Aller au contenu


Photo

Alien - La saga


  • Please log in to reply
1183 réponses sur ce sujet

Sondage : Alien - La saga (289 membre(s) ont votés)

Votre Préféré

  1. A voté Le 1 parce que Sigourney en petite culotte (140 votes [48.44%])

    Pourcentage des votes : 48.44%

  2. Le 2 parce que Vasquez et ses gros bras (92 votes [31.83%])

    Pourcentage des votes : 31.83%

  3. A voté Le 3 parce que Sigourney et son crâne rasé (41 votes [14.19%])

    Pourcentage des votes : 14.19%

  4. Le 4 parce que je suis un esthète iconoclaste (16 votes [5.54%])

    Pourcentage des votes : 5.54%

Vote Les invités ne peuvent pas voter

#1 francesco

francesco

    Madnaute

  • Members
  • 4809 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Buffalora / Sunnydale / Amon Hen / Paper Street / Champs du Pelennor / Cleveland

Posté 06 October 2004 - 22:02 PM

18363837.jpg18365833.jpg18365836.jpg20072582.jpg

 

Je voudrais ouvrir ce topique afin de débattre sur un point de discussion intéressant à propos de la saga Alien en général et du film Alien Resurrection en particulier. Au risque de paraître lourdingue, c'est bien sûr pour "défendre" (j'espère que le terme n'est pas trop fort ni trop naïf) ce quatrième volet qui apparemment est pas mal décrié (c'est ce qui ressort dans divers topiques actuellement actifs dans les forums).

J'ai remarqué que la critique majeure est que le film trahirait la nature des aliens (bien sûr, je résume à outrance les réflexions avancées par certains et je m'en excuse auprès d'eux). Personnellement, je ne vois pas pourquoi mais bon, en même temps, je n'ai pas trop d'opinion là dessus en fait

Par contre, je veux juste souligner que les films de la série ne se limitent pas aux bestioles mais qu'un autre axe de la saga est le personnage d'Elen Ripley. Et bien je suis persuadé :

1- Que cet axe (Elen Ripley) est sûrement plus important que l'autre (la terreur Alien), en particulier lorsque l'on considère la saga dans sa globalité

2- Que Alien Resurrection est AMHA le film qui enrichit le plus cet axe thématique (Aliens, qui le traitait pourtant frontalement, ressemble à une simple esquisse en comparaison)

3- Que Joss Whedon est le scénariste le plus qualifié pour traiter de l'UberHéroine Elen Ripley et que de surcroît, il a su faire de fort belle manière l'adéquation entre ce thème et ses obsessions personnelles (ses obsessions d'auteur, n'ayons pas peur des mots)

Une fois de plus, l'objectif de ce sujet n'est pas d'en rajouter une couche sur des polémiques stériles ("pour ou contre Whedon") mais d'argumenter sur un sujet qui me semble intéressant (à savoir, la saga Alien, c'est surtout la saga Elen Ripley AMHA).


"Toutes les femmes de ta vie / En moi réunies / Ton âme soeur, ton égérie / Parfois ta meilleure ennemie.
Toutes les femmes de ta vie / Glamour ou sexy / L'héroïne de tes envies / Je suis toutes les femmes, tu vois, toutes les femmes de ta vie." (L5)


#2 Dr Rabbitfoot

Dr Rabbitfoot

    Vieux Schnock

  • Members
  • 3959 Messages :
  • Location:Carpentras

Posté 06 October 2004 - 22:03 PM

Je suis aussi grand fan du film de Jeunet, donc j'ai voté pour la "carte blanche".... mais dans l'absolu, j'aurais répondu : l'ambiance claustro.

Sinon, je ne trouve pas bonne l'idée d'occulter les Aliens au seul profit de Ripley. Tout à déjà été dit sur Ripley, qui s'est même déjà payé le luxe de mourir puis de "résusciter" ... Et puis je ne souhaites pas que Whedon nous fasse un Buffy dans l'espace, il a déjà suffisament abordé de thèmes de ce type dans sa série.

#3 muf

muf

    'Muff said !

