Aller au contenu


Photo

Le cinéma Norvégien, Suédois et Finlandais


  • Please log in to reply
192 réponses sur ce sujet

#181 Johann Kraus

Johann Kraus

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9228 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Fargo

Posté 19 December 2018 - 14:34 PM

C'est justement tout l'intérêt du truc de te faire ressentir l'attente.

Toute la tension et la peur sont construites sur l'éveil des sens et cet aspect interminable du "j'attends/j'entends la mort arriver".

 

Greengrass est beaucoup plus consensuel dans la mesure où il traite de la reconstruction des victimes. Son propos est celui de la lutte pour la vie et c'est un truc qu'on a déjà vu 50 fois sur n'importe quel événement.

 

Là, on te place au cœur de la destruction de l'individu. Le but avoué est l'électrochoc par l'identification totale. On peut trouver ça racoleur; perso je pense qu'on peut difficilement faire plus direct, empathique et stimulant.


giphy.gif


#182 Georgie Boy

Georgie Boy

    Wookie

  • Members
  • 2860 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:En bas de l'échelle

Posté 19 December 2018 - 17:30 PM

C'est justement tout l'intérêt du truc de te faire ressentir l'attente.

Nan mais pas de l'attente interminable où tu te fais limite chier... Si je veux ressentir ça, je vais chez mon médecin et là ouais j'vais bien la ressentir l'attente :mrgreen:

Donc ouais de mon côté, à ce niveau, il tombe souvent à côté de la plaque car il n'a quasi jamais réussi à me faire ressentir une tension, une peur...


d227e1644961c0c0dafc72587140b071.jpg

Prost !


#183 NukemaN

NukemaN

    Faut que j'aille dormir

  • Sous surveillance
  • 17196 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moi je ne collectionne que des premières pressions

Posté 19 December 2018 - 18:28 PM

Si je veux ressentir ça, je vais chez mon médecin et là ouais j'vais bien la ressentir l'attente :mrgreen:

Mais tellement. :mrgreen:

 

Même ressenti pour ma gueule. Pas de problème avec cette approche sur le papier (nous mettre dans les basques des victimes et éviter l'effet de distanciation d'un film plus "découpé", okay, bonne idée), mais paie ton dispositif handicapant pas aidé par des dialogues/persos absolument pas stimulants.

 

J'imagine que ça doit fonctionner à donf si l'immersion prend ; mais ça donne quelque chose de mécanique et uuuuuuuultra-redondant quand on reste à l'extérieur du trip. Me laissant la sensation de voir le film se tirer une balle dans le pied à forcer un traitement volontairement "plat" par soucis de réalisme/mémoire à grand coup d'attente pleine de remplissages chiants.

 

"Si je m'en sors, je veux manger un kebab."

Mais ta gueule. *pan !*



#184 Johann Kraus

Johann Kraus

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9228 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Fargo

Posté 19 December 2018 - 21:58 PM

C'est là tout le paradoxe de vivre au plus près un événement de ce genre. 

Evidemment que les "dialogues" ne seront que des banalités sorties pour se raccrocher à ce qui peut l'être.

Evidemment que c'est chiant d'attendre que quelque chose bouge quand on est allongé entre deux fougères. 

 

Subir cet attentat ce n'était pas que du bruit, de la fureur et de l'hystérie.

C'était surtout se planquer en serrant les miches et en espérant que les secours arrivent pendant plus d'une heure.

C'était l'angoisse absolue de la simple attente et de l'incertitude.

Ça vous emmerde peut être mais c'est ce que le film montre. 


giphy.gif


#185 NukemaN

NukemaN

    Faut que j'aille dormir

  • Sous surveillance
  • 17196 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moi je ne collectionne que des premières pressions

Posté 19 December 2018 - 23:28 PM

Bin ouais, mais encore une fois, je ne remets pas en cause le procédé, "l'attente" ou ce que le film veut montrer, mais l'écriture en carton des persos et le manque d'empathie/identification qu'il a provoqué chez moi ; aussi monolithiques (la fille courageuse qu'est courageuse, le dragueur qui drague tout du long, le keum du déni qui dénie, etc.../on égraine les "figures" sans que les persos ne dévient d'un pet de leur stéréotype au fil de l'action, il sont littéralement "une réaction", rien de plus) que relous, ça cherche le réalisme mais ça sonne ultra-fatch.

