis, Candie est de retour. On l'a cru en forme quand elle servait le petit déjeuner à son patron mais au restaurant, c'est redevenu la Candie de l'épisode précédent, complètement à l'ouest. Presque le pendant féminin de Dougie. (peuvent-ils se comprendre/ un rapprochement des deux est-il à prévoir?)

 

Le reste n'est pas à jeter non plus, encore que l'enquête fédérale n'est pas des plus passionnante, pas aidée par des effets spéciaux très...spéciaux et une interprétation un poil autre. Réveille-toi, Diane.

 

La partie Twin Peaks m'a bien fait marré, avec Bobby qui veut tenir sa famille alors que sa fille et son ex sont amoureuses d'un drogué et d'un dealer. Ça plus l'accident avec le flingue et la vieille qui arrête pas de klaxonner et la petite qui vomit. On aurait dit la petite de l'épisode 8 qui aurait rejeté l'insecte étrange entré dans sa bouche.

 

FIN DES SPOILERS

 

Pas le meilleur épisode mais Dougie assure toujours autant.



#1009 simidor

simidor

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4595 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Université de l'Invisible

Posté 24 July 2017 - 22:00 PM

3-11

 

- Il y'a enfin des interactions entre les habitants de Twin Peaks et ça manquait. J'ai l'impression que Lynch distille au compte goutte les ingrédients jusqu'à un retour total "à la normal" à la fin de la saison.

- La fille de Shelly est inconséquente, un peu comme sa mère.

- Hawk a une piste qui rejoint le bouquin de Mark Frost. La femme à la bûche l'appelle pour confirmer. Toujours là pour rendre service Margaret. Elle nous manquera. :sad:

- Retour de Harry Dean Stanton (qui partage quelque chose avec Margaret - voir le même bouquin de Frost).

- Les forces de police de Twin Peaks sont débordées comme un jour de pleine lune.

- L'expérience de Gordon m'a aussi fait penser à du Richard Kelly. Un juste retour des choses (tu nous manques Richard).

- Bobby n'est pas un très bon flic. C'est aussi un père très moyen.

- Une vieille qui n'a jamais dû prendre le RER fait une scène, puis on comprend qu'il y'a une urgence médicale dans sa voiture. Assez impressionnante l'urgence, peut-être un présage.

- Diane continue de faire de la rétention d'information.

- Tammy sait très bien servir le café et couvrir ses partenaires.

- La dernière scène avec Dougie et les frangins mafieux est très belle, particulièrement quand la vieille qui a touché les jackpots le remercie.

 

Globalement, on sent qu'il y'a quelque chose de larvé qui pourrit peu à peu la ville et qu'on se dirige vers une sorte de chaos.



#1010 freeek

freeek

    Ghoulies

  • Members
  • 145 Messages :

Posté 25 July 2017 - 11:05 AM

3x11

 

C'est un épisode qui a du faire plaisir à la base hardcore de TP car, à moins que je me méprenne, c'est un de ceux où on a vu un max de personnages "originaux". L'épisode est construit autour de deux scènes principales, qui permettent d'admirer les talents de scripteurs de Lynch et Frost.

 

La première, c'est la discussion à trois entre Bobby, Shelly et Becky (ça rime). Confirmation que la 3e est la fille des 2 autres, ce qui a du réjouir ladite base. Beau coup de crayon pour dépeindre les parents, en quelques détails restreints qui marquent quand même leur évolution. Bobby est toujours montré comme le type qui a fait sa mue d'adulte responsable, comme son père l'avait entrevu, loin de la petite pourriture de délinquant qu'il était auparavant. Shelly est aussi montrée en maman responsable (qui galère un peu), et qui néanmoins, en ce qui la concerne, est toujours aussi peu lucide en matière de mecs qu'à l'époque où elle avait l'âge de sa fille (elle aussi)(décidément). Beau changement d'expression et de posture de Madchen Amick quand elle aperçoit son keum.