  • Members
  • 9301 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 October 2004 - 22:07 PM

J'en ai marre de Joss Whedon.
signature.jpg

#4 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 23082 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 06 October 2004 - 22:11 PM

Ya pas le thème " Marines de l'espace qui dézinguent des monstres baveux ", donc je ne me prononcerai pas. icon_mrgreen.gif

# Le blog de Lurdo continue sa rubrique quotidienne "Un film, un jour... ou presque !" avec du 14/07 au 19/08, un mois consacré à la comédie française, pour le meilleur et pour le pire ! Cette semaine, en vrac, Fatal, Tout Schuss, Les Têtes de l'Emploi, Raid Dingue, Halal Police d'État, Un Ticket pour l'Espace, Pattaya, Les Visiteurs 3, Le Crocodile du Botswanga et bien d'autres encore ! Et en prime, pour respirer un peu et ne pas oublier les séries, le bilan de Bajillion Dollar Propertie$, saison 1 à 3 ! #


#5 Hutch

Hutch

    Jean-Pierre Bacri

  • Members
  • 11680 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 October 2004 - 22:17 PM

excepté le fait qu'il n'y a pas de quatrième Alien que tout ceci n'est qu'une hallucination collective servant à fourguer un scénar des ZAZ parodiant la saga à une bande de neuneus sans talent AMHA et à vos souhaits berf je m'égare...

Oui donc un tres bon article sur Ripley et la saga Alien est paru il ya peu dans le Cinémaction n° 112 : le surhomme à l'écran avec une jolie couverture montrant Russel Crowe dans Gladiator,
c'est édité par Telerama (autrement dit le Grand Satan), le numéro est excellent car bourré d'analyses bien senties : notamment deux sur Tim Burton ("le surhomme burtonien" épatant, et un autre sur la saga Batman à l'écran, bien foutu lui aussi),
également au programme : les super héros, le surhomme dans la propagande fasciste, le bestiaire Universal, etc... (je crois que Cameron est aussi traité mais je ne sais plus je l'ai lu en vitesse )

plus d'infos là : http://www.commeauci...5212&cinenews=9


Voilà voilà

sinon évidemment oui Ripley est le centre de la saga Alien et évidemment oui Alien resurrection c'est du travail de sagouin,
y a quand même une raison pour laquelle je boycotte Alien contre bidule là...


cheekoo m'a dit que Ellen Ripley était le perso ciné préféré de Whedon ce qui nous fait un point commun, la vie est ironique des fois...
post entièrement réalisé en 4/5

#6 francesco

francesco

    Madnaute

  • Members
  • 4809 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Buffalora / Sunnydale / Amon Hen / Paper Street / Champs du Pelennor / Cleveland

Posté 06 October 2004 - 22:33 PM

CITATION(Dr Rabbitfoot)
Sinon, je ne trouve pas bonne l'idée d'occulter les Aliens au seul profit de Ripley.

Oki, mais attention de ne pas faire l'inverse. Je me trompe peut être mais j'ai l'impression que dans les débats sur les Alien, c'est en général ce qui se passe.

CITATION(Dr Rabbitfoot)
Tout à déjà été dit sur Ripley

J'espère que des scénaristes inspirés (et il y en a beaucoup) sauront te contredire dans le futur

CITATION(muf)
J'en ai marre de Joss Whedon

Oki (bis), je suppose qu'il ne faut pas trop que je la ramène si le post ouvrant ce topique provoque ce genre de réaction (certainement justifiées) mais bon, en même temps, y'a peut être moyen d'orienter le débat sur autre chose qu'une polémique sur Whedon qui de toute facon sera stérile (la polémique, hein, pas Whedon).

"Toutes les femmes de ta vie / En moi réunies / Ton âme soeur, ton égérie / Parfois ta meilleure ennemie.
Toutes les femmes de ta vie / Glamour ou sexy / L'héroïne de tes envies / Je suis toutes les femmes, tu vois, toutes les femmes de ta vie." (L5)


#7 Dr Rabbitfoot

Dr Rabbitfoot

    Vieux Schnock

  • Members
  • 3959 Messages :
  • Location:Carpentras

Posté 06 October 2004 - 22:36 PM

Moi ce que j'apprécierais, c'est que les Aliens ne soient pas UNIQUEMENT des machines à tuer, qu'on en sache un peu plus sur leur vie "normale", voir carrement qu'on les mette dans un contexte radicalement different (ex: quelques rares Aliens harcelés par une armée entière, bref renverser les rôles).