(Alley, avec quand même la lead qui s'en tire, heureusement.)

 

Le keum de la drague kebab, je n'avais qu'une hâte, c'était qu'il se prenne une balle pour que son numéro se termine et qu'on repasse à quelqu'un d'autre.

J'imagine que ce n'était pas la projection recherchée. :mrgreen:

 

AMA, sur exactement le même canevas, il y avait quand même possibilité de faire un peu mieux.



#186 Georgie Boy

Georgie Boy

    Wookie

  • Members
  • 2860 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:En bas de l'échelle

Posté 20 December 2018 - 08:37 AM

@Johann Kraus  J'ai bien pigé ce que le film voulait montrer :teube:  mais justement de mon point de vue il s'y prend souvent mal car j'ai plus ressenti de l'ennui qu'autre chose... Et l'attente n'est pas synonyme d’ennui, tout comme (je te cite) "... se planquer en serrant les miches et en espérant que les secours arrivent pendant plus d'une heure.C'était l'angoisse absolue de la simple attente et de l'incertitude." n'est pas synonyme d'ennui... Pas certain que les gamins devaient ressentir ce sentiment (?), cette émotion (?), par contre en tant que spectateur d'un film, je l'ai ressenti trop souvent, contrairement à tout le reste... Donc pour ma pomme, le réal' ne réussi pas à faire son taf, enfin à faire complétement son taf car je rappelle que je n'ai pas trouvé son film mauvais, mais malheureusement il y a trop d'aspects repoussoirs dans la balance...

 

AMA, sur exactement le même canevas, il y avait quand même possibilité de faire un peu mieux.

Pareil, sauf que je vais dire "beaucoup mieux."


d227e1644961c0c0dafc72587140b071.jpg

Prost !


#187 Johann Kraus

Johann Kraus

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9228 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Fargo

Posté 20 December 2018 - 22:32 PM

Nuke, je crois que tu surestimes grandement la profondeur potentielle d'un adolescent face à un attentat.
Je ne parle pas en connaissance de cause mais j'imagine que ce n'est pas totalement absurde que la réaction de chacun se limite d'abord à une émotion prégnante. 

 

Et tu dis un peu nawak : les deux personnages principaux ne se limitent absolument pas une seule réaction. Peut être déjà plus pour les seconds rôles qui sont 10 minutes à l'écran avant de disparaître. M'enfin là je ne vois pas ce qu'on peut en attendre d'autre.

Elle s'accrochant à sa sœur, lui s'accrochant à elle ; ils passent par pas mal d'états et pas forcément les plus attendus.

"Monolithiques" quoi...  :cat1:

 

Après que vous vous soyez ennuyés je peux le comprendre vu que ça joue quasi exclusivement sur le hors-champ, la bande son et l'appréhension. Je pense que c'était exactement le truc à faire pour traiter ce genre d’événement sans glisser dans le voyeurisme à deux balles. 

 

Tant pis pour vous hein...


giphy.gif


#188 NukemaN

NukemaN

    Faut que j'aille dormir

  • Sous surveillance
  • 17196 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moi je ne collectionne que des premières pressions

Posté 21 December 2018 - 08:44 AM

Elle s'accrochant à sa sœur, lui s'accrochant à elle ; ils passent par pas mal d'états et pas forcément les plus attendus.
"Monolithiques" quoi...  :cat1:

Bin ouais. Elle est le vecteur d'action/empathie en aidant les gens croisés avec la recherche de sa soeur en fil rouge, il est le vecteur de facepalm en mode je m'accroche à la meuf (et ce direct, dès son introduction) avec des lancements de dialogues OSEF en fil rouge. Ils ne sortent jamais de ce schéma.