 

La deuxième, c'est la discussion à trois entre les Mitchums et Dougie. Le petit coup de génie, c'est d'avoir pris un élément tout à fait distinctif, et pourtant tout à fait accessoire de la mythologie TP (la tarte aux cerises), et de lui avoir donné une vraie fonction dans le script. Cet épisode restera donc dans les annales comme celui où une tarte aux cerises a sauvé la vie de Cooper (Dougie). Ça paraît bien peu, mais c'est aussi ça la magie de Lynch : partir d’éléments qui paraissent maigres sur le papier, et les combiner à sa façon unique, entre burlesque et surréalisme angoissant, pour un résultat qui nous sèche sur place. Cette scène l'illustre à sa façon, tout en penchant vers une sorte de mélancolie évanescente un peu inattendue : Dougie qui réagit à la mélodie du piano, la petite vieille du casino qui s'arrête pour lui dire un mot de remerciements assez émouvant, et même ce personnage de plus en plus curieux de Candie qui, malgré sa totale whatthefuckerie, arrive à être touchante elle aussi...

 

C'est aussi un épisode, un de plus, où il y a de nombreux enfants. Reprenons. Twin Peaks est donc une ville où les enfants se font écraser par les voitures, où ils subissent des attaques apoplectiques qui les font ressembler à des zombies quand ils sont *dans* les voitures, où ils tirent avec un flingue dans les vitrines des diners, où ils sont totalement dépourvus de la moindre joie de de vivre (Sonny Jim, qui en fait pleurer son papa), où ils sont totalement livrés à eux-mêmes pendant que leurs parents se shootent (la nana qui dit "1-1-9"), où certaines adolescentes de 15 ans sont déjà des prostituées expérimentées (si l'on en croit le frère Renaud entendu il y a quelques épisodes), ou bien, quand ils grandissent un peu, où ils sont encore plus camés (Becky et son mec) ou encore plus violents (Richard Horne) que leurs parents ne l'ont jamais été...

 

Conclusion : les enfants de TP sont empoisonnés. Sans doute parce que la ville elle-même, son esprit, sa mystique, ont aussi été empoisonnés au cours des 25 années écoulées. La femme à la bûche avait prévenu dans le 1er message qu'elle donne à Hawk : "Something is missing" (c'est sans doute la clef de toute cette nouvelle saison). Quelque chose manque. Mais quoi ? L'esprit originel de la ville, son âme, sa lumière, qui en avaient fait un havre de paix isolé du monde il y a 25 ans, au point qu'un agent du FBI aussi pro que Cooper a songé un jour à venir s'y installer...

25 ans après, l'âme de la ville a été empoisonnée, elle est aussi noire que le reste du monde (toutes les autres villes où se déroule la s3).

 

Sur ces bases, on peut prévoir que l'expédition de Hawk et de Truman se révèle absolument cauchemardesque.

 

Quel plaisir de retrouver chaque semaine une série dont chaque épisode donne l'impression de partir à l'aventure, de sauter littéralement dans l'inconnu. A une époque où les deux plus grandes séries du monde, The Walking Dead et Game of Thrones, n'arrivent plus à surprendre qui que ce soit, c'est un sentiment précieux, et délicieux.



#1011 Kentis Cocker2

Kentis Cocker2

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6404 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The Zone

Posté 25 July 2017 - 12:58 PM

DFgmsXjUMAUODKK.jpg



#1012 Pie Hunter

Pie Hunter

    JarJar

  • Members
  • 98 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 July 2017 - 12:58 PM

Quel charmeur, ce Kyle!



#1013 Jeorth

Jeorth

    Gremlins

  • Members
  • 1533 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:CUGN

Posté 25 July 2017 - 15:04 PM

 

. A une époque où les deux plus grandes séries du monde, The Walking Dead et Game of Thrones, n'arrivent plus à surprendre qui que ce soit, c'est un sentiment précieux, et délicieux.

 

Heuuuu... The Walking Dead, passé la saison 1 c'était gentiment chiant et déjà plus surprenant... Hormis le body-count du casting, un peu forcé pour le coup. :sweat:

 

Tout ça pour dire que j'ai fait un break sur Twin Peaks il y a 5 épisodes, repris hier avec je-ne-sais-plus-quel-'zode et..... pas envie d'aller plus loin. Vraiment.

Dougie m'aura réellement pourri le show et j'en suis sincèrement navré. :sad:

*soupir*


CFIxGm5.gif


#1014 freeek

freeek

    Ghoulies

  • Members
  • 145 Messages :

Posté 25 July 2017 - 15:19 PM

Quel charmeur, ce Kyle!

Cette petite Amy Shiels est tout à fait charmante.