#8 dam

dam

    mad

  • Members
  • 25437 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:The final Frontier.

Posté 07 October 2004 - 00:17 AM

J'ai voté pour la carte blanche, car cette saga est unique jusqu'ici elle a offert a de jeunes réalisateurs l'occasion d'apporter leur propre vision a un univer fantastique et en plus tous les films sont bons.

#9 Coldo

Coldo

    Ghoulies

  • Members
  • 183 Messages :

Posté 07 October 2004 - 01:18 AM

CITATION(Dr Rabbitfoot)
Moi ce que j'apprécierais, c'est que les Aliens ne soient pas UNIQUEMENT des machines à tuer, qu'on en sache un peu plus sur leur vie "normale", voir carrement qu'on les mette dans un contexte radicalement different (ex: quelques rares Aliens harcelés par une armée entière, bref renverser les rôles).


Ca a déjà été fait, ça s'appelle Starship Troopers...

#10 muf

muf

    'Muff said !

  • Members
  • 9301 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 07 October 2004 - 07:43 AM

CITATION(francesco)
CITATION(muf)
J'en ai marre de Joss Whedon

Oki (bis), je suppose qu'il ne faut pas trop que je la ramène si le post ouvrant ce topique provoque ce genre de réaction (certainement justifiées) mais bon, en même temps, y'a peut être moyen d'orienter le débat sur autre chose qu'une polémique sur Whedon qui de toute facon sera stérile (la polémique, hein, pas Whedon).


Hey francesco, t'es trop diplomate. Je m'attendais à ce que tu dises "si t'es pas jouasse, personne te force à poster sur ce topic", et t'aurais eu raison. Mais bon, il était tard, c'était un cri du coeur.

Donc, en ce qui concerne Alien, le premier est à mon avis imbattable, ne serait-ce qu'à cause du concept: un film d'horreur dans l'espace au traitement tout ce qu'il y a de plus sérieux.
Le film exploite au maximum plusieurs phobies répandues: la peur de l'inconnu, de l'obscurité, la claustrophobie (dans l'espace!)... de façon à la fois sobre et efficace.
L'Alien est terrifiant notamment parce qu'on ne sait rien de lui (en + du look de Giger et de la façon dont il est filmé). Donc, ça...:

CITATION
Moi ce que j'apprécierais, c'est que les Aliens ne soient pas UNIQUEMENT des machines à tuer, qu'on en sache un peu plus sur leur vie "normale", voir carrement qu'on les mette dans un contexte radicalement different (ex: quelques rares Aliens harcelés par une armée entière, bref renverser les rôles).


...surtout pas!

Le concept d'Aliens restait efficace car il conservait finalement l'aspect insondable de cette race extra-terrestre. L'espace restait un lieu inconnu et dangereux, l'Homme y étant personna non grata.

Alien 3 est un huis clos par moment foutrement bien foutu. David Fincher a fait ses armes tout en restant humble vis-à-vis du matériau.

Alien 4 c'est nawak: je pense que Jeunet se contrefout des bestioles; il se contente d'assurer le minimum mais on sent qu'il prend un malin plaisir à rendre tout ça un peu bouffon. Et autant son style convient peut-être pour Amélie Poulain, autant là ça passe pas.

Tu vois, j'ai pas parlé une seule fois de Ripley, parce qu'effectivement, ce qui m'intéresse dans la science-fiction ce sont justement les concepts de sf en eux-mêmes, et pas qu'on s'en serve de prétexte pour faire autre chose.
Ripley est un personnage très intéressant et très bien interprété, mais ne constitue pas pour moi l'intérêt de la saga.