 

Fin brèfle. Si ça me semble effectivement la bonne approche pour traiter la tuerie de front en évitant la distanciation, l'iconisation golmon ou la putasserie, j'ai trouvé l'écriture un peu bâclée et très mécanique, ça ne vit pas ; le gimmick immersif "je mets ma caméra dans la boue" ne suffisant pas pour moi à sauver les meubles.

 

Utoya, le Reygadas de la tuerie/6  :angry:



#189 Georgie Boy

Georgie Boy

    Wookie

  • Members
  • 2860 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:En bas de l'échelle

Posté 21 December 2018 - 08:58 AM

Fin brèfle. Si ça me semble effectivement la bonne approche pour traiter la tuerie de front...

Mouais, moi j'aurais préféré voir un Uwe Boll derrière la cam'...


d227e1644961c0c0dafc72587140b071.jpg

Prost !


#190 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 20429 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 29 January 2019 - 10:28 AM

Trailer pour Den blomstertid nu kommer.

 

En dvd et blu-ray le 3 avril.


Image IPB

#191 Mccoy

Mccoy

    Mccouille

  • Members
  • 15078 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 29 January 2019 - 15:51 PM

Vu y'a un moment d'ailleurs et c'est moyen. On sent que les mecs ont vu Les Fils de L'homme, c'est appliqué dans la forme malgré un budget que j'imagine pas foufou (pas mal de plans séquences qui ont de la gueule), mais difficile de se sentir impliqué dans cette histoire au final malgré quelques bonnes idées (on connait pas l'origine de la menace) malheureusement un peu foutues en l'air par un dernier plan d'une connerie abyssale (ou alors c'était de l'humour noir, mais ça n'a pas grand chose à foutre dans le film).


pain-gain-dwayne-johnson-mark-wahlberg-a

"I don't change my style for anybody. Pussies do that. "


#192 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 26168 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moraband

Posté 03 February 2019 - 20:45 PM

Le plan final m'a un peu rappelé celui de Troll Hunter. L'humour scandinave est plutôt drôle (l'espion allemand qui cueille des mûres, la tronçonneuse :mrgreen: ... mine de rien le film est souvent drôle alors que c'est un pur drame).

 

Mais a part ça c'était assez impressionnant comme premier long (superbe photo tant solaire, tant grisâtre) et d'une ambition assez démesurée pour un budget que l'on devine riquiqui (le carambolage sur le pont  :HMr2Umk:, les hélicos  :HMr2Umk:). Puis les persos bien superbement écrits je trouve, on est à fond avec eux. Grosse surprise pour ma part.

 

Cela méritait un peu plus qu'une sortie DTV, surtout avec tous les prix raflés à Gérardmer.



#193 Shubby

Shubby

    Gremlins

  • Members
  • 1165 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 03 February 2019 - 21:31 PM

 

#poésiepourlespoissons. Suite à une grosse campagne de crowfunding, le collectif suédois Crazy Pictures est passé au long métrage avec Den blomstertid nu kommer (litt. “Maintenant vient le temps de la floraison”, un titre qui vient d’un chant estival traditionnel). En tête d’affiche on trouve Christoffer Nordenrot, un habitué du collectif, et à la réalisation est crédité Victor Danell, membre majeur du groupe. Ça causera film catastrophe (et invasion extra-terrestre ?) via un prisme familial. Sortie prévue au solstice d’été lå-bä. (en savoir plus + source : Cineuropa.org).

 

"Poesi för fiskar", ce sont des courts de cet acabit, tout de même :

 

 

Justement, Gérardmer : Prix du jury jeune, Prix de la critique & Prix du jury (avec un autre film suédois, Aniara), ce qui laisse en effet entendre qu'ils ont a minima réussi leur coup les gars.

J'y étais pas au festival cette année, c'est ballot.

 

MAJ > Ah ! On me signale ds l'oreillette que les réal' de Puppet Master sont aussi Suédois dis-donc ! Percée fracassante, donc. 






1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)