#1015 Starnek

Starnek

    Ta mère !

  • Members
  • 2653 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paname

Posté 25 July 2017 - 15:46 PM

Conclusion : les enfants de TP sont empoisonnés. Sans doute parce que la ville elle-même, son esprit, sa mystique, ont aussi été empoisonnés au cours des 25 années écoulées. La femme à la bûche avait prévenu dans le 1er message qu'elle donne à Hawk : "Something is missing" (c'est sans doute la clef de toute cette nouvelle saison). Quelque chose manque. Mais quoi ? L'esprit originel de la ville, son âme, sa lumière, qui en avaient fait un havre de paix isolé du monde il y a 25 ans, au point qu'un agent du FBI aussi pro que Cooper a songé un jour à venir s'y installer...

25 ans après, l'âme de la ville a été empoisonnée, elle est aussi noire que le reste du monde (toutes les autres villes où se déroule la s3).

 

Comme le dit si bien Janey-E :

DDsU9LhXcAEKXAd.jpg



#1016 Epitakt

Epitakt

    JarJar

  • Members
  • 85 Messages :

Posté Hier, 14:09 PM

Vu que j'était quand meme un peu paumé dans cette troisième saison, et au delà du plaisir que cela peut procurer, particulièrement devant des episodes comme 8, j'ai décidé de me refaire les originales. On commence donc par le pilote, et bien que j'ai été tout simplement absorbé et sublimé par cette episode je n'ai qu'une chose a dire: 

- Do you think they spotted us? 

- Give me a donut. 

giphy.gif

 



#1017 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12485 Messages :
  • Profil:Homme

Posté Hier, 18:13 PM

Ou bien c'est un fake ou bien c'est le coup marketing du siècle, en tout cas c'est marrant... Sur reddit, quelqu'un explique qu'il a commandé sur la boutique en ligne de Showtime une effigie en carton de l'Agent Cooper...

Et voici ce qu'il a(urait ?) reçu.



#1018 Caprica

Caprica

    Critters

  • Members
  • 490 Messages :
  • Profil:Femme

Posté Hier, 20:13 PM

:LSHaPXD: je veux la même !

 

3x11

 

Bien calée dans mon siège, je me déconnecte de la réalité et me prépare à me laisser emporter vers la dimension de ce Twin Peaks saison 3. A la fin de l'épisode j'ai toujours cette impression de sortir d'un rêve où s'est enchaîné du merveilleux et du cauchemar. Il me faut d’ailleurs du temps pour me reconnecter ;-)

Bref pour moi la magie opère toujours et je suis tristesse quand on sait qu'il n'en reste plus que 7 :sad:

 

Dougie nous a servi sa plus grande saveur dans cette épisode :hihi: ( Kyle MacLachlan est toujours au top <3 !). Son innocence contraste merveilleusement bien avec le mal absolu qui s'est engouffré par la/les brèches et se montre de plus en plus terrifiant. Il est protégé par le "Bien" parce qu'il a été ramené pour enrailler le "Mal", du moins une partie. Et pour cela un Cooper d’emblée "normal", même si il déborde de bonté, n'aurait pas été suffisamment adapté. C'est en tout cas comme ça que je vois/m'explique la raison du Cooper Dougie.

 

Sinon, bah ben Kentis Cocker2 et freeek ont tout dit sur les frères Mitchum, Candie, la famille qui rime en "y" ;-), le mal qui s'attaque aux enfants/innocents etc. Je suis en tout cas à 200 % d'accord avec vous :pouce:

 

Il me tarde, autant que je l'appréhende, de suivre l’expédition de Hawk et Truman; m'est d'avis qu'on va encore assister à de ces grands moments que nous offre cette saison 3 !

 

Que du bonheur encore une fois avec cet épisode et vivement le prochain "rêve" :-)


The Search For The Zone  La vérité est ici ! 

 


#1019 Matters

Matters

    JarJar

  • Members
  • 58 Messages :

Posté Hier, 20:56 PM

Je recommande vivement la lecture de cet excellent papier "Why David Lynch has become the most Important actor on ‘Twin Peaks’ "

[Part 11 of "Twin Peaks: The Return" shows why David Lynch (the actor) has become so invaluable to David Lynch (the storyteller).]





Ajouter une réponse



  


4 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

1 membre(s), 3 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)


    Mad-Minds