Quant au fait de donner "carte blanche" à des auteurs bien différents, c'est évidemment une bonne idée. Ca nous a donné 3 bons films, mais je pense que maintenant le concept est épuisé.
signature.jpg

#11 Johnny Rico

Johnny Rico

    Je me suis fé violait par Lord

  • Members
  • 2542 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 07 October 2004 - 08:04 AM

Le problème, c'est que si on considère que Ripley est au centre de la saga Alien (et c'est un point de vue qui se défend tout à fait), le quatrième volet arrive encore une fois très loin derrière les 3 autres.
Dans le film de Jeunet, Ripley n'est plus vraiment humaine, et il est difficile (voire même impossible) pour le spectateur de ressentir la moindre empathie à son égard (en tout cas, moi, elle me fait l'effet d'une machine), si ce n'est lors de la scène des clones ratés. C'est un personnage certes ambigu (on évite donc tout manichéisme), mais tellement peu attachant qu'il en devient inintéressant (AMHA).

De ce point de vue (celui de Ripley, donc), c'est pour moi Cameron qui s'en sort le mieux: non seulement son film est de loin le plus spectaculaire (et c'est aussi par ailleurs celui qui a le plus développé les Aliens; Cameron est quand même l'inventeur du concept (génial) de la reine Alien, et c'est donc lui qui a fait de ces sales bêtes des créatures organisées à la manière des insectes sociaux), mais sa Ripley est en plus (à mon avis) la plus marquante et la plus attachante de toutes.
Alors que dans le premier volet, Ripley n'était finalement guère plus qu'une victime sexy qui finissait en petite culotte taille 5 ans (presque une Scream Queen, quoi), elle devient chez Cameron une vraie héroïne (évidemment, on a l'impression d'avoir vu le même personnage dans presque tous les films de Cameron, mais bon, il les écrit et les filme tellement bien...).
J'aurais plus de mal à définir la Ripley du film de Fincher. Elle est moins agressive que chez Cameron (elle n'a plus à protéger Newt), mais elle est en quelque sorte devenue la Nemesis ultime des Aliens. Cependant, elle reste profondément humaine.
Chez Jeunet (ou plutôt chez Whedon), on se retrouve avec une Ripley plutôt attirée par les Aliens, totalement déshumanisée (ou presque), et toute identification ou compassion devient pour moi impossible (sauf, je le répète, lors de la scène des clones ratés).

En tout cas, c'est intéressant, parce que je n'avais jamais vraiment envisagé la saga sous cet angle auparavant, et je me rends compte que c'est peut-être une des raisons pour lesquelles j'accroche aussi peu à Alien 4 (en plus de l'humour à 2 balles parfaitement déplacé dont j'ai parlé sur un autre topic)...
Image IPB

#12 gwegz

gwegz

    Wookie

  • Members
  • 2236 Messages :
  • Location:Tu ne le sais pas encore, mais j'y suis dejà...

Posté 07 October 2004 - 08:09 AM

Moi j'ai choisi "carte blanche"... Mais je pense que j'ai mal choisi..
Parceque moi ce qui m'interresserait, ça serait de voir des Aliens dans un autre contexte. En fait l'idée AvP est pas mal, mais plombée par le PG13... ça aurait pu etre cool sans l'edulcoration. Donc pour moi un alien qui se passerait, je sais pas moi sur une autre station spaciale ou bien qui expliquerait le pourquoi du premier épisode ( sur la planete ou on les trouve pour la premiere fois)...


#13 Dr Rabbitfoot

Dr Rabbitfoot

    Vieux Schnock

  • Members
  • 3959 Messages :
  • Location:Carpentras

Posté 07 October 2004 - 08:22 AM

CITATION(Johnny Rico)
Le problème, c'est que si on considère que Ripley est au centre de la saga Alien (et c'est un point de vue qui se défend tout à fait), le quatrième volet arrive encore une fois très loin derrière les 3 autres.
Dans le film de Jeunet, Ripley n'est plus vraiment humaine, et il est difficile (voire même impossible) pour le spectateur de ressentir la moindre empathie à son égard (en tout cas, moi, elle me fait l'effet d'une machine), si ce n'est lors de la scène des clones ratés. C'est un personnage certes ambigu (on évite donc tout manichéisme), mais tellement peu attachant qu'il en devient inintéressant (AMHA).


Ouais mais ça ce n'est pas leur faute, Fincher ayant décidé de tuer Ripley dans le N° 3 ...... difficile de faire un personnage humain d'un être cloné qui a du sang Alien dans les veines. Et je trouve qu'en faire un clone de Robocop, c-a-dire un humanoïde qui a des reminiscences de son humanité aurait été malvenu, car Ripley agit dans l'urgence dans le N° 4, et à priori a la mémoire de son ancienne vie (et l'experience qui va avec).

#14 vendetta

vendetta

    Wookie

  • Members
  • 2682 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au Titty Twister, une Kilkenny bien fraîche à la main gauche, fumant un cigare

Posté 07 October 2004 - 09:48 AM

Muf a dit:
CITATION
J'en ai marre de Joss Whedon.

Epouse-moi, Muf. laugh.gif

Plus sérieusement, le meilleur alien est sans aucun doute Aliens de Cameron: il donne une épaisseur phénoménale au concept des Aliens en y adjoignant une Reine. De plus, Sigourney Weaver n'y joue plus Ripley, elle y EST Ripley.
J'ajoute que je n'ai pas vu AVP mais que je compte bien y aller, malgré les critiques qui pleuvent sur ce film.

O'Vendetta - 8) -

#15 guibod

guibod

    JarJar

  • Members
  • 79 Messages :
  • Location:... derrière ton oeil.

Posté 07 October 2004 - 10:04 AM

Moi j'ai voté "marcel blanc", c'est la seule constante des 4 aliens. Toutefois, c'est bien la logique de la carte blanche qui s'impose.

Je n'ai malheureusement pas d'option tranchée à vous offrir en pâture, juste une impression globale de complétude avec ce carré magique de film. J'aimerai défendre ce point de vue.

Le Jeunet plus particulièrement est un parfait exemple de négation de plein aspect des episodes précedent, pour cela Alien 4 est vraiment original. Chacun tirera sa conclusion parce que le problème du Jeunet c'est on aime ou on aime pas. Voir même "on dit que c'est même pas un Alien".
AMHA, Alien 4 casse vraiment la logique du cycle apporte du frais et du grand. Mais de manière évidente cet opus n'est pas fait pour les fans d'Aliens où la testostérone joue pour beaucoup plus.

J'aime aussi beaucoup Aliens, rassurez vous. Comme les deux autres bien entendu. Je suis pas alienologue mais je suivrai cette conversation avec beaucoup d'attention, à vous Cognac-Jay.

#16 Captain Cavern

Captain Cavern

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 10319 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 07 October 2004 - 10:09 AM

Je ne suis pas certain que le personnage de Ripley ai vraiment été pensé comme axe principal dés le départ de la série. Déjà parce que c'était pas garantit qu'il y ai une suite au 1er film, de plus Alien est un film d'horreur avant tout, Ripley n'est alors pas encore l'héroïne de la série, juste la survivante. Je pense à peu près la même chose pour Aliens, même si Cameron a développé le personnage, c'est plus pour en faire une héroïne "cameronienne" qu'autre chose.
Mais voilà, les films ayant du succès, la saga Alien est devenue synonime de 2 choses : grosses bêtes qui bavent et Ripley. Je pense que c'est avec Alien 3 que le personnage de Ripley prend vraiment de l'importance dans la série au détriment de la menace Alien, notament parce qu'à la fin du film, elle était devenue une menace elle même. De plus, toujours à la fin d'Alien 3, c'est bien Ripley que la Compagnie vient chercher ( parce qu'elle a un alien en elle certes ), elle devient l'objet principal de l'attention de la Compagnie, et par la même occasion du réal et des spectateurs ( bon là je m'avance un peu c'est vrai ). D'ailleurs on remarquera qu'à partir du 3ième volet les dévelopements commencés par Cameron à propos de la race alien ( la Reine, les liens entres les bestioles, etc... ) seront abandonnés.
Arrive le "problème" Alien resurrection. Dans l'absolu l'idée d'une Ripley déhumanisée par son clonage et son contact prolongé vec les aliens ne me dérange pas. Mais le traitement éffectué par Jeunet est clairement foireux. Pourtant ça repartait sur des bases "classiques", avec l'armée qui continue de vouloir créer une arme alien malgré les échecs cuisants d'Alien et Aliens. Mais le coup de l'alien hybride c'est n'importe quoi filmé n'importe comment. Je ne me souviens si c'est Hutch ou Cheeckoo qui parlait de Cronenberg du pauvre, mais c'est vrai que c'est un peu ça.

Sinon pour Alien 5 filmé par Anderson, si jamais ça se fait je rase les studios de la Fox au napalm.
Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.

#17 Hutch

Hutch

    Jean-Pierre Bacri

  • Members
  • 11680 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 07 October 2004 - 10:13 AM

CITATION(Captain Cavern)
Mais le coup de l'alien hybride c'est n'importe quoi filmé n'importe comment. Je ne me souviens si c'est Hutch ou Cheeckoo qui parlait de Cronenberg du pauvre, mais c'est vrai que c'est un peu ça. .


Rendons à Stick Boy ce qui est à lui.

Sinonpareil que le Cap et J. Rico.

et pour les Alien 5, 6 et même 12 ranafoutre
post entièrement réalisé en 4/5

#18

  • Guests

Posté 07 October 2004 - 10:57 AM

Mmmh, a mon avis, un des trucs passionnants de la saga, c’est qu’elle permet de passer en revue l’évolution du ciné ricain de divertissement.

Le film de R. Scott est une des dernières réussites de l’horreur ’70, d’un ciné intelligent et posé, de l’école documentariste - à la Friedkin. Pourtant Alien arrive deux ans après SW, alors que ce genre de ciné a déjà commercialement rendu l’âme (cf Sorcerer de Friedkin justement, sorti dans les salles en même temps que le film de Lucas).

Alien est un film "d'ambiance", par rapport aux canons d'aujourd'hui en tout cas.
Scott ralentit volontairement le rythme de l'histoire et part d'un postulat anti-starwars : dans le futur, tout est lent, lourdingue, englué dans les procédures et les conflits de fonctionnaires (qui va toucher sa prime, qui commande, etc...).

Avec Cameron, on passe au bourrinage ’80, ou les gros succès sont les films comme Terminator (et les suites de SW, etc…). C’est plutôt sympa, pas décervelé et les décors et les trucages sont trippants (esthétique dérivée du manga), inventifs, le tout à un moindre coût.

Avec Alien 3, les choses se gatent.
C’est pas encore la dèche totale (c’est l’époque de Batman 2) et Fincher n’est pas un manchot mais déjà ça commençait à sentir le rance : les studios savent plus quoi inventer et les réals sont des petits bricoleurs d’images (Proyas, qui annoncent deja les couilloneries des W. Brothers – ahah je sens que je vais me faire lyncher) sans génie et qui peine à sortir d’un univers adolescent ou au mieux à établir des esthétiques faussement fin de siècle qui emprunte plus à la pub nike qu’au vécu.
L'image faussement crade a définitivement remplacé l'école documentariste. L'ère du numérique se profile à l'horizon.
(révolution esthétique que je trouve scandaleuse et toute pourrie, mais je suis un vieux con)
La preuve tout de suite avec :

Alien Ressurection
Voilà c'est fini, c'est rendu, c'est sûr maintenant on est dans le nawak le plus total, la saga Alien a consommé son divorce avec ce qui en faisait l'intelligence.
Le ciné est mort.
La synthèse et les trucages modernes ont tué le ciné de genre.
Voilà fin de l’histoire.
Edifiant, non ?


Sinon, encore un petit mot sur le sous-texte de la saga.
Ce sous-texte (en gros : intérêt du capital vs valeur de la vie humaine) est décliné sur 3 grandes catégories d'individus au cours de la trilogie: les ouvriers, les militaires, puis enfin les prisonniers - on voit déja tout de suite à quel point de l'opus 4 passe à côté du schmilblic, d'ailleurs.

Cameron s'attachait plutôt à tenir un discours édifiant sur les ingérences entre l'occident et le "reste du monde", Scott privilégie une approche métaphorique en faisant en faisant de la peur un élément plus psychologique, totalement indissociable de l'environnement humain quotidien.

Ainsi quand le Nostromo - univers technologique totalement conçu par l'homme et donc normalement maîtrisé- se transforme progressivement en un milieu hostile, Scott touche l'essence de la peur moderne : celle d'être éliminé par le système duquel on dépend, le Système avec un big S. Voilà pourquoi on voit si peu l'alien dans le film de Scott (vous fatiguez pas à argumenter, je sais bien qu'il a fallu couper le monstre au montage), le véritable danger, c'est le milieu, dont l'Alien ne représente finalement qu'une déjection (il surgit du corps avec violence, accouchement, défequation, etc...).

Voilà aussi pourquoi on transpire autant dans Alien, on saigne du nez, on vomit du liquide blanc, toutes ces déjections symbolise le retour de l'organique et viens nous livrer le sens de l'histoire. L'homme était un animal (voila aussi pourquoi le chat s'en sort), il a évolué jusqu'à construire lui-même son milieu de vie et ce milieu est devenu la source d'un nouveau danger pour lui.

Et ce nouveau danger se résume en deux mots, tirés du film : "CREW EXPENDABLE" ! L'équipage peut être sacrifié ! Voilà la peur moderne ultime, celle d'un monde qui fait de nous de la chair à pâtée, de la "flesh for the beast", bordel, et cette « beast », c’est le fameux MOLOCH de Métropolis de Fritz Lang, j’ai nommé LE GRAND CAPITAL ! (L'Alien n'est pas le véritable ennemi, il aurait pu être maîtrisé dès le départ, le véritable ennemi, c'est l'homme lui même.)

Pour en revenir au sujet, donc, les suites, bof bof...
(même si celle de Cameron est sympa).
Tout simplement parce le film de Scott, c'est du travail d'orfèvre
Si Alien est un film lent (par rapport aux canons actuels), la bande son et le travail photographique (girophares, stroboscopes et signaux d’alarmes, quelle symphonie audio-visuelle !) donnent au film sa densité : impossible de s’emmerder une seule minute. Il y’a toujours quelque chose à voir, à entendre.
Les suites n'en sont que des décalques, au mieux sympa, au pire foireuses.

#19 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 16598 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 07 October 2004 - 12:00 PM

CITATION
Sinon, encore un petit mot sur le sous-texte de la saga.
Ce sous-texte (en gros : intérêt du capital vs valeur de la vie humaine) est décliné sur 3 grandes catégories d'individus au cours de la trilogie: les ouvriers, les militaires, puis enfin les prisonniers - on voit déja tout de suite à quel point de l'opus 4 passe à côté du schmilblic, d'ailleurs.


Voilà pourquoi BigM est mon idole du moment.

#20

  • Guests

Posté 07 October 2004 - 12:39 PM

CITATION(Rom1)
BigM est mon idole


:oops:
ça c'est gentil.

....
Bon mon post est un peu fourre tout et je suis un peu déçu du résultat, mais je vais essayer de résumer (parce que j'aime bien parler de Alien et consorts, je trouve ça over passionnant)

Dans les 3 premiers films, Les Aliens ont chaque fois une fonction symbolique très forte :
1 : la plus complexe, qui lie l'organique et le fonctionnel, l'idée de déjection et la place de l'homme dans la société qu'il a crée (bon y'a d'autre truc, mais c'est un gros morceau ce film, pas facile de synthétiser)
2 : Le rapport à l'ennemi extra monde occidental (Viet-nam, etc...)
3 : Une fonction mystique, religieuse.

Dans le 4, les Aliens, c'est des Muppets qui font Ksss ksss, voir Pwa pwa comme le fils de Godzi'.
icon_arrow.gif delete Jeunet

Sinon, le traitement de Ripley, aucun rapport avec l'univers d'Alien.
C'est nimp'
icon_arrow.gif delete Whedon

voilà.




